Bienvenu à l'Académie Akatsuki.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Membre
Mercenaire de l'Illusion
The Death Reaper
MembreMercenaire de l'IllusionThe Death Reaper
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 08/06/2016

Messages : 149

Feat : Vincent Valentine de FF7
Argent : 1230

Familier : Nero: un félin au pelage blanc taché de noir (porter disparut)


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomSterben
PrénomFranck
Âge39 ans
RaceMutant
Lieu de naissanceAllemagne
ActivitéMercenaire de l'Illusion
Pouvoirs / CapacitésCapacité mutant :
Télépathie

Magie :
- La divination
- Illusion
- Transmutation
- Invocation

Amélioration :
Nano machine qui lui augmente ses capacité physique et de régénération au delà de celui d'un humain normal

MessageSujet: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Mar 27 Déc 2016 - 21:18

Un homme habillé d'un costume bleu foncé bien entretenue avec une chemise blanche ornée d' une cravate de la même couleur que son costume. Il portait à ses pieds une paire de chaussures de cuire marron et un manteau long qui lui couvrait le corps, mais qu'il garda ouvert. Il tenait à la main une mallette d'avocat. Il était grand de taille, mais cela n'était pas le signe le plus distinctif de l'homme, car il était très beau. Il etait  un brun ténébreux au cheveux court mais au regard d'un rouge sanglant. Il ne passait pas inaperçue au pré de l'agent féminin a qui il n'hésita pas à leur fair un hochement de tête avec un beau sourire en guise de salutation. L'Homme était autre que Franck Sterben le Mercenaire des Illusion et on pouvait croire qu'il c’était transformé. Le problème était que non et qu'il était bien sous sa vraie apparence, mais mise a pars Jim personne était au courant. Il avait enfin guéri de ses blessures qu'ils l'avaient défiguré. Il n'avait cependant pas choisi cette apparence par pur choix esthétique. Il avait fait en sorte que Shibumi soit libérer et pour pas éveiller les soupesons de sa véritable identité, il n'usa pas de la magie. Il était plus dur de savoir si la personne utilisée la magie en ce moment que le contraire. Franck entra dans le commissariat ou était en mener tous les prisonniers accusés et surtout en cours de jugement. On le conduisit jusqu'à une salle interrogatoire où il vu une camera. Il se mit alors à attendre Shibumi tout en coupant la camera et surtout vérifiant que personne ne les écoutes. Franck était du genre prudent et c’était pour ça qu'il avait atteint un tel rang. Une fois, l'inspection faite, il se mit sur la chaise tranquillement pour attendre shibumi comme tout avocat attendrait son client.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 126

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2286


MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Mar 27 Déc 2016 - 23:11

Depuis son arrestation, Shibumi ce trouvait dans une cellue, hautement surveillée par une caméra, pour être sûr qu'elle ne s'échappe pas, mais cela semblait n'être pas possible puisqu'elle avait les poignets menottés par des liens qui coupaient l'utilisation de ses pouvoirs. Etant, ce matin, assise face au mur, la miss semblait être perturbée. En effet, les yeux de la prisonnière dans la cellule d'à côté, hantaient son esprit depuis qu'elle avait péniblement réussi à les apercevoir un tout petit peu.

Flash-Back


Peu de temps après avoir été jetée dans sa cellule comme une grande criminelle, Shibumi avait entendu une voix chantonner prêt d'elle, ce qui l'avait surprise.

"Qui chante ainsi ? Qui est là ?"

- Ce n'est qu'Edena qui chante ainsi, n'ayez pas peur d'elle !

"Vous parlez de vous à la troisième personne ? Comme c'est amusant ! Je n'ai pas peur ! Je voulais juste savoir qui je devais féliciter. Je m'appelle Shibumi Light, je suis une mercenaire de l'ombre, c'est plutôt vous qui devriez avoir peur de moi !"

- Edena sait que vous êtes aussi une chanteuse qui a du succès, car elle aime vos chansons et à assisté à plusieurs de ses concerts, elle ne peut pas avoir peur d'une idole et de toute façon, nous sommes dans le même cas, vous ne pouvez rien faire qui pourrait lui nuire.

"C'est un bon raisonnement. Je crois que je commence à bien vous appréciez. Ne vous en faite psa, je vais avoir droit à un avocat et je lui demanderais s'il peut faire quelque chose pour vous, à condition que vous me montriez au moins votre visage, enfin que vous essayez"

Shibumi était amusée par la façon de parler de sa voisine de cellule, mais également par sa façon de raisonner. Ne sachant pas trop pourquoi, elle eût envie d'aider cette fille, mais également de voir à quoi elle ressemblait. Lorsque les deux firent tout leur possible pour ce voir, Shibumi eût comme un choc en voyant cette demoiselle tellement elle était belle


Fin Flash-Back


Tout en repensant à tout cela, la rosette entendit des bruits de pas ce diriger vers sa cellule. Lorsque cette personne entra à l'intérieur, elle ce retourna et pu voir que c'était l'un des gardiens qui venait l'emener pour un interrogatoire. Lui disant la raison de sa venue, la miss le suivit jusqu'à la salle d'interrogation, puis il s'en alla, laissant la demoiselle seule avec l'avocat, pensant que la caméra les informeraient bien s'il y avait un problème, sauf ce qu'il ne savait pas, et la miss non plus, c'est que la caméra était hs. Une fois seule, la miss s'assit sur la chaise en face de celle où était déjà asssit un homme, qui semblait être assez beau, mais pas assez pour qu'elle ce laisse charmer, en tout cas, pas dans ces conditions.


"Vous vouliez me voir, me voilà. Posez-moi toutes les questions que vous voudrez, tant qu'elles ne touchent aps ma vie privée, j'y répondrait"

N'ayant pas reconnu son supérieur, la miss lui avait tout de même bien répondu. Restant debout, elle attendait qu'il procède à l'interrogatoire. Si elle n'avait pas reconnu Death Reaper, c'était bien parce qu'elle n'avait jamais vu cette apparence, et également parce que sans ses pouvoirs, elle ne pouvait pas sentir la signature magique des alliés et ennemis.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Mercenaire de l'Illusion
The Death Reaper
MembreMercenaire de l'IllusionThe Death Reaper
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 08/06/2016

Messages : 149

Feat : Vincent Valentine de FF7
Argent : 1230

Familier : Nero: un félin au pelage blanc taché de noir (porter disparut)


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomSterben
PrénomFranck
Âge39 ans
RaceMutant
Lieu de naissanceAllemagne
ActivitéMercenaire de l'Illusion
Pouvoirs / CapacitésCapacité mutant :
Télépathie

Magie :
- La divination
- Illusion
- Transmutation
- Invocation

Amélioration :
Nano machine qui lui augmente ses capacité physique et de régénération au delà de celui d'un humain normal

MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Jeu 29 Déc 2016 - 14:12

Franck était assis sur sa chaise les bras posés sur sa table les doits croisés l'air pensif. Il savait qu'on ne pouvait pas l'observait, mais il était le premier a dire qu'aucun plan n'avait pas de faille. L'homme était en train de réfléchir a la suite des événements et surtout comment aborder Shibumi. Si on avait la chance de le voir, on pouvait juste se pensait qu'il était en train de réfléchir a une affaire. Il se mit à regarder sa montre pour regarder l'heure et se rendre compte que les gardes mettaient bien du temps a chercher sa cliente. Shibumi finit enfin par venir menotter ce qui était normal en vue de l’établissement. Les gardes croyaient qu'il pourrait observer la scène, mais Franck avait prévu ça. Shibumi se mit à le regarder comme si elle le scrutait du regard avant de se mettre a lui parler. La phrase qu'elle dit le fit sourire, car elle ne devait pas s'attendre à avoir de la visite. Il dit alors confiant :

« Malheureusement, la partie adverse ne se généra pas a vous posez tout sorte de question gênante a votre sujet pour avoir ce qu'ils veulent ! »

Franck se mit alors à ouvrir sa mallette pour en sortir des documents tout en disant une vérité gênante pour la demoiselle. Il ne s’était pas présentait de suite tout simplement pour l'amour du jeu. Il devait aussi avouer que tout cela l'amuser et finit par dire en posant les papiers sur la table :

« Heureusement ! Nous avons plus d'un ami important dans notre poche et de quoi réfuter leur preuve ! Je me présente M Valentine, je suis votre avocat dans cette affaire ! »

Il ne dit pas plus avant de lire le document qui se présentait devant lui-même si au final tout était déjà régler, mais les Humains avaient besoin de forme. Il leva les yeux vers shibumi qui devait avoir tout un tas de questions à son sujet et finit par dire :

« Death Reaper m'envoie pour vous aider même si au final, nous savons que cela applique qu'il vous demandera sûrement quelque chose en échange de son aide ! »

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 126

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2286


MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Jeu 29 Déc 2016 - 20:28

L'homme lui dit que malheureusement, elle ne pourrait pas échapper aux questions gênantes, car le camp adverse lui en poserait, ce qui la fit détourner la tête en le snobant, montrant bien qu'elle n'était pas contente, car pour elle, les gens n'avaient pas besoin de tout savoir, ce qui était bien sûr le principe d'une ombre, de rester mystérieuse. Quand il ce présenta, elle tourna sa tête vers lui, le scrutant avec un air pensif.

"Un homme le prénom d'une femme, come c'est amusant ! Vous me faites pensé à l'une des nôtres, balyyée par le souffle d'une dragonne, pouf il n'est resté que des cendres, mais passons, je me demande bien quels amis nous pouvons avoir en commun monsieur l'avocat"

Oui, elle n'avait pas oublié le fait que Valentine c'était faite tuée par Kira durant la bataille. Cependant, reparler de dragon lui faisait terriblement mal, car cela lui faisait penser que son aimée avait été tuée par une dragonne, et comme par hasard, les deux créatures étaient sœur de cœur, ce qui lui donnait encore plus envie d'éliminer cette espèce. Pour éviter de craquer et pour penser à autre chose, elle lui fit sa petite réflexion. Il lui dit alors que c'était Death Reaper qui l'avait envoyé pour l'aider, ce qui la fit siffler d'admiration, car le second des dominateurs avait le culot de lui envoyer un avocat. Et elle qui pensait qu'ils la libéreraient d'une manière moins subtile, elle avait eût tord, comme quoi, ses supérieurs la surprendront toujours. Quand il dit qu'en échange, il voudrait quelque chose de sa part, cela la fit rire.

"Il ne perd pas le nord cette canaille ! C'est entendu, il aura tout ce qu'il désire. Je suis même prête à doubler ma dette si vous faites sortir une autre jeune femme de prison, elle sera jugée deux jours après moi, mais ne vous en faites pas, son "crime" est moins grave que le mien. J'espère que vous êtes compétant. Enfin vous devez sûrement l'être puisque l'ombre de Jimbolo vous a choisit, n'est-ce pas monsieur Valentine ? Bien par quoi vous voulez commencez ? Je vous écoute"

En disant que Death Reaper pouvait demander ce qu'il voulait, la miss avait bougé la têt et les yeux, donnant une impression féline, comme si elle était une chatte qui allait sauter sur la première souris qui passe pour pouvoir jouer avec elle et la faire souffrir un maximum. Elle devint ensuite plsu sérieuse lorsqu'elle parla de sa voisine de cellule, ayant un regard fixe et très sérieux. Va savoir si c'était un caprice de diva du fait qu'elle avait une belle voix ou si elle s'intéressait vraiment à son cas. En tout cas, quand il s'agissait de chanson, Shibumi n'était pas égoïste, ce qui c'était déjà prouvé par le passer en adoptant Kaitô et Aiko. Quoi qu'il en soit, après avoir bien appuyé sur le fait qu'il devait être compétant, la miss le provoqua un peu, voulant absolument savoir de quoi il voudrait parler en premier.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Mercenaire de l'Illusion
The Death Reaper
MembreMercenaire de l'IllusionThe Death Reaper
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 08/06/2016

Messages : 149

Feat : Vincent Valentine de FF7
Argent : 1230

Familier : Nero: un félin au pelage blanc taché de noir (porter disparut)


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomSterben
PrénomFranck
Âge39 ans
RaceMutant
Lieu de naissanceAllemagne
ActivitéMercenaire de l'Illusion
Pouvoirs / CapacitésCapacité mutant :
Télépathie

Magie :
- La divination
- Illusion
- Transmutation
- Invocation

Amélioration :
Nano machine qui lui augmente ses capacité physique et de régénération au delà de celui d'un humain normal

MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Jeu 12 Jan 2017 - 22:06

La réaction de Shibumi ne fut pas surprenante pour Franck. Il connaissait l'histoire des Dominateur et les malheureuses pertes qu'ils avaient subies en peu de temps. On pouvait donc se demandait si le choix de son Nom de famille était Involontaire. Il était une véritable énigme, car on ne savait jamais ses propres choix. Il eut cependant un sourire amusé face à la jeune femme qui lui parla de son nom. Ce qui l'amusa beaucoup surtout fut la question qu'elle lui posa. Il aimait être le plus énigmatique possible tel le Sphinx dans Batman sauf que là, il ne chercher pas de réponse.

« Vous pouvez m’appeler par mon prénom qui est Vincent ! Il est vrai que j'oublie parfois que certain des vôtres, on périt dont Poison Ivy. Sinon il faut que vous sachiez que les Dominateur ont des amis puissants dans le milieu de la justice et qu'il nous obéisse quand on le veut. »

Franck en savait quelque chose depuis que les Dominateur, on était créé. Un petit jeu de pouvoir, c’était installer dans le monde et qui s’était soldé par l'infiltration des grandes puissances. Le milieu judiciaire ne faisait pas exception. Il fallait bien se couvrir dans toutes les sortes de situation, mais cependant, il fallait respecter certain protocole pour ne pas éveiller les soupçons. Shibumi semblait par contre surprise de voir qu'il l'a libéré comme ça. La situation ne pouvait qu'empirer en la libérant par la force et ne faire que rajouter un délit à son accusation. Il posa ses coudes sur la table pour finir par joindre ses mains et finit par les croisés en écoutant la revendication de Shibumi. Une proposition bien alléchante, car au final, elle pourrait être utile pour une autre idée qu'il avait eut.

« Ne vous faites pas de soucis à ce sujet, car j'ai oublié de vous dire que vous serez libre d'ici 1 jour le temps que les papiers arrivent au juge. Au sujet de votre ami, il me faudra juste son nom et son prénom pour que je me renseigne mais surtout que j'en parle à Death Reaper ! »

Il se mit alors à regarder sa montre vers la fin de sa phrase. Il s'agissait d'une belle montre à cadran en or et blanc avec un bracelet de cuir noir. Il se remit a sourire en voyant l'heur et se releva en laissant ses documents pour détacher les menottes de Shibumi avec l'aide d'une clef.

« J'ai d’ailleurs une petite surprise pour vous et je pense que ses menottes son pas approprier, mais vous devez rester ici ! »

Il se remit a marcher en direction de la porte pour sortir et parler au policier qui Garder la porte pour qu'il aille chercher la surprise. Il rentra dans la pièce en disant :

"Votre surprise arrive !"

Hs : je te demande juste de pas répondre maintenant, car on va avoir deux invités XD

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Novice
La Fleur du Mal
AdminNoviceLa Fleur du Mal
avatar
Age : 23
Date d'inscription : 17/09/2016

Messages : 41

Feat : Kagamine Rin de Vocaloid
Argent : 671


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomLight
PrénomAiko
Âge12 ans
RaceHybride Mage et Mutante
Lieu de naissanceFrance
ActivitéNovice Dominateur
Pouvoirs / Capacités- Manipulation des ténèbres
- Influencer l'environnement en chantant

MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Jeu 12 Jan 2017 - 23:44

Aiko en avait marre d'attendre la sortie de prison de sa mère qu'elle n'avait pas vu depuis un moment et qui commençait déjà à lui manquer. Elle commençait à en avoir marre qu'on lui retire tout dans sa vie. Elle a perdu sa vraie mère, Yan et maintenant on voulait lui enlever sa mère adoptive? Trop c'était trop, elle avait décidé d'agir. Aiko entre brusquement dans la chambre de son son frère en disant : "Cette fois, je craque, j'en ai marre! On va aller libérer maman et tu vas venir avec moi! C'est pas en restant cloitrer ici qu'elle va nous permettre de sortir! On va lui montrer qu'on peut se débrouiller seul à l'extérieur de la meilleur façon qu'il soit! En la sauvant! Allé! Viens!"

Elle prend son frère par le col et le tire, ne lui laissant pas le choix cette fois. Elle se rend alors au commissariat en chantant une chanson.


♫Black Rock Shooter♫


Elle envoie des rayons de ténèbres à chaque policier qui lui barrait la route, un des policiers s'approche en hésitant.


"Bon...bonjour, je vais vous mener à votre mère..."

"T'as intérêt!"


Elle le suit et quand il s'approche de la porte, Aiko lui donne un violent coup de pied pour le faire traverser le mûr avant d'entrer dans la pièce en criant :
"Nous voilà! Allé maman! Viens! On va vite sortir d'ici!"

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Novice
MembreNovice
avatar
Age : 21
Date d'inscription : 17/12/2016

Messages : 30

Argent : 503


MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Ven 13 Jan 2017 - 2:10

Kaito était dans sa chambre en train de jouer de la guitare, attendant le retour de sa mère. Il faisait que harceler Boris, lui demandant sans cesse quand reviendra sa mère. Voulant lui montrer ses progrès et aussi parce qu'il voyait que Aiko était triste de ne plus voir sa mère. Il lui répondit que sa mère n'allait pas tarder à revenir car les Dominateurs était déjà sur le coup mais il n'avait pas plus d'information que ça.

Aiko déboula dans sa chambre et s'écria qu'elle en avait marre d'attendre le retour de leur mère, qu'ils vont la libérer eux-même pour lui montrer qu'ils peuvent se débrouiller tout seuls. Kaito répondit : "On m'a dit que les Dominateurs était déjà sur le coup, c'est pas trop risqué d'y aller nous aussi car on va se faire..."

Aiko ne lui laissa pas finir sa phrase, le prenant par le col et le tira, le faisant lâcher sa guitare : "C'est bon, c'est bon je viens mais lâche moi s'il te plait"

Il se rend alors au commissariat avec elle, tandis qu'elle chantait une chanson tout en envoyant des rayons de ténèbres sur les policiers, Kaito assomma chaque policiers en se transformant en lumière. Il voit un policier arriver derrière Aiko, il fronça les sourcils et lui envoya de suite un rayon de lumière sur lui : "Ne touche pas ma sœur toi"

Un policier s'approcha d'eux hésitant leur disant qu'il va les mener à leur mère. Kaito le suivit avec Aiko, et quand ils arrivèrent enfin à la porte. Aiko donna un coup de pied à l'homme qui traversa le mur et elle entra en criant à sa mère de sortir d'ici. Kaito lui dit à sa mère en souriant d'un ton plus calme que sa sœur : "Coucou Maman ! Tu nous as manqué ! Viens on va te sortir d'ici !"

Il voit enfin un homme portant une valise dans la même pièce et le regarda intrigué : "Vous êtes qui vous ?"

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 126

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2286


MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Ven 13 Jan 2017 - 19:51

HS : Oh trop bien vos réponses, je les ais beaucoup apprécier, ils sont géniaux ♥

Lui disant son nom, il lui dit qu'il oubliait parfois que des membres de leur organisation étaient décédés, ce qui fait que la miss lui lança très brièvement un regard noir, lui faisant bien comprendre qu'il ne fallait pas sortir de sa mémoire les dernières morts, dont une particulière, très chère à son cœur. Quand il lui dit qu'elle n'avait pas de soucis à ce faire, elle resta assez méfiante, ce demandant bien ce qu'il allait pouvoir lui demander en échange de ses services.

"Elle s'appelle Edena Night"

C'est tout ce qu'elle dit, affichant tout de même une mine réjouie de savoir qu'elle allait bientôt pouvoir rentrer chez elle et revoir ses chers enfants, les pauvres, ils devaient tellement s'ennuyer sans elle, tout comme ses esclaves, qu'elle avait hâte de torturer pour ce défouler un peu, ce qui lui ferait du bien après tout ce qu'elle venait de vivre. Lorsqu'il lui enleva ses menottes, en lui disant qu'une surprise l'attendait, elle eût des yeux ronds d'interrogations.

"Une... Une surprise ? Je ne comprends pas ! Que voulez-vous dire ?"

Cette fameuse surprise ne tarda pas à venir, car Aiko, sa petite princesse adorée fit son apparition en faisant une entrée fracassante, ce qui lui fit avoir un air ébahis, ce demandant ce qu'elle faisait ici. Son petite prince adoré était aussi présent et tout deux lui dirent qu'ils étaient présent pour la sortir d'ici. Shibumi était tellement fière de ses deux petits anges démoniaques, mais d'un autre côté, c'était dangereux ce qu'ils avaient fait, ils auraient pu être blessés ou pire... Ils avaient eût tellement de courage en venant jusqu'au commissariat que l'émotion fini par la gagner, alors elle s'approcha de ses deux enfants et les serra dans ses bras.

"Vous avez fait tout ce chemin pour moi ? Comme je vous aime mes amours ! Vous n'auriez cependant pas dû vous donner tant de mal, car ce monsieur, ici présent est mon avocat et va me faire sortir d'ici demain ou après-demain. Ne vous en faites pas, je serais bientôt de retour"

En disant cela, Shibumi avait les larmes aux yeux, ce qui montrait sa sincérité, de plus, elle leur parlait d'une voix terriblement adorable et gentille, ce qui pouvait faire bizarre, sachant que normalement, elle était beaucoup plus froide et inaccessible, ainsi que très mystérieuse, un peu comme l'élément qu'elle représentait, mais après tout, n'y avait-il pas une face cachée ? Après tout, l'ombre disparaît lorsque la lumière fait surface, ce qui pourrait peut-être expliquer bien des choses concernant le comportement de Shibumi. Après leur avoir fait à chacun un bisou, elle ce ressaisit, puis ce redressa.

"Je vois que votre gardien n'est pas avec vous... Soit cela ne va pas du tout... Ce sale gosse va ce prendre la fessée de sa vie pour ne pas avoir fait son job, après tout, il aurait pu vous arriver tant de choses hors du manoir ! Quelle inconscience ! Je ne veux pas que vous recommenciez à vous balader tout seul, sans personne pour vous protéger, me suis-je bien faite comprendre ? Je vous aime de tout mon cœur mes petits chéris, d'ailleurs maman c'est beaucoup inquiétée pour vous ! Hum... Dès que toute cette histoire sera terminée, il faudra que je vous présente quelqu'un"

Devenant très dure l'espace d'un instant, on pouvait bien lire dans le regard de Shibumi que son troisième "bébé" allait s'en prendre une, et une bien grosse pour les avoir laissé marcher jusqu'ici, tout seul. Lançant ensuite un regard méchant à Vincent, elle espérait que Death Reaper n'était pas au courant, et que si oui, qu'il n'allait pas ébruiter l'information et qu'il n'était pas à l'origine de leur venue en ces lieux hostiles, sinon elle lui ferait part de ses pensées, même s'il l'aidait à sortir d'ici. Hé oui, on ne dirait pas comme ça, mais elle était très protectrice envers les jumeaux. Reportant à nouveau son regard sur ses enfants, en leur ébouriffant les cheveux, elle leur dit ce qu'elle pensait, avant de penser à Edena, surtout lorsqu'elle parla d'elle à la troisième personne, ce qui lui fit avoir un sourire rayonnant, en leur disant qu'il faudrait qu'elle la leur présente.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Mercenaire de l'Illusion
The Death Reaper
MembreMercenaire de l'IllusionThe Death Reaper
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 08/06/2016

Messages : 149

Feat : Vincent Valentine de FF7
Argent : 1230

Familier : Nero: un félin au pelage blanc taché de noir (porter disparut)


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomSterben
PrénomFranck
Âge39 ans
RaceMutant
Lieu de naissanceAllemagne
ActivitéMercenaire de l'Illusion
Pouvoirs / CapacitésCapacité mutant :
Télépathie

Magie :
- La divination
- Illusion
- Transmutation
- Invocation

Amélioration :
Nano machine qui lui augmente ses capacité physique et de régénération au delà de celui d'un humain normal

MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Lun 16 Jan 2017 - 23:02

Franck ne dit rien quand Shibumi lui dit le prénom de la personne, mais ne le nota se contentant juste de faire un signe de la tête. Il avait une faculté qui plaisait beaucoup a Jim qui était d'avoir une excellente mémoire. On pouvait considérer ça comme une bénédiction, mais pour les Hommes comme Franck. Il s'agissait plutôt d'une malédiction, car on n'avait oublié pas les moments tragiques du passé. La Perte des mercenaires était un très bon exemple, car cela lui rappela sans cesse que personne n’était à l’abri. Les Dominateur devaient d’ailleurs penser à trouver du sang neuf pour remplacer les membres disparu. La suite des événement ne fut pas sans surprise pour Shibumi. Franck était satisfait de sa réaction, mais surtout que les jumeaux est réagis de la manière qu'il l'avait prévu. Il avait d’ailleurs préparer le terrain pour que les policiers en faction travaillée aussi pour les Dominateur pour ne pas avoir de débordement. Il se mit à regarder sa montre après sa dernière parole et finit par se décaler d'un pas. Il fit ça pour éviter la porte qui se mit a voler après qu'Aiko l'ai arracher de ses gonds et finit contre le mur. Il se mit alors à penser à ce moment :

*j'aime avoir raison même si mes prévisions on prit un peu de retard. Je dois corriger ça *

Il se mit alors à soupirer quand les enfant fini enfin par arriver comme des bourriques pour sauver leur mère. Un effort plutôt inutile et surtout qui risquait d’aggraver le cas de Shibumi en plus de ceux des jumeaux. On pouvait dire que c'est par ce qu'ils étaient jeunes, mais Franck était un plus jeune qu’eut quand on a fait de lui une arme. On finit enfin par se demander qui il était et Shibumi dit juste que Franck était son avocat. Il se mit alors a dire :

« Je suis Vincent Valentine et je vous conseille de pas faire de bêtise, car une évasion peut coûter cher à votre mère, mais aussi pour vous. »

Il se mit alors à prendre ses papiers sur la table pour les ranger dans sa mallette pendant que la petite famille se faisait des accolade. Un truc inutile pour Franck, mais pour certain, ce genre de chose était vital. Shibumi leur parla de leur Gardien avant de finir sur une personne a présentait. Il se mit alors a dire en regardant les dégâts.

« Ils sont assez grands pour veiller l'un sur l'autre à voir les dégâts qu'ils ont causés. »

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Novice
La Fleur du Mal
AdminNoviceLa Fleur du Mal
avatar
Age : 23
Date d'inscription : 17/09/2016

Messages : 41

Feat : Kagamine Rin de Vocaloid
Argent : 671


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomLight
PrénomAiko
Âge12 ans
RaceHybride Mage et Mutante
Lieu de naissanceFrance
ActivitéNovice Dominateur
Pouvoirs / Capacités- Manipulation des ténèbres
- Influencer l'environnement en chantant

MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Mar 17 Jan 2017 - 21:01

Tout comme Aiko, Kaito entre dans la pièce où se trouvait leur mère et cette dernière les prend dans les bras. Aiko lui fait alors un gros câlin et l'écoute dire qu'elle rentrera bientôt grâce au monsieur qui était présent. Aiko répond alors : "Mais c'est trop long! J'en ai marre d'attendre!"

Kaito finit par demander au type qui il était et il lui répond qu'il est l'avocat de leur mère et leur conseille de ne pas faire évader leur mère, Aiko lui lance un regard noir et répond :
"Mêlez-vous de vos affaire vous! C'est une affaire de famille!"

Elle retourne son attention vers Shibumi qui n'apprécie qu'ils aient pris des risques pour elle et veut punir Spike pour ne les avoir pas empêcher, Aiko allait lui répondre, mais l'avocat répond qu'ils savent veiller l'un sur l'autre. Aiko réplique :
"La ferme, on vous a pas parlé à vous! Maman, je te signale qu'on n'est pas des bébés, on sait se défendre tous seul et c'est justement pour te le montrer qu'on est venu te sauver et je recommencerais autant que je veux s'il le faut. Pour Spike, il n'a pas été plus efficace que Bori je te rappelle et puis, en fait, ils ont voulu m'empêcher de venir, mais je les ai assommés, ligotés, mis dans un sac et enfermé dans un placard. D'ailleurs, ils y sont encore".

Aiko affiche un immense sourire, ne semblant pas du tout gênée par la manière dont elle a traité leurs esclaves. Shibumi finit par dire qu'elle voulait leur présenter quelqu'un, Aiko sourit et dit :
"Déjà? Je pensais pas que ça irait si vite après la mort de Yan, mais c'est normal car tu es la plus belle des mamans. Il se trouve que moi aussi j'ai quelqu'un à te présenter".

Elle commence alors à avoir les yeux en coeur, joignant ses mains, et dit :
"C'est le garçon, le plus beau, le plus merveilleux et le plus courageux que j'ai jamais vu! Il est très intelligent, es extraordinaire et il a tant d'autorité. Quand on sera grands, on se mariera et on aura plein d'enfants".

Elle se met alors une chanson d'amour assez particulière.


♫Sadistic Love♫

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Novice
MembreNovice
avatar
Age : 21
Date d'inscription : 17/12/2016

Messages : 30

Argent : 503


MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Jeu 19 Jan 2017 - 0:36

Shibumi fut très contente de voir ses enfants et en même temps surprise. Elle les prends tous les deux dans ses bras, très touché qu'ils viennent tous les deux pour la sauver. Kaito la serre dans ses bras aussi, tandis que sa mère dit que l'avocat la fera sortir. Aiko s'exprime et Kaito suit : "Oui c'est trop long ! Et puis maman tu n'a pas besoin d'avocat pour sortir. On peut très bien te faire évader nous-mêmes"

Tournant son attention sur l'homme, il lui demande qui il est. L'homme lui répond et finit par dire que faire évader leur mère peut lui attirer des ennuis à elle et à eux par la même occasion. Kaito le regarde, commençant à avoir des doutes sur cette évasion assez remarquée, étant plus prudent que sa sœur. Mais il entend cette dernière remettre à sa place l'avocat. Donc il se reprend et dit d'un ton sur à l'homme en fronçant les sourcils : "Oui on n'a besoin de vos services"

Shibumi remarque que Spike n'est pas avec eux et veut le punir pour ne pas avoir réussi à les empêcher de sortir. Pour Kaito, ça ne serait pas la première fois qu'ils échappaient à sa surveillance. Parfois en cachant à leur mère qu'ils étaient sortis, ils évitaient à Spike de se faire punir. L'avocat lui répond en disant qu'ils savaient veiller l'un sur l'autre, Kaito était d'accord avec lui mais Aiko voulu le remettre encore à sa place et continue à dire qu'ils n'étaient pas des bébés et qu'ils voulaient prouver à leur mère qu'ils savent se débrouiller tout seuls en la sauvant justement. Kaito répondit à son tour en souriant : "Oui maman, tu vas voir, on sait très bien se débrouiller. Je vais te montrer les progrès que j'ai fait. Tu saura obliger d'accepter qu'on sorte enfin du manoir"

Aiko finit par expliquer comment elle a traité Spike et Boris pour venir ici en étant fière d'elle. Shibumi finit par leur dire qu'elle devra leur présenter quelqu'un après cette histoire. Kanto fut surpris et répondit en même temps que Aiko : "Déjà ?"

Aiko dit ce que pensait aussi Kaito, qu'elle ne pensait que ça irait si vite après la mort de Yan. Lui qui aimait beaucoup Yan tout comme Aiko, il ne sait pas si il aimerait cette nouvelle personne dans la vie de leur mère. Aiko dit alors qu'elle a aussi quelqu'un à lui présenter. Kanto la regarde alors et hausse un sourcil : "Tiens ? Tu me l'a pas dit que tu avais rencontré quelqu'un. C'est qui ?"

Aiko se mit à décrire son amoureux en étant excité et passionnée. Kaito lui demande en fronçant les sourcils : "Tant d'autorité ? C'est un...dominateur ? Me dis pas que c'est le fils de Jimbolo sur la photo à la maison car je ne connais que lui qui a le même âge que toi"

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 126

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2286


MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Jeu 19 Jan 2017 - 19:38

En entendant ses deux anges lui dire qu'ils trouvaient le temps trop lent sans elle, et qu'ils voulaient la faire sortir d'ici, Shibumi baissa la tête, ce demandant comment leur expliquer que ce n'était pas possible, et cela lui fendait le cœur de devoir faire un choix. Elle releva la tête lorsque l'avocat ce présenta aux enfants et leur dit ce qu'ils ne devaient pas faire, mais Aiko semblait vraiment ce ficher de ce qu'il disait, ce qui fait que la demoiselle la scruta avec un regard intense, avant de scruter Vincent Valentine.

"Je suis désolée pour l'insolence de mes enfants, mais ne vous en faites pas, cela ne ce reproduira pas... Les enfants, je suis désolée, je... Je ne peux vraiment pas venir avec vous, sinon je risque d'avoir encore plus de problèmes que j'en ais déjà. Soyez courageux, cela ne sera pas long"

Si elle disait cela, c'était dans le but de les protéger et également de leur faire ce rendre compte qu'il était temps qu'ils patientent et qu'ils écoutent un peu ce qu'il ce dit, pour éviter qu'ils aient des ennuis. Shibumi va ensuite prendre la porte, la tire jusque vers les gonds et utilise ses pouvoirs pour la réparer, car n'ayant plus ses menottes, elle peut les utiliser à nouveau. Elle ce met ensuite à rire en entendant ce qu'a fait Aiko aux esclaves, puis elle scrute Kaitô avec un sourire malicieux.

"C'est vraiment toi la plus forte ma petite princesse, c'était un coup de maître, il faudra que je m'y inspire, je sens que ton petit tour me sera bénéfique. Alors comme ça, tu t'es amélioré ? J'ai hâte de voir quelles surprises tu me réserve mon petit prince, mon absence te permettra encore de t'exercer un peu et je te promets qu'à mon retour, je t'affronterais de nouveau"

Shibumi n'avait même pas daigné répondre à Vincent, faisant bien exprès de l'ignorer, car elle pensait tout le contraire, que même s'ils avaient accomplis des exploits, ils étaient encore, pour elle, bien trop jeunes et fragiles pour s'exposer à la vie réelle. C'est vrai quoi, après tout ce qu'ils ont vécu, les pauvres petits ont été traumatisés et cela, Shibumi ne veut pas que ça ce reproduise. Ses deux enfants avaient été surpris lorsqu'ils avaient entendu qu'elle voulait les présenter à quelqu'un. En entendant leurs dires, elle mit sa main à sa bouche, étouffant un petit rire, avant de l'enlever, affichant un sourire éclatatn, avant de prendre Aiko par les mains.

"Merci ma chérie, mais n'oublie aps que toi aussi tu es magnifique ! Ne vous emballez pas, je n'ai pas dit que j'avais trouvé l'amour, je ne pense pas remplacer Yan-chéri de si tôt ! Non, c'est juste une fille avec qui nous avons sympathisé, et vu qu'elle a pas de logement, je lui ais proposé de venir dormir une ou deux nuits au manoir, jusqu'à ce qu'elle trouve un boulot et un foyer. en contrepartie, elle s'occupera un peu du jardin, car à ce qu'il parait, elle sait y faire avec les belles plantes"

Riant encore un peu, elle avait lâché, entretemps, sa fille, leur expliquant tout ce qu'il ce passait d'un air enjoué, mais cela ne dura pas. Aiko lui avoua être tombée amouresue d'un garçon de son âge, ayant même des projets pour la suite, ce qui fit que son visage ce crispa, tellement elle était en colère. Tout d'abord, elle était sortie sans permissions et en plus, elle était tombée amoureuse du premier venu ? Non, cela n'allait pas ce passer comme cela ! Kaitôt envenima les choses en parlant de Killua.

"Non ! Non ! Tait-toi je ne veux plus rien entendre à propos de cette histoire d'amour !!!"

S'exclama la demoiselle lorsqu'Aiko ce mit à chanter une chanson d'amour, ce qui la fit sortir de ses gonds. Elle avait tout fait pour les protéger et voilà qu'elle s'absentait quelques jours et déjà c'était le bordel dans sa vie, ce qui n'allait pas du tout. Après avoir frappé le mur de toutes ses forces, la miss reprit son souffle, avant de s'avancer vers ses enfants, l'air beaucoup plus calme.

"Pardonnez-moi, je crois que je suis un peu fatiguée... Aiko... Ma petite chérie... Essayer de trouver le grand amour, c'est une chose, mais tomber amoureuse du premier venu c'en est une autre ! Apprend à le connaître avant de lui dévoiler tes sentiments. Tu es encore une petite fille, tu ne sais pas ce qu'il pourrait te faire en ne sachant pas son véritable visage... Vous savez les enfants, s'aventurer dans des lieux que l'on ne connaît pas et ouvrir son cœur peut parfois être une grave erreur"

Shibumi avait parlé très calmement, elle semblait même donner l'impression qu'elle n'avait plus d'âme, que ses émotions n'étaient plus présentes, mais c'était une facette pour éviter de les effrayer davantage, et aussi, parce qu'elle ne voulait pas qu'ils voyent la véritable face du monstre qu'elle était. Après leur avoir fait sa petite morale, elle ce mit à leur chanter cette chanson : https://www.youtube.com/watch?v=vx6B97Yik7c Lorsqu'elle eût terminé, elle les scruta intensément.

"Vous comprenez à présent pourquoi il est dangereux de partir de chez soit ? Quand on est pas préparé et qu'on ouvre trop facilement son cœur, il peut nous arriver bien du tracas, je ne veux pas que vous soyez blessés, je.. J'ai très peur pour vous ! Qu'est-ce que.. Qu'est-ce que je vais faire si jamais je vous perd ? Je voudrais tellement être sûre que plus rien ne pourrait vous arriver, mais l'extérieur est trop cruel pour être certain que plus rien ne vous fasse du tord.. Excusez-moi, je vous surprotège sûrement un peu trop, mais c'est dur pour moi de me rendre à l'évidence que vous grandissez et que vous avez soif d'aventures"

Après leur avoir avoué tout ses sentiments, elle lança un regard à Valentine, un regard suspicieux, lui montrant bien que ses pouvoirs étant à nouveau opérationnels puisqu'elle avait fini par deviner qui il était. Cela l'ennuyait de s'exposer ainsi à l'ombre de Jimbolo, car ce dernier saurait maintenant comment la manipuler, car ses enfants étaient son plus gros point faible, après la lumière, alors il saura comment la faire chanter pour qu'elle fasse encore mieux son job, ce qui l'énervait un peu, mais c'était ses enfants et devant eux, elle n'arrivait pas à cacher ses émotions.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Mercenaire de l'Illusion
The Death Reaper
MembreMercenaire de l'IllusionThe Death Reaper
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 08/06/2016

Messages : 149

Feat : Vincent Valentine de FF7
Argent : 1230

Familier : Nero: un félin au pelage blanc taché de noir (porter disparut)


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomSterben
PrénomFranck
Âge39 ans
RaceMutant
Lieu de naissanceAllemagne
ActivitéMercenaire de l'Illusion
Pouvoirs / CapacitésCapacité mutant :
Télépathie

Magie :
- La divination
- Illusion
- Transmutation
- Invocation

Amélioration :
Nano machine qui lui augmente ses capacité physique et de régénération au delà de celui d'un humain normal

MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Ven 27 Jan 2017 - 23:33

Vincent se mit à soupirer quand ales jumeau se mit à le rembarrer d'une manière qui ne lui plaisait pas. Il s'agissait en tout cas d'une des impressions qu'il donnait quand on le voyait. Les enfants devaient comprendre que dans la vie, il y avait certaine règle a respecter et s'il continuer comme ça. Ils allaient vite l’apprendre a leur dépend et cela n'allait sûrement pas leur plaire. Aux moins, il pouvait s'estimait heureux de ne pas faire face à Death Reaper car la réaction ne serait pas la même. Shibumi tenta cependant de s'excuser de leur part ce qui le fit de nouveau soupirer et hausser les épaules un peu par dépit.

« Ils sont encore jeunes et vus les circonstances leur réaction est un peu compréhensive, car au final, j'ai eu droit à pire comme réaction avec certains clients. Je vous conseille juste de faire en sorte que devant certaines personnes, leur langage ne soit pas insultant par ce qu'ils peuvent risquer de graves blessures.»

Il préférait avertir Shibumi pour ne pas qu'elle a de mauvaises surprises, car il connaissait des gens qui n’étaient pas du genre patient. La suite de leur conversation parlait de quelque chose de plus ou moins intéressante. Il se dirigea cependant vers la porte nouvellement réparé et dit :

« Je vais voir ce que je peux faire pour régler le problème de vous petit protéger comme ça vous aurez le temps de mieux discuter...Avant que j'oublie, je dois simplement vous avertir que dans se monde on doit passer par certain protocole pour faire ce que l'on veut pour ne pas avoir de problème. Ce que je veux dire que si vous ne voulez pas avoirs des organisations comme les rebelles ou la team pacifique a votre poursuite Je vous conseil de pas retenter de faire évadée votre mère car je pense que vous risquez de vous trouver tout seul contre tous. »

Il ne dit rien de plus et se contenta de sortir pour marcher dans les couloir pour voir les chef de services de la police et régler le problème avec eux.  

(hs: vous pouvez passé mon tour pour le prochain tour sauf si vous avez besoin de me parler ^^ )

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Novice
La Fleur du Mal
AdminNoviceLa Fleur du Mal
avatar
Age : 23
Date d'inscription : 17/09/2016

Messages : 41

Feat : Kagamine Rin de Vocaloid
Argent : 671


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomLight
PrénomAiko
Âge12 ans
RaceHybride Mage et Mutante
Lieu de naissanceFrance
ActivitéNovice Dominateur
Pouvoirs / Capacités- Manipulation des ténèbres
- Influencer l'environnement en chantant

MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Sam 28 Jan 2017 - 22:28

Après que Aiko ait jeté l'avocat, Aiko se met à s'excuser auprès de lui, ce que la gamine ne comprenait pas du tout, du coup elle dit : "Pourquoi tu t'excuses, maman? C'est une être inférieur, tu vas pas t'excuser auprès de lui. Où est passé ta fierté?"

Shibumi essaie de leur expliquer le fait qu'elle ne puisse pas venir, mais Aiko pense toujours qu'elle doit pas rester. Aiko dit alors :
"Pour qu'on t'enferme comme une bête dans une cage? Pas question, tu vaux mieux ça, maman".

Quand ils commencent à parler de choses plus personnelles, l'avocat décide de sortir. Shibumi leur explique qu'elle ne remplace pas Yan, qu'elle a juste sympathisé avec une fille dont elle a proposé de loger en échange de service de jardinage. Puis, Aiko se met à parler de Lucas, disant qu'elle était tombée amoureuse. Kaito lui dit alors qu'elle ne lui a pas dit, Aiko croise ses bras alors en faisant la moue :
"Si, je te l'ai dit, mais tu étais trop occupé à t'entraîner pour m'écouter".

Elle se met ensuite à citer toutes ses qualités et Kaito tiqua un peu et pense qu'il s'agit de Killua. Elle fronce les sourcils et dit :
"Non, pas lui! Je le déteste! Il fait tout pour me séparer de mon amour! En plus, il m'a piqué mes bonbons et a levé la main sur moi! Je compte bien lui faire regretter son geste!"

Elle se met ensuite à chanter une chanson pour expliquer ce qu'elle ressentait, mais Shibumi lui demande de se taire, ce qui la surprend car d'habitude elle aime l'entendre chanter.


"Mais maman...pourquoi tu me demandes de me taire?..."


Shibumi s'excuse avant d'expliquer sa réaction, essayant de la mettre en garde avant de chanter une chanson pour dire comme quoi ils ne doivent pas sortir avant de faire un autre discours. Quand elle termine, Aiko répond :
"Maman, tu exagères en voulant nous surprotéger, c'est pas en nous enfermant qu'on va apprendre à affronter la vie, au contraire. À force de nous enfermer, le jour où on sera forcé de sortir, on se retrouvera comme dans une jungle et ont sera ignorant de tout. Autant nous préparer à affronter les difficultés de la vie. Pour ce qui est de mon luluchou d'amour, tu n'as pas à t'en faire, je suis pas tombée amoureuse du premier venu, j'ai croisé d'autres garçons avant lui et c'est sur lui que j'ai flashé, il est tellement beau. Mais ce méchant Killua veut pas me laisser passer du temps avec lui et il y a une sale peste au cheveux blanc qui se trouve entre nous. Mais t'en fais pas, je vas bien m'occuper de cette garce, comme ça, il sera à moi et rien qu'à moi".

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Novice
MembreNovice
avatar
Age : 21
Date d'inscription : 17/12/2016

Messages : 30

Argent : 503


MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Dim 12 Fév 2017 - 0:50

Quand Aiko manque de respect à l'avocat, Shibumi s'excuse pour le comportement de sa fille, ce qui choque Kaito et Aiko qui dit qu'elle n'a pas à s'excuser devant un être inférieur et lui demande ou est passé sa fierté. Kaito s'adresse à sa mère : "Oui maman, tu es une mercenaire, tu ne dois d'excuse à personne"

Shibumi leur dit qu'elle ne peut pas partir sinon elle aura encore plus de problème et qu'ils doivent rester fort, Aiko n'étant pas d'accord et Kaito aussi et se contenta de hocher la tête pour donner raison à Aiko. L'avocat essaya de comprendre leur réactions, s'en fichant un peu mais les prévient qu'avec d'autres personnes, qu'il devrait avoir un meilleur comportement. Kaito le fixa et se dit que ce n'est peut être pas un être inférieur comme dit sa sœur et sans doute un vrai Dominateur mais malgré tout, sa mère était mercenaire et donc pratiquement en haut de la hiérarchie et ne devait pas s'excuser. Aiko essaya de faire comprendre à Shibumi qu'ils peuvent se débrouiller tout seuls maintenant et parle de ce qu'elle a fait aux esclaves pour venir ici. Kaito en profita pour dire à sa mère qu'il a fait des progrès et qu'il veut lui montrer. Shibumi félicita sa fille pour ce qu'elle a fait aux esclaves et dit à Kaito qu'à son retour elle l'affrontera de nouveau et qu'elle a hate de voir ses progrès. Kaito leva son poing d'un air enjoué : "Oui tu verras, je vais gagner cette fois ! Tu ne sera pas déçu"

Ensuite Shibumi se mit à parler d'une nouvelle rencontre et rassura ses enfants en disant qu'elle ne remplace pas Yan mais qu'elle logera cette fille en échange d'un peu de jardinage. L'avocat en profita pour partir et les laisser parler entre eux tout en les avertissant encore une fois et leur dit qu'il va voir ce qu'il peut faire pour régler le problème. Aiko dit à son tour qu'elle a rencontré quelqu'un, Kaito lui dit alors qu'il ne savait pas et qu'elle ne lui a pas dit mais cette dernier lui dit en étant un peu agacé qu'elle lui a bien dit mais qu'il était trop occupé à s’entraîner. Kaito mit les mains derrière la tête et la regarda d'un air désolé : "Oh désolé de ne pas t'avoir écouté"

Aiko se mit à décrire le garçon passionnément et Kaito cru qu'elle parlait de Killua, le fils de Jimbolo. Aiko fronça alors les sourcils en lui disant que ce n'était pas du tout lui. Qu'elle le détestait au contraire, qu'il essayait de le séparer du garçon qu'elle aime et qu'il lui avait pris ses bonbons et levé la main sur elle. Kaito fut surpris et énervé d'entendre ça, il fronça les sourcils : "Quoi ?! Il a osé lever la main sur toi ? Comment ose-t-il ?! Fils du chef ou pas, il va payer son geste. Même si il est mercenaire, il n'a pas à lever la main sur toi"

Aiko se mit à chanter et soudain Shibumi s'énerva en frappant dans un mur violemment qui fit un peu sursauter Kaito qui ne s'y attendait pas et demanda à sa fille de se taire. Aiko lui demanda pourquoi car normalement elle aime bien qu'elle chante. Shibumi s'excusa alors et mit à garde calmement à Aiko en lui disant qu'il ne faut pas qu'elle ouvre son cœur à n'importe qui. Kaito demanda alors à Aiko : "Qui est vraiment ce garçon ? Tu connais son nom ? Et pourquoi tu dis que le fils du chef t'empêche de le voir ? Tu l'a vu quand d'abord celui-là ?"

Shibumi se mit à chanter à une chanson pour les avertir encore une fois qu'il ne faut pas qu'ils sortent de chez eux car c'est trop dangereux. Kaito n'était pas d'accord et lui dit : "Maman, on n'est pas des bébés, on est assez grands pour se débrouiller tous seuls. Nous sommes tes enfants quand même, rien ne peut nous arriver"

Aiko répond à son tour à sa mère. Ensuite elle se met à appeler "Luluchou" le garçon qu'elle aime. Kaito la regarda intrigué, sachant bien sur que c'est un surnom qu'elle lui a donné : "Luluchou ?"

Il se mit à faire la moue car elle n'avait jamais donné de surnom à personne à part ce garçon. Elle devait vraiment l'aimer beaucoup alors. Elle parla encore une fois de Killua, qui l'empêche de voir ce garçon et d'une fille aux cheveux blancs mais qu'elle compte bien se débarrasser d'elle pour que ce garçon ne soit qu'à elle. Kaito resta impassible et dit : "J'espère quand même que ce "luluchou" comme tu dis ne te créera pas de faux espoirs et ne te fera pas souffrir sinon je m'occupe de lui"

Il se tourne ensuite vers sa mère et sourit : "Bon maman, il faut vraiment que tu sortes d'ici. Je veux pas que tu restes ici plus longtemps et puis je suis sur que l'avocat s'occupera de la paperasse"

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 126

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2286


MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Dim 12 Fév 2017 - 19:54

Shibumi écoutait ses enfants parler. A les entendre, ils la considéraient comme une héroïne qui n'avait pas sa place derrière les barreaux, car elle n'était pas une bête. En entendant cette réflexion venant de sa fille, elle s'était vaguement demandée à quoi elle pourrait ressembler si elle était un animal et la réponse vint très vite, car elle s'imagina en panthère noire. Quoi qu'il en soit, en les entendant parler d'amours et du fait qu'ils pouvaient ce débrouiller tout seul, lui faisait beaucoup de peine, elle ne voulait pas qu'ils grandissent, elle ne voulait pas qu'ils échappent à son contrôle, à sa protection, elle voulait qu'ils restent toujours bien au chaud, dans ses bras protecteurs et maternelle pour qu'il ne leur arrive jamais rien, car si cela serait le cas, elle ne s'en remettrait pas, elle les aimait d'un tel amour que cela pouvait très bien faire peur à n'importe qui, qui la connaissaient bien en tant que dominatrice et non en tant que mère. Ayant alors un regard dépétié, elle pensa qu'elle n'avait pas le choix, mais avant de s'estimer vaincue, elle eut une idée.

"Très bien... Si Kaitô me bat, je vous laisserais sortir et vous laisserait vous débrouiller tout seul", sans surveillances, sans gardiens, mais en échange, vous devrez me promettre de rester prudents"

Bah quoi ? Ce n'était pas honnête l'enchérissement du gain si la victoire était remportée ? Non, pas du tout, car, il ne lui était pas interdit d'avoir un soupçon de son carat^re de dominatrice en tant que mère, et du coup, même si Kaitô arrivait à la vaincre, elle demanderait toujours à Spike de les surveiller, mais en douce, ce qui lui éviterait de ce faire du mouron pour rien. Après avoir dit cela, son regard eût l'air plus sérieux.

"Lorsque je me susi excusée, tout à l'heure, vous ne l'avez peut-être pas remarqué, mai il s'agissait de l'ombre de Jimbolo, son bras droit, le plus puissant des mercenaires, après mon boss, bien entendu, mieux vaut ne pas faire de chichis, même si j'ai une très grande envie de ne pas l'écouter et de faire tout le contraire, donc partir avec vous, mais si je le fais, je vais avoir des problèmes avec la hiérarchie. En tout cas, merci beaucoup pour vos encouragements, cela m'a beaucoup touchée, je vous aime du plsu profond de mon cœur mes chers enfants, merci de croire en moi"

Maintenant que le pseudo-avocat était parti, Shibumi pouvait leur parler plus librement, sans avoir peur des représailles une fois qu'ils seront seuls. A présent, leur jugement allait sûrement changer, car si elle avait fait tout cela, ce n'était pas pour rien, et comme elle leur avait souvent expliqué, il ne fallait pas plaisanter avec Jimbolo, ni avec Death Reaper. Après leur avoir fait un grand sourire, elle ce remit à avoir un air très sérieux, voir légèrement dur.

"Laissez tomber les enfants, je vais m'occuper personnellement de Killua, ce qu'il a fait, c'est impardonnable ! Par contre, je ne comprends pas comment tu as pu tomber amoureuse d'un esclave ! C'est insensé ! Tu me fais penser à ta grand-mère ! Enfin tant que tu es heureuse, c'est le principal. En tout cas, dès que je le pourrais, il faudra que j'aille une grande discussion avec Killua. Par contre, cette fille, ça me dit quelque chose"

Après tout, c'était elle qui avait demandé à Jimbolo que Lucas devienne l'esclave de Killua, donc pour elle, il était tout à fait normal qu'elle puisse lui en foutre une, mentalement ou physiquement, même si c'était le fils du chef, car il le méritait et cela serait de toute façon moins douloureux que ce que pouvait lui faire son père. En plus, c'était grâce à elle s'ils avaient pu devenir aussi proche, dieu sait ce qu'il aurait pu lui arriver si elle n'avait pas proposé qu'il soit tout le temps aux côtés de Killua ? Mieux valait ne pas y penser. En tout cas, elle avait presque eût l'air amusée que sa fille aime un esclave, car sa grand-mère était la même, même si cela n'avait jamais été officiel, elle avait très bien comprit qu'entre Emilie et Haku, c'était le grand amour, même si elle trouvait cela ridicule, car un esclave était un être inférieur. Quoi qu'il en soit, la description de la gamine lui faisait penser à une qu'elle connaissait, et en y réfléchissant un peu mieux, cela semblait être une évidence que cela ne pouvait être qu'elle.


"Oh tu parles bien d'Elysa ? L'esclave de la famille Nils ? Ils me l'ont plusieurs fois envoyée pour qu'elle fasse le ménage dans les salles de concerts où je chantais, c'était souvent parce qu'ils ne savaient plus trop comment lui donner du travail à cette feignante ! J'avais vu qu'un temps, ils avaient affichés des affiches de récompenses, mais elles ont été enlevées, je croyais qu'ils l'avaient retrouvés, on dirait bien que non..."

Ce mettant alors à réfléchir, elle ce mit à ce demander ce qu'il était arrivé à ces dominateurs pour qu'ils aient retirés les affiches et du fait qu'elle ce soit enfuie. ESpérant tout de même qu'elle ne les avait pas tuer, même si au fond elle s'en fichait un peu, car elle ne les connaissait pas vraiment, cela était embêtant, car deux morts en plus, cela allait réduire encore plus les effectifs de leurs troupes. pink]"Les enfants, je vais vous donner une mission qui vous permettra d'aller temporairement dehors en attendant mon retour. Si vous le voulez bien, j'aimerais beaucoup que vous me retrouviez cette sale gamine et qu'au lieu de la tuer, vous la questionner pour savoir ce qu'il est arrivé à ses anciens propriétaires. Je vous laisse vous y prendre pour bien la punir comme il ce doit, mais elle ne doit pas mourir, elle peut même devenir l'un de vos esclaves, si vous le désirez. Au moins, ça vous occupera le temps que je sorte d'ici. Toutefois, j'allais oublier... Tient ma petite chérie, avec ça, tu pourras te faire plaisir"

[i]Bien évidemment, Shibumi pouvait le faire elle-même, mais elle pensait que c'étit bien qu'ils retrouvent Elysa et s'en occupe à sa place, comme cela, ils allaient être bien occupés, jusqu'à ce qu'elle revienne, ce qui était un bon moyen pour leur faire ce changer les idées et éviter qu'ils continuent avec cette histoire de vouloir la faire sortir d'ici. Jusqu'à présent, elle devait tout de même l'avouer qu'elle ce fichait un peu du cas des Nils, car elle avait plus important à faire, au moins, cela lui avait permit de trouver une bonne excuse. Par contre, depuis qu'elle avait rencontré Elysa, plus grande, à l'académie, elle n'avait pas encore fait le rapprochement, ce qui expliquait bien pourquoi elle ne parlait pas de son intervention à Akatsuki, lors de la bataille. Elle fini par donner 20 euros à Aiko, lui permettant ainsi de s'acheter des bonbons pour ce consoler de ceux qu'elle avait perdu, ce disant que ce billet, qu'elle gardait dans une de ses poches, au cas où elle en aurait besoin, était très utile en cet instant présent.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Novice
La Fleur du Mal
AdminNoviceLa Fleur du Mal
avatar
Age : 23
Date d'inscription : 17/09/2016

Messages : 41

Feat : Kagamine Rin de Vocaloid
Argent : 671


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomLight
PrénomAiko
Âge12 ans
RaceHybride Mage et Mutante
Lieu de naissanceFrance
ActivitéNovice Dominateur
Pouvoirs / Capacités- Manipulation des ténèbres
- Influencer l'environnement en chantant

MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Lun 13 Fév 2017 - 21:29

Kaito semblait bien sûr de lui pour penser battre leur mère et cette dernière joue le jeu en leur faisant un marché. Aiko n'était pas dupe, elle savait bien qu'elle faisait ça pour les forcer à rester encore enfermés.

"Qu'il gagne ou pas, je sortirais quand même, na!"


Et oui, Aiko n'était pas du genre à se laisser faire et manipuler par leur mère comme ça car elle avait un fort caractère, pas comme son frère qui est limite un soumis. Quand elle avait envie de quelque chose, personne ne l'arrêter. Puis, après le départ de l'avocat, elle leur révèle que son avocat est en réalité l'ombre de Jimbolo et qu'elle ne part pas pas avec eux pour l'écouter et respecter le hiérarchie. Aiko hausse un sourcil et dit :
"L'ombre de Jimbolo? Il est pas sensé avoir un masque à gaz?"

Aiko finit par révéler qu'elle était tombée amoureuse et exprime son amour de manière très excitée et enjouée. Kaito lui dit qu'il ne lui a pas dit, mais Aiko réplique si mais qu'il ne l'a pas écouté car il était trop concentré par son entraînement. Gêné, Kaito s'excuse et Aiko, ayant une idée en tête, dit alors :
"Prend mon tour de vaisselle pendant une semaine et je te pardonne".

Elle décrit alors le garçon qu'elle aimait et Kaito pense qu'il s'agit de Killua et Aiko dément vivement et raconte le fait qu'il ait levé la main sur elle, ce qui énerve Kaito qui décide de la venger, puis, Shibumi décide de s'en occuper elle-même. Aiko se met ensuite à chanter pour parler de son sentiment d'amour, mais sa mère lui demande se taire, ce qui l'étonne car elle aime bien qu'elle chante d'habitude. Shibumi essaie de les mettre en garde sur le fait que parler à des inconnus peut être dangereux et Aiko lui dit qu'il faut qu'elle les laisse faire leurs expérience pour apprendre à affronter la vraie vie. Puis, Kaito l'interroge sur l'identité du garçon et sur le fait que Killua les empêche d'être ensemble.


"Il s'appelle Lucas, c'est l'esclave de Killua et je l'ai rencontré le soir de Halloween, il est très courageux et il a affronté trois horribles sorcières".


Elle raconte ensuite le fait qu'une fille était entre eux qu'elle comptait s'en débarrasser pour que Lucas ne soit qu'à elle. Quand elle nomme Lucas "luluchou", cela intrigue Kaito et Aiko lui explique :
"Bah, c'est son petits surnoms, je trouve que ça lui va bien".

Kaito lui dit alors qu'il espère qu'il ne la fera pas souffrir, sinon, il s'occupe de lui. Aiko fronce les sourcils alors et s'énerve.


"Tu le touches pas! Il est à moi!"


Shibumi ne semblait pas contente que Aiko soit tombée amoureuse d'un esclave et ne la comprend pas, disant qu'elle était comme sa grand-mère. Aiko lui répond :
"Cet esclave n'est pas comme les autres, maman. Il est si beau...si spécial...j'ai jamais vu ça chez un humain".

Le pire c'est que Aiko était sincère et elle était vraiment amoureuse, ça se voyait. Shibumi finit par dire que le principal était qu'elle soit heureuse et qu'elle allait avoir une sérieuse discussion avec Killua. Shibumi dit ensuite que la fille aux cheveux blancs dont elle lui parlait lui disait quelque chose.


"Elle s'appelle Elysa et elle m'a coupé l'herbe sous le pied. Quand elle est arrivée, j'existais plus pour mon luluchou".


Shibumi finit par se rappeler d'elle et leur propose à ce qu'elle devienne leur esclave pour qu'ils la torturent. Aiko affiche alors un sourire mauvais sur son visage.


"Ouai! On fera ça et on la jettera dans la cave où elle n'aura pas le droit de sortir et souffrira éternellement".


Shibumi lui passe ensuite un billet de 20 euros, ce qui lui fait énormément plaisir, tellement, qu'elle se jette dans ses bras en lui faisant un bisous pour la remercier. Kaito demande ensuite à ce qu'ils partent, Aiko hoche la tête et dit :
"Oui, maman, reste pas là et viens avec nous".

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Novice
MembreNovice
avatar
Age : 21
Date d'inscription : 17/12/2016

Messages : 30

Argent : 503


MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Lun 20 Fév 2017 - 18:36

Shibumi afficha un air abattu quand ses enfants essayaient de lui faire comprendre qu'ils veulent sortir et se débrouiller seul. Elle se reprit alors pour faire encore le même marché à Kaito, que si il arrive à la battre, elle les laisserait sortir tout seuls et en échange qu'ils lui promettent d'être prudents dehors. Kaito lui répond alors avec un air sérieux : "Oui maman ne t'inquiètes pas. Nous sommes tes enfants après tout"

Aiko dit alors qu'il gagne ou qu'il perde contre leur mère, elle sortira quand même. Kaito se contenta de regarder sa sœur, gardant son air sérieux mais il était tout à fait d'accord avec elle car toute façon il sortait déjà en douce avec elle alors qu'il n'avait toujours pas battu leur mère. Mais il voulait tout de même faire ce combat contre elle, encore une fois car il avait pris gout à s’entraîner pour devenir fort à force de perdre tout le temps contre elle. Il voulait vraiment lui montrer ses progrès, qu'elle soit fier de lui même si il le savait qu'elle l'était déjà. L'avocat partit alors les laissant parler plus librement, puis Shibumi leur informa que c'était Death Reaper, le plus puissant des mercenaire et l'ombre de Jimbolo. Et qu'elle ne voulait pas avoir d'ennui avec la hiérarchie, du coup elle préféra écouter les conseils du mercenaire de l'illusion.

"Hum, je me disais bien qu'il était assez spécial cet homme. Il n'était pas banale et dégageait vraiment quelque chose"

Aiko demande alors si normalement il n'avait pas de masque à gaz. Kaito répond alors : "Peut être qu'il contrôle cet homme là ou que c'est une illusion. C'est un télépathe après tout"

Aiko finit par dire qu'elle est tombé amoureuse d'un garçon, Kaito lui dit qu'elle ne lui a pas dit mais Aiko dément en disant qu'il ne l'avait pas écouté car il était trop occupé à s'entraîner. Kaito était alors gêné et s'en voulait un peu de ne pas l'avoir écouté et s'excusa. Aiko dit alors qu'il devait prendre son tour de vaisselle pour la semaine et qu'elle lui pardonnera après. Kaito accepta en souriant mais en fait il donnera cette corvée à Spike. Aiko décrit alors le garçon qu'elle aime et Kaito croit que c'est Killua, le fils de Jimbolo mais Aiko dément en disant qu'elle le détestait au contraire et qu'en plus il avait levé la main sur elle. Ce qui énerva Kaito qui voulait faire payer à Killua son geste mais Shibumi dit qu'elle s'en occupera personnellement. Ce que Kaito approuva : "Oui maman fais lui regretter son geste"

Aiko se mit alors à chanter ce qui énerva étrangement sa mère. Elle s'excusa et leur chanta une chanson pour leur faire comprendre de faire attention aux inconnus. Aiko la contredis puis Kaito lui demande l'identité du garçon. Elle dit alors qu'il s'appelle Lucas et que c'est l'esclave de Killua. Kaito fut surpris : "Un...esclave ? Tu es...tombé amoureuse d'un esclave ?"

Aiko dit alors que Killua et une fille l'empêchait de voir son "luluchou", Kaito s'interrogea et elle lui dit que c'était son surnom. Bizarrement Kaito n'apprécie pas trop et dit que si Lucas la fait souffrir, il s'occupera de lui. Aiko s'énerva alors contre son frère lui disant qu'il ne le touche pas. Kaito fut surpris au départ qu'elle s'énerve ainsi contre lui puis détourna la tête en faisant la moue.

Shibumi avait l'air de ne pas trop apprécier qu'elle aime un esclave et ne comprenait pas et Kaito était d'accord avec elle. Aiko parla de Lucas comme d'un humain spécial. Kaito dit alors : "Mais...ce n'est même pas un de nos esclaves. C'est celui de cet énergumène de Killua"

Mais après elle dit qu'elle lui faisait penser à sa mère qui était tombé amoureuse d'un esclave apparemment aussi et que le principal c'est qu'elle soit heureuse et dit qu'elle aura une grande discussion avec Killua. Shibumi dit ensuite que la fille que décrivait Aiko lui disait quelque chose. Aiko dit qu'elle s'appelait Elysa et qu'à cause d'elle, elle n'existait plus pour Lucas. Kaito fronça les sourcils et dit : "Comment il peut accorder plus d'importance à une autre fille que toi ? Je suis sur qu'elle est moins belle que toi en plus. J'avais raison ce Lucas te fait déjà souffrir. Je l'aime pas, il ne mérite pas ton amour"

Shibumi finit par se rappeler d'Elysa et leur confie la mission de la capturer et de faire ce qu'ils veulent d'elle. Aiko eut l'air très enthousiaste en disant qu'ils l'enfermeront dans la cave et qu'elle souffrira éternellement. Kaito sourit alors et dit à sa sœur jumelle : "Je la torturerai pour toi, chère sœur"

Shibumi passe ensuite 20 euros pour sa fille, et qu'elle puisse se faire plaisir. Kaito sourit et demanda alors à sa sœur : "Tu vas t'acheter quoi avec ?"

Aiko fut très contente du cadeau de sa mère et se jeta dans les bras de sa mère ce qui fait sourire Kaito. Il voyait bien que Shibumi manquait énormément à sa sœur et insista encore une fois auprès de sa mère de la sortir. Aiko approuva. Kaito dit alors pour la rassurer : "Tu partira discrètement cette fois"

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 126

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2286


MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Lun 20 Fév 2017 - 20:34

Aiko semblait ne pas vouloir rester tranquillement à la maison, ce qui ne plaisait vraiment pas à Shibumi, qui ce demandait bien comment faire pour éviter de perdre son contrôle sur ses enfants. Laissant ces questions de côtés, la demoiselle ce focalisa un peu plus sur celles des deux jumeaux concernant Death Reaper, bien que Kaito avait déjà bien répondu à cette dernière.

"En effet, il est capable de contrôler des gens à distances et même de créer des illusions. Vous êtes très perspicaces, et il est vrai que savoir à quoi il ressemble véritablement est assez complexe, justement à cause de ses pouvoirs."

En entendant ensuite son fils l'encourager pour donner une correction à Killua, Shibumi ne pu s'empêcher de sourire d'un air machiavélique, ayant l'air d'avoir beaucoup de projets pour ce cher Killua. Quand Kaito dit ce qu'il pense d'Elysa, Shibumi avait hoché la tête en signe d'approbation, pensant également la même chose que le jeune garçon.

"Tu vaux tellement mieux que cette insignifiante humaine ! En plus d'être sublime, tu as une merveilleuse personnalité, cela ne fait aucuns doutes !"

Même si elle n'aimait pas trop cette relation, elle ne pouvait s'empêcher de penser que Lucas était un petit idiot en agissant mal avec le cœur de sa fille, mais en même temps, n'avait-elle pas eût ce qu'elle méritait ? Après tout, ce que disait Kaito semblait être des plus véridiques et approuvé par le regard de sa mère. En tout cas, même si rien ne lui plaisait et qu'elle était d'accord avec son fils, elle ne pouvait s'empêcher d'encenser sa fille en la couvrant de compliments, car elle n'arrivait pas à la voir autrement, tout comme son petit prince. En apprenant ce qu'ils voulaient faire d'Elysa, la reine des ombres ne pu s'empêcher de rire.

"C'est bien mes enfants, c'est très bien, je suis tellement fière de vous !"

Elle était vraiment sincère, c'était ses enfants, ils avaient hérités d'elle, même s'ils n'étaient pas entièrement à elle, mais elle s'en fichait bien, car personne ne pourrait les lui enlever, c'était ses bébés, un point c'est tout ! En tout cas, c'était ce qu'elle pensait, malgré qu'au début, tout ceux qui la connaissaient pensaient qu'elle ne saurait jamais bien s'en occuper et leur apporter de l'amour, et bien, c'était tout le contraire, elle en faisait même un peu trop, ce qui expliquait bien pourquoi ils sortiaent en cachette. Après avoir reçu le bisou de sa fille, Shibumi sourit, puis hésita longuement quand ils insistèrent encore pour qu'elle sorte.

"C'est bon, vous m'avez convaincue"

Elle leur fit un grand sourire angélique, puis commença à sortir de la pièce, d'un pas lent. C'était la première fois qu'elle s'évadait avec ses enfants et sérieusement, même si elle ne le montrait pas, elle angoissait, car elle avait peur pour ses deux petits anges, elle ne voulait pas qu'il leur arrive quelque chose qui pourrait mettre en péril leurs avenirs. Alors qu'elle pensait réussir à s'échapper tranquillement, elle croisa un garde qui semblait avoir oublié d'être bête et qui faisait sa ronde comme s'était convenu das son contrat.

- Halte-la ! D'où tu viens toi ? Retourne-y vite !

Suite à ce qu'elle venait d'entendre, Shibumi voulant protéger ses enfants, réagit du tact au tact et ce mit à chanter cette chanson : https://www.youtube.com/watch?v=VLcjtXIAn6s C'était une chanson que lui avait dédiée Yan et du coup, la miss l'avait travaillée jusqu'à ce qu'elle puisse l'utiliser pour ce défendre. Bon, en l'entendant, on pouvait ce poser des questions, car elle parlait d'elle à la troisième personne, mais il y avait fort à parier que lorsqu'elle trouverait l'amour, elle serait tentée de la modifier. La chanson semblait faire echo dans toute la prison, car toutes les personnes qui pourraient être contre elle, ce mirent à danser, ne semblant plus penser qu'à cela, ce qui fit rire la demoiselle, malgré qu'ele était un peu gênée d'avoir dû chanter ce type de chanson devant Kaito et Aiko.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Novice
La Fleur du Mal
AdminNoviceLa Fleur du Mal
avatar
Age : 23
Date d'inscription : 17/09/2016

Messages : 41

Feat : Kagamine Rin de Vocaloid
Argent : 671


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomLight
PrénomAiko
Âge12 ans
RaceHybride Mage et Mutante
Lieu de naissanceFrance
ActivitéNovice Dominateur
Pouvoirs / Capacités- Manipulation des ténèbres
- Influencer l'environnement en chantant

MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Dim 26 Fév 2017 - 23:47

Quand a mère dire que son avocat n'est autre que Death Reaper, Aiko demande s'il est pas sensé porter un masque à gaz et Kaito dit qu'il contrôle peut-être cet homme ou utilise une illusion avec ses pouvoirs. Shibumi le confirme et dit qu'à cause de ça, ils ne savent pas quelle est sa vraie apparence. Puis, Aiko parle du fait qu'elle est tombée amoureuse d'un garçon. Kaito dit alors qu'elle ne lui en a pas parlé et Aiko dit que si, mais qu'il ne l'a pas écouté à cause de son entraînement. Il s'excuse de ne pas l'avoir écouté et Aiko dit alors qu'il prenne son tour de vaisselle pendant une semaine et il sera pardonné, ce qu'il accepte. Aiko se met à décrire le garçon qu'elle aime et Kaito pense qu'elle parle de Killua, ce qu'elle dément de suite, lui disant ce qu'il lui avait fait. Kaito dit alors qu'il va lui faire payer et Shibumi décide de s'occuper de son cas elle-même, ce qui n'était pas pour déplaire à Aiko, même si elle va vouloir y mettre son grain de sel histoire de se venger. Aiko se met à chanter pour faire part de ce qu'elle ressentait pour Lucas, mais Shubumi lui demande de se taire, ce qui l'étonnait car elle aime qu'elle chante d'habitude. Shibumi se met à chanter à son tour pour les mettre en garde contre les inconnus et Aiko essaie de lui faire comprendre qu'il faut qu'elle les laisse faire leur propore expérience pour apprendre à affronter la vie. Kaito lui demande alors qui était le garçon dont elle était amoureuse, Aiko lui répond alors sans la moindre honte que c'était Lucas, l'esclave de Killua et qu'il l'a rencontré à Halloween où il a affronté trois sorcières. Kaito semblait choqué par le fait qu'elle soit tombée amoureuse d'un esclave.

"Bah oui? Et alors? Il n'est pas comme les autres esclaves. Ce n'est pas un soumis comme cette mauviette de Spike, il a dû caractère et surtout, il est tellement beau".


En disant cette dernière phrase, elle se tient la joue en rougissant en pensant à Lucas et on pouvait donc voir qu'elle était super tombée amoureuse du garçon. Par contre, elle se reprend quand elle parle de Elysa qui se mettait entre eux et dont elle voulait s'en débarrasser pour que Lucas ne soit qu'à elle, l'appelant Luluchou, ce qui intrigue Kaito et Aiko lui explique que c'est son surnom, qu'elle trouve que ça lui va bien. Kaito que s'il la fait souffrir, il lui fera payer, ce la énerve Aiko l'idée qu'on s'en prenne à son amour, même s'il s'agit de son frère, du coup, elle lui dit de manière agressive qu'il n'a pas intérêt de le toucher car Lucas est à elle. Shibumi fait ensuite un commentaire sur le fait qu'elle soit tombée amoureuse d'un esclave et Aiko lui dit qu'il n'est pas comme les autres et qu'il a quelque chose qu'elle n'a jamais vu chez un humain avant. Kaito ensuite que ce n'est même pas un de leurs esclave, mais celui de Killua, Aiko croise ses bras et dit :
"M'en fiche, rien ne se mettra entre notre amour!"

Shibumi dit ensuite que la fille dont Aiko lui parlait lui disait quelque chose et Aiko lui dit son prénom et précise le fait que Lucas ne faisait plus attention à elle quand elle était là. Kaito s'énerve et dit qu'il n'aime pas Lucas car il la fait souffrir en accordant plus d'importance à Elysa qui doit être moins belle qu'elle et qu'il ne mérite pas son amour. Aiko lui lance un regard noir et réplique :
"C'est pas sa faute si cette traînée l'allume! C'est un mec, il répond à son instinct de mâle! C'est tout! C'est à moi de décider qui mérite mon amour, pas toi! Compris?!"

Shibumi dit qu'elle vaut mieux que Elysa et Aiko était bien d'accord et quand elle lui propose quoi faire d'elle, cela plaisait beaucoup Aiko qui voulait la faire souffrir. Kaito propose de la torturer pour elle, Aiko répond alors :
"Non, laisse-moi ce plaisir".

Puis, Shibumi lui passe de l'argent pour qu'elle s'achète ce qu'elle voulait, cela faisait plaisir à Aiko qui lui fait un gros câlin pour la remercier et quand Kait lui demande ce qu'elle va s'acheter, Aiko répond :
"Je vais faire du shopping! En plus c'est les soldes en ce moment, ça tombe bien!"

Kaito demande ensuite à ce qu'ils partent tous ensemble et Aiko l'appuie là-dessus. Ils convainquent ainsi leur mère et ils sortent de la salle. Un des gardes voulaient arrêter leur mère, mais elle agit vite en se mettant à chanter une jolie chanson et toute les personnes du commissariat s'étaient mis à danser. Vu que le commissariat était grand et que la chanson ne durait pas toute la traversée, Aiko décide de chanter à son tour.


♫Être capable de rester toujours avec toi♫

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Novice
MembreNovice
avatar
Age : 21
Date d'inscription : 17/12/2016

Messages : 30

Argent : 503


MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Ven 3 Mar 2017 - 18:41

Kaito fut choqué que Aiko soit tombé amoureuse d'un esclave mais elle lui fait comprendre que ça n'avait pas d'importance et qu'il n'était pas comme les autres esclaves, que ce n'était pas un soumis en le comparant à Spike et redis qu'il était beau en rougissant. Kaito l'a croit : "Après tout, Mystique l'esclave de Jimbolo est une esclave au fort caractère et qui ne se laisse pas faire"

La discussion s'ensuivit autour de Lucas, que Aiko surnomma "Luluchou" et décrivit même une fille qui se met sur son chemin. Kaito prévient Aiko que si Lucas la fait souffrir, il s'occuperai de lui mais Aiko s'énerva contre lui qui surprit au début Kaito en lui disant qu'il ne le touche pas car il est à elle. Ce dernier se contenta de détourner la tête en faisant la moue. Shibumi fit un commentaire sur le fait que Aiko aime un esclave, étant surement d'accord avec Kaito. Aiko défend encore Lucas en disant qu'il avait quelque chose de spécial pour un humain. Kaito lui fit comprendre que ça sera compliqué car Lucas étant l'esclave de Killua et non le leur mais Aiko resta sur ses positions et dit qu'elle s'en fiche, que rien n'empêchera leur amour.

Shibumi se rappela alors de Elysa, la fille que Aiko décrivit cette dernière confirma son nom et dit qu'à cause d'elle, Lucas ne faisait plus attention à elle ce qui énerva Kaito qui dit qu'il n'aimait pas Lucas car il l'a fait souffrir et que Elysa était moins belle qu'elle, sa mère hocha la tête en signe d'approbation. Aiko lança alors un regard noir à Kaito, ce dernier n'aimait pas qu'elle lui lance ce regard n'aimant pas qu'elle soit en colère contre lui. Donc il afficha un air triste et baissa les yeux. Sa soeur lui dit que ce n'est pas la faute de Lucas si Elysa l'allumer en la traitant de "trainée", qu'il répondait tout simplement à son instinct de mâle. Et qu'il n'y a que elle qui décide qui mérite son amour et non pas lui. Kaito releva alors la tête en disant : "Mais je suis ton frère c'est normal que je m'inquiète pour toi. Je ne veux pas que tu souffre, tu comprends ?"

Kaito avait un regard sincère et avait un ton protecteur en disant cela. Ensuite Shibumi demande à ses enfants de s'occuper d'Elysa. Aiko en fut ravie et dit ce qu'elle compte lui faire. Kaito dit alors à Aiko qu'il la torturera pour elle mais Aiko lui répondit de lui laisser ce plaisir. Kaito répond alors en hochant la tête : "D'accord, je la capturerai pour toi alors"

Shibumi était contente, rigola et dit à ses enfants qu'elle était fiers d'eux. Kaito la regarda et lui fait un beau sourire, content qu'elle soit fier d'eux. Shibumi donna alors de l'argent à Aiko qui fut tellement content qu'elle prit sa mère dans les bras en lui faisant un bisou. Kaito lui demanda ce qu'elle fera de son argent et Aiko lui répondit qu'elle fera du shopping et que ça tombait bien car ils étaient en période de soldes. Kaito demanda alors à sa mère de partir, Aiko l'appuya et Shibumi fut enfin convaincue, Kaito ne put s'empêcher de s'exprimer comme un enfant de joie. Donc elle se leva alors et la petite famille sortit de la salle. Un garde voulu arrêter leur mère mais elle ne se laissa pas faire et chanta une chanson qui fit danser presque tout le commissariat. Kaito continua d'avancer en souriant, voyant l'oeuvre de sa mère. Aiko commença à chanter une chanson durant la traversée du commissariat et Kaito se mit à l'accompagner.

♫Être capable de rester toujours avec toi♫


Tout en chantant et en marchant, il s'alluma comme une aura de lumière en tenant la main de Aiko. Ils sortirent enfin du commissariat et la chanson prit fin. Kaito sourit alors à sa sœur, très fier d'elle et de lui d'avoir sorti enfin leur mère.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Mercenaire de l'Illusion
The Death Reaper
MembreMercenaire de l'IllusionThe Death Reaper
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 08/06/2016

Messages : 149

Feat : Vincent Valentine de FF7
Argent : 1230

Familier : Nero: un félin au pelage blanc taché de noir (porter disparut)


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomSterben
PrénomFranck
Âge39 ans
RaceMutant
Lieu de naissanceAllemagne
ActivitéMercenaire de l'Illusion
Pouvoirs / CapacitésCapacité mutant :
Télépathie

Magie :
- La divination
- Illusion
- Transmutation
- Invocation

Amélioration :
Nano machine qui lui augmente ses capacité physique et de régénération au delà de celui d'un humain normal

MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Dim 5 Mar 2017 - 21:22

Franck se trouvait dans la salle de surveillance en train de regarder les écran qui montrer se que filmer les camera avec un air calme et serein. Il semblait attendre quelque chose d'important. Un policier ouvrit la porte pour entrer et venir lui parler dans l'oreille. Il était satisfait, car tout semblait se passer comme prévus et il aimait ça. L'homme ne sembla pas du tout surpris de voir Shibumi et ses enfants tenter de s’évader. Il regarda sa montre toujours autant satisfait :

« Ce n'est pas trop tôt... Je pourrais m'occuper du cas de mademoiselle Night tranquillement comme ça ! »

Franck avait des certitudes sur le comportement des enfants. Il avait bien évidemment réglé les problèmes administratifs pour que shibumi se retrouve libre plus tôt qu'elle le pensait. s'il voulait qu'on crois qu'elle s'est évadé était juste pour pas qu'on soupçonne son implication dans sa libération. La chance voulait que cela se passe sans aucune effusion de sang qui fut un peu la cerise sur le gâteau. Il put voir leur évasion se passait tranquillement avant de disparaître.

[hs : voilà, j'ai fini le rp pour ma part

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 126

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2286


MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Lun 6 Mar 2017 - 22:23

La discussion entre les deux enfants était assez mouvementée, mais lorsqu'elle prit fin, les enfants eurent l'air contents qu'elle passe enfin à l'action. Avançant donc en chantant, ils finirent enfin par sortir du commissariat. Bien sûr, Shibumi aurait pu s'y prendre d'une manière bien plus rapide, mais devant ses enfants, elle préférait utiliser d'autres méthodes moins sanglantes et traumatisantes. Une fois à l'extérieur, la mère de famille eût l'air satisfaite.

"Et bien, voilà une bonne chose de faites ! Ah mes enfants, vous avez étés fantastiques ! Bien, je crois qu'il est temps de rentrer à la maison à présent !"

Shibumi s'était ensuite exclamée en prenant ses deux petits chéris dans ses bras, l'air enjouée et reconnaissante. Elle ce transforma ensuite en ombre, les entrainant avec elle, tandis que durant ce temps, Edena scrutait en direction de l'horizon, dans sa cellule, ayant un léger sourire, à la fois triste et heureuse en pensant que Shibumi était loin de ce lieu cauchemardesque.


- Mademoiselle Light... Edena pensera tous les jours à vous tant qu'elle ne sera pas sortie de prison

Déclara la jeune femme en mettant une main au niveau de son cœur, soupirant en espérant que les jours de sa liberation ne seront aps trop longs. Pendant ce temps, Shibumi réapparut devant son manoir. En ouvrant la porte, elle pu voir ses esclaves s'affairer rapidement à des tâches, comme s'ils ne les avaient pas faites durant son absence, ce qui la rendit sceptique.

"J'espère qu'il n'y a pas eût de relâchement pendant que je n'étais pas là ! Ouh je me sens horriblement sale ! Peut-être qu'un bon bain me ferait du bien ! Je pense aussi que faire les soldes serait une bonne idée pour renouveler un peu ma garde-robe... Hono ! Hethna ! Hana ! Au pied ! J'ai besoin d'un bain et que vous nous fassiez un bon repas pour ce soir et que ça saute ! Mes chers enfants, je ne sais pas si vous voulez vaquer à vos occupations, mais en tout cas, vous avez tout le temps de faire tout ce que vous voulez jusqu'à l'heure du diner.... Oh j'allais oublier, avant le bain, il y a notre petit duel, enfin si tu es toujours partant mon petit prince"

Elle avait parlé avec un œil critique, puis elle avait laissé fuser ses envies du moment, ne prenant pas du tout en compte l'avis de ses esclaves, qui ce demandaient comment faire tout ce qu'elle avait demandé sans ce planter, et qui avaient presque l'air de paniquer, comme si ses désirs étaient insurmontables à réaliser. Soupirant, Shibumi ce rappela enfin qu'elle avait un duel à livrer avec son fils, mais ne sachant pas s'il voulait le faire à présent, elle en profita pour lui poser la question, car après tout, elle le lui avait promit et cela lui permettrait de ce changer les idées. Par contre, n'ayant pas beaucoup de compassion pour ses esclaves, elle ne demanda même pas à ce que l'on libère Boris et Spike, comme si, pour le moment, ils n'existaient pas et qu'elle en avait rien à faire de leur cas, ce qui ne fût pas souligné par ses autres esclaves, comme s'ils avaient l'habitude qu'elle ne pense qu'à elle et ses enfants.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Novice
La Fleur du Mal
AdminNoviceLa Fleur du Mal
avatar
Age : 23
Date d'inscription : 17/09/2016

Messages : 41

Feat : Kagamine Rin de Vocaloid
Argent : 671


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomLight
PrénomAiko
Âge12 ans
RaceHybride Mage et Mutante
Lieu de naissanceFrance
ActivitéNovice Dominateur
Pouvoirs / Capacités- Manipulation des ténèbres
- Influencer l'environnement en chantant

MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Mar 7 Mar 2017 - 23:00

Quand Aiko dit à Kaito que c'est à elle de décider qui mérite son amour ou pas, son frère lui répond qu'il est son frère et que c'est pour ça qu'il s'inquiète pour lui et qu'il ne veut pas qu'elle souffre. La blondinette lui répond alors : "Je comprends, mais je ne souffre pas, tu vois bien et tu n'as pas de raison de te faire du soucis avec moi".

Puis, quand leur mère avait la merveilleuse idée de faire de Elysa comme esclave, Aiko avait déjà des projets pour elle et son frère dit qu'il la torturera pour elle, mais Aiko lui demande de la laisser le faire pour lui faire plaisir et il dit qu'il va la capturer pour elle alors. Aiko affiche un beau sourire et dit :
"Je ne suis pas contre. Si tu le fais, je prends ton tour de vaisselle pendant une semaine".

Shibumi finit par se décider à sortir de cet horrible endroit et après qu'elle ait chanté, Aiko chante en duo avec son frère, libérant des vagues de ténèbres tout en chantant cette chanson qui dit ce qu'elle ressentait exactement pour sa mère. Ils se rendent ensuite au manoir, dans leur maison, où Shibumi suspecte les esclaves d'avoir profiter de son absence pour trainer. Elle s'adresse ensuite à Aiko et Kaito pour leur dire qu'ils peuvent faire ce qu'ils voulaient avant le dîner et elle rappelle à Kaito leur duel qu'ils avaient prévu. Aiko, elle, dit :
"Bon, moi, je dois sortir Spike et Boris du placard. Ciao".

Elle s'approche du placard sous l'escalier et l'ouvre.


"Allé! Sortez bandes de fainéants! Maman est rentrée!"

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Novice
MembreNovice
avatar
Age : 21
Date d'inscription : 17/12/2016

Messages : 30

Argent : 503


MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Sam 11 Mar 2017 - 18:16

Quand Shibumi proposa à ses enfants de s'occuper d'Elysa, ces derniers acceptèrent avec joie surtout Aiko. Kaito dit à sa sœur qu'il la torturera pour elle mais elle lui dit de lui laisser ce plaisir. Donc Kaito lui dit qu'il l'a capturera. Aiko lui fait alors un beau sourire en disant qu'elle accepte et qu'elle prendrait son tour de vaisselle pour la semaine si il le fait. Kaito se contenta de lui rendre à son tour un beau sourire, s'en fichant bien de la vaisselle, tout ce qu'il voulait c'est faire plaisir à sa sœur jumelle.

Shibumi fut enfin convaincue par ses enfants et décide de sortir, un garde voulu l'en empêcher mais elle se mit à chanter tout en avançant vers la sortie, Aiko et Kaito chantent à leur tour une chanson en duo qui exprimait chacun leur ressenti par rapport à leur mère. Ils sortirent alors sans problème, Death Reaper était sans doute pour quelque chose. Tous les trois purent rentrer au manoir tranquillement. Dès qu'ils arrivèrent Shibumi s'adressa comme à son habitude brusquement à ses esclaves, elle ordonna à ses esclaves de lui faire un bon bain et un dîner puis s'adressa à ses enfants pour leur dire qu'ils peuvent faire ce qu'ils veulent jusqu'au dîner. Puis elle rappela à Kaito leur duel que si il est toujours partant. Kaito sourit et se mit à briller : "Bien sur que je suis partant, toujours. Mais je veux être sur que tu sois en pleine forme pour t'affronter. C'est plus intéressant pour voir mes progrès"

Aiko dit à son tour qu'elle doit sortir Spike et Boris du placard. Kaito regarda sa sœur sortir les deux esclaves puis regarda à nouveau sa mère : "Alors maman ? Tu veux m'affronter ? Je comprendrai que tu ne veux pas et que tu as envie de te détendre. On le reportera un autre jour c'est comme tu veux"

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 126

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2286


MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Dim 12 Mar 2017 - 0:37

Shibumi était bien contente que les enfants aient réglés leur dispute, les préférant complices et unis que l'inverse. Une fois à la maison, Aiko alla libérer les esclaves, tandis que son fils répondit à sa proposition, semblant même comprendre, si sa mère ne désirerait pas ce battre à cause de la fatigue, car il la voulait en pleine forme pour tester ses capacités, ce qui la laissa songeuse. Restant droite et joignant ses mains l'unes à l'autres, elle scruta légèrement en direction d'une fenêtre. A la voir avec ce sourire aux lèvres, on pourrait croire qu'elle était douce et gentille, mais ce n'était pas le cas, car dès que ses esclaves arrivèrent vers elle, ils ce firent tout deux transpercer à l'épaule avec une lance d'ombre, ce qui leur coupa un peu la respiration, ne s'y attendant pas. Après avoir fait cela, Shibumi quitta son visage angélique pour décroiser ses mains, ayant l'air plus démoniaque que jamais.

"Bande d'incompétents, vous venez à moi comme un chien frétillant la queue à la vue de son maître s'étant longuement absenté alors que vous devriez arriver en rompant avec des regards remplis de frayeur implorant mon pardon ! Ce n'est pas parce que j'ai été en prison que je suis devenue douce et gentille, loin de là ! Maintenant, vous allez me préparer la salle de sport, j'ai un combat qui m'attend ! Je ne veux pas entendre un mot, car le premier qui l'ouvre finira attaché sur un arbre avec du miel au plein soleil, comprit ? Bien allez-y !"

Comprenant qu'ils n'avaient pas à la ramener, les esclaves s'en allèrent faire ce que leur maîtresse leur avait dit de faire, malgré le fait qu'ils étaient blessés, mais la demoiselle n'en avait rien à faire, car d'après elle, c'était une bonne punition pour avoir laissé ses enfants sans surveillances et encore, elle ce trouvait trop gentille. Elle ce tourna ensuite vers Kaito, l'air plus aimable.


"Comme tu as pu le constater, je me sens bien. Je me détendrais plsu tard, j'ai le temps. J'espère que mon petit aperçu ne t'a pas découragé. Je te retrouve dans quinze minutes dans la salle que j'ai citée, comme cela, tu pourras prévenir ta sœur"

Après avoir dit cela, elle entoura son corps d'ombre, devenant peu à peu noire avant de disparaître. Elel s'en alla régler quelques affaires avec ses esclaves, puis elle ce rendit dans la salle de sport, ce qui était une bonne salle pour continuer les entrainements et éviter de ce ramollir, pour être tout le temps en forme. Arrivée à l'intérieur, elle pu voir qu'il y avait le centre de la pièce qui était bien éclairé et les bords, quant à eux, étaient très obscurcit, ce qui était parfait pour ce battre avec son fils, car tous les deux auraient l'avantage.


"Si tu as des règles spécifiques, n'hésite pas à me le dires avant que l'on ne débute le match"

Déclara Shibumi à son fils en ayant l'air sûre d'elle lorsqu'il fit enfin son entrée dans la salle. Après tout, il était le challenger, c'était normal qu'il demande une règle ou une autre, car comme cela, le combat seraiit plus équitable.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Novice
La Fleur du Mal
AdminNoviceLa Fleur du Mal
avatar
Age : 23
Date d'inscription : 17/09/2016

Messages : 41

Feat : Kagamine Rin de Vocaloid
Argent : 671


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomLight
PrénomAiko
Âge12 ans
RaceHybride Mage et Mutante
Lieu de naissanceFrance
ActivitéNovice Dominateur
Pouvoirs / Capacités- Manipulation des ténèbres
- Influencer l'environnement en chantant

MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Dim 12 Mar 2017 - 19:18

Alors que Aiko venait de sortir Spike et Boris du placard en disant que leur mère était rentrée, ils ne tardent pas à aller la voir Shibumi qui montre bien son mécontentement sur le fait qu'ils n'aient pas empêché elle et son frère de sortir la chercher. Quand elle les laisse partir, Aiko dit : "Maman, franchement, je me sens un peu insultée. Tu reproches leur incompétence, mais tu oublies que je suis supérieure à eux. Au lieu de leur reprocher leur incapacité à me retenir, tu devrais être contente que je me sois montrée plus forte qu'eux vu que je suis supérieure à eux. C'est dans l'ordre des choses qu'ils n'arrivent pas nous retenir quand on veut faire ce qu'on veut".

Après avoir dit ça, Shibumi s'adresse à Kaito pour lui demander de la rejoindre dans quelques minutes. Aiko regarde son frère alors.


"Sans vouloir te vexer, je doute que tu arrives à la battre, tu n'y es jamais arrivé. Mais bon, ça m'empêchera pas de sortir quand même. Bon courage, petit frère".


Elle s'en alla alors pour se rendre au gradin qui entoure le terrain de combat.


HRP-Vous pouvez passer mon tour pendant la durée du combat-HRP

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Novice
MembreNovice
avatar
Age : 21
Date d'inscription : 17/12/2016

Messages : 30

Argent : 503


MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Ven 17 Mar 2017 - 2:37

Shibumi resta songeuse quand Kaito lui dit qu'il veut la voir en forme contre lui et qu'elle pouvait reporter leur duel si elle veut. Elle avait un petit sourire en regardant en direction de la fenêtre, Kaito avait du mal à savoir ce qu'elle avait dans la tête à ce moment-là mais savait qu'elle avait quelque chose derrière la tête.

Elle changea d'attitude en voyant Boris et Spike arrivaient vers elle et les punit pour avoir laisser sortir Kaito et Aiko. Kaito n'était pas surpris de voir sa mère réagir ainsi car il savait comment elle traitait ses esclaves et la trouvait même plus gentille car il l'avait vu faire bien pire. Autant Boris il en avait rien à faire de ce qu'il pouvait lui arriver, autant Spike ça l'embêtait un petit peu car il s'amusait et s'entraînait avec lui. Aiko dit sa façon de penser à Shibumi, qu'elle se sentait un peu insultée et dit à sa mère qu'elle devrait être contente et fière d'elle plutôt que d'être énervée par leur incompétence.

Ensuite Shibumi s'adresse à son fils pour lui dire qu'elle était toujours en forme et qu'elle espère que son petit aperçu sur les esclaves ne l'a pas découragé. Kaito lui répond en souriant : "Non pas du tout, je suis toujours motivé au contraire"

Elle lui dit alors qu'elle le retrouve dans la salle de sport dans quinze minutes et qu'il aura le temps de prévenir sa sœur, Kaito hocha la tête toujours en souriant : "D'accord"

Aiko s'adresse alors à son frère et lui dit sans vouloir le vexer qu'elle doute qu'il arrive à la battre car il n'y est jamais arrivé. Mais elle finit par l'encourager. Kaito lui répond alors : "Je me sens un peu triste chère sœur par tes paroles. Tu devrais plus croire en moi mais je peux comprendre, c'est notre mère après tout. Merci pour tes encouragements"

Kaito va alors dans sa chambre et prend une tenue plus adapté pour le combat, il se met alors à s'échauffer un peu puis se rendit dans la salle. Il voit déjà Aiko dans les gradins, il la salua de la main en souriant. Sa mère était déjà là aussi et était déjà sur le terrain. Elle lui demanda si il avait des règles spécifiques. Kaito s'avança sur le terrain et lui répond alors en affichant un air sérieux : "Je te demande juste de ne pas ménager tes coups sinon je le prendrai un peu mal. Je sais que nos précédents duels, tu n'avais pas besoin de beaucoup forcer pour me battre mais je t'assure que j'ai fait assez de progrès pour que tu n'es pas besoin de te retenir autant"

Il se met alors en position de combat : "J'y vais"

Il se mit à briller très fortement, aveuglant sa mère et éclairant la salle puis se transforma en petite boule de lumière et fonça dans tous les sens autour de sa mère et du terrain à une grande vitesse pour la désarçonner puis il reprend forme humaine au dessus du terrain et lui envoya un rayon de lumière.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 126

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2286


MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Sam 18 Mar 2017 - 0:49

En entendant Aiko dire ce qu'elle pensait du fait qu'elle ait grondé ses esclaves, Shibumi préféra ne pas répondre, lui lançant simplement un regard aigu avant de quitter la pièce. A vrai dire, si elle avait évité la conversation, c'était parce qu'elle ne ce sentait pas capable de parler de cela avec calme et tact, donc elle avait choisit de la laisser dans l'ignorance. Demandant alors à Arya de soigner les blessés, car sur le coup, en passant sa rage refoulée sur les deux malheureux sans penser que son fils serait retardé dans son entrainement en handicapant temporairement Spike, donc elle avait très vite réparé sa gaffe. Une fois que son fils fût enfin dans la salle de sport et lui dit ce qu'il voulait durant ce match, la miss eût également un air sérieux.

"Si c'est ce que tu désires, je m'y tiendrais"

Shibumi avait promit de ne pas retenir ses coups, mais honnêtement, faire tout un combat sans les retenir, cela allait être dur pour elle, car aimant profondément ses enfants, elle ne pouvait ce résoudre à les frapper volontairement, ce qui fait que ce combat allait être assez compliqué, ce qui pouvait être vraiment étrange venant d'une dominatrice, qui en général, sembler s'enficher de blesser quelqu'un, que cela soit physiquement ou négativement. Pauvres Shibumi, ces petits étaient à la fois sa force et sa faiblesse, mais ayant promit, elle s'y tiendrait, pour une fois, ne voulant pas décevoir Kaito.


"Vient, je t'attends !"

Déclara Shibumi en ayant un grand sourire aux lèvres, ayant l'air motivée malgré tout ce qui semblait la troubler en cet instant précis. Lorsqu'il l'éblouit, Shibumi ferma les yeux, ne voulant pas finir aveugle, puis lorsqu'elle le vit courir partout, elle ne su plus où donner de la tête, mais ne perdant pas son sang-froid. Quand son fils lui envoya un rayon lumineux, ce dernier ce fit stopper par un bouclier d'ombres et ne restant pas longtemps en place, il ce dissipa assez vite.


"Très bien, laisse-moi te montrer ce que je sais faire

Shibumi étendit son bras devant elle avant d'agiter sa main, puis elle le remit le long de son corps. Une sorte de vent sombre ce mit à flotter tout autours du jeune garçon. On pouvait croire que ce sort était nul, mais en fait, tant qu'il ne trouverait pas le moyen de le dissiper, il verrait petit à petit ses forces disparaîtres. Après tout, il lui avait dit de ne pas faire de cadeaux, alors elle avait fait exprès de commencer avec un sort sympa. Par contre, s'il n'arrivait pas à briser son sort, elle l'annulerait, ne voulant aps qu'il meurt. Ensuite, elle fit apparaître deux épées qu'elle fit tournoyer dans un sens différent autour de Kaito, pour essayer de le blesser.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Novice
MembreNovice
avatar
Age : 21
Date d'inscription : 17/12/2016

Messages : 30

Argent : 503


MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Lun 20 Mar 2017 - 0:45

Shibumi dit à son fils qu'elle accepte ses conditions de ne pas retenir ses coups ce qui le fit sourire un peu mais il ne savait pas si elle allait vraiment s'y résoudre car elle n'est jamais allé à fond contre lui. Mais il verra bien, en tout cas il donnera tout ce qu'il a pour qu'elle soit encore plus fière que ce qu'elle l'est déjà. Kaito commença alors à l'attaquer en premier dès qu'elle dit qu'elle l'attend. D'abord en éblouissant toute la salle. Il partit dans tous les sens en boule lumineuse, à la fin, une fois en l'air il envoya un rayon de lumière à sa mère mais elle se protégea avec un bouclier d'ombre.

Ensuite sa mère agita sa main et crée un vent sombre, Kaito regarda autour de lui mais ne sentit rien. Mais il se doutait qu'elle avait du lancer un sort fourbe. Puis deux épées se créent autour de lui et l'attaquèrent. Il créa alors une lance de lumière et contra les deux épées, il se battit pendant quelques minutes les épées puis sentit ses forces disparaître petit à petit. Il alla vers la lumière du terrain et les épées le suivirent, il se mit sous la lumière, augmenta la puissance de la lumière et trancha les deux épée d'un seul geste. Il allongea sa lance vers sa mère puis passa a travers comme dans un tube en se transformant en petit boule de lumière. Il alla à une vitesse impressionnante et donna un coup de pied dans son élan de toutes ses forces pour repousser sa mère jusqu'à la lumière.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 126

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2286


MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Lun 20 Mar 2017 - 20:14

Kaitô semblait avoir réussi à vaincre son sort, ce qui n'était pas étonnant, mais ce n'était encore qu'un échauffement, ses ombres allaient bientôt devenir redoutables. Alors qu'elle le sentait la traverser, elle ce sentit également amenée vers la lumière, ce prenant un coup de poing, ce qui la fit ce dématérialiser. Le pauvre, il venait de s'attaquer à une Shibumi qui n'était même pas réelle, ce qui fit rire la principale intéressée.

"Alors mon chou, tu as voulu jouer au plus fin ? Je vais devoir te punir héhé"

Après avoir dit ces paroles en ayant l'air amusée, Shibumi plongea sa main dans le sol, puis de son ombre, il en sorti une panthère d'ombre, qui semblait être vivante, comme si elle n'avait rien d'irréel, ce qui fait que lorsque Shibumi faisait cela, on pouvait peut-être trouver cela glauque, mais la miss aimait bien. Une fois crée, la bête ce jeta sur le petit garçon. Pensant qu'il aurait des réflexes, il saurait comment s'en défaire. Franchement, elle ne pensait pas s'amuser autant. Ce demandant alors si avec le temps il avait enfin réussi à faire la même chose en lumière, elle eût un air intéressé, ce demandant comment il allait s'en sortir.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Novice
MembreNovice
avatar
Age : 21
Date d'inscription : 17/12/2016

Messages : 30

Argent : 503


MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Mer 22 Mar 2017 - 12:43

Kaito n'avait touché qu'une ombre de Shibumi car elle se transforma en ombre dès qu'il l'avait touché. Elle réapparaît un peu plus loin, se mit un peu à rire de son fils et lui dit qu'elle va le punir. Elle met ses mains au sol et fait sortir une panthère d'ombre. Elle se jeta alors sur Kaito, ce dernier se défend avec son bâton de lumière, l'animal mord alors le bâton de lumière. Kaito continue de se débattre et la bête finit par couper le bâton avec ses mâchoires, puis mord le bras de Kaito, ce dernier lâche un petit cri de douleur. Kaito envoya un rayon de lumière pour repousser la panthère, il recule après. Il sourit à sa mère : "Moi aussi je vais le faire !"

Il met ses mains au sol, puis de la lumière blanche apparaît devant lui et une panthère de lumière se crée et se jeta sur la panthère d'ombre. Commença alors un combat féroce entre les deux félins. Mais sa panthère de lumière perdit de sa lueur car Kaito ressentit le sort de sa mère. Il croyait qu'il s'en était débarrassé mais apparemment ce n'était pas le cas, il se téléporta sous la lumière pour redonner de la puissance à sa panthère.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 126

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2286


MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Mer 22 Mar 2017 - 19:50

Bien sûr, pusiqu'il s'agissait de la panthère de Shibumi, elle savait qu'elle n'avait pas le droit de lui enlever un bras ou le tuer, sinon Shibumi ne l'utiliserait plus, ce qu'elle ne semblait pas vouloir. Même si ce n'était qu'une ombre, Shibumi savait très bien comment les animer et leur donner une légère once de conscience. Gardant tout de même son agressivité, la panthère ce chargea de Kaito avant de ce faire combattre par la panthère du jeune garçon, ce qui avait fait sourire sa mère, qui était contente de voir qu'il savait ce défendre comme il le devait. Son animal avait l'avantage, avant de finir par ce faire submerger par celle de son fils, qui semblait plus féroce et puissante que la sienne, mais lorsqu'elle ce fit détruire, Shibumi eût l'air d'avoir mal, ce qui était normal puisqu'elle avait utilisé un peu de sa propre énergie pour créer son fauve, toutefois, elle lui sourit, comme si de rien n'était.

"Je constate qu'à présent, tu maîtrise bien ce sort, hum c'est très intéressant, mais pas suffisant..."

- Shibumi enfin tu es rentrée, c'est cool !

Alors qu'avec un sourire amusé, elle créa une lance d'ombre dans le corps de l'animal, ce qui ne lui fit pas du bien, Shibumi fût interrompue dans son combat par l'arrivée de son petit-frère Imperio. En voyant arriver le jeune homme aux cheveux verts clairs, la demoiselle fronça les sourcils.

"Hey dégage je suis en plein combat ! Tu fais quoi là ? Je peux savoir ce que tu me veux ?"

- Tu me refais à chaque fois le même discourt alors que tu as dit que je pouvais vivre ici parce qu'il y a assez de places pour nous tous réuni ! Tu radotes ma pauvre ! Je voulais juste t'avertir que tante Margie vient manger au manoir le mois prochain, et elle m'a bien précisé que cette fois-ci on avait pas le droit de trouver un prétexte pour ne pas la voir.

"Quelle enquiquineuse de première, elle va encore me prendre la tête c'est sûr ! Merci de me l'avoir dit, comme ça, on pourra ce préparer psychologiquement ! Bon reprenons !"

Etant ainsi apparut comme un esprit, venant de nul part en lévitant légèrement, grâce à son corps très frêle qui ne lui posait pas de problèmes pour réaliser ce type de sort, le jeune homme semblait être annonciateur de mauvaises nouvelles, car ce qu'il apprit à la demoiselle ne lui plu pas du tout. Cette tante très éloignée pouvait bien rester véritablement éloignée de la famille, car personne ne l'aimait. A chaque fois, elle faisait des réflexion sur tout, rabâchant également à la jeune mère qu'elle était trop jeune pour avoir des enfants et qu'elle aurait mieux fait de les tuer, ce qui rendait toujours très triste Shibumi qui ne pensait jamais cela des faux jumeaux. Après qu'il ce soit à nouveau volatilisé, Shibumi, l'air en colère lança contre son fils plusieurs disques tranchants d'ombres, comme si elle avait oublié que la personne contre qui elle ce battait, n'était nul autre que son fils.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Novice
MembreNovice
avatar
Age : 21
Date d'inscription : 17/12/2016

Messages : 30

Argent : 503


MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Sam 25 Mar 2017 - 23:15

Kaito fut content que sa panthère gagne le combat contre celle de sa mère. Cette dernière avait l'air d'être fière qu'il maîtrise ce sort, ce qui fait garder le sourire à Kaito. Puis Shibumi détruisit facilement sa panthère de lumière, Kaito serra les dents, sentant ses forces un peu partir. Soudain Imperio apparut à côté de Shibumi. Kaito n'apprécia pas qu'il interrompe son combat contre sa mère donc il fronça les sourcils et s'adressa à Imperio : "Hé Imperio, ça ne se fait pas d'interrompre mon combat contre maman. Tu nous gênes, dégage !"

Shibumi avait l'air de ne pas apprécier non plus l'arrivée du jeune garçon. Ce dernier était venu pour dire à sa grande sœur qu'une tante très éloignée venait manger au manoir le mois prochain et qu'ils ne pouvaient plus éviter de la voir. Shibumi n'avait pas l'air contente de cette nouvelle, tout comme Kaito qui ne put s'empêcher de s'exprimer en étant agacé : "Tante Margie vient nous voir ? Cette vieille sorcière ? Oh non...quel corvée"

Shibumi était tellement contrariée par la nouvelle de son petit frère que dès son départ, elle reprend le combat contre son fils mais plus violemment et envoya des disques tranchants d'ombre. Kaito fut surpris et créa instinctivement un mur de lumière mais un disque arriva à passer à travers son mur et il entailla un peu le bras de Kaito qui était déjà blessé, il serra les dents en se tenant le bras. Kaito leva sa main toujours intacte et créa un essaim de papillons de lumière qui brillait. Tous regroupés on aurait dit une grosse boule de lumière qui aveuglé puis il les envoya vers sa mère, il se dispersèrent sur le corps de sa mère, se posa partout sur son corps aspirant son énergie.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 126

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2286


MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Ven 31 Mar 2017 - 13:13

Kaitôt aussi semblait ne pas aimer qu'Imperio les dérange et encore moins que l'autre vieille harpie vienne diner à la maison, et sur le coup, Shibumi en aurait presque sourit, mais sur le moment, ce n'était pas vraiment le cas. Etant énervée, elle blessa son fils sans le faire exprès, ce qui la gêna lorsqu'elle s'en rendit compte et fit un peu baisser sa colère jusqu'à ce qu'elle se souvint la raison pour laquelle ils ce battaient, donc du coup, elle fût soulagée, car ce n'était pas si grave que ça puisqu'il lui avait dit d'y aller à fond et de ne pas retenir ses coups. Kaitôo fit ensuite apparaître des papillons de lumières et sur le moment, elle ce dit que ce n'était rien, mais elle s'en méfia tout de même.

"Quoi des insectes ? J'aurais dû prendre de l'insecticide, à moins que cela ne soit moi qui en joue le rôle"

Elle riait presque de l'attaque de son fils, surtout jusqu'à présent, elle l'avait toujours trouvée très faible, donc elle pensait que ce n'était pas une grande menace. Ce préparant tout de même à contre-attaquer, elle fût vite dépassée par l'attaque de son fils qui était bien plus puissante qu'à l'accoutumée. La lumière étant assez efficace sur elle, lorsqu'elle était élevée à un bon niveau, les effets des papillons furent multipliés par deux, ce qui amplifia le pompage d'énergie, ce qui fait que Shibumi n'était pas bien, un peu comme après s'être reçue toute la lumière de l'académie sur la tronche.


"Bon, je n'ai rien dit, je crois que... Que tu es devenu bien trop fort pour moi mon fils.. Je crois bien que tu as gagné... "

Shibumi disait qu'elle était en pleine forme, mais on dirait bien que son combat de l'autrefois et sa fuite de prison l'avaient plus affaiblie que prévue, car elle aurait dû normalement mieux encaisser l'attaque de Kaito, Quoi qu'il en soit, il avait gagné. Soupirant en lui faisant un sourire, l'air fatiguée, elle avait tout de même l'air contente et fière des progrès de son petit garçon.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Novice
MembreNovice
avatar
Age : 21
Date d'inscription : 17/12/2016

Messages : 30

Argent : 503


MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Ven 31 Mar 2017 - 15:35

Shibumi se mit un peu à rire en voyant l'attaque de Kaito, qu'elle pensait faible. Ce dernier garde un petit sourire malicieux car son attaque n'était pas faîte pour impressionner. Son attaque, au départ vu comme faible montait en puissance. Les papillons aveugle alors Shibumi, brillaient de plus en plus et s'accrochèrent sur elle pour lui aspirer son énergie. Kaito avait maintenant un air sérieux car il ne voulait pas tuer sa mère, donc il fait disparaître les papillons, la voyant bien affaiblie. Cette dernière regrette de ne pas avoir pris l'attaque de son fils au sérieux et dit qu'il est maintenant trop fort pour elle. Et dit qu'il a gagné. Kaito sourit lui dit en mettant ses mains derrière la tête : "Oui j'ai gagné mais je suis sur que tu t'es encore retenue"

Kaito se doutait aussi qu'elle était encore un peu affaiblie par les événements précédents. Il s'approche alors d'elle : "J'ai quand même bien aimé notre duel, merci maman. On peut aller dîner maintenant ?"

Kaito regarde sa sœur qui était sur les tribunes, lui fait signe de les rejoindre puis lui demande : "Alors ? Comment tu m'as trouvé, chère sœur ?"

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 126

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2286


MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Sam 29 Avr 2017 - 1:03

HS : Désolée du retard.

Une fois le combat terminé, Kaito avait l'air satisfait, mais l'accusait d'avoir retenu ses coups. En entendant cela, Shibumi ne répondit pas tout de suite, car elle ce remettait de ses émotions. Lorsqu'elle alla mieux, elle lui répondit.


"Non, je ne les ais pas retenue, je n'ai fais que m'amuser avec toi avec des attaques que je voulais à nouveau tester. Nous pouvons y aller"

Elle répondit en même temps à la deuxième question de son fils adoré. Sifflant alors comme on sifflait un chien, Boris comprit qu'elle l'appelait, alors même si c'était dégradant, il vint à elle, la soutenant alors qu'elle ce remettait de son combat contre son fiston qui était devenu trop puissant à cause de sa lumière.


"Je déteste ce pouvoir lumineux ! Heureusement qu'il n'a jamais demandé à ce qu'on mette des spots de lumières partout sinon je me sentirais faible à chaque pas !"

- Lorsque vous serez rétablie cet élément ne sera plus qu'un détail pour vous

Parlant ainsi lorsqu'elle fût certaine que ses enfants ne l'entendant pas, la mère de famille ce confia à son serviteur le plsu dévoué. Ce dernier lui fit une remarque qui la laissa songeuse. Une fois à ls salle à manger, il lâcha sa maîtresse lorsqu'elle s'assit sur l'une des chaises, au bout de la table.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Novice
La Fleur du Mal
AdminNoviceLa Fleur du Mal
avatar
Age : 23
Date d'inscription : 17/09/2016

Messages : 41

Feat : Kagamine Rin de Vocaloid
Argent : 671


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomLight
PrénomAiko
Âge12 ans
RaceHybride Mage et Mutante
Lieu de naissanceFrance
ActivitéNovice Dominateur
Pouvoirs / Capacités- Manipulation des ténèbres
- Influencer l'environnement en chantant

MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Dim 30 Avr 2017 - 14:51

Après être arrivée aux gradins, Aiko avait fait apparaitre dans sa main des pop corn et observait le combat en Kait et Shibumi en mangeant et on pouvait dire que le combat était un peu serré. Mais finalement, il en résulte à la victoire de son frère grâce à une puissante technique qui aveuglait Aiko. Quand tout était finit, elle voyait que sa mère ne se sentait pas bien, ce qui l'inquiète assez, du coup, elle laisse tomber ses pop corns et sort des gradins pour les rejoindre.

"Maman, ça va?"


Shibumi finit par dire que Kaito avait gagné, ce qui surprenait assez Aiko car elle ne pensait pas qu'il la battrait si facilement. Ce dernier pense qu'elle ne s'est pas battu à fond, mais Aiko ne pense pas que c'était le cas, d'ailleurs, Shibumi affirme le contraire. Kaito finit par s'adresser à Aiko en lui demandant ce qu'elle a pensé de son combat.


"J'en pense que tu as eu juste de la chance. Maman a été affaiblie par son combat à l'académie, autrement, tu ne l'aurais jamais battu".


Aiko croyait vraiment en sa mère et pensait pas un instant que son frère soit capable de vraiment la battre, mais bon, c'est comme ça, elle idéalise sa mère qui est son idole, c'est normal.


Elle finit par quitter les gradins et décide d'aller voir sa mère.


"Maman, j'espère que tu vas bien. Sinon, il faut qu'on parle, j'ai entendu dire que mon petit luluchou d'amour était élève à l'académie Akatsuki. J'aimerais y aller".

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Novice
MembreNovice
avatar
Age : 21
Date d'inscription : 17/12/2016

Messages : 30

Argent : 503


MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Lun 15 Mai 2017 - 1:40

Shibumi répondit à son fils qu'elle n'a fait que s'amuser avec lui, voulant tester de nouvelles techniques. Kaito était sur qu'elle s'était tout de même retenue car il était son enfant mais il préféra ne pas insister et demanda si ils pourraient allaient dîner maintenant Sa mère appela Boris pour qu'il vienne la chercher et surtout la soutenir. Kaito s'adressa à sa sœur pour lui demander son avis sur le combat et il eut un peu mal que Aiko lui répond qu'il avait eu seulement de la chance en battant leur mère. Car pour lui, ça voulait dire que Aiko ne croyait pas en la force de son frère, qu'elle ne le trouvait pas si fort que ça. Il lui répondit en baissant un peu la tête, avec un air triste : "Oh...tu es dure chère sœur. J'ai fait de mon mieux"

Aiko lui dit alors que sa mère était affaiblie par son combat à l'académie sinon il ne l'aurait jamais battu : "Tu as sans doute raison. C'est notre mère après tout. On ne la bat pas aussi facilement. Elle n'était pas à sa puissance maximale"

Kaito partit alors à son tour et alla se laver et se changer dans la salle de bain. Il s'habille avec un vêtement d'intérieur mais qui restait assez bourge. Il se dirigea dans le salon pour dîner et s'assoit, attendant que sa mère et sa sœur viennent à leur tour. Des esclaves lui proposèrent quelques petits amuse-gueules en attendant et il se servit.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Novice
La Fleur du Mal
AdminNoviceLa Fleur du Mal
avatar
Age : 23
Date d'inscription : 17/09/2016

Messages : 41

Feat : Kagamine Rin de Vocaloid
Argent : 671


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomLight
PrénomAiko
Âge12 ans
RaceHybride Mage et Mutante
Lieu de naissanceFrance
ActivitéNovice Dominateur
Pouvoirs / Capacités- Manipulation des ténèbres
- Influencer l'environnement en chantant

MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Lun 15 Mai 2017 - 19:16

Kaito semblait peiné par les paroles de Aiko, mais bon, c'est ce qu'elle pensait, elle voulait rester honnête avec son frère jumeau. Elle ne voulait pas qu'il se fasse de mauvaises illusions à penser qu'il était devenu plus fort que leur mère alors que c'était loin d'être le cas, quitte à le blesser. Elle s'en alla alors changer de tenue dans sa chambre pour mettre une autre de ses robes blanches et noires, voulant être belle pour le retour de sa mère. Elle se rend ensuite à la salle à manger où elle s'installe à la table un peu après son frère et s'assoit grâce à un esclave qui lui tenait sa chaise en faisant attention de ne pas faire preuve de maladresse car il lui ait arrivé de rapprocher trop tard sa chaise, ce qui fait que la gamine s'était ramassée le sol et il avait reçu une bonne correction, il ne boulait pas que ça recommence. Une fois bien installée, elle attend sa mère.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 126

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2286


MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Lun 15 Mai 2017 - 21:56

Sa fille s'inquiétait, alors Shibumi lui avait fait un sourire pour la rassurer. Avant d'aller prendre un bain, Aiko lui demanda si elle pouvait aller à l'académie Akatsuki, ce qui fit qu'elle ne répondit pas à sa question. Lorsqu'elle fût prête à son tour, Shibumi avait mit une robe noire, mettant en valeur ses formes et allant bien avec ses cheveux. Voyant que tout le monde était déjà présent, elle alla s'asseoir, puis avec un regard grave, elle scruta Aiko.

"Tu veux aller dehors, après tu veux aller dans une académie et après ça sera quoi ton prochain caprice ? Tu veux que ta mère meurt jeune c'est ça ?! Hmpf décidément ces enfants, ont leur donne la main, ils te prenne le bras ! En plus, tu es tellement supérieur à tous ces paysans, qu'aurais à étudier une lady de ta trempe avec ces pieds noirs alors que tu as de merveilleux professeurs ?"

En résumé, bien qu'elle ce contenait, Shibumi était à la fois inquiète et pas vraiment contente que son bébé veuille quitter le manoir familial pour aller faire ses études dans une académie miteuse avec des professeurs qui ne sauraient pas lui apprendre de nouvelles choses.


"En tout cas, si tu veux avoir l'autorisation d'aller chez ces pouilleux, il te faudra me fournir une bonne excuse. Kaito, tu as aussi envie d'aller à l'académie ? Ah voilà le repas pour les victorieux ! Les cuisiniers vous ont fait ce que vous aimiez le mieux alors régalez-vous mes petits chéris"

Elle dénigrait l'académie dans laquelle elle avait été directrice durant quelques semaines, et elle le faisait ouvertement, sans remords, car elle le pensait vraiment que cette bâtisse avait vraiment besoin d'un coup de neuf autant pour les pièces que pour les gens qui vivaient à l'intérieur. Alors que le repas arriva, elle eût l'air moins fermée, comme si elle ce réjouissait de manger un bon repas avec ses chers enfants.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Novice
MembreNovice
avatar
Age : 21
Date d'inscription : 17/12/2016

Messages : 30

Argent : 503


MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Mer 17 Mai 2017 - 12:52

Kaito attendit patiemment sa mère et sa sœur. Il voit sa sœur arrivait et se faire installer et il lui sourit en voyant qu'elle avait pris l'une de ses robes préféré pour le dîner : "Tu es très jolie chère sœur"

Shibumi arrive à son tour, bien habillé et dit son mécontentement à sa fille, qu'elle veuille aller à l'académie apparemment. Kaito fut surpris de la nouvelle : "Tu veux aller à l'académie ? Mais pourquoi ?"

Shibumi dit à alors à sa fille de lui donner une bonne excuse d'aller à cette académie tout en rabaissant les personnes là bas. Elle demande ensuite à Kaito si lui aussi veut aller à l'académie, le jeune garçon regarde sa sœur jumelle puis retourne son attention sur sa mère pour lui répondre : "Si Aiko est bien décidé a aller à cette académie. Je veux être auprès d'elle. C'est mon devoir en tant que frère de la protéger de ces personnes de mauvaise influence"

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Novice
La Fleur du Mal
AdminNoviceLa Fleur du Mal
avatar
Age : 23
Date d'inscription : 17/09/2016

Messages : 41

Feat : Kagamine Rin de Vocaloid
Argent : 671


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomLight
PrénomAiko
Âge12 ans
RaceHybride Mage et Mutante
Lieu de naissanceFrance
ActivitéNovice Dominateur
Pouvoirs / Capacités- Manipulation des ténèbres
- Influencer l'environnement en chantant

MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Mer 17 Mai 2017 - 19:07

Alors qu'elle venait d'arriver à table avec sa nouvelle robe, son frère la complimente en disant qu'elle était très jolie. Aiko réplique alors : "Très jolie seulement? C'est pas suffisant. Si je dois plaire à Lucas, je dois être sublime".

Shibumi finit par arriver en montrant son mécontente sur le projet de Aiko d'aller à l'académie, lui demande si elle n'avait pas déjà de bons professeurs, ce à quoi la gamine répond :
"Maman, je ne souhaite pas du tout ta mort et je m'en fiche des professeurs. Ce n'est pas pour étudier que je veux aller, mais pour autre chose. Et puis, cela serait dommage de priver le monde d'une beauté telle que moi, non?"

Kaito demande à Aiko la raison pour laquelle elle veut aller à l'académie, elle n'a pas le temps de répondre car Shibumi ajoute que si elle ne lui donne pas une bonne explication, elle ne lui donnera pas son autorisation. Cela énerve Aiko qui fronce les sourcils qui pète un peu son câble. Elle se lève vivement de sa chaise.


"Décidément, tu n'écoutes rien! Je t'ai dit la raison! La raison, c'est l'amour! Mon Luluchou est dans cette académie et je veux le rejoindre! Et je te préviens, si tu me donnes pas l'autorisation, je fugue et j'y vais quand même! Personne ne se mettra entre moi et Lucas, même pas toi! Compris?!"


En disant ces paroles, Aiko avait un regard de fou qui pouvait faire peur plus d'un. Shibumi demande à Kaito si il veut y aller et Kaito répond qu'il veut y aller pour rester avec Aiko pour la protéger. Puis, Le repas étant servi, Shibumi les invite à manger, du coup, les traits du visage de la gamine changent rapidement. Elle se rassit sur sa chaise en affichant un immense sourire.


"Ha! Tant mieux car je meurs de faim".


Elle se sert un morceau de boulet qu'elle mange avec sa fourchette et son couteau et d'un coup, elle fronce les sourcils et jette son assiette vers l'esclave qui l'a servit et qui évite. Ainsi, l'assiette explose sur le mur et tout est par terre.


"C'est quoi ça?! C'est pas cuit! J'ai faillit me casser les dents tellement c'est dur! Vous avez intérêt de me ramener un autre morceau de poulet sinon, vous irez faire un tour dans les limbes! Compris?!"


"Ou...oui, princesse".

"Et nettoyez-moi ça!"


L'esclave nettoie tout rapidement avant de repartir en cuisine.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 126

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2286


MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Mer 17 Mai 2017 - 21:56

Quand Aiko dit que ça serait dommage de priver le monde d'une beauté comme elle, Shibumi ce mit à hésiter, ayant presque l'air de vouloir céder, mais lorsqu'elle ce leva et lui fit une scène, Shibumi eût d'un coup le même regard tueur que sa fille.

"Ne monte pas les tours jeune fille, ici c'est moi qui décide et une princesse ne fait pas de caprices, ça ne la rend pas du tout jolie !"

Shibumi détestait quand sa fille avait ce genre de comportement, elle avait envie de la punir et de ce défouler, mais elle ce retenait, car elle l'aimait et elle n'avait pas envie de lui faire du mal, par contre, ses esclaves allaient bien en baver puisqu'elle allait sûrement passer ses nerfs sur eux. Kaito lui dit alors que si sa soeur voulait allait à l'académie, il la suivrait, ce qui fit que la dominatrice ce calma un peu.


"Dans ce cas, je vais y réfléchir"

Une fois qu'ils furent à table, Shibumi testa le rouge qu'ont lui avait apporté et trouvant qu'il n'était pas bon, qu'il avait passé de date, elle balança son verre à la figure de l'esclave en même temps que sa fille lançait son assiette, mais le pauvre esclave n'eût aps le temps d'esquiver, il eût ses habits rouges de vin, ce qui lui fit avoir un air tout dépité, comme s'il avait envie de pleurer, n'ayant pas eût l'air d'aimer l'humiliation, mais il préféra ne rien dire et alla chercher une autre bouteille.


"Ahlala les temps sont durs, plus aucuns esclaves n'est compétant, je vais devoir refaire le stock, vous me direz s'il y en a des qui vous font envie, que je sache quoi prendre pour que vous soyez aussi satisfaits que moi"

Déclara la demoiselle en ayant l'air de parler des êtres humains comme s'il s'agissait de simples objets que l'ont pouvait acheter en boutique. Une fois que tout fût nettoyé et remplacé, Shibumi bu son vin et eût l'air satisfaite. Elle soupira à nouveau, ayant l'air d'avoir prit une décision.


"Très bien, tu as raison ma fille, personne ne devrait ce priver d'une beauté aussi sublime que toi. Tu iras donc à l'académie avec ton frère, mais je veux que Spike vous accompagne parce que j'en peux plus de ce sale gosse, il fait que des bêtises ! En allant à l'académie, il sera sûrement plus obéissant et moins survolté, ça nous fera des vacances."

- Merci beaucoup maîtresse !!!

"Lâche-moi ! Je t'y envoie pas pour que tu sois content !" Je tiens toutefois à ajouter que j'attend de vous trois des tenues exemplaires à l'académie et que vous ne fassiez pas ami-ami avec n'importe quelles créatures ! Berk mes pauvres chéris vous allez être tout sales si vous jouer avec ces pauvrets !"

Shibumi fini par céder et donna ses conditions, bien qu'elle transforma sa demande de surveillance en excuse, ce qui eût l'air de plaire au principal intéressé, qui était venu pour aider à Nettoyer. Il avait donc fait un câlin à la maîtresse de maison, qui l'avait repoussé, avant d'enchaîner. C'était en écoutant ses propos qu'on ce rendait compte qu'elle ce prenait trop pour une dame de bonne famille qui n'aimait pas être mélangée au peuple.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Novice
MembreNovice
avatar
Age : 21
Date d'inscription : 17/12/2016

Messages : 30

Argent : 503


MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Jeu 18 Mai 2017 - 2:12

Quand Kaito dit à sa sœur qu'elle était très jolie, cette dernière répondit que très jolie n'était pas suffisant. Que si elle doit plaire à Lucas elle devait être sublime : "Tu es sublime"

Shibumi arrivait à son tour et montra son désaccord sur le fait que Aiko veuille aller à l'académie, qualifiant cet endroit de pas assez bien pour elle mais Aiko lui répondit qu'elle se fichait des professeurs et que c'était pour une autre raison qu'elle voulait s'y inscrire. Pour convaincre sa mère, elle finit par dire que ce serait dommage de priver le monde d'une beauté comme elle. Kaito demanda à sa sœur la raison pour laquelle elle voulait aller à l'académie. Shibumi, elle, n'était toujours pas convaincue et dit à sa fille qu'elle a intérêt de lui donner une bonne raison pour qu'elle l'autorise à aller à l'académie. Soudain Aiko se leva et s'énerva contre sa mère disant que Lucas se trouvait dans cette académie et la menaça de faire une fugue si elle ne lui autorisait pas. Cela surpris Kaito car c'était pas souvent que Aiko fasse une crise à l'encontre de sa mère. Des crises et des caprices elle en faisait mais contre sa mère c'était rare.

Shibumi ne se laissa pas démonter face à sa fille et monta le ton à son tour. Puis demanda à Kaito si il voulait aussi aller à l'académie, le garçon étant resté calme depuis le début répondit que si sa sœur voulait tellement aller à l'académie, il la suivrai pour être à ses côtés à tant que frère. Cela eut pour effet de calmer la mère disant qu'elle va y réfléchir. Le repas arriva et Kaito fit le même sourire que Aiko, on pouvait bien voir qu'ils étaient jumeaux car ils avaient le même sourire quand ils étaient contents. Il mangea tranquillement, quand sa sœur jumelle fit un scandale, disant que le morceau poulet qu'elle avait pris n'était pas assez cuit. Elle jeta l'assiette en direction de l'esclave. Shibumi de son côté était non plus insatisfaite. Kaito afficha un petite sourire mauvais en voyant les esclaves paniqués puis montra le plat ou était le poulet entier : "Jetez le poulet entier, il n'est pas cuit correctement. Décidément vous êtes des incompétents"

Tandis que les esclaves étaient en train de tout arrangé. Shibumi dit alors que les esclaves ne sont plus compétents en ce moment et qu'elle devrait en reprendre d'autres. Kaito lui répondit à sa mère sans adresser un regards aux principaux concernés : "Tu devrais déjà commencer à te débarrasser de ceux-là car ce n'est pas la première fois qu'ils font des erreurs. Le dernier petit déjeuner était horrible"

Quand les esclaves rattrapèrent leurs erreurs, Kaito se remit à manger tranquillement. Au bout d'un moment Shibumi prit la parole et accepta la requête de sa fille, ainsi que celle de Kaito de l'accompagner. Mais demanda à ce que Spike les accompagne pour les surveiller. Disant qu'elle en avait assez de lui, pensant qu'il serait plus obéissant là bas. L'esclave remercie Shibumi en lui faisant un câlin tellement il était content mais elle le rejeta avant de demander aux trois concernés d'avoir des tenues exemplaires et de ne pas se mélanger à tout le monde : "Ne t'inquiètes pas maman, on sera exemplaire"

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Novice
La Fleur du Mal
AdminNoviceLa Fleur du Mal
avatar
Age : 23
Date d'inscription : 17/09/2016

Messages : 41

Feat : Kagamine Rin de Vocaloid
Argent : 671


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomLight
PrénomAiko
Âge12 ans
RaceHybride Mage et Mutante
Lieu de naissanceFrance
ActivitéNovice Dominateur
Pouvoirs / Capacités- Manipulation des ténèbres
- Influencer l'environnement en chantant

MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Jeu 18 Mai 2017 - 23:15

Quand Aiko pète son câble et lance un regard effrayant à sa mère, cette dernière faire pareil, mais cela déstabilisait pas du tout la gamine. La mercenaire de l'ombre demande à sa fille de mieux lui parler et lui dit que c'est elle qui décide et qu'une princesse ne fait pas de caprice car ça ne la rend pas jolie.

"Je m'en fiche! Je fais ce que je veux! Si je veux rejoindre Lucas, je le faire, c'est tout!"


Quand Shibumi demande à Kaito s'il voulait aller à l'académie, il lui répond qu'il irait pour suivre sa soeur. Shibumi dit alors qu'elle y réfléchirait. Le repas est servit et ils commencent à manger, mais trouvant le le poulet pas cuit, Aiko montre son mécontentement en jetant son assiette. Shibumi, insatisfaite de sa boisson, jette son verre et son frère demande à ce que les esclaves jettent le poulet entier en les traitant d'incompétents. Shibumi dit ensuite qu'ils n'ont plus d'esclaves compétent et qu'elle donc devoir les changer, elle leur propose même de choisir alors que Kaito suggère de se débarrasser de ceux qu'ils ont car ils font plein d'erreurs.


"Quand nous attraperons cette garce de Elysa, cela nous fera une nouvelle esclave déjà et je compte bien lui en faire baver".


La mercenaire de l'ombre finit par annoncer une bonne nouvelle pour Aiko, elle décidé de les laisser aller à l'académie. En entendant ça, Aiko se fige, surprise et n'écoute rien de ce qu'elle disait au sujet de Spike. Elle par se reprendre quand elle de leur fréquentation et sourit.


"Voyons, maman, on n'est pas du genre à fréquenter ces vas nu pieds, je vais juste voir mon Luluchou d'amour. En tout cas, merci, maman. Tu verras, pour te remercier, je vais bien me mélanger avec Lucas, je me marierais avec lui et on te fera plein de petits-enfants".

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 126

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2286


MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Ven 19 Mai 2017 - 0:15

Shibumi n'avait pas trop aimé les paroles de sa fille, mais au final, tout avait fini par s'arranger. Kaitô dit qu'il faudrait commencer par remplacer ceux qui ont été incapable de préparer un bon repas, car c en'est pas la première fois. Aiko dit qu'ils en attraperont d'autres et qu'Elysa sera trsè bien comme nouvelle servante.

"C'est une bonne idée, mais ne vous en faites pas, je pense savoir quoi faire de cette belle bande d'imbéciles. Puisqu'ils ont l'air de bien savoir nettoyer, le garage et le grenier retrouveront une toute nouvelle fraîcheur. Faites ce que vous voulez de cette petite écervelée, mais il faudra tout de même que je trouve un autre guérisseur et un nouveau cuisinier, car Arya commence à ne plus savoir oû donner de la tête à cause que sois-disant, on frappe trop ses petits copains, pff quelle faible !"

Shibumi avait eût un regard flippant en disant qu'elle savait comment recycler ses esclaves. Quand elle parla d'Arya, la guérisseuse du manoir, elle eût l'air blasée, car à cause de ses jérémiades elle la battait en retour, ce qui du coup, était moins pratique pour soigner les blessés, voilà pourquoi elle avait enfin fini par comprendre qu'elle en avait besoin d'un autre. Kaito fini par dire qu'elle n'avait pas à s'inquiéter pour son comportement à l'académie, tandis qu'Aiko lui dit une phrase qui semble la réjouir.


"J'y compte bien que vous me fassiez un jour des petits-enfants, mais je pense que c'est peut-être encore un peu trop tôt, non ? S'occuper d'enfants, ce n'est pas une tâche aisée, surtout quand on a pas d'expériences. Arrête de sautiller sur place avec un grand sourire toi sinon je te jure que je te pend dans la cave par les pieds toute la nuit !"

- Désolé, c'est que la dernière fois que j'ai vu mes cousines, j'ai appris que ma soeur et mon frère étudiaient là-bas, j'ai très hâte de les revoir, car cela fait très longtemps que l'ont ne s'est plus revus ! Ils vont être surpris de me voir avec vos enfants, ça c'est sûr !

"Ouais bah calme quand même ta joie ! Tu sais très bien pourquoi tu seras là-bas et en plsu, il faut que je t'achète des beaux habits pour que ta présence garde une bonne crédibilité, pff quelle poisse ! Au moins maintenant le repas est bon, au moins une bonne nouvelle pour la soirée"

Remarquant que Spike ne tenait pas en place, Shibumi le remit à l'ordre et ce dernier lui expliqua la raison de son enthousiaste, ce qui laissa la miss de marbre, qui fût même méchante avec l'esclave, qui baissa les oreilles avant de les redresser, gardant le sourire. Shibumi marmonna le reste dans la barbe qu'elle n'avait pas, comme si tout ce qui était en train de ce passer ne lui plaisait pas. En mangeant un bout de poulet, elle ce remit à ce remémorer le jour où elle les avait receuillis tout les deux, ce qui la rendit nostalgique.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Novice
MembreNovice
avatar
Age : 21
Date d'inscription : 17/12/2016

Messages : 30

Argent : 503


MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Ven 9 Juin 2017 - 16:44

Parlant d'esclave, Aiko dit qu' Elysa, une fois capturée compte bien lui en faire baver. Shibumi répondit à son fils, disant qu'elle compte bien rendre moins compétents ses esclaves en les faisant nettoyer le garage et le grenier. Elle compte aussi écouter son fils et changer quelques esclaves, parlant des guérisseurs et des cuisiniers. Kaito sourit et lui dit : "Je choisirai avec toi si tu veux maman. Connaissant parfaitement les goûts de Aiko, elle n'a pas besoin de perdre son temps à choisir un esclave"

Ensuite Shibumi finit par accepter que ses enfants aillent à l'académie, elle leur demande en plus d'emmener Spike avec eux. Ce dernier avait l'air tellement content que ça agaçait Shibumi. Kaito n'aimait pas non plus que Spike la prenne ainsi dans ses bras. Elle leur demanda tout de même d'avoir un comportement exemplaire, ce que Kaito lui confirma. Aiko ajouta qu'elle ne fréquentera seulement Lucas et qu'elle compte se marier avec lui et avoir des petits enfants. Ce qui surprit Kaito que Aiko parle d'enfants si tôt, tout comme Shibumi qui lui fait la remarque. Kaito ne put s'empêcher de rajouter : "Et puis...il reste un humain"

Shibumi fut ensuite une nouvelle fois agacé par Spike qui ne tenait pas en place, ce dernier lui dit la raison pour laquelle il était aussi excité parlant de sa famille. Kaito lui dit d'un ton sec : "On se fiche de tes membres de ta famille, tiens toi tranquille. J'espère que tu n'aura pas ce comportement à l'académie, je ne veux qu'on se fasse remarquer par toi"

Kaito se remit à manger et prit un morceau de poulet comme sa mère. Quand il finit de manger, il dit à sa mère : "Je vais aller me coucher, il se fait tard"

Il regarde sa sœur et dit en souriant : "A partir de demain, je partirai à la recherche d'Elysa"

Il laisse les esclaves débarrasser et s'en va dans sa chambre se coucher.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Novice
La Fleur du Mal
AdminNoviceLa Fleur du Mal
avatar
Age : 23
Date d'inscription : 17/09/2016

Messages : 41

Feat : Kagamine Rin de Vocaloid
Argent : 671


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomLight
PrénomAiko
Âge12 ans
RaceHybride Mage et Mutante
Lieu de naissanceFrance
ActivitéNovice Dominateur
Pouvoirs / Capacités- Manipulation des ténèbres
- Influencer l'environnement en chantant

MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Sam 10 Juin 2017 - 16:05

Shibumi dit ce qu'elle comptait faire de leurs esclaves, ce qui amusa Aiko qui esquisse un sourire narquois. Kaito, lui, se propose pour choisir avec elle car il pense que Aiko n'a pas besoin de perdre du temps, la demoiselle, réplique alors : "Moi ça me dérange pas de choisir moi-même histoire de m'assurer d'avoir de bon jouets".

Quand Shibumi finit par accepter qu'ils aillent à l'académie et qu'elle leur annonce, Aiko était folle de joie et dit qu'elle lui fera plein de petits-enfants pour la remercier. Shibumi lui dit qu'elle espère bien, mais pense que c'est trop tôt pour ça car s'occuper d'enfants n'est pas quelque chose de facile. Aiko réplique alors :
"Je sais, et c'est pour ça que j'engagerais une nounou ou je te demanderais de t'en occuper. Dans tous les cas, je serais pas seule à mon occuper".

Kaito dit qu'il reste un humain, Aiko lui lance alors un regarde menaçant et dit :
"Je t'interdis de parler de mon Luluchou ainsi! Ce n'est pas un simple humain! Il est différent des autres! Compris?!"

Shibumi demande ensuite à Spike de se calmer et ce dernier explique la raison de son excitation et Kaito lui fait comprendre qu'ils s'en fichent. Aiko intervient alors et dit :
"Soyez pas trop durs avec lui voyons. Il a le droit d'être content, je le comprends personnellement, j'en pouvais plus de rester enfermée".

Aiko finit de manger et là, Kaito dit qu'il va dormir.


"Je vais y aller aussi, je vais éviter d'avoir des cernes qui abimeraient mon joli visage ainsi".


Kaito dit à Aiko qu'il partira à la recherche de Elysa pour la capturer, ce qui la ravie. Elle dit alors :
"J'ai hâte que tu la captures. Bonne nuit, Maman, bonne nuit p'tit frère".

Elle sort de table, fait un bisous à sa mère et va dans sa chambre pour se mettre une jolie chemise de nuit et dormir.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 126

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2286


MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   Sam 10 Juin 2017 - 22:11

Shibumi pu comprendre que ses enfants voulaient l'accompagner pour choisir des nouveaux esclaves, ce qui la fit sourire et la ravi. Après tout, cela ferait une jolie petite sortie en famille et elle serait au moins certaine que ses enfants soient heureux.

"Très bien, donc prochainement, quand vous n'aurez pas cours, ont ira voir pour en trouver des nouveaux, j'espère qu'ils en ont encore bien en stock dans le QG, mais quoi qu'il arrive, vous ne devriez pas être déçu"

Ensuite, quand les enfants se chamaillent à cause de Lucas, Shibumi soupire, pensant tout de même que Kaito à raison. En plus, cette histoire de faire des enfants avec ce gamin si ordinaire la faisait bien rire intérieurement, surtout la façon dont elle voulait s'en occuper, mais de toute façon, Aiko savait très bien qu'elle pourrait avoir son soutient quoi qu'il arrive. Quand Kaitô dit ce qu'il pense à Spike et qu'Aiko dit son avis, Shibumi et le principal intéressé sont surpris, puis il ce met à faire un grand sourire.


- Merci beaucoup princesse pour ta compréhension ! Vous en faites pas, je sais me tenir en société !

En entendant cela, Shibumi lui lance un regard dur, lui montrant bien qu'il a intérêt de tenir sa promesse. Lorsque ses enfants lui annoncent qu'ils vont ce coucher, Shibumi ce mit à songer que c'était une bonne idée. Elle ne pu s'empêcher de rigoler en entendant la raison pour laquelle Aiko ne devait aps avoir de cernes.


"Ahah ne t'en fait pas ma beauté, même avec des cernes tu resteras la plus resplendissante des fleurs ! Bonne nuit à vous deux mes chers enfants !"

Elle sourit lorsqu'Aiko lui fit un bisou, le lui rendant. Elle scruta Spike débarrasser la vaisselle, avec les autres esclaves, puis d'un coup, sans prévenir, elle tapa la table du poing, puis serra sa main, semblant être remplie de colère.


"Ma fille... Elle veut déjà ce marier... Avoir des enfants.. Comment le supporter ? Pff n'importe quoi ! C'est moi qui la connait la mieux et voilà qu'elle croit que ce voleur de coeur pourrait la rendre heureuse alors qu'il ne sait rien d'elle ?

Des larmes semblaient surgir des yeux de Shibumi en disant ces paroles. Elle semblait s'emporter pour pas grand chose, mais pour elle, cela voulait dire beaucoup et c'était bien trop lourd à suporter pour son pauvre coeur. Elle ce mit alors à chanter cette chanson : https://www.youtube.com/watch?v=JnG2Mv9onfU Puis lorsqu'elle eût terminé, elle ce leva d'un coup sec.


"Il faut que ce sale gosse disparaisse à jamais de l'existence de ma fille ! Toi ! Tu feras en sorte qu'ils ne ce côtoient pas trop le temps que je mette en place un moyen de l'éliminer sans que l'ont connaisse le nom du coupable, ainsi elle ne verra à nouveau plus que moi et reviendra à la raison !"

Hé oui, quand on est une dominatrice, on ne peut pas ce refaire une conscience et agir dignement. Elle fini par ce diriger hors de la sortie de la pièce pour ce rendre dans sa chambre ou elle fini par ce coucher dans son lit après avoir revêtit une jolie chemise de nuit rose. En dormant, elle fini par faire pleins de beaux rêves où elle vivait des aventures passionnantes avec Edena.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Toute Liberté a un prix ![pv shibumi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Escales Orientales ou le voyage dansé en toute liberté
» Questions d'un novice sur les collections Star War
» Le froid est pour moi le prix de la liberté ?
» ZOOM sur une toute nouvelle Marque: VALBRAY
» Vends toute ma collection de Panerai >>>

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Akatsuki Academy :: La ville :: Centre-ville :: Le commissariat-
Sauter vers: