Bienvenu à l'Académie Akatsuki.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Esprit es-tu là ? Si oui, je toque trois fois et j'entre dans la boutique !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fondatrice
Esprit du Sable
L'Esprit Farceur
avatar
Age : 31
Date d'inscription : 26/09/2014

Messages : 139

Feat : En ville, en train de vendre des chaussures
Argent : 2252


MessageSujet: Esprit es-tu là ? Si oui, je toque trois fois et j'entre dans la boutique !   Jeu 17 Nov 2016 - 23:39

Cette nuit-là, la lune était très proche de la terre et la dernière fois qu'elle avait été vue, c'était il y a soixante ans plus tôt et les gens qui l'avaient aperçues étaient peut-être morts, pour la plupart, alors que d'autres devaient être des jeunots. Pour ma part, je ne suis ni enfant, ni vieillard, mon corps semble comme figer dans le temps et ce n'est pas plus mal que cela, car il est parfait ! Cette lune, je l'ai vue et ayant envie de la revoir à cette époque, je m'étais mis en mode avion et top départ, j'étais parti arpenter les cieux, vous ne pouvez imaginez comme c'est pratique de pouvoir à la fois voler et naviguer...

J'ai passé une bonne partie de la nuit à voler et je n'ai pas vu passer, ni ceux qui m'ont peut-être scruté en ce demandant ce qu'un avion faisait dans le ciel à une heure pareille alors que les pilotes et copilotes devaient sûrement être tous couchés à l'heure à laquelle j'ai piloté et que je suis rentré au QG. Le lendemain matin, je suis allé dans ma boutique avec, en tête, un nouveau concept de model de chaussure. Oui, oui, je l'avoue cette lune m'a beaucoup inspiré ! J'ai donc ouvert ma boutique, puis j'ai mis en place mes produits, car même si je ne suis pas très connu, il y a quand même des clients qui viennent acheter mes articles.

*Et maintenant que tout est prêt, le clou du spectacle !*

Me mis-je à songer, en me mettant debout, vers le comptoir, pour descendre mon bandeau qui me tenait mes cheveux pour le mettre sur mes yeux. Me voilà devenu, en très peu de temps, un pauvre aveugle vendant ses chaussures pour arrondir ses fins de mois, ce qui apitoie mes futurs clients. Après tout, c'est vrai, un handicapé qui est tout seul dans une boutique, ça fait mal au cœur, ça donne envie de lui acheter ses affaires et puis, selon sur qui je tombe, je pourrais bien jouer avec elle, pour pouvoir, peut-être, la livrer au boss. Il sera peut-être content, en rentrant de mission, d'avoir un cadeau de ma part, non ? En tout cas, j'espère ne pas croiser l'un de mes collègues, car eux, en tout cas la plupart, ils connaissent la supercherie et ce n'est pas du totu amusant de jouer avec eux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Soldat des Dominateurs
La Reine des Hackeurs
MembreSoldat des DominateursLa Reine des Hackeurs
avatar
Age : 26
Date d'inscription : 14/11/2016

Messages : 8

Argent : 512


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom?
Prénom?
Âge30 ans
RaceCyborg
Lieu de naissanceMexique
ActivitéSoldat des Dominateurs
Pouvoirs / Capacités- PIRATAGE (Sombra est capable de pirater n'importe qu'elle appareille technologique rien qu'en le touchant grasse a des implant cybernétique implanté dans son corps. Elle est capable de créer des sorte de fils d’énergie qui lui permette de se connecter a n'importe quoi).
- CAMOUFLAGE THERMOPTIQUE (Une petite amélioration qui lui permet de devenir invisible au yeux au tous et qui en plus camoufle aussi sa signature thermique).
- TRANSDUCTEUR (Sombra lance une balise de transduction vers laquelle elle peut se téléporter instantanément tant que celle-ci est active).
- PLONGEON VIRTUEL (la particularité de sombra c'est qu'elle possède la capacité de pouvoir entré littéralement dans le monde vaste et impressionnant du web).
- IEM (Sombra peu générer des de l'énergie électromagnétique).

MessageSujet: Re: Esprit es-tu là ? Si oui, je toque trois fois et j'entre dans la boutique !   Ven 25 Nov 2016 - 0:15

Sombra était tranquillement dans son nouveau bureau. Elle était la petite dernière du groupe nouvellement engagé par les dominateurs. Ils avaient besoin de ses compétences pour renforcer la sécurité informatique de leur organisation. Les dominateurs avaient subi récemment plusieurs intrusions informatiques dans leur base de données et comme ses prédécesseurs était tous des incapables. Ils ont décider de faire appel a la meilleure sur le marché qui voulait dire Sombra. Une chose était sure, c'est que niveau matos, ils ne s'étaient pas moqués d'elle. La Hackeuse avait droit au top du top des ordinateur mais ne put s’empêcher de le modifier pour booster ses performances. Elle passa sa nuit à faire un sheck up complet de tout les système informatique. Elle ajouta un petit programme de sa création pour éviter de nouveau les piratages. Elle fit tout ça, tout en jouant en ligne sur un autre écran mettant un peu la misère aux autres joueurs. Vous l'avez compris, elle n'a pas dormi de la nuit se nourrissant seulement de tacos et de boisson énergétique, à se demander comment elle faisait pour garder la ligne. Le matin commença alors à faire son apparition alors qu'elle continuer de jouer quand soudainement la porte s'ouvrit avec un grand fracas. La clarté de la lumière du soleil entra dans la pièce sombre et fermée qui aveugla un peu la jeune femme qui avait passé sa nuit devant un écran. La voix joviale d'une femme brune se fit entendre par la suite : 

« Le soleil vient de se lever, il faut arrêter de geeker ! »

« Meldita sea ! Quelle heure est-il ? C'est déjà le matin ? »

Dit, elle en se frottant les yeux pour s'habituer un peu a la lumière, la femme, c’était Christine une agente de terrain qui s’était pris d'amitié avec la hackeuse. Elle répondit d’ailleurs a Sombra sur un ton plus que jovial.

« Il est 9h du matin ! Je vois que t'a encore passé ta nuit ici ? »

« Oui, on m'a demandé un check-up complet ! »

« Est, c'est pour ça que je voie Starcraft sur ton écran ? »

« Il faut bien s'occuper un peu ! »

« Ma pauvre fille, ce n'est pas en passant tes nuits sur un ordinateur que tu vas te trouver un mec ! J'ai une idée, on va faire du shopping ! »


C'est comme ça que Sombra se retrouva embarqué de force par Christine sur la rue marchande pour faire les magasins. Sombra observer son amie un peu effaré par le coté superficiel et indécise qu'elle avait. Heureusement, Christine avait pensé a emmener son esclave pour qu'il porte ses paquets Elles finirent enfin devant une boutique de chaussure plutôt sobre, Christine regarda sombra afin de lui dire : 

« J'ai entendu dire qu'on vendait des chaussures magnifiques fabriquées par un artisan aveugle et que c'est la boutique où il faut absolument passer ! »

« Tu as dit la même chose pour au moins une dizaine de magasins ! »

« Non mais cette fois c'est vrai ! » 


"pourquoi avant c’était faux ?"

Ils finirent par entrer dans la boutique pour jeter un œil a leur création et surtout a leur prix : 

*les prix aussi son magnifique, comment on peu dépenser autant d'argent pour une paire de chaussure ? *

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Esprit du Sable
L'Esprit Farceur
avatar
Age : 31
Date d'inscription : 26/09/2014

Messages : 139

Feat : En ville, en train de vendre des chaussures
Argent : 2252


MessageSujet: Re: Esprit es-tu là ? Si oui, je toque trois fois et j'entre dans la boutique !   Ven 25 Nov 2016 - 17:57

Tient, enfin des clientes ! J'étais content, jusqu'à ce que ce que je fasse une tête d'enterrement. L'une des filles, je l'avais aperçue au QG, mais vraiment brièvement et celle qui l'accompagnait, devait sûrement être une nouvelle, car je ne l'avais encore jamais croisée. La troisième personne qui les accompagnait, devait sûrement être un esclave, car cette personne était la seule à porter toutes les affaires des demoiselles et il semblait être épuisé, mais personne en avait quelque chose à faire.

Comment je fais pour voir alors que j'ai quelque chose devant les yeux ? Ce bandeau donne l'impression d'être hyper foncé, mais en fait, il ne l'est pas vraiment, car avec, je peux totu voir. Enfin, je ne vais pas pouvoir jouer la comédie bien longtemps, ce qui me dépite un peu, mais bon, autant y aller à fond puisque j'étais parti dans mon délire. Après tout. Après tout, cela fera quand même un bon effet de surprise, de plus, celle que j'ai aperçue, une fois, n'a pas l'air de ce souvenir de moi, donc au final, je crois que je peux continuer à faire semblant, sans soucis. C'est alors que je vois la demoiselle scruter les prix. Kuso j'ai pas tourné le tableau dans le bon sens, va falloir que je rattrape mon erreur, mais en même temps, c'est pas ma faute si la plupart de mes clients sont pénibles et méritent ces prix !


"Bonjour ! Je suppose que tout comme moi, vous chercher le tableau des prix, mais sûrement pas par la même raison ! Ah ces clients, quels plaisantins, ils pensent qu'ils ne payeront pas si je ne le trouve pas héhé, c'est raté !"

Bien évidemment, j'étais venu avec une démarhce mal assurée, puis, j'avais cherché, avec ma main, le tableau où était inscrit les prix, le retournant, montrant des prix bien plus abordables que ceux affichés sur le verso. Je me demande si ma réponse à suffit à la jeune femme, mais au moins, elle a eût ce qu'elel désirait. Par la suite, je me suis agenouillé devant elle, sans prévenir, puis je me suis mis à tâter sa chaussure. Si elle pouvait voir mes yeux, elle ce rendrait compte que mon regard était fixé sur ses chaussures et que rien d'autre ne m'intéressait


"Mais en même temps, pourquoi vous attardez ici alors que les chaussures n'ont pas l'air d'être votre passion et que ce que vous portez à vos pieds ce portent bien ? Je ne suis pas un arnaqueur, vous feriez mieux d'aller voir ailleurs, puisque vous le pouvez !"

Ouais, je sais, je fais ma victime et des jeux de mots pourris, mais cela ne me dérange absolument pas, je n'ai pas honte, car après tout, dans mon métier, je suis relativement honnête, sauf quand je vois des créatures bonnes à être livrées au boss, là c'est différent. Quoi qu'il en soit, je fais genre qu'avec ma main, je tape dans le vide, comme si ça me permet de savoir ce qui ce situe autour de moi. Je me tourne, puis touche la paire de chaussure de Christine.


"Tient, il me semblait bien que vous n'étiez pas seule ! Hm, ces chaussures ont besoin d'être réparées, puis-je vous les emprunter afin qu'elles retrouvent leur éclat d'antan ?"

Après avoir dit cela, je me relève. J'attendais la réponse de la femme, espérant qu'elle voudrait bien, parce que sinon, j'allais devoir insister, parce que, sérieusement, elle ne peut pas sortir d'ici avec des chaussures pareilles ! Après, ils vont dire quoi de moi mes concurrents ? Je ne veux pas de mauvaises critiques, alors il faut qu'elle accepte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Soldat des Dominateurs
La Reine des Hackeurs
MembreSoldat des DominateursLa Reine des Hackeurs
avatar
Age : 26
Date d'inscription : 14/11/2016

Messages : 8

Argent : 512


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom?
Prénom?
Âge30 ans
RaceCyborg
Lieu de naissanceMexique
ActivitéSoldat des Dominateurs
Pouvoirs / Capacités- PIRATAGE (Sombra est capable de pirater n'importe qu'elle appareille technologique rien qu'en le touchant grasse a des implant cybernétique implanté dans son corps. Elle est capable de créer des sorte de fils d’énergie qui lui permette de se connecter a n'importe quoi).
- CAMOUFLAGE THERMOPTIQUE (Une petite amélioration qui lui permet de devenir invisible au yeux au tous et qui en plus camoufle aussi sa signature thermique).
- TRANSDUCTEUR (Sombra lance une balise de transduction vers laquelle elle peut se téléporter instantanément tant que celle-ci est active).
- PLONGEON VIRTUEL (la particularité de sombra c'est qu'elle possède la capacité de pouvoir entré littéralement dans le monde vaste et impressionnant du web).
- IEM (Sombra peu générer des de l'énergie électromagnétique).

MessageSujet: Re: Esprit es-tu là ? Si oui, je toque trois fois et j'entre dans la boutique !   Mer 14 Déc 2016 - 21:08

Sombra leva un sourcil face au parole de l'Homme qui lui faisait face. Il la prenait vraiment pour un vulgaire voleur ? Sombra était une grande hackeuse et si elle voulait ses chaussures, elle aurait pu tout simplement faire en sorte que la boutique lui appartienne et la faire fermer. Cet aveugle qui lui faisait face ne savait vraiment qui elle était, mais d'un côté. Il valait mieux, car ses talents de hackeuse n’était pas passé inaperçu pour tout le monde. Elle avait beau avoir effacé ses traces au point de devenir une parfaite inconnue informatique qu'on continuer de savoir ce qu'elle était. Elle ne préféra rien ne dire pour éviter d'attirer l'attention même si elle sifflait de mécontentement pour ne pas attirer l'attention sur elle. Le problème, c'est que la remarque sur ses chaussures ne passa pas inaperçus alors elle dit :

« Pour qui toi me prendre ? Pobre pequeña mierda ! Là d’où moi venir si ta déjà une paire de chaussures, tu es heureux pour couvrir tes pieds, car toi être dans la misère ! Toi pas connaître horreurs de la guerre civ... »

« On va s’arrêter là pour maintenant, car je crois, elle en a trop dit ! »

La femme qui faisait face à l'aveugle avait ressortit ses relents mexicains sur le coup de la colère au moment où elle lui parla. Son français était toujours approximatif quand elle s’énervait et c’était bien normal. Heureusement, Christine était là pour la calmer, car sinon elle aurait peut-être fait bouffer une paire de chaussures à l'homme. La jeune femme la prit a pars pour lui dire de se calmer en l'attendant et si elle était fumeuse sombra aurait sûrement pris une cigarette. À la place, elle se mit alors à vérifier les fichiers sur un ordinateur holographique de son côté. Christine regarda l'homme un peu gêner en lui disant :

« Excusez-la ! Elle a toujours eut un caractère trempé ! »

L’homme était un beau parleur, car tout de suite, il s’intéressa aux chaussures de Christine qui semblait manquer de réparation et il était vrai que la jeune femme ne manquait pas d'action. Elle eut comme des étoiles en regardant Arkadian :

« Bien évidemment que je veux que mes chaussures soient réparées par vous! ça serait un honneur ! »

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Esprit du Sable
L'Esprit Farceur
avatar
Age : 31
Date d'inscription : 26/09/2014

Messages : 139

Feat : En ville, en train de vendre des chaussures
Argent : 2252


MessageSujet: Re: Esprit es-tu là ? Si oui, je toque trois fois et j'entre dans la boutique !   Mer 14 Déc 2016 - 23:37

En entendant ce qu'elle me disait, je crois bien que j'aurais pu avoir une petite crise de colère, mais au lieu de cela, j'avais mis ma main sur ma bouche pour essayer d'étouffer le petit rire qui avait envie de s'échapper. Son audace m'amusait. Elle croyait tout connaître, mais ce n'était pas le cas. Ah avec cette impertinence, j'aurais bien aimé la voir à mon époque, elle s'en serait prit des coups et ce serait vite faite dénigrée, pis elle serait aussi vite morte de faim, surtout lorsque la famine avait fait son apparition et là, elle pourrait vraiment ce plaindre d'un pays miséreux et affamé.

Je l'entendis aussi parler de la guerre, mais là aussi j'avais l'impression qu'un grand fossé nous séparait. Peut-être faudrait-il que je me rende dans ce pays d'où elle vient pour voir comme il a évolué ? Après tout, me faire un avis personnel ne me ferait peut-être pas de mal. Après s'être faite calmée par son amie, je pu la voir faire des gestes, comme si elle pianotait sur quelque chose, peut-être un ordinateur, je ne sais pas, mais si elle cherche des informations sur moi, ma famille ou mon magasin, elle va être déçue. Son amie vint me voir et s'excusa, avant de me dire qu'elle était d'accord que je lui répare ses chaussures, ce qui me fit sourire, car j'aimasi son enthousiaste envers la passion que j'avais dans ce domaine.


"Il n'y a pas de mal, mais entre nous, elle devrait faire un bond dans le passé pour ce rendre compte que même les plus miséreux sont extrêmement bien lotis comparés à ceux d'avant. La réparation risque d'être longue, entre quinze et vingt minutes. Ne vous en faite pas, vous ne verrez pas le temps passer dans la salle d'attente"

J'espérais ne pas trop passer pour un fou en disant ces paroles et qu'elle me croirait. Par contre, vous croyez quoi ? Que je n'ai rien aménagé pour mes clients ? Je suis peut-être un esprit, mais j'ai encore pas mal de savoir-faire ! Ma boutique à une partie vente, une partie atelier et une dernière partie où je peux faire attendre mes clients lorsque je répare des chaussures un peu trop abimées et vu que c'est le cas en cet instant, mieux valait que mademoiselle soit à l'aise. Lorsqu'elle m'eût rejoint, elle aurait de quoi être étonnée.

En fait, ma salle d'attente ressemblait plus à un beau salon qu'à une vulgaire salle d'attente, d'ailleurs, certains me demandaient des fois si je n'avais pas volé des pièces à un musée, mais ce n'est pas le cas ! Vraiment, avec ma femme, ont a mit du temps pour tout payer, alors même si le cachet n'a rien à voir avec la boutique, je m'en fou, ça a coûté cher, donc ça restera jusqu'à ce qu'il n'y ait plus personne pour me réparer mes objets quand ils sont cassés à cause de l'usure !

Il n'y avait néanmoins pas de fenêtres dans la pièce, car je l'avais faite enlevée et remplacée par du béton pour éviter que nos affaires soient vues de l'extérieurs et donnent envie d'être volées. Je me dirigeais vers une chaise, la tirant, avant d'aller en touchant les meubles, lui apporter une paire de pantoufle que je mis à ses pieds après avoir retiré ses chaussures. Je lui apportais également une théière avec une tasse pour elle, son amie et son esclave, s'il avait le droit de boire, puis je sortis également ce qui l'accompagnait, déposant le tout sur la belle table en marbre sculpté.


"J'espère que vous apprécierez. N'hésitez pas à vous servir plusieurs fois si vous l'aimer. Je l'ai fais ce matin, je pense qu'il doit être encore assez chaud. Bien les belles chaussures de madame ! En avant c'est... C'est rien, les murs sot habitués !"

J'avais oublié de préciser, j'avais fais du thé en ouvrant la boutique, un thé de ma composition, bien plus fin et savoureux qu'un thé normal acheté en magasin. Je ne veux pas rouler mes clients et encore moins les intoxiquer, cela est une évidence ! Après avoir prit les chaussures de Christine, j'avais fat exprès de me prendre un mur, ne voulant pas d'imperfections dans mon rôle. Je fini tout de même par rejoindre mon atelier pour me mettre au travail.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Esprit es-tu là ? Si oui, je toque trois fois et j'entre dans la boutique !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Esprit es-tu là ? Si oui, je toque trois fois et j'entre dans la boutique !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Esprits criminels [série]
» [Débat] Esprit Walt Disney vs Esprit Pixar ?
» Esprit de collections
» Les libraires d'Esprit BD chroniqueurs sur Clermont-Première
» Pont Saint Esprit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Akatsuki Academy :: La ville :: Alentours de la ville :: Petites boutiques-
Sauter vers: