Bienvenu à l'Académie Akatsuki.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fondatrice
Templier Chasseur
FondatriceTemplier Chasseur
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 16/09/2014

Messages : 122

Feat : En Italie
Argent : 2212


MessageSujet: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Sam 27 Aoû 2016 - 22:32

Gino, de son célèbre surnom Gigi, s'en était allé au bar malfamé, non pour glaner des informations, mais pour aller s'acheter une nouvelle dose de poudre, car celle qu'il mettait dans ses pétards n'était plus bonne à force de l'utiliser trop peu souvent. Il en avait bien besoin avant de commencer sa mission périlleuse chez les rebelles pour aller récupérer le professeur Red. Après avoir fait appel à un contact, ce dernier lui avait donné rendez-vous, lui fixant une certaine heure. Lorsque ce fût enfin l'heure d'y aller, il ce tourna vers Ryo, qui ce faisait, depuis un moment, tout un débat politique.

"Je sors, sois bien sage, je reviendrais vite"

- Je suis plus un gamin, je fais ce que je veux !

Lui avait répondu Ryo, lorsqu'il avait fermé la porte d'entrée. Ce dirigeant le plus discrètement possible au bar, il ce mit à une table, au fond, ce commandant une grappa, pour le faire patienter, le temps que son dealer arrive. Pendant ce temps, Ryo, un peu trop curieux, c'était demandé ce qu'étais parti faire son ami, alors il avait éteint le poste de télévision, puis il était sorti nu de la maison, après avoir fermé la porte à clef, la glissant sous le paillasson, puis il attrapa la chatte des voisins et l'embrassa. Le lâchant pendant qu'il ce transforamti, cette dernière retomba habilement sur ses pattes. Une fois transformé en lionceau, ce dernier ce fit sauter dessus par cette dernière, qui fini par lui lécher affectueusement l'oreille.

- A force de faire 4a mon loulou, tu vas finir par avoir des ennuis, tu le sais ? En plus, c'est quand qu'on ce marie ?

> Nya ! Jamais, tu me fais trop peur !!!

- Attend mon aimé ! Zut, il est parti trop vite ! Oh quelle romantique, il fait son effarouché pour me pousser à le suivre ! Quel tombeur ! J'en suis raide dingue ! Miaw !!!

Devant absolument embrasser quelqu'un pour pouvoir ce transformer, ce qui n'était vraiment pas pratique pour avoir une bonne relation, il pensait qu'Aya était parfaite sur le moment, mais il avait oublié qu'en ce transformant, il pouvait entendre ce que disait les félins, et qu'en fait, elle lui faisait peur, car il la trouvait trop tarée, mais c'était son avis, car en règle générale, elle était adorable. Cette dernière c'était d'ailleurs mise à ce rouler sur l'herbe, tout en disant ce qu'elle pensait en ayant un air béat et à la fois amoureux. Continuant de courir, Ryo espérait arriver assez vite pour pouvoir observer en cachette, son meilleur pote, et ainsi savoir ce qu'il faisait de si important pour agir de la sorte.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Purificateurs
The Dark Queen
MembreChef des PurificateursThe Dark Queen
avatar
Date d'inscription : 05/07/2014

Messages : 152

Argent : 2402


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomPendragon
PrénomAltria
Âge26 ans
RaceHumaine
Lieu de naissanceRome
ActivitéChef des Purificateurs
Pouvoirs / CapacitésMasque des fée : La Vision d'Espoir, Avalon : La Toute Lointaine Utopie et Excalibur : D’Épée de la Victoire Promise

MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Dim 28 Aoû 2016 - 0:02

hs: esperant que ça te plaira ! bonne lecture!

Dans la rue qui faisait face au bar une Royce Rolls noire au vitre teintée et qui possédait des plaques diplomatiques s’arrêta juste devant le bar. Altria habillait d'une grande cape noire sortie de la voiture accompagnée d'une jeune femme au cheveu violacé portant elle aussi une cape noire. La femme qui accompagner le chef des purificateurs était Ophélia qui avait pour nom de code Shielder. Elle était la garde du corps personnelle d'Altria en plus d’être son écuyer. Ophélia ne comprenait pas pourquoi son maître avait décidé de venir ici étant donné qu'il s’agissait d'un bar miteux dans un quartier peu fréquentable pour quelqu'un de son rang.

« Je ne comprends toujours pas ce qu'on fait ici madame. Ce trou a rat est un vrai repère de bandit qui sera prêt à vous détrousser a la moindre occasion »

« Je sais, Ophélia, mais je me devais de venir en aide à un vieil ami. Je ne t'en voudrais pas si tu préfères rester prêt de la voiture. »

« Jamais de la vie ! J'ai juré de vous protéger donc ça serait un manquement à mon devoir de vous laisser y aller seul »

Altria, c’était mit a sourire quand Ophelia refusa de la laisser entrer tout seule dans ce taudis. La jeune femme ne manquer pas de conviction et de principe, ce qui avait plus a Altria. Elles mirent leur capuche pour cacher leur visage avant d'entrer dans ce bar qui ne manquait pas d'animation. L 'ambassadrice alla voir le barman pour lui parler et la conversation se finit ne minute plus tard par l'homme qui lui montra une direction avec le doigt. Altria accompagné d’Ophélia marcha en direction de la table ou se trouvait Gino, mais finit par tourner au dernier instant avant de s’arrêter au niveau de la table d'un homme. Il était en train de boire un verre et a en voire les cadavres sur la table, il en était pas à son premier et la première chose qu'elle eut à lui dire : Il était en train de boire un verre et a en voire les cadavres sur la table, il en était pas à son premier et la première chose qu'elle eut à lui dire :

« Je croyais que tu m'avais promis d’arrêter de boire richard ? »

« Fous-moi la paix Altria ! J'en ai besoin pour oublier que se monde, est merdique et a quel point les gens, on vit fait oublier toutes les horreurs que ses monstres, on provoquait par le passé !»

« Et tu crois que tu vas trouver la solution dans une bouteille de rhum ? »

« C'est toujours mieux que de se cacher derrière un rond-de-cuir pour ne pas assumer ses responsabilités ! »

« Je t'ai déjà dit que ce n'est pas a moi de gouverner la France ! »

D'un coup, l'homme se leva pour faire face à Altria. Il était vraiment grand donnant l'impression que la femme devant lui était vraiment minuscule.

« Alors tu vas gouverner quoi ? Tu sais comme moi que tu vas te taper tout le boulot a leur place et c'est eux qui vont en coltiner les lauriers ! Tu mérites mieux que ça ! »

« Je vais reprendre ce qui me revient de droit ! Ce qui aurait dû revenir a ma famille depuis des siècles ! Le royaume unis ! »

Les deux se firent face avec un air sérieux les yeux dans les yeux quand soudain richard se mit a rire aux éclats.

« Ha voilà la femme que j'ai connue par le passé ! »

« tu es rassuré ? Tu vas pouvoir rentrer chez toi dessoûlé un peu ? »

« Oui ! »

Richard tenta de marcher un peu, mais manqua de tomber quand il trébucha sur une chaise ce qui fit soupirer un peu la jeune femme.

« Ophélia prend la voiture et ramène le chez lui ! »

« Et vous ? »

« Tu vois bien qu'avec lui on n'aura pas assez de place dans la voiture, je vais rester ici en attendant ton retour ! »

 « Mais… »

« C'est un ordre ! »

Ophélia dut obéire et partit avec richard l'aidant un marché un peu jusqu'à la voiture. Altria se dirigea vers le bar pour commander un verre et boire un coup en attendant.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Templier Chasseur
FondatriceTemplier Chasseur
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 16/09/2014

Messages : 122

Feat : En Italie
Argent : 2212


MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Dim 28 Aoû 2016 - 1:37

HS : Excellent ! J'ai adoré ton rp ! ♥

Gigi faillit s'étouffer avec sa grappa lorsqu'il vit Altria arriver dans le bar. Elle faisait quoi dans ce bar puant la malhonnêteté et l'argent ? Enfonçant un peu plus sa casquette sur sa tête, il fit bien semblant de ne pas la voir, car son cœur semblait s'emballer rien qu'à sa vision. Qu'est-ce qu'elel allait dire de lui ? Elle allait le détester ? Il avait peur, ce qui était vraiment rare, sa main tremblait même.

*Ressaisit-toi, tout va bien, elle fera comme si tout ne c'était rien passé*

Songea-t-il en ne se sentant pas bien. Tout d'un coup, il entendit un homme lui adresser la parole et ce dernier avait vraiment l'air très remonté contre sa boss. Fallait-il intervenir même si Ophélia était là ? Il ne laisserait personne lui faire du mal, ça c'était une évidence même ! Cependant, au fil de la conversation, il ce rendit compte qu'elle semblait ce débrouiller, ce qui était très rassurant. Toutefois, il ne su pas la fin de l'histoire, car son dealer vint enfin le voir, lui remettant un sachet, que Gigi mit très rapidement dans son four tout, qu'il avait sur la tête, et qu'il remit immédiatement sur cette dernière, avant de sortir l'argent, qu'il lui donna sans problèmes.

"Elle a intérêt de mieux tenir que l'autre, ça coûte cher ces bêtises !"

- Non t'en fait pas c'est de la meilleure qualité ! Au plaisir de faire affaire avec vous !

Pendant ce temps, Ryo avait enfin rejoint le bar, et il profita qu'Ophélia ouvre la porte pour rentrer l'intérieur, car sous sa forme maudite de lionceau, il avait de la peine à ouvrir les portes, même s'il était tout de même capable de le faire, il préférait qu'on lui ouvre. Il pu alors voir un homme s'en aller, après avoir parlé à Gino, qui avait l'air satisfait. Ce cachant dans un coin, il ce mit bien en position pour tout voir. Gigi fini par ce lever, puis il alla vers Altria.


"Barman, laissez tomber, je paie pour elle... Vous venez à ma table boss ? Faut que je vous parle"

Autant avoir des remarques, ce n'était pas grave, c'était mieux que lui cacher son petit côté hippie qu'il préférait ne pas trop montrer pour garder une crédibilité lorsqu'on avait besoin de lui pour les missions. Après lui avoir payé son verre, il retourna à sa table, tandis que Ryo observait tout, semblant être vraiment très intéressé par ce qu'il ce passait, ce demandant s'il allait enfin lui parler sérieusement. En faisant cela, il avait l'impression d'être une fille qui attendait le prochain épisode de Top Model, ce qui le fit rire intérieurement, ce trouvant ridicule.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Purificateurs
The Dark Queen
MembreChef des PurificateursThe Dark Queen
avatar
Date d'inscription : 05/07/2014

Messages : 152

Argent : 2402


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomPendragon
PrénomAltria
Âge26 ans
RaceHumaine
Lieu de naissanceRome
ActivitéChef des Purificateurs
Pouvoirs / CapacitésMasque des fée : La Vision d'Espoir, Avalon : La Toute Lointaine Utopie et Excalibur : D’Épée de la Victoire Promise

MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Dim 28 Aoû 2016 - 20:32

Altria avait commandé un verre de vodka histoire de se remettre d'aplomb. Il n'était pas facile de gérer un groupe comme les purificateurs surtout que la plupart des membres attendaient des résultats. Elle avait coupé l'herbe sous le pied de plus d'un membre qui voulait sa place. Ils n'attendaient maintenant qu'une chose, que leur chef fasse le moindre faux pas pour faire tomber le couperet. Altria n'allait sûrement pas leur donner satisfaction et compter bien défendre sa place tel un lion enragé. Elle ne pouvait cependant pas faire ça tout seul d'on la raison de la création des templiers pour faire face a ses vautours. Elle se mit à soupirer un peu fatigué par toutes ses conspirations et se sentait un peu seul en ce moment. Il est vrai que son travail l’empêcher un peu de faire de nouvel rencontres et elle ne pouvait fréquenter l'un des templiers. On s'en servirait contre elle afin de la faire destituer de sa place et elle ne pouvait se le permettre. Il était bien dommage, car elle trouvait Gino vraiment mignon et surtout très craquant avec ses manières de gentilhomme. Elle un léger sourire rêveur en pensant a lui quand soudain une voix la fit sortit de ses songes. La surprise fut de taille, car il s'agissait de Gino ce qui la fit rougir un peu en vue des pensées qu'elle eut précédemment. Il voulait qu'elle se joigne a sa table pour lui dire quelque chose. Elle finit par bredouiller :

« Gino que fait-tu ici ? ... Non laisse tomber ça ne me regarde pas... Euh... Oui... D'accord ... J'arrive »

Elle se secoua la tête tout reprendre ses esprits et son sérieux avant de boire cul sec son verre de vodka. Altria se mit alors à le suivre tranquillement jusqu'à sa table pour s’asseoir en face de lui. Elle se mit alors à lui demander curieuse de savoir ce qu'il avait à lui dire :

« Alors dit, moi, de quoi tu veux me parler ? »

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Templier Chasseur
FondatriceTemplier Chasseur
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 16/09/2014

Messages : 122

Feat : En Italie
Argent : 2212


MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Dim 28 Aoû 2016 - 22:55

Gino avait remarqué que c'était Altria sous la cape, déjà à cause de sa silhouette, qui l'avait fait pensé à elle, mais également grâce à sa lentille, qui lui avait permit de voir plus en détail ce qu'il y avait en-dessous. Bien évidemment, il avait rougit lorsqu'il avait su que c'était sa cheffe, mais elle n'avait peut-être pas dû voir, car à cet instant, il avait enfoncé profondément sa casquette sur sa tête. Lorsqu'elle accepta de venir avec lui, il fût légèrement surprit, ne pensant pas qu'elle accepterait si facilement. Pour une fois, c'était lui qui la dirigeait et cela lui faisait plaisir.

Dans sa tête, il s'imaginait pleins de choses, bien évidemment démesurées, ce qui était tout à fait normal, puisqu'il l'aimait. Bon, il avait un peu craqué sur celle qu'il avait rencontrée lors de leur bon temporel, mais ce n'était vraiment rien comparé à l'amour qu'il portait à Altria, dommage qu'elle ne l'ait jamais remarqué et qu'elle continue à passer devant lui sans que rien ne ce passe. En y songeant, il eût l'air un peu triste, heureusement, il s'était vite ressaisit avant qu'elle n'arrive. Elle lui demanda alors ce qu'il avait à lui dire, quelque chose d'extrêmement banal en soit.


"En fait, je voulais juste vous parler d'un détail.. En fait, j'en ais jamais parlé, mais il y a des fois où je me fais un pétard, parce que j'aime bien m'en faire un, et ces temps-ci, ça m'arrive souvent avant une mission dangereuse, 4a me détend.. C'est la raison pour laquelle je suis ici, mais j'ai pas trop envie que ça ce sache, j'ai une image à soigner."

En l'entendant dire cela, Ryo dû ce retenir de rire, car à part Altria, il était le seul à savoir qu'il faisait cela, il comprenait mieux à présent pourquoi il était venu ici. Ah quel grand cachotier, il aurait mieux fait de le lui dire avant de partir comme un voleur. Cependant, étais-ce la véritable raison de sa venue ici ? Il ce le demandait. Gino, quant à lui, semblait être soulagé d'avoir parlé de cela à sa boss.

"Vous savez je... Je... Je ne sais pas si je vais revenir de cette mission que vous m'avez confiée, c'est l'une des plus dure que j'ai eue depuis que je suis à votre service. J'espère que... Qu'après je... Je pourrais continuer à vous protéger, mes armes sont les vôtres, tant que mes pensées seront pour vous et votre organisation, je ne pourrais faiblir, mais je ne peux m'empêcher d'être légèrement tracassé"

Altrai pouvait sentir qu'il avait du mal à parler, qu'il cherchait ses mots, avec un ton un peu hésitant, il avait même une voix légèrement étranglée à plusieurs moments, mais ce n'était que de courte durée. Il avait essayé de lui avouer ses sentiments, pour qu'elle sache, avant que cela ne soit trop tard, mais il n'y était pas arrivé.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Purificateurs
The Dark Queen
MembreChef des PurificateursThe Dark Queen
avatar
Date d'inscription : 05/07/2014

Messages : 152

Argent : 2402


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomPendragon
PrénomAltria
Âge26 ans
RaceHumaine
Lieu de naissanceRome
ActivitéChef des Purificateurs
Pouvoirs / CapacitésMasque des fée : La Vision d'Espoir, Avalon : La Toute Lointaine Utopie et Excalibur : D’Épée de la Victoire Promise

MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Dim 28 Aoû 2016 - 23:49

Altria trouvait que le comportement de Gino était bien étrange. Il n’était pas dans son état normal a force de côtoyer toujours les mêmes personnes, on commençait à les connaître au fil du temps. Elle avait juste peur qu'il lui annonce une mauvaise nouvelle. À la place de ça, il se mit à lui faire une révélation sur son petit vice cacher. Elle fut donc soulagée en apprenant que ce n'était pas si grave que ça. Il était vrai que cela pouvait être gênant si on venait à l'apprendre, mais si ça interférer pas avec ses missions. Elle ne voyait pas ou était le problème. Elle dit alors sur un ton rassurant et assez pensif :

« Tu sais Gino, on a tous un vice caché personne n'est vraiment parfais dans ce bas monde . Je peux comprendre qu'on a besoin d'un exutoire en vue du travail qu'on fait. Richard, c'est l'alcool, Tenshirock c'est immonde barreau de chaise qu'il appelle cigare, Marcus lui s'est les femmes, Angéla quand a elle c'est les sucreries ... Enfin bref, je ne vais pas te faire un schéma tout ça s'est pour te dire que cela m'importe peu du moment que tu fasses ton boulot »

Elle finit sa phrase par un joli sourire comme elle le faisait rarement. En y repensant, elle souriait pratiquement jamais sauf quand elle était en présence de Gino. Elle donnait sinon toujours l'image d'une femme forte toujours très sur d'elle alors que parfois ce n’était pas le cas.Altria écouta par la suite de ses ressentits de sa mission qui était tout à fait compréhensif. Il était vrai que sa mission allait envoyait au casse-pipe et la probabilité qu'il en perde la vie était envisageable. Une probabilité qu'elle voulait refuser, car cela voudrait dire qu'elle ne reverrait plus et cela n’était pas envisageable pour elle. Altria ne voulait plus perdre plus d'hommes, mais la seule réponse qu'elle eux étaient de poser sa main sur la sienne :

« Et si on sortait d'ici ? Les nuits, son agréable en cette saison de l'année et je serais ravie de me balader en ta compagnie ! »

Elle se leva et tendit sa main vers Gino pour l'inviter à la suivre, en fait, c’était juste un prétexte pour être dans un endroit moins délabré que celui là et surtout pour être plus tranquille afin de discuter.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Templier Chasseur
FondatriceTemplier Chasseur
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 16/09/2014

Messages : 122

Feat : En Italie
Argent : 2212


MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Lun 29 Aoû 2016 - 0:29

Gigi était bien soulagé qu'elle prenne bien ce qu'il venait de lui avouer. Soupirant un peu de soulagement, il ce dit que d'en avoir parlé été une bonne idée, car cela lui donnait des informations supplémentaires sur ses collègues de travail, même si pour certains, il était déjà au courant. En la voyant sourire un peu, il senti son cœur s'emballer, elle était tellement jolie lorsqu'elle souriait. Heureusement pour lui, elle ne le faisait pas trop souvent, sinon il aurait déjà perdu son sérieux plus d'une fois.

"Alors dans ce cas, tout va bien, c'est une bonen chose"

Il ce mit à sourire lui aussi, comme un idiot. Ryo, quant à lui, était de plus en plus intéressé, il espérait même qu'il lui dise enfin ce qu'il ressentait pour elle, mais malheureusement, ce ne serait pas pour tout de suite. Elle lui proposa alors de sortir, après avoir posé sa main sur la sienne, ce qui faillit lui faire perdre tous ses moyens. Sa main sur la sienne, ouh quel honneur ! Il la scruta un moment dans les yeux, ne sachant pas trop quoi lui répondre, mais il fini tout de même par délier sa langue.


"Si c'est votre désir madame... Moi aussi je le suis..."

Il fini son alcool, puis il se leva et suivit la jeune femme à l'extérieur. Ryo voulu en faire de même, mais au moment où il voulu sortir, Gino lui ferma la porte au nez, ce qui lui fit un peu mal, et le surprit également. Il attendit que quelqu'un ouvre pour ce faufiler hors du bar. Ce mettant alors à chercher les deux humains, il les vit à l'extérieur, alors il ce cacha derrière un pan de mur. Gino suivait Altria, il était tendu et il ne savait pas quoi dire, car c'était bien la première fois qu'il avait un semblant de rendez-vous privé avec sa supérieur. Il l'avait tant espéré, et maintenant que le jour était arrivé, il n'avait pas pu s'y préparer, donc il ne savait pas par quoi commencer, ni même s'il avait le droit de lui dire exactement ses sentiments, il était vraiment perdu le pauvre Gigi.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Purificateurs
The Dark Queen
MembreChef des PurificateursThe Dark Queen
avatar
Date d'inscription : 05/07/2014

Messages : 152

Argent : 2402


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomPendragon
PrénomAltria
Âge26 ans
RaceHumaine
Lieu de naissanceRome
ActivitéChef des Purificateurs
Pouvoirs / CapacitésMasque des fée : La Vision d'Espoir, Avalon : La Toute Lointaine Utopie et Excalibur : D’Épée de la Victoire Promise

MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Lun 29 Aoû 2016 - 15:49

Altria était heureuse qu'il accepte son invitation, mais quelque chose semblait sonner faux dans sa réponse. Elle ne douter pas de sa sincérité bien au contraire, mais c’était dans la mise en forme que quelque chose la chiffonnait. Le chef des purificateurs finit par dire avec un léger sourire :

« S'il te plaît arrête de me vouvoyer et appelle moi Altria ! Ce soir, je ne suis plus ton chef, mais une femme comme les autres qui ne demande que la compagnie d'un jeune homme qu'elle apprécie énormément ! »

La jeune femme entendait toute la journée des gens qui l’appeler « madame », « Madame l'Ambassadrice » ou encore « chef » lui rappelant sans cesse son rang et ses responsabilités. Un traitement privilégié qui ne lui déplaît pas. Elle aimait bien les protocoles et les bonnes manières, mais ce soir, c’était différent. Lassez de sa routine quotidienne, elle voulait que ce soir, on la traite différemment. Altria voulait qu'on la traite comme une femme normale ou plutôt que Gino le voie comme ça. Elle venait meme de lui avouer l'affection qu'elle lui porter mais d'une façon plus déguiser. Elle n’était pas douée pour ça, car dans sa vie, il n'y avait pas de place pour quelqu'un. Elle n’était pas douée pour ça, car dans sa vie, il n'y avait pas de place pour quelqu'un. Ils finirent par sortir de ce bars puant la fumer, l'alcool et la transpiration ce qui fit du bain a Altria qui prit un grand bouffé d'aire. Elle s’agrippa au bras de Gino gardant sa capuche sur la tête pour pas qu'on la reconnaisse et qu'on les laisse tranquille.

« Ça fait du bien de prendre un peu l'air, ça commencer a devenir irrespirable la dedans ! »

Il commença alors a marcher tranquillement se baladant dans les rues de la ville illuminée par des lampadaires à la lumière tellement forte que cela empêcher de voir les étoile correctement. Altria semblait bien pensive avant de dire :

« Tu sais quand j’étais enfant...Je faisais le mur de l'internat où j’étais pour retrouver mon père avec qui je faisais des ballade nocturne dans les rues de Rome comme celle là. »

Altria dit sur un ton songeur en repensant a son passé, on pouvait sentir que la demoiselle avait besoin de se confier a quelqu'un.« Tu sais quand j’étais enfant... Elle lui faisait assez confiance pour lui parler de son passé.

hs: c'est pas encore gagné entre les deux X)

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Templier Chasseur
FondatriceTemplier Chasseur
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 16/09/2014

Messages : 122

Feat : En Italie
Argent : 2212


MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Lun 29 Aoû 2016 - 19:54

En entendant sa suggestion, il avait hoché légèrement la tête, juste pour lui donner un semblant de réponse, car il pensait que cela allait être très dur pour lui de ne plus la vouvoyer, car il l'avait toujours fait, et cela, depuis qu'il la connaissait. En entendant la suite de sa phrase, il eût comme un malaise et tomba à la renverse. Oui, on ne dirait pas comme ça, mais ces simples mots avaient eût un effet terrifiant sur sa personne. Ce relevant très vite, il avait remit sa casquette sur sa tête en ayant un petit air gêné.

"Ce n'est rien, j'ai simplement trébuché, tout va bien héhé"

Il disait cela, mais en fait, rien n'allait. Dans sa tête, il était encore plus perdu qu'avant. Il ce disait qu'il n'était sûrement pas le premier à qui elle avait dit cela, que ce n'était qu'une phrase comme une autre, ce qui lui faisait mal, car il ne savait pas quoi en penser. Quand elle lui prit le bras, et qu'il commença à avancer, il avait l'air encore plus triste, car il savait pertinemment que ce geste n'était pas officiel et que cette occasion ne se reproduirait plus une fois la nuit passée. Soupirant un peu, il gardait tout de même la tête froide, c'était ressaisit pour éviter qu'elle ne découvre quelque chose de suspect.

Ne disant toujours rien, trop perdu dans ses pensées, il n'entendit pas ce qu'elle lui disait, hochant instinctivement de la tête pour ne pas paraître impoli. Ensuite, lorsqu'elle ce mit à parler de son passé, il tourna la tête, la scrutant avec un regard étonné, ce demandant ce qu'elle avait à lui parler de son enfance. Est-ce qu'elle avait enfin confiance en lui ? Après tout, c'était bien la première fois qu'il l'entendait lui dire une chose pareille. Ce mettant alors à sourire timidement, il ce dit qu'il était temps qu'il retrouve l'usage de la parole.


"Cela devait être passionnant, mais pourquoi avez-vous... as-tu été mise en internat alors que ton père s'occupait de vous...toi ?!"

Ryo avait eût peur pour son ami, mais maintenant qu'il reprenait du poil de la bête, il rigolait bien, intérieurement, de le voir hésiter à ce point entre le vous et le tu pour ne pas la vexer. En tout cas, pour Gino, c'était horrible de faire la comparaison, toutefois, il faisait des efforts rien que pour elle, ce qui était mignon de sa part, de plus, il avait tout de même envie de connaître un peu le passé d'Altria, pensant qu'il devait être très mouvementé.

"Enfant, avec Lola, on essayait de regarder les étoiles, et dès qu'on en trouvait, on s'amusait à les relier entre elles, ce qui donnait souvent des super dessins. Dommage qu'il n'y ait pas beaucoup d'étoiles qui ce voient ce soir, j'aurais bien fait un dessin à sa mémoire.. Enfin, ce n'est pas grave"

En l'entendant parler, Ryo avait sa tête baissée, avec ses pattes sur sa tête, semblant être paniqué. Il avait vraiment envie de lui crier de parler d'autre chose que de parler de son ex fiancée, car ça risquerait de décourager sa boss et la faire fuir. Espérant qu'il ce rattraperait, il enleva ses pattes et redressa sa tête, tout en soupirant très doucement, ayant l'air exaspéré par la bêtise de son ami. Gino, quant à lui, ne mesurait pas vraiment l'impact de ses paroles, car lui aussi semblait avoir envie de ce décharger. Il avait d'ailleurs levé la tête en direction du ciel, puis il l'avait encore baissée, scrutant Altria avec un mince sourire.

"C'est quand même grâce à toi si je suis encore en vie.... Je... Je ne l'oublierais jamais ! Sinon, tu étais venues faire quoi au bar ? C'est pas un endroit pour les jeunes filels bien élevées comme toi !"

Alors qu'il lui disait ce qu'il pensait, son sourire s'était élargit, il avait même faillir lui dire qu'il l'aimait, mais il trouvait que ce n'était pas le bon moment pour en parler. Cependant, il avait très vite changé sa phrase et l'avait remaniée pour qu'elle passe mieux. Lui demandant alors ce qu'elle faisait au bar, il n'avait pas pu s'empêcher d'avoir un air amusé, comme s'il ce moquait gentiment de sa personne. Ryo, quant à lui, pétait intérieurement des câbles, car pour lui, vu comme ils étaient placés, il aurait pu embrassé sa belle depuis longtemps, mais il ne l'avait pas fait. Ce demandant alors s'il ne devait pas intervenir, il ce dit qu'il allait encore rester un peu discret.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Purificateurs
The Dark Queen
MembreChef des PurificateursThe Dark Queen
avatar
Date d'inscription : 05/07/2014

Messages : 152

Argent : 2402


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomPendragon
PrénomAltria
Âge26 ans
RaceHumaine
Lieu de naissanceRome
ActivitéChef des Purificateurs
Pouvoirs / CapacitésMasque des fée : La Vision d'Espoir, Avalon : La Toute Lointaine Utopie et Excalibur : D’Épée de la Victoire Promise

MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Lun 29 Aoû 2016 - 23:24

Altria était amusé de voir comment Gino essayer de changer sa façon de lui parler. Il était vraiment mignon même si au final, il était plutôt maladroit pour le coup. Elle appréciait cependant qu'il fasse des efforts. Il lui demanda donc pourquoi elle s’était retrouvée en interna alors que ses parents s'occuper d'elle. Une question qui ne manquait pas de sens quand on ne connaissait pas son histoire.

« après c’était plus un couvant qu'un interna...Ou on formait les jeune fille à devenir des Sœurs de bataille de l' Adepta Sororitas . Un ordre d'inquisiteur du Vatican chargé d’enquêter et d’éliminer les forces du mal. Mon oncle qui était cardinal avait convaincu mes parents de m'y envoyer et donc j'ai passé mon enfance entre quatre murs sans trop voir ce qui se passait dans le monde extérieur. »

Gino parla aussi un peu de son enfance avec lola et lui raconta une anecdote plutôt romantique qui la fit sourire. Elle regarda les étoiles du moins le ciel sombre de la nuit. Elle pensa que finalement, ils avaient plus de point commun qu'il le pensait :

« Je comprends... Je m'amusais aussi à faire ça, mais a force de les observer, je commençais à me sentir si petit face à se vaste univers inexplorée. »

Elle était toujours aussi songeuse, mais fut vite sortit de ses rêveries quand il se mit à lui dire que c’était grace a elle si il était encore en vie aujourd'hui . Une chose qui la gêna un peu remettant une mèche de cheveux attendant la fin de sa phrase. Elle eut droit a autre chose qui la déçu un peu, mais quand il lui demande ce qu'elle faisait dans ce bar, car ce n'était pas un bar pour les filles comme elle. Elle leva un cil ne comprenant pas ce qu'il voulait dire par là :

« J’étais venue pour un ami qui a des soucis de boisson et qui a tendance a parfois chercher des problèmes là ou il ne faut pas. Sinon tu insinues que je suis du genre salon de thé ? Ou dans un de ses pompeux galas de charité ? »

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Templier Chasseur
FondatriceTemplier Chasseur
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 16/09/2014

Messages : 122

Feat : En Italie
Argent : 2212


MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Mar 30 Aoû 2016 - 0:01

La pauvre, elle avait vécu toute son enfance, et peut-être bien plus dans ce couvent à cause de son oncle ! Elle avait dû ce sentir sacrément seule. Il comprenait qu'elle s'amusait à faire la même chose que lui, mais cela devait être moins rigolo de le faire en solitaire. Ayant de la peien pour la jeune femme, il comprenait mieux à présent d'où lui venaient certains traits de son caractère.

"Maintenant, tu n'es plus seule, et si tu le désires, nous, nous cacherons pour dessiner les étoiles..."

Il avait fait cette proposition sur un coup de tête, mais il ce demandait si ce n'était pas un peu trop osé, de plus, si cela venait à ce soir, les Purificateurs auraient de quoi rire de lui durant un bon moment, et inventer des rumeurs à n'en plus finir, tout comme le fait que s'ils découvraient qu'il était amoureux d'Altria, ce qui ne le ferait pas. La demoiselle avait l'air déçue, et il ne comprenait pas pourquoi.

Est-ce qu'elle en espérait plus de lui pour avoir cette mine aussi déconfite ? Il n'avait pas voulu la décevoir ! Ah quel abruti il faisait ! Franchement, il avait envie de ce frapper tellement il ce sentait bête de n'avoir rien comprit. En sachant la raison pour laquelle elle était venue, il ce sentait un peu soulagé qu'elle ne soit pas venue pour autre chose. Par contre, pour la suite, il cligna plusieurs fois des yeux, légèrement choqué, avant de ce mettre à rire. Lorsqu'il ce calma enfin, il eût un air un peu gêné, ce rendant compte de sa deuxième bourde.


"Non, c'est pas ça, mais on ne sait pas qui peu ce présenter là-bas et quand j'ai dis que ce n'était pas un endroit pour toi, je voulais dire que ce lieu n'est pas fréquentable, même pour un garçon. Tu sais, quand ton.. Euh... Ami, c'est levé et que vous, vous êtes regardés, j'ai eus peur pour toi, j'étais même prêt à lui tirer une balle entre les deux yeux pour te sauver et éviter qu'il ne lève la main sur toi... Désolé, je suis bête..."

Il avait baissé la tête et s'était un peu gratté la nuque en disant sa dernière phrase, avec un peu de rouge sur ses joues. Par contre, en le connaissant, elle savait qu'il ne mentait pas, car avec ses instincts de chasseurs, il pouvait des fois être légèrement trop protecteur sur les bords et avoir la gâchette facile, mais au moins, cela voulait dire qu'il tenait à elle. Bon par contre, dit comme ça, cela pourrait être normal qu'il fasse un peu peur, ce dont il ce fichait bien, car pour lui, tuer était devenu très simple depuis qu'il travaillait pour elle.


"Dis, tu aimerais aller où ? Je t'emmène où tu veux. Si jamais, ont peut aller chez moi un moment, c'est pas Ryo qui va déranger, il était en plein débat politique quand je suis parti, ça m'étonnerait qu'il nous déranger... Ont ne sait jamais ce qu'il peut ce passer la nuit, je vous préférerias chez moi, en sécurité belle lady..."

Ce qu'il avait dit en dernier, s'était échappé de sa bouche. En entendant qu'ils voulaient rentrer, Ryô eût l'air tout affolé. Il fallait qu'il s'en aille directement à la maison, pour ce changer, et faire comme si de rien n'était, mais avant, il devait être sûr de ce qu'ils allaient faire, donc il restait sur ses gardes, même s'il était tendu, espérant qu'elle change d'avis et qu'elle refuse, car il trouvait que c'était tout de même un peu rapide, un premier rendez-vous à la maison, même s'ils ce connaissaient depuis longtemps et que tout deux semblaient être amoureux l'un de l'autre sans pouvoir ce l'avoeur.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Purificateurs
The Dark Queen
MembreChef des PurificateursThe Dark Queen
avatar
Date d'inscription : 05/07/2014

Messages : 152

Argent : 2402


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomPendragon
PrénomAltria
Âge26 ans
RaceHumaine
Lieu de naissanceRome
ActivitéChef des Purificateurs
Pouvoirs / CapacitésMasque des fée : La Vision d'Espoir, Avalon : La Toute Lointaine Utopie et Excalibur : D’Épée de la Victoire Promise

MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Ven 2 Sep 2016 - 0:23

Elle fut surprise par la proposition de Gino, ce qui fit avoir deux grands yeux ronds avant de rire discrètement en mettant sa main devant sa bouche. Elle trouvait son idée touchante mais un peu idiote sur le coup, car on ne faisait plus ça a leur age. En plus que diraient les autres si on les voyait s’éclipser la nuit et surtout pour dessiner des contestations avec le doigt dans le ciel. Elle répondit alors poliment et beaucoup de tact :

« Je te remercie, mais je n'étais pas vraiment seul à l'internat, il y avais les autres pensionnaires qui était aussi en plus de ma cousine sœur Catherine ! »

Le fait d'en parler lui rappela de bons souvenirs, car quand elle tait plus jeune. Elle était une élève plutôt dissipée qui aimer faire le pitre. Si ses anciennes camarades la voyaient maintenant elles auraient du mal à la reconnaître. Gino tenta alors de se justifier ou plutôt de rattraper sa bourde surtout que juste après il avait rit, face à la réaction de la demoiselle. Elle trouvait maintenant touchant même si sa réaction était prévisible, car il a toujours était très protecteur en vers elle. Elle finit par l'embrasser sur la joue en disant :

« C'est pour ça que je me sentirais toujours en sécurité prés de toi, car je sais que je peux te faire confiance et que tu seras toujours là pour me protéger. »

Elle était tout de même assez contente que cela n'avait pas dégénéré, car il aurait eu affaire au Chevalier car richard était aussi un templier. Un vétéran qu'elle avait connu par le passé et a qui elle offrit un poste au pré d'elle après a sa prise de pouvoir au sein de l'organisation. Altria fut surprise quand Gino lui demanda si elle voulait venir chez lui, car il serait plus tranquille. Sa réponse fut des plus catégorique.

« Oui ! ... Enfin, je veux dire... Je veux bien venir chez toi... Je pourrais au moins me déshabiller... Enfin non pas retirer mes vêtements ...Mes au moins retirer ma cape... Car je n'aurais plus besoin de me cacher... »

Misère la pauvre femme se comporter comme une adolescente qui avait son premier rencard, ce qui n'était pas faut en y repensant. Elle avait jamais eu d’occasion de sortir avec un garçon, car elle ne se le permettait pas. Elle se mit alors à rougir bêtement gêner par ses bourdes se demandant bien ce qui lui arrivait pour agir comme une petite idiote.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Templier Chasseur
FondatriceTemplier Chasseur
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 16/09/2014

Messages : 122

Feat : En Italie
Argent : 2212


MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Ven 2 Sep 2016 - 18:23

Ah mince, elel avait rit en entendant sa proposition de regarder les étoiles. Il se sentait un peu honteux, il n'aurait jamais dû lui faire une telle demande. Par contre, lorsqu'elle lui dit qu'elle ce sentait en sécurité avec lui, il n'avait pas pu s'empêcher de lui faire un énorme sourire, avec un air légèrement attendrit, la trouvant vraiment trop mignonne. Par contre, lorsqu'elle lui affirma avec enthousiaste qu'elle était d'accord de venir chez lui, Gigi eût la'ir content, par contre, il ne su plus oÙ ce mettre lorsqu'elle ce mit à parler de ce déshabiller, heureusement, elle ce reprit assez vite, ce qui rassura Gino, ce demandant d'ailleurs pourquoi il avait été aussi gêné alors qu'il rêvait que cela ce finisse ainsi, un jour.

"Très bien, alors, allons-y !"

Ryô, quant à lui, fila avec ses quatre pattes, en direction de la maison. S'approchant d'Ayah, il l'embrassa, ce qui lui fit extrêmement plaisir, malgré le fait qu'il retrouvait sa taille humaine. Reprenant la clef sous le paillasson, il ouvrit la porte, puis la referma très vite. Il ce rhabilla, puis alluma à nouveau la télévision et ce remit sur le canapé, avant d'entendre miauler, ce qui le soula.


- Ok, mais pas longtemps, sinon ils vont ce poser des questions !

La minette sauta sur ses genoux en ronronnant, ayant l'air très heureuse. Pendant ce temps, Gino se dirigeait chez lui, toujours avec Altria. Une fois la porte ouverte, il ne fût pas surprit de voir que Ryô était toujours sur le canapé.


"Ah je vois que t'as pas réussi à décrocher ! Faut vraiment que tu fasses de la politique toi ! Tient, Ayah est venue te rendre visite on dirait, elle t'aime bien... Tu peux éteindre la télévision s'il te plait ? Ont a une invitée ! Princesse Altria, si tu le désires, je peux faire à manger, tu dois avoir faim"

- Ouais, mais elle m'énerve, elle me colle tout le temps, pourtant, il y a pleins d'autres matous dans la rue et elle a jeté son dévolu sur moi ! Oh patronne ! Si j'avais su, j'aurais déroulé le tapis rouge !

Alors que Gino était aux petits soins pour Altria, Ryo se moquait de lui, comme s'il n'était pas au courant qu'elle viendrait ici, alors que c'était tout le contraire. Il entendit alors Ayah lui demander si c'était vrai ce qu'il disait, il préféra ne pas lui répondre. Aimant ce petit côté mystérieux, elle ce frotta encore plus contre Ryô et ronronna encore plus fort, ce qui le fit avoir un léger soupir d'exaspération, qu'il dissimula. Eteignant la télévision, il ce mit de façon à ce qu'Altria puisse avoir de la place si elle voulait venir s'installer.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Purificateurs
The Dark Queen
MembreChef des PurificateursThe Dark Queen
avatar
Date d'inscription : 05/07/2014

Messages : 152

Argent : 2402


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomPendragon
PrénomAltria
Âge26 ans
RaceHumaine
Lieu de naissanceRome
ActivitéChef des Purificateurs
Pouvoirs / CapacitésMasque des fée : La Vision d'Espoir, Avalon : La Toute Lointaine Utopie et Excalibur : D’Épée de la Victoire Promise

MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Ven 2 Sep 2016 - 22:43

Ouf, Gino ne sembla pas tenir rigueur de son comportement qui était des plus étrange. Elle se mit donc à le suivre tranquillement profitant un peu pour regarder le quartier qui était plutôt sympathique. Son téléphone se mit soudainement à sonner alors qu'il venait d'arriver a la maison de Gino. Elle dut décrocher pour éviter les problèmes, car elle vue sur l’écran qu'il s'agissait de Catherine. Altria avait complètement oublier qu'Ophelia devait venir la chercher et dut paniquer en la trouvant pas. Le jeune fille eu donc le réflexe d’appeler Catherine, car Altria ne répondait pas non plus au téléphone. Si l’ambassadrice ne voulait pas que la police débarque d'une minute a l'autre, elle devait au moins rassurait sa cousine. Elle se mit alors parler en italien tout en se mettant a l’écart :

« Buonasera Catherine....... Afflitto, ho dimenticato di avvertire Ophélia che non ritiravo questa sera subito... Mi chiedi perché? Ebbene per ciò che sono ne affascinante compagnia... Un amico e no non lo conosci... Ma sì mia grande, ti racconterei tutto quando io renterais... Anche i dettagli croccanti... Buono, non voglio riattaccarti al naso, ma mi si aspetta... Andate arrivederci e ha tutto all'ora! »
(Bonsoir Catherine....... Désolé, j'ai oublié de prévenir Ophélia que je ne rentrais pas tout de suite ce soir... Tu me demandes pourquoi ? Ben par ce que je suis en charmante compagnie... Un ami et non, tu ne le connais pas... Mais oui ma grande, je te raconterais tout quand je renterais... Même les détails croustillants... Bon, je ne veux pas te raccrocher au nez, mais on m'attend... Allez au revoir et a tout à l'heure !)


Elle raccrocha le téléphone en soupirant après avoir eu l'impression de parler à sa mère au téléphone. Il s'agissait que de se cousiner, mais c’était finalement la seule famille qui lui restait a présent et donc elle se confier beaucoup a-t-elle. Elle ne pouvait cependant dire avec qui elle était pour l'instant. Cath verrait d'un très mauvais œil qu'elle fréquente un membre des purificateur et Altria n'avait pas besoin de ça. La femme finit par entrer dans la maison, et retira sa cape dévoiler une belle robe bleue dot nue. Elle fut amusée de voir que ryo c’était fait une nouvelle amie féline. Elle se mit sur le canapé à côté de celui-ci.

« je ne cherche pas de traitement de faveur , je veux que quand on sort du contexte du travail je en soit plus votre chef. On dirait que ton charme fait des ravages chez les minettes... Et apparemment, elle ne partage pas. »

Elle tenta de caresser le chat, mais à peine, elle avait approché sa main du félin qu'elle dut la retirer, car Ayah sortit les griffes pour attaquer Altria ce qui l'amusa. Gino lui demanda si elle voulait manger quelque chose, car elle devait avoir faim. Elle voulait refuser, mais le gargouillis de son estomac montra bien le contraire ce qui la gêna un peu.

« Oui, je veux bien manger avec vous deux… Je n'ai pas eu le temps de déjeuner aujourd’hui »

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Templier Chasseur
FondatriceTemplier Chasseur
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 16/09/2014

Messages : 122

Feat : En Italie
Argent : 2212


MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Sam 3 Sep 2016 - 0:51

Gigi avait très bien comprit ce qu'elle avait dit à Cath, ce qui fait qu'il était un peu inquiet, car il ce demandait bien ce qu'elle allait pouvoir lui raconter. Une fois à la maison, Ryô ce mit à rigoler un peu, lorsqu'Altria fit sa réflexion à propos de la chatte.

- Désolé, j'ai pas eus le temps de prévenir, elle est un peu sauvage, il y a très peu de personne qu'elle apprécie.

"Ryô, tu me fait honte ! Vas nous ramener cette sale bestiole chez elle illico-presto !"

- Aya n'est pas sale, elle est même très propre ! Enfin j'ai compris, c'est un prétexte pour pouvoir te faire un tête-à-tête avec ta patronne et ainsi gagner une promo ! Héhéhé !

"Ryô, dégage !"

En entendant la petite pique, que lui avait lancé son ami en lui faisant un clin d'œil, Gino n'avait pas apprécié, lui disant très fermement de partir. Ryô s'en alla donc, en riant, emportant la neko avec lui. Une fois seul, Gino ce mit à soupirer de soulagement.


"Excuse-le, il dit souvent des bêtises ! T'a de la chance, il me reste de quoi faire une lasagne pour deux personnes !"

Gino avait vraiment l'air gêné, par contre, lorsqu'il dit sa dernière phrase, on pouvait croire qu'il allait sortir un surgelé, mais ce ne fût pas tout à fait le cas, car il sorti de la pâte du frigo. Il sorti plusieurs ingrédients, ainsi qu'un plat. Commençant alors à préparer le repas, il ce mit à espérer qu'elle allait aimer.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Purificateurs
The Dark Queen
MembreChef des PurificateursThe Dark Queen
avatar
Date d'inscription : 05/07/2014

Messages : 152

Argent : 2402


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomPendragon
PrénomAltria
Âge26 ans
RaceHumaine
Lieu de naissanceRome
ActivitéChef des Purificateurs
Pouvoirs / CapacitésMasque des fée : La Vision d'Espoir, Avalon : La Toute Lointaine Utopie et Excalibur : D’Épée de la Victoire Promise

MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Mar 6 Sep 2016 - 22:01

Altria se mit a rire en voyant les deux hommes discutait, elle voyait bien que malgré leur différence, ils étaient plutôt proches. Ryô n'avait pas sa langue dans sa poche et cela était un trait de caractère qu'elle appréciait chez le jeune homme. Elle savait qu'avec lui s'il y avait un problème, elle pouvait compter sur Ryô pour lui dire.

« Ce n'est pas grave Ryô , j'aime quand les animaux gardes un peu leur coté sauvage et indépendant les chats sont plutôt réputés pour ça ! »

Gino un peu énerver ordonna donc à Ryô de faire sortir le chat ce qui lui valut une réplique qui ressemblait bien a Ryô. Elle se refit alors a rire tendit que Gino lui ordonna de partir et une fois se fut fait il soupira de soulagement. Elle souriait en regardant Gino et dit :

« Ne soit pas trop dur avec lui certes, il adore faire le pitre, mais c'est ça qui fait que Ryô est apprécié des autres et de l'agente féline ! »

Une fois qu'elle dit ça Gino partit en cuisine pour faire a manger et la jeune femme en profita pour visiter un peu en disant :

« Tu cuisines souvent ? »

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Templier Chasseur
FondatriceTemplier Chasseur
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 16/09/2014

Messages : 122

Feat : En Italie
Argent : 2212


MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Sam 10 Sep 2016 - 1:34

Pour Altria, tout ce qui c'était passé semblait n'être rien de bien méchant, elle disait même de ne pas être trop dur avec Ryô, mais Gino ne savait pas si elle avait raison. En tout cas, ce qui était certain, c'est que c'était chez lui et que le jeune homme n'avait aps intérêt à faire n'importe quoi et encore moins lui casser son coup. Altria lui demanda alors s'il cuisinait souvent, ce qui le fit sourire.

"Oui et heureusement d'ailleurs ! La dernière fois que Ryô à cuisiné, tout était en feu, depuis, lui il fait les achats, moi je cuisine, c'est moins dangereux."

Malgré ce qu'on pouvait ce dire, la maison était assez grande. Il y avait deux chambres, avec une salle de bain, plus un wc avec un lavabo. Bon par contre, le salon n'était pas pratique, car la cuisine était reliée à ce dernier, ce qui fait que c'était une cuisine ouverte. Par contre, au sous-sol, il avait aménagé le garage en salle d'entrainement, car ne possédant pas de voitures, il pensait que c'était dommage de perdre cette grande partie. Il alluma la radio, pour faire un peu d'ambiance, ce qui donna sur une chaine italienne assez sympa où il y passait pas mal de mélodies jouées de divers instruments de musiques, ce qui faisait une bonne musique de fond.

"Voilà, on va pouvoir passer à table dans quelques minutes, il ne reste plus qu'à faire chauffer le tout et c'est bon. Un peu de spritz en attendant ?"

Après avoir mit la lasagne au four, il lui demanda si elle voulait boire un petit vin d'apéro typiquement italien, pensant que cela pourrait peut-être lui plaire. En attendant sa réponse, il mit la table, puis mit moins fort la musique. Il était content, tout était bien parti pour ce faire une chouette soirée à deux.

"J'aime bien faire les choses maisons, ça prend plus de temps à faire, mais c'est meilleur. Entre deux-trois missions, je me mets à la cuisine, c'est une grande passion que j'ai depuis longtemps, et vu que depuis tout ce temps, Ryô n'est pas mort, je pense que je fais bien à manger. Et toi ? Tu as le droit de faire toi-même où ont t'apporte directement les couverts ? En tout cas, c'est vraiment un honneur de t'avoir à la maison, tu sais je..."

Alors qu'il ce tournait vers la jeune femme et était très proche d'elle, il aurait pu l'embrasser, mais il ne le fit pas, car il fût surprit par la porte qui s'ouvrit à la volée. Ryô revenait et était accompagné d'une jolie demoiselle aux cheveux magenta, avec des yeux verts et une belle robe noire, décolletée et à bretelles. Reculant, Gino maudit intérieurement son ami d'être déjà rentré.

- Excusez-moi de casser l'ambiance ! En ramenant Ayah, j'ai croisé Carla-Rose et vu qu'elle était toute seule, je l'ai invitée à passer un peu de temps en ma compagnie ! Ses parents sont en vacances durant deux semaines et la pauvre, elle est toute seule ! Je dois me changer avant d'aller au resto avec toi, sinon je vais avoir l'air d'un clochard et on sera obligé de manger des pâtes !

Après avoir dit ces paroles, Ryô s'en alla, laissant la jeune fille toute seule, qui ne disait vraiment pas grand chose. Ce demandant si tout allait bien, il s'approcha d'elle et lui fit un sourire, ce disant qu'il allait au moins essayer de la détendre un peu, car cette dernière semblait être vraiment toute stressée.

"Coucou ! T'en fait pas, j'ai encore jamais mangé personne héhé. Dit toi et Ryô c'est... Ahahah ok, j'ai rien dis désolé !"

La jeune fille avait l'air encore plus embarrassée lorsqu'il lui demanda si elle était en couple avec Ryô, ce qui fit rire Gino, qui s'en alla prendre son vin d'apéro, pour en donner ensuite un verre à Altria. Par chance, Ryô ne fût pas long et une fois prêt, ils s'en allèrent. Ouf, cette fois-ci, ils étaient définitivement seul.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Purificateurs
The Dark Queen
MembreChef des PurificateursThe Dark Queen
avatar
Date d'inscription : 05/07/2014

Messages : 152

Argent : 2402


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomPendragon
PrénomAltria
Âge26 ans
RaceHumaine
Lieu de naissanceRome
ActivitéChef des Purificateurs
Pouvoirs / CapacitésMasque des fée : La Vision d'Espoir, Avalon : La Toute Lointaine Utopie et Excalibur : D’Épée de la Victoire Promise

MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Dim 11 Sep 2016 - 20:38

https://www.youtube.com/watch?v=aiENvviVSO4 (pour la radio^^)

Altria écouta alors Gino lui répondre à sa question et surtout lui racontait une anecdote plutôt amusante enfin qui ne devait pas l’être pour se pauvre Gino à cet instant. Elle se retenu alors de rire en mettant la main devant sa bouche. Gino avait enfin terminé de préparer le plat avant de le mettre au four. Il lui proposer donc en attendant de lui servir un verre spritz, un apéritif originaire de chez eux. Elle eut un grand sourire, car cela faisait bien des années qu'elle n'en avait pas bues

« Oui, je veux bien un verre s'il te plaît, ça doit bien faire des années que je n'en ai pas bues ! »

Elle s'approcha de lui pour attendre qu'il lui serve un verre tendit qu'il lui expliquait sa passion pour la cuisine. Altria ne pouvait se cacher qu'elle avait un faible pour les hommes qui savait cuisiner, car cela leur donner un petit, je ne sais quoi d'attirant. Il lui retourna alors la question même si c’était posé différemment.

« Tu te serais bien plus à ma mère ! C’était une traditionaliste de la cuisine italienne qui allait jusqu'à faire ses propres pattes. C'est elle qui m'a appris a cuisiné, je n'irais pas a dire que cela me passionne vraiment, mais je trouve ça amusant. En tout cas, je sais faire un tiramisu a tombé par terre ! »

Altria était toute fière d'elle quand elle parlait de son tiramisu qui était tout de même un dessert de chez eux. Gino finit par lui dire que c’était un honneur de l'avoir chez lui et la jeune femme sentait qu'il voulait dire autre chose. Il commença à pencher son visage vers le sien et commença à faire de même en fermant les yeux comme deux aimant qui s'attirait. Ils allaient s'embrassait quand soudain Ryo débarqua dans un grand fracas tendit qu'Altria se releva comme le ferait une ado pris en flag avec son copain. Le jeune homme n'était pas seul, décidément, il avait beaucoup de succès aux prés de l'agent féminin. Il était revenue pour se changer e pendant ce temps Gino s'approcha de la jeune fille pour lui poser une question d'une façon assez maladroite. Altria se releva en soupirant pour s'approcher de la fille en disant :

« Bonsoir mademoiselle, veuillez excuser mon amie... on lui pas appris que ce genre de question ne poser pas a une demoiselle »

Ryo revenue enfin, mais avant qu'il parte, elle s'approcha du garçon pour lui donner une carte de visite d'un restaurant très chic et surtout très chère en lui chuchotant a l'oreille :

« Va se restaurant et tu diras à la personne de l’accueil que tu viens de ma part en lui montrant bien cette carte, vous serrez traiter comme des rois et faite vous plaisir, c'est moi qui invite ! »

Altria le laissa partir avec un léger sourire et rejoignit Gino pour prendre son verre et boire une gorgée de son apéritif.

« Je pense qu'on sera tranquille pour un long moment ! »

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Templier Chasseur
FondatriceTemplier Chasseur
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 16/09/2014

Messages : 122

Feat : En Italie
Argent : 2212


MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Dim 11 Sep 2016 - 22:38

Elle avait l'air contente de son idée d'apéro, ce qui l'avait fait sourire. Ensuite, elel lui avait dit qu'il ce serait bien entendu avec sa mère, ce qui l'avait intrigué, c'étant même demandé si ce n'était pas un message caché, car comme on dit, avant de sortir avec la fille, il faut conaître la mère, et s'il se serait bien entendu avec elle, cela aurait été un bon signe. Elle ce vanta même de faire un excellent tiramisu, ce qui l'avait fait rire.

"Dans ce cas, j'esprèe qu'un jour, tu m'en feras un"

Ensuite, Altria avait été très gentille avec Ryô et son amie, d'ailleurs, en partant, il l'avait remerciée, puis il était parti. Altria dit alors qu'ils seraient tranquille un long moment, ce que Gino espérait, car il avait vraiment envie de passer un long moment seul en sa compagnie.


"Je l'espère... Décidément, il y a des fois où on croirait qu'il ce moque des filles et d'autres fois où il en a une nouvelle à chaque soirs. Je me demande si celle-là ce n'est pas la bonne, car ce n'est pas la première fois qu'il sort avec, mais c'est la première fois qu'il me la présente. Je crois qu'il aime bien ce qui est sauvage, car il a mit un long moment avant d'avoir un simple bonjour de sa part.. Enfin bref, santé, à tes futures réussites"

Ne sachant pas comment allait finir son ami, il préféra le laisser de côté, préférant ce concentrer sur la belle demoiselle. Après lui avoir fait santé, il bu une gorgée, trouvant que le vin était bon, mais que c'était le moment de le boire et qu'il avait bien fait de le servir, car il n'aurait pas attendu une année ou deux de plus.


"Au fait, pour tout à l'heure, je suis désolé, je crois que je me suis laissé emporté, heureusement que Ryô est arrivé, sinon j'aurais commis une faute irréparable... Je suis désolé, mais je... tu me plais beaucoup..."

Il s'était ressaisit, mais cela ce voyait trop qu'il l'aimait, et il avait du mal à le nier, mais comment le lui dire véritablement, ça c'était une autre chanson. Après, il ne savait pas ce qu'elle pensait de ce geste maladroit de sa part, qu'il avait faillit mettre en scène. Il espérait qu'elle ne lui en voudrait pas, et surtout, qu'elle ressentirait les mêmes sentiments pour lui, Gino croisait les doigts pour que ses émotions soient réciproques aux siennes. Du côté de Ryô, ce dernier était en train de ce diriger vers le restaurant.


"Tu me dis si ça te dérange que je te prennes par la main, hein ? Tu hésites pas !"

- ça va.

"Dit tu en penses quoi de Gino et Altria ?"

- Ils ont l'air gentils... Ils sortent ensemble ?

"Pas encore. En fait, ils me font rire. Ils en pincent l'un pour l'autre et ils ne savent pas comment ce le dire et en plus, ils sont très maladroits ! Je peux t'assurer, c'est marrant de les voir essayer de s'avouer leurs sentiments"

- ça les occupes.¨

"C'est sûr ! En tout cas, t'en fait pas, je leur ais rien dit, ils ne savent pas qui tu es véritablement et ne le sauront jamais. En tout cas, je suis désolé d'œuvrer contre les créatures."

- Est-ce qu'il y a un espoir pour qu'un happy end soit possible ?

La jeune fille était toujours un peu timide, ce qui fait que Ryô parlait beaucoup plus qu'elle. A vrai dire, il n'y avait que très récemment qu'il avait apprit qu'elle n'était pas humaine, il avait toujours cru qu'elle était comme toutes les autres filles, mais il avait découvert son secret par le plus grand des hasards, car elle c'était trahie sans le faire exprès, et lui, en avait rit, lui faisant comprnedre que ce n'était rien, et depuis, dès qu'il aviat un moment, il allait lui rendre viste, s'attachant de plus en plus à elle, et la suite le prouva, car lorsqu'elle lui demanda s'il y avait un espoir d'une fin heureuse, il la prit délicatement dans ses bras et l'embrassa.


~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Purificateurs
The Dark Queen
MembreChef des PurificateursThe Dark Queen
avatar
Date d'inscription : 05/07/2014

Messages : 152

Argent : 2402


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomPendragon
PrénomAltria
Âge26 ans
RaceHumaine
Lieu de naissanceRome
ActivitéChef des Purificateurs
Pouvoirs / CapacitésMasque des fée : La Vision d'Espoir, Avalon : La Toute Lointaine Utopie et Excalibur : D’Épée de la Victoire Promise

MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Lun 12 Sep 2016 - 22:38

Altria regarda Gino avec un léger sourire quand il lui demanda qu'un jour, elle lui fasse goûter son tiramisu. Elle était d’ailleurs en train de se demander s'il lui restait chez elle de quoi en faire un.

« Avec plaisir ! Si bien sûre Catherine ne l'ait pas manger avant car c'est une vrais tornade dans le frigo je me demande comment elle fait pour manger autant »

Elle se mit a rire un peu et écouta alors ce qu'avait a dire Gino a propos de Ryo le tombeur de ses dames. Elle trouvait mignon voir touchante la façon d'ont ils parler de son amie . Il était un peu comme un grand frère pour le garçon.

« Tu sais? tu es un peu la figure fraternelle pour lui , un peu normal qu'il ne veule pas te montrer ses coquette a moins d’être sur que sa soit la bonne et comme tu le sais on ne présente jamais a nos parent notre copine au premier rendez vous. Allez santé a toi et a tes réussites futures ! »

Elle trinqua avec le verre de Gino et but une nouvelle gorgée de son verre. L'homme se mit alors à lui dire qu'il était désolé de sa réaction de tout a l'heure et que si Ryo n’était pas arrivé, il aurait commis une faute. Altria le trouvait vraiment trop adorable dans sa manière de s'excuser quand il lui dit qu'elle lui plaisait. Elle savait plus trop ou se mettre gêner par la situation et tout en rougissant, elle tourna la tête pour ne pas soutenir son regard.

« Je sais que je ne devrais pas te le dire en vue de ma position... Mais tu me plais beaucoup aussi... Tu es un beau garçon intelligent avec qui j'ai beaucoup de plaisir a discutait... Et tu as surtout la seule personne qui arrive à me redonner le sourire quand tout va mal ! Si je m’écoutais, je te dirais que je... Crois tes lasagnes vont être brûlé ! »

Elle fut vite emportée par ses sentiments refoulés comme si le fait que la révélation de Gino avait était un déclencheur pour elle. Elle allait lui déclarer sa flamme, mais l'odeur des lasagnes au four lui fit dire autre chose.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Templier Chasseur
FondatriceTemplier Chasseur
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 16/09/2014

Messages : 122

Feat : En Italie
Argent : 2212


MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Mar 13 Sep 2016 - 0:27

Gino avait rit en entendant la réflexion sur Catharina, il espérait donc qu'elle arrive à lui en faire un sans qu'il soit mangé par la gloutonne de service. Altria lui dit ensuite ce qu'elle pensait de la relation qu'il avait avec Ryô, ce qui le fit réfléchir. Oui, cela devait sûrement être ça, et puis, de toute façon, avec toutes les fois où il l'avait aidé ou sauvé, il devait pertinemment y avoir quelque chose entre eux, mais rien d'amoureux, car il était bien clair qu'ils aiment tout les deux les filles.

"Tu dois sûrement avoir raison"

Ryô préféra ne pas prolonger sa phrase, car il ne voulait pas la mettre à l'aise, mais s'il l'aurait pu, il lui aurait dit que pour lui, c'était foutu, car il lui avait déjà présenté sa petite-amie, la première fois que Ryô avait rejoint officiellement les Purificateurs en retrouvant, en partie, sa forme humaine. Alors qu'Altria fini par ce déclarer, il c'était senti embarrassé, car il ne pensait pas être tout ce qu'elle lui disait, mais en même temps, cela lui faisait extrêmement plaisir. Il était à moitié sur un petit nuage, il avait tellement hâte qu'elle lui dise la fin, mais malheureusement, elle le remit très vite à l'ordre.

"Oh zut ! Tu as raison ! Vite il faut que j'éteigne le four !"

Il ce précipita en direction de la cuisine, tout en disant cela, alors qu'il n'avait pas vraiment besoin de dire ce qu'il allait faire. Il éteignit le four juste à temps, et lorsqu'il ouvrit la porte, il pu voir qu'en effet, il l'avait éteint de justesse.

"Oh ! C'est pas cramé ! Elle va être trop bonne, je le sens ! Bon après, je peux te faire des pâtes, je veux pas que tu meurs de faim avec un petit antipasto ridicule !"

Il avait rigolé en voyant que tout était nikel et qu'il n'avait pas besoin de tout jeter à la poubelle. Il prit des gants, puis sorti la lasagne du four et il mit le plat sur l'une des plaques, tout en refermant la porte du four. Il enleva ensuite ses gants, les rangea à sa place, puis il sorti desu belles assiettes carrées, qu'il mit sur le plan de travail. Ensuite, il prit sa casquette et la retourna pour plonger sa main dedans et en ressortir un mètre.

"Je veux que tout soit bien égal, sinon ça ne va pas le faire !"

*Ouf, pour une fois, je me suis souvenu où il était*

Il avait dit à haute voix ce qu'il faisait, avant de penser dans sa tête, ce rappelant que la dernière fois qu'il avait voulu l'utiliser, il avait retourner toute la maison avant de ce souvenir qu'il était avec lui. Après avoir mesuré, il le remit dans sa casquette, qu'il remit sur sa tête. La lasagne étant découpée en part égales, il posa les deux sur les assiettes, puis il entreprit de rincer le plat, avant de le mettre dans le lave-vaisselle. Etant très méticuleux, il voulait tout ranger à mesure qu'il utilisait les ustensiles, ne voulant que rien de sale ne traine. Il apporta ensuite les assiettes et les posa sur la table de la cuisine.

"Quand madame le désirera, elle pourra passer à table"

Après lui avoir dit cela, il lui fit un grand sourire, puis ce mit à installer les couverts, prenant bien soin de sortir des jolies serviettes, pensant que cela pourrait servir. Il apporta ensuite les verres et la bouteille à table, avant de ce rendre compte qu'il manquait quelque chose. Ce rappelant que c'était le fromage rappé, il alla le chercher dans une petite coupelle qui ce trouvait dans le frigo. Une fois le tout sur la table, il pensait que cette fois-ci, il ne manquait rien. Du côté de Ryô, ce dernier ce senti bizarre après le baisé, car c'était la première fois qu'il ne ce transformati pas en lionceau, d'ailleurs, Carla-Rose le lui fit remarquer.

- Ryô.. Tu...

"Ouais je sais, c'est trop étrange ! On recommence ! Wow dingue ! Carla-Rose Estelle Shira Delpotzo tu es mon zinc ! Ma perle qui m'empêche de devenir une bête féroce ! Veux-tu devenir ma petite-amie et bien plus dans le futur ?"

- Avec plaisir !

"Dans ce cas, ne perdons pas plus de temps et allons-y ! Ce soir on va célébrer ces heureux évènements !"

L'embrassant à nouveau, il ce rendit compte qu'il ne c'était pas transformé, pour la deuxième fois consécutive. Etant terriblement impressionné et super heureux, il fit sa grande demande à la jeune femme, qui accepta, bien évidemment, sans trop de difficultés, même si leur relation n'allait pas être simple. La prenant par le bras, ils firent encore quelques pas et entrèrent dans le bâtiment recommandé par Altria, où une fois s'être annoncé, ils furent très bien reçu.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Purificateurs
The Dark Queen
MembreChef des PurificateursThe Dark Queen
avatar
Date d'inscription : 05/07/2014

Messages : 152

Argent : 2402


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomPendragon
PrénomAltria
Âge26 ans
RaceHumaine
Lieu de naissanceRome
ActivitéChef des Purificateurs
Pouvoirs / CapacitésMasque des fée : La Vision d'Espoir, Avalon : La Toute Lointaine Utopie et Excalibur : D’Épée de la Victoire Promise

MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Mar 13 Sep 2016 - 22:54

Elle regarda se brave Gino retourné au fourneaux silencieusement avec un doux sourire. Elle le trouvait vraiment trop craquant quand il joua les cuisiniers. Elle buvait en même temps son verre de vin tout en attendant qu'il termine les dernières finitions. Elle se mit alors a dire :

« Tu sais ? Il te manque plus que la toque et le tablier pour ressemblait à un vrai chef cuisinier ! »

Elle rigola légèrement en l'imaginant dans une tenue de chef cuistot, une fois qu'il termina et mit la table s’assit en face de lui. Les lasagnes embaumées, la pièce d'une délicate odeur qui rappela a Altria des souvenirs d'enfance. Elle se revoyait toute petite dans la cuisine de la villa familiale. Elle essayait de tremper son doigt dans la sauce tomate, mais se prit un vilain coup de cuillère en bois sur la main de la part de sa mère.

« Ça me rappelle mon enfance cette odeur, je me vois encore dans la cuisine à tenter de chaparder tout en espérant de ne pas me prendre un coup de cuillère en bois de la part de ma mère. Elle était redoutable avec ça et à l’époque, j’étais persuadé qu'elle était capable de chasser un démon rien qu'avec sa cuillère en bois »

Elle se mit a rire en repensant aux âneries qu'elle pouvait croire a cette époque. Aujourd'hui, c’était bien différent.

« Allez bonne appétit...mmmh, c'est excellent ! »

Après avoir souhaité le bon appétit à Gino, elle goûta le plat et la réaction fut sans appel tellement elle trouvait ça bon. Elle se mit d’ailleurs a manger bien goulûment les lasagnes dans son assiette sans trop rien dire. Une fois qu'elle termina, elle finit par dire :

« Si tu continues à me cuisiner des plats comme ça, je vais finir par manger tout les jour chez toi et prendre des kilos en trop ! »

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Templier Chasseur
FondatriceTemplier Chasseur
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 16/09/2014

Messages : 122

Feat : En Italie
Argent : 2212


MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Mer 14 Sep 2016 - 1:26

Il avait émit un léger rire lorsqu'elle lui avait dit qu'il lui manquait plus que l'habit de cuisinier, ce qui l'avait fait pensé au fait que Ryô lui avait souvent demandé d'aller s'inscrire aux émissions de cuisines, mais il avait refusé, ne voulant pas s'afficher de la sorte devant tout le monde, pensant que ce n'était pas nécessaires. Elle eût l'air tellement enchantée par ses lasagnes, qu'elle lui raconta une anecdote, ce qui le fit un peu plus rire.

"Ma mère aussi était terrible avec la cuillère en bois. Elle ne voulait que personne ne rentre dans sa cuisine, elle était même capable de s'enfermer à clef lorsqu'elle cuisinait, pour que personne ne la dérange, jusqu'au jour où elle a essayé de m'apprendre. Elle s'en servait aussi pour me remettre à l'ordre, je crois que cette cuillère ça sert pas à cuisiner, ça sert à ce défendre"

Après avoir dit cela, il lui souhaita aussi bon appétit, mangeant dans le silence, jusqu'à ce qu'elle ait terminé. Elle lui fit alors un compliment, qui le fit sourire. Ce mettant à réfléchir, il ce concentra longuement avec lui-même, ce demandant si c'était bien ou non de lui dire ce qu'il avait en tête, mais au final, il ce dit que c'était peut-être encore un peu trop tôt.


"Je te ferais des plats plus équilibrés, t'en fait pas, c'était juste parce que je trouvais plus sympa des lasagnes pour un premier souper en ma compagnie. Tu voudrais quelque chose d'autre à manger ? Comme dit tout à l'heure, je peux te faire des pâtes si tu as encore faim, ou une salade... Et si tu as plus faim, je peux toujours te proposer un petit dessert, enfin t'a qu'à me dire et tu l'obtiendras !"

Oui c'était mieux ainsi, il lui ferait le coup de l'addition plus tard, lorsqu'elle aura définitivement terminé de manger. Toute façon, elle lui avait bien dit qu'il l'attirait, et puisque c'était réciproque, autant essayer d'avoir enfin le graal qu'il attendait depuis tant d'années, donc un baisé de sa part.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Purificateurs
The Dark Queen
MembreChef des PurificateursThe Dark Queen
avatar
Date d'inscription : 05/07/2014

Messages : 152

Argent : 2402


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomPendragon
PrénomAltria
Âge26 ans
RaceHumaine
Lieu de naissanceRome
ActivitéChef des Purificateurs
Pouvoirs / CapacitésMasque des fée : La Vision d'Espoir, Avalon : La Toute Lointaine Utopie et Excalibur : D’Épée de la Victoire Promise

MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Ven 16 Sep 2016 - 0:46

Elle écouta l'anecdote de Gigi qui était un peu similaire a la sienne ce qui l'amusa, apparemment les Maman italiennes étaient toutes pareilles. Une chose qui la rassura un pas, car elle sentait moins seul sur le coup. Elle prit son verre alors pour le lever et porter un toast :

« Alors levons notre verre au Maman et leur dangereuse cuillère en bois ! Santé ! »

Elle trinqua avec Gino avant de boire un coup et de poser son verre pour se mettre a manger dans un silence tranquille. Une fois qu'elle finit son assiette et qu'elle complimenta le cuistot pour le repas, le jeune homme commença à lui dire la raison pour laquelle il avait fait ça. Elle était touchée par ses petites attentions qu'il voulait faire pour elle. Un peu gêner tout de même, car elle ne méritait pas qu'on se donne autant de mal pour elle.

« Pas la peine de te donner autant de mal pour moi. Les lasagnes m'ont suffit mais je ne dirais pas nom a un petit dessert pour conclure cet excellent repas. »

la gourmande qui était en elle ne put refuser l'appelle d'un bon dessert surtout si c’était fait par Gino. Elle se demandait cependant comment cette soirée allait finir tout de même, car pour une fois depuis très longtemps, elle se sentait heureuse avec un autre homme. Le problème, c'est qu'elle savait bien que Gino avait aussi des désirs qu'altria ne pourrais pas forcement satisfaire. Vous l'avez compris, elle a jamais connu le plaisir de la chair en vue d'une éducation religieuse qui veut qu'on fasse ça après le mariage, mais Peut être, elle se faisait des films.

"dit moi Gino, un si bel homme que toi doit attirer tout les jolie filles ?"

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Templier Chasseur
FondatriceTemplier Chasseur
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 16/09/2014

Messages : 122

Feat : En Italie
Argent : 2212


MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Ven 16 Sep 2016 - 2:01

Gigi ne pu s'empêcher de rigoler un peu à cause du nouveau tchin décrété par la demoiselle pour les mamans Italiennes. Elle lui dit que ce n'était pas la peine de ce donner de la peine pour elle, mais le problème était qu'il voulait s'en donner, car cela lui plaisait de ce casser la tête pour cuisiner et encore plus pour cette jolie demoiselle. Elle lui dit alors qu'elle était d'accord pour un dessert. Il allait ce lever, lorsqu'elle lui dit qu'il devait avoir du succès avec les filles, ce qui faillit le tomber à la renverse, car il ne s'y attendait pas. Il s'assit alors à nouveau.

"Je dois avouer que je ne sais pas si j'en ais ou pas, car je m'en fou.... Je... J'ai déjà fais ma vie une fois et je ne sais pas pourquoi je devrais m'intéresser aux filles alors qu'une seule est dans ma ligne de tir depuis que je suis arrivé dans son organisation... Le jour où j'ai tout perdu et que toi et ton équipe, vous m'avez retrouvé entre la vie et la mort..."

Il avait peur qu'elle comprenne mal, alors il avait fait tout ce qu'il avait pu pour bien lui expliquer la situation, mais il avait l'impression qu'il devait pousser dans les détails, car la jeune femme ici présente avait l'air d'avoir envie de connaître sa vie amoureuse.


"La photo à l'entrée, c'était ma femme... Enfin elle était censée le devenir le jour où tout à basculé. J'ai fais tout pour la sauver, mais malheureusement, elle est morte dans mes bras alors qu'on allait s'échapper de l'entrepôt où elle avait été emmenée après s'être faite enlevée par des démons qui voulaient ce venger de ce que leur avait fait les humains en faisant leurs propres expériences dessus. On est né en même temps, ont a passé une partie de notre enfance ensemble, puis ont s'est perdu de vue. C'est Ryô qui m'a aidé à la retrouvé... On était tellement heureux... Bordel je déteste tellement ces créatures ! Pardon..."

Voilà, il lui avait tout dit, elle savait tout, enfin presque. Il semblait qu'il avait omit un détail, d'ailleurs, ce détail faillit lui tomber de sa tête et finir par terre lorsqu'il donna un coup de poing sur la pauvre table qui n'y pouvait rien à toute cette histoire. Il remit sa casquette en place avant de soupirer, ayant l'air ému, comme s'il n'arrivait pas encore à tourner la page, même après totu ce qu'il c'était passé durant tout ce temps.

"Au début, quand j'ai ouverts les yeux, j'en avais beaucoup voulu à Ryô qui était parti vous chercher pour demander de l'aide, enfin comme il le pouvait. Je voulais mourir pour la rejoindre, mais depuis que je te connais, je n'en ais plus envie parce que... Parce que j'ai fais un bon gâteau aux pommes ce matin !"

Pourquoi il n'arrivait pas à le lui dire clairement ? Il ce sentait tellement honteux. Il se leva finalement, puis alla couper deux parts égales. Sur la photo à l'entrée, on pouvait voir une jolie rousse très souriante et qui avait vraiment l'air angélique, ce qui fait qu'on pouvait ce demander ce qu'elle aurait fait avec un chasseur s'ils se seraient véritablement mariés, ou peut-être, n'aurait-il jamais fait ce métier, va savoir. Après avoir apporté les assiettes, il ne tint plus, il fallait vraiment qu'il mette en action son idée, car au moins, cela lui permettre de lui avouer enfin ses sentiments, sans vraiment avoir à les lui dires.


"Et voilà le dessert ! Par contre, il faudra payer l'addition"

Il lui fit un grand sourire, puis après avoir prit son courage à deux mains, il l'embrassa. Voilà ce qu'était l'addition, un beau baisé très surprenant qui en fit tomber la casquette de Gino par terre, mais ce dernier semblait vraiment s'en foutre, car ce baisé occupait toutes ces pensées.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Purificateurs
The Dark Queen
MembreChef des PurificateursThe Dark Queen
avatar
Date d'inscription : 05/07/2014

Messages : 152

Argent : 2402


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomPendragon
PrénomAltria
Âge26 ans
RaceHumaine
Lieu de naissanceRome
ActivitéChef des Purificateurs
Pouvoirs / CapacitésMasque des fée : La Vision d'Espoir, Avalon : La Toute Lointaine Utopie et Excalibur : D’Épée de la Victoire Promise

MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Lun 20 Fév 2017 - 19:08

Altria ne fit qu’écouter Gino qui répondit a sa question même si elle se retenu de rire quand il fut surpris. Gino était vraiment un cas particulier et surtout devant ses yeux depuis très longtemps. Elle voyait cependant ce qu'il voulait dire, car parfois, le bonheur se trouvait en face de nous. Gino finit par raconter son histoire même si elle la connaissait. Altria pues avoir plus de détail personnel qui lui était beaucoup trop familier. Il était toujours dur de raconter ce genre d’expérience et Altria sentait son cœur se serrer, triste pour l'homme. Elle avait effectivement remarqué la photo de la femme et elle ne pouvait le blâmer pour ça. Elle sortit un collier qui se trouver autour de son coup où on pouvait voir deux alliances et un pendentif qui s'ouvrait. Elle se mit à regarder à l’intérieur l'air pensif. On pouvait voir une vielle photo d'Altria en compagnie d'Aleonora et Seraphino l'air heureux. Elle fut cependant surprise de voir Gino frappé sur la table en colère. La Purificatrice se mit a soupirer un peu dépité par le monde dans lequel, ils vivaient.

« Ne t'excuse pas...Je comprends parfaitement ta réaction et chaque personne importante de l'organisation, on était justement choisi, car ils ont vue ce que les non-humains étaient capable. Sache que moi-même subit une tragédie et que le jour qui devait être le plus beau jour de ma vie. C’était transformer en a un cauchemar rempli de démon qui m’arrachèrent tout ce qui comptait pour moi...Alors je comprends ce que t'a ressentit se jour là mais ne te laisse pas mangé par tes sentiments sinon tu risques de t’autodétruire. »

Elle ferma le clapé de son pendentif sachant que son histoire était accessible au purificateur étant donner qu'elle avait rien à cacher là dessus. Elle se mit à rougir un peu cependant face au mot de Gino et rit un peu gêné quand il changea à la fin de sa phrase à la dernière minute. On aurait vraiment dit des adolescents. Il fut cependant assez gentil pour lui rapporter le dessert qui avait l'air vraiment très bon. Elle fut surprise par sa déclaration, mais encore plus par le baiser qu'il lui donna. Au début, elle avait écarquillé les yeux, mais très vite se laissa prendre aux jeux. Elle ferma alors les yeux attendris par le baiser. Ils s’écartèrent un peu pour reprendre leur souffle, mais elle dit :

« Garçon... Je n'ai pas fini de payer ! »

Elle entoura le cou de Gino avec ses bras pour l'attirer a-t-elle afin de l’embrasser passionnément, pris par la fougue du moment.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Templier Chasseur
FondatriceTemplier Chasseur
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 16/09/2014

Messages : 122

Feat : En Italie
Argent : 2212


MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Lun 20 Fév 2017 - 19:55

Altria semblait être compréhensive, lui racontant même un peu de son histoire, mais ce qu'elle lui dit tourna plusieurs fois dans sa tête, car ses paroles avaient eût de l'impact sur sa pauvre cervelle. Elle lui disait de ne pas ce faire manger par ses émotions, mais cela semblait déjà être trop tard, puisqu'il semblait toujours être à la limite de ce faire dévorer par le passé et par ses anciennes émotions, il n'y avait qu'une seule personne qui lui permettrait de faire pencher la balance en sa faveur et il ce trouvait qu'elle était justement devant ses yeux. Après qu'elle l'ait embrassé à son tour, Gino semblait être comblé, son cœur semblait même s'être apaisé, comme quoi, il avait vraiment besoin d'elle pour aller mieux.

"Tu... Tu as aimé... Je... Je ne pensais pas que... Que tu apprécierais..."

Gino semblait être très ému et surtout très heureux qu'elle l'ait à son tour embrassé. Il aurait bien aimé que cet instant ne s'arrête jamais, que le temps ce fige, car ce moment, il l'avait tellement rêvé, tellement voulu qu'à présent, il ce demandait s'il allait utiliser sa bouche ou s'il n'allait plus rien y mettre à l'intérieur pour qu'elle garde indéfiniment la trace des lèvres sur les siennes.

"T... Est-ce que... Est-ce que tu m'aimes ? Est-ce qu'un jour tu... Tu voudras que l'on dépasse le stade où nous, nous sommes arrêtés tout les deux ? Oh... Euh... Pardon, mes questions doivent t'ennuyer, je crois que.... Que je me suis un peu emballé"

Ce rendant compte de ce qu'il avait dit, il ce mit à rougir, ayant l'air gêné, un peu comme un adolescent qui découvrait l'amour et perdait les pédales. S'en rendant compte, il espérait ne pas avoir été trop vite, il espérait également qu'elle ne le repousse pas ou qu'elle ne s'enfuie pas de chez lui en courant, car cela lui briserait vraiment le cœur qu'à cause de sa maladresse, il la perde.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Purificateurs
The Dark Queen
MembreChef des PurificateursThe Dark Queen
avatar
Date d'inscription : 05/07/2014

Messages : 152

Argent : 2402


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomPendragon
PrénomAltria
Âge26 ans
RaceHumaine
Lieu de naissanceRome
ActivitéChef des Purificateurs
Pouvoirs / CapacitésMasque des fée : La Vision d'Espoir, Avalon : La Toute Lointaine Utopie et Excalibur : D’Épée de la Victoire Promise

MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Sam 25 Fév 2017 - 22:02

Le chef des Purificateur se retrouva partager entre deux sentiments. Le premier était le sentiment de gene ne sachant pas pourquoi elle avait fait ça. Elle était après tout leur supérieur hiérarchique et devait donc éviter de compliquer les choses avec ce genre de relation. Le second était, par contre, très contradictoire. Elle était heureuse et surtout satisfaite d'avoir enfin franchi le pas depuis le temps qu'elle attendait ça. Le problème, c’était qu'elle avait reçu une éducation depuis sa naissance a supporter le poids des responsabilités sur ses épaules. Altria avait donc peur que cela retombe sur Gigi. Elle se mit cependant a rire doucement tout en rougissant légèrement face à sa réaction et se contenta juste de dire un oui de la tête. La suite des événement était cependant moins drôle. Elle baissa la tête l'air grandement monotone. Altria donné l'impression que ses questions avaient déjà tournée plusieurs fois dans sa tête.

« Je suis désolé... Mais ça ne sera pas possible... »

Elle finit par se lever pour se mettre devant la fenêtre pour regarder l’extérieur. Elle tenait son bras l'air triste. Le chef des purificateurs semblait dépiter par le réalisme de la situation. Un réalisme qu'elle s'en passerait bien surtout en ce moment. Le problème, c'est qu'elle n'y arrivait pas.

« Je suis le chef des purificateurs et je peux me permettre de... D’être aussi proche de l'un de vous. J'ai peur que cela se retourne contre moi... J'aurais trop peur qu'on te fasse du mal pour m'atteindre personnellement. »

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Templier Chasseur
FondatriceTemplier Chasseur
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 16/09/2014

Messages : 122

Feat : En Italie
Argent : 2212


MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Sam 25 Fév 2017 - 23:11

Bien qu'il ce doutait presque de sa réponse, Gino eût le cœur brisé. Il baissa la tête, l'air sombre, ayant bien mit la visière de sa casquette sur sa tête pour cacher le plus possible ses larmes qui commençaient à couler sans qu'il ne puisse rien faire pour les arrêter, essayant de rester digne.

"Ce... Ce n'est pas grave, merci d'avoir été aussi franche...."

En disant cela, Altria pouvait entendre que sa voix était étouffée, signe qu'il avait bien morflé en sachant qu'elle ne pouvait pas l'aimer. Ce qu'elle dit par la suite, ne le réconforta pas. Il releva sa casquette, essuya ses yeux, puis il alla ouvrir un tiroir et en sorti un pétard, qu'il s'alluma, devant sa chef, comme si de rien n'était, et dire qu'il essayait de ne pas le montrer pour qu'elle n'ait pas honte, on pouvait dire que ce soir, il n'avait plus rien à lui cacher. Après avoir tiré une ou deux bouffée, il scruta Altria avec le même regard sombre que tout à l'heure.


"Altria je te connaissais plus courageuse, cela ne te sied pas d'avoir peur ! Au lieu de fuir, j'aurais préféré que tu me dises que l'on pourrait vivre notre amour caché, cela ne m'aurait pas du tout ennuyé, et puis, de toute façon, quoi que tu fasses ou dise, je t'attendrais toujours. Ne l'oublie pas, je suis un chasseur, je susi toujours très patient et je traque mes proies jusqu'à ce que je les attrapes. Tu en veux ? C'est de la bonne qualité"

En disant tout cela, il avait l'air très sérieux, il espérait même qu'elle ait comprit le message. Bien sûr, il ne lui ferait jamais aucuns mal, mais il lui avait clairement avoué qu'il ne changerait pas d'idées à son sujet. Par contre, il fallait espérer qu'il n'apprenne jamais qu'elle sorte avec un autre homme, sinon il serait capable de ne plus ce contrôler et un mec comme lui en colère, il serait bien trop dangereux de s'opposer à lui. D'un air un peu plus détendu, il lui tendit le pétard, ce demandant si elle avait encore envie de partager quelque chose avec sa personne.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Purificateurs
The Dark Queen
MembreChef des PurificateursThe Dark Queen
avatar
Date d'inscription : 05/07/2014

Messages : 152

Argent : 2402


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomPendragon
PrénomAltria
Âge26 ans
RaceHumaine
Lieu de naissanceRome
ActivitéChef des Purificateurs
Pouvoirs / CapacitésMasque des fée : La Vision d'Espoir, Avalon : La Toute Lointaine Utopie et Excalibur : D’Épée de la Victoire Promise

MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Dim 5 Mar 2017 - 23:55

Altria continué de regarder par la fenêtre. Elle ne le regardait ne voulant pas affronter son regard. Le chef des purificateurs avait honte d'elle-même et surtout de sa réaction. Elle avait laissé la situation s'empirer, car elle espérait que cela se tasse. Altria espérait que Gino ne ressent pas quelque chose de sérieux. Ce n’était malheureusement pas le cas et maintenant, elle devait faire face a ça. Bien évidemment la femme n’était pas insensible à Gino allant a le trouvait craquant. Le problème, c'est que son rôle au sein de l'organisation ne lui permettait pas de s'attacher. Silencieuse, elle se mit à caresser entre ses doigts ses pendentifs. Un tic nerveux qu'elle avait souvent et ce qu'elle dit ne sembla pas être satisfaisant pour Gino. Ce que lui dit l'homme la fit soupirer de tristesse face à une vérité qu'elle tentait tant bien que mal a dissimuler. Elle dit alors sur un ton monotone et triste :

« Le courage est de faire face à ses propres peurs... Une tache qui est facile quand le danger se résume qu'a moi... Le problème, c'est que je suis complètement terrifier au fond de moi et que je le cache au plus profond de moi... »

Altria se tourna vers lui des larme coulant ide ses yeux indépendamment de sa volonté, refusant poliment la cigarette de Gino. On pouvait voir que la jeune femme était complètement perdu. Tirailler par ses sentiments montrant qu'elle ne savait pas du tout quoi faire. Elle était comme une petit fille égaré dans un centre commercial.

« J'ai beau savoir de quoi vous êtes capable... J'ai beaucoup de mal à accepter qu'on se mette en danger pour moi... Je n'ai pas envie d’être responsable de vos malheurs... »

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Templier Chasseur
FondatriceTemplier Chasseur
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 16/09/2014

Messages : 122

Feat : En Italie
Argent : 2212


MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Lun 6 Mar 2017 - 0:30

En entendant ce qu'elle disait, il ce rendit compte que les choses étaient bien compliquées. En la voyant refuser son offre, il haussa les épaules, remettant alors sa drogue dans sa bouche pour en faire une tirée. Elle lui dit qu'elle n'arrivait pas à concevoir le concept de ce mettre en danger pour elle. En la voyant aussi triste, il ne pu que lui tendre un mouchoir.

"La seule chose qui fait mon malheur est un refus de ta part. Je ne crains ni la mort, ni le danger, sinon je ne serais pas devenu ce que je suis aujourd'hui"

Il avait dit cela du tact au tact, ce qui le surprit, car il ne s'attendait pas à dire ce qu'il pensait de cette façon. Ayant un peu honte, il détourna la tête, soupirant en ce trouvant ridicule. Il fini enfin son pétard, puis alla le mettre où il le fallait pour ne pas avoir un accident avec, car on ne sait jamais, un mégot mal éteint peut vite faire des dégâts. Retournant auprès d'Altira, il la scurta avec un regard sérieux.


"Aujourd'hui, tu me dis non, mais peut-être que demain, tu me diras oui, on ne sait jamais, peut-être te faut-il du temps pour réfléchir, mais quoi qu'il en soit, je trouverais très excitant de devoir ce cacher pour s'embrasser, comme des jeunes qui ont peur de ce faire surprendre... Enfin, il ce fait tard, je ne sais pas si c'est une bonne idée que tu rentres"

Il espérait ne pas être trop lourd en insistant, mais c'était plus fort que lui, il pouvait ce résoudre à abandonner, d'ailleurs, il avait toujours été comme ça, tant que la mission n'était pas terminée, il ne jetait pas l'éponge, c'était bien pour cette raison que dès qu'on l'envoyait sur le terrain, on ne savait jamais trop quand il allait revenir à cause de son obstination. Quoi qu'il en soit, en voyant l'heure à une horloge, il ce rendit compte que le temps avait vite filé, et pourtant, il ne pouvait ce résoudre à la laisser partir.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Purificateurs
The Dark Queen
MembreChef des PurificateursThe Dark Queen
avatar
Date d'inscription : 05/07/2014

Messages : 152

Argent : 2402


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomPendragon
PrénomAltria
Âge26 ans
RaceHumaine
Lieu de naissanceRome
ActivitéChef des Purificateurs
Pouvoirs / CapacitésMasque des fée : La Vision d'Espoir, Avalon : La Toute Lointaine Utopie et Excalibur : D’Épée de la Victoire Promise

MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Sam 18 Mar 2017 - 22:34

Altria était toujours perdu dans ses sentiments et il fallait la comprendre. La pauvre femme avait accepté de très lourdes responsabilités qui lui pesaient sur les épaules. Elle était une guerrière aguerrie face à affronter toutes les épreuves. C'est ce qu'elle croyait, mais aucune éducation ne vous apprenait à faire face a ça. Elle avait déjà eu le malheur qu'on lui arrache de force un être qui lui était chère. La question était de savoir si elle était capable de risquer ça ? Une question très difficile à répondre pour elle. En ce moment, elle aurait bien voulu avoir un guide quand soudain le temps se mit à s’arrêter. C’était comme si tout était figé autour d'elle, elle se mit a secouer sa main devant le visage de Gino mais il y avait aucune réaction :

« Ne t’inquiète pas pour lui, il a rien ! »

Altria sursauta pour se tourner vers la voix de son interlocutrice qui était autre que Morgane qui n'était pas seul vue que Viviane était avec elle. Les fées étaient assises sur un trône tendit que la jeune femme remarqua que l’environnement avait soudainement changé. Elles se trouvaient a présent dans une pièce en pierre décorait d’écusson et d'autre décoration sobre. La pièce était illuminée par la seule lueur des bougies et la clarté de lune qui passer par les vitraux. Elle avait l'impression d'avoir changé d’époque et surtout d'endroit, car elle était plus du tout dans la maison de Gigi et avec lui.

« Qu'est-ce qui se passe ? Pourquoi je me trouve ici et ou se trouve Gino ? »

«Si tu te trouves ici, c'est tout simplement dut à la faute de ta propre personne ! »

« Comment ça ? »

« Ce qu'essaye de dire Morgane, c'est que nous sommes dans ton subconscient. Un endroit bien particulier où nous vivons et dans lequel tu pourra nous parler. »

« Comment j'ai fait pour atterrir ici ? »

« Ce qu'il se passe en ce moment a fait naître en toi énormément de question sans réponse. »

« Et ta quête idiote de recherche d'aide fut tellement forte que le masque a cru bon de t'envoyer ici ! Après tout nous somme toute deux des femmes avec beaucoup d’expérience ! »

Morgane dit ça avec un certain dédain même si a la fin elle ne put s’empêcher d'avoir un sourire narquois face a a sa sœur qui semblait exaspérer.

« Si tu préfères, nous somme chargé d’être tes guides spirituelle il y parfois des situation qui feront que nous seront amener a nous voir ici. Et j'imagine que cette histoire avec Gino te travaille.»

Altria ne dit rien restant dubitatif face a autant de chose. Elle finit par dire :

« Oui...Je ne sais plus quoi faire... »

« Que dit ton cœur ? »

« Il me dit de foncer...De tenter le coup, mais j'ai peur... »

« De risquer de tout perdre avec cette décision ? »

« Oui ! »

« Mais écoutez la moi cette pleurnicheuse ! Bouuu j'ai peur qu'il meure à cause de moi ! Bouuu j'ai peur de me faire taper sur les doigts ! Bouu blablabla ! »

« Morgane ! »

« Viviane tout comme moi depuis qu'on est ici tu a était témoins des événements entre Gino et elle. Bien sûr sans parler de ses souvenirs ! Je trouve sa énervant les gens qui ne tentent aucun risque ! »

« Tu crois que ses si facile que ça ? »

« Non au contraire ! Mais la vie est faite ainsi ! Si tu ne risques pas des plumes dans ton aventure, tu ne sauras jamais si ça en valet la peine et surtout qu'il attend que ça ! »

Viviane surprise ne dit plus rien, car au final, elle avait raison sur un certain point de vue. Altria avait les paroles de Moragne qui raisonnait dans sa tête et qui réveiller quelque chose qu'elle semblait avoir perdu. Le décor se mit soudainement à changer pour revenir à la maison de Gino. L'homme lui parlait faisant comme si rien ne s’était passer et c’était le cas. Tous ses événements, c’était passer dans son esprit et tout le temps qu'elle y était-elle, c’était passé un micro second. Elle ne disait toujours rien et sans prévenir se mit à l'embrasser amoureusement et finit par dire :

« Je suis d'accord pour tenter le coup avec toi ! »

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Templier Chasseur
FondatriceTemplier Chasseur
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 16/09/2014

Messages : 122

Feat : En Italie
Argent : 2212


MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Dim 19 Mar 2017 - 22:29

Lorsque soudainement, elle l'embrassa et lui dit qu'elle voulait tenter le coup avec lui, Gino resta sans voix. La scrutant avec un air choqué tout en ayant des tremblements comme s'il venait de ce manger un méchant poison en pleine face, ce qui semblait être vraiment très bizarre, mais en même temps, il ne s'y attendait pas du tout. Qu'est-c equi avait changé en elle ? Il ne comprenait pas, pourtant, il aurait juré que rien ne lui ferait changer d'avis. Peu à peu, les larmes s'échappèrent de ses yeux.

"M... Merci... Merci beaucoup ! Je... Je suis tellement heureux !"

Alors qu'il n'y croyait plus, la demoiselle avait changé d'avis, ce qui le rendait fou de joie. Après avoir stoppé ses larmes, il la scruta avec un énorme sourire aux lèvres. Il enleva sa casquette et la posa sur la première chose qui lui venait à l'esprit, et vu qu'il s'en foutait, il risquerait d'avoir du mal à la retrouver, mais qu'importe, ce n'était qu'un détail. Il ne le voyait pas, mais sur le portrait de son ancien amour, on avait l'impression que Lola souriait d'un sourire bien plus éclatant que celui qu'elle arborait à l'accoutumée, sans doute heureuse que la personne qui avait sauvé sa moitié l'aime enfin. Gino, de son côté, avait séché ses larmes, lui faisant un énorme sourire en lui touchant les joues avec ses deux mains.


"C'est magnifique ! Tu verras, tu ne le regretteras pas, tu n'auras pas à avoir peur qu'il t'arrive quoi que ce soit et comme je te l'ai dit, on peut toujours ce cacher, mais à mon avis, je me doute que les autres soient surprit. Oh il faut que l'on fasse quelque chose pour marquer le coup, mais quoi ? Je crois que j'ai tro d'idées en tête ! Oh on pourrait peut-être commencer par visiter l'intérieur de ma casquette ? Non, non ce n'est pas romantique du tout... Hum, faut que je réfléchisse !"

Après l'avoir embrassée à ton tour, il la lâcha, ce mettant à essayer de trouver une excuse pour la rassurer et ce mettant également à réfléchir à quoi faire pour célébrer cet heureux évènement, mais la première idée qu'il eût ne lui plu pas des masses, ce qui fait qu'il c'était mit très sérieusement à réfléchir.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Purificateurs
The Dark Queen
MembreChef des PurificateursThe Dark Queen
avatar
Date d'inscription : 05/07/2014

Messages : 152

Argent : 2402


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomPendragon
PrénomAltria
Âge26 ans
RaceHumaine
Lieu de naissanceRome
ActivitéChef des Purificateurs
Pouvoirs / CapacitésMasque des fée : La Vision d'Espoir, Avalon : La Toute Lointaine Utopie et Excalibur : D’Épée de la Victoire Promise

MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Dim 26 Mar 2017 - 17:32

Altria était amusé tout en essayant ses larmes et reniflant un peu. Gino était heureux et c’était le principal. Elle l'avait peut-être pris de cours le jeune homme, mais cela en valait la peine. Elle prolongé chaque baiser. Elle profita alors que Gino tentait désespérément trouver une chose pour marquer le coup, pour sortir un mouchoir de son sac a main. Elle tenta de se moucher et essuya ses larmes. Elle le regarda Gino le trouvant mignon de voir qu'il s’emballait déjà. Elle mit ses bras autour de son coup pour poser son front contre le sien pour dire :

« Ne t'en fais pas tout ce que je veux, c'est d’être avec toi ! Tout ce que je te demande c'est ce que cela reste entre nous donc que personne ne sois au courant, y compris Ryo et Catherine »

Elle ne voulait pas qu'il soit au courant, car malheureusement, elle connaissait bien Catherine qui n'avait pas sa langue dans sa poche. Ryo quand à lui était certes l’amie de Gino, mais le problème pouvait dire l'information sans le vouloir. Altria était le chef des Purificateur un groupe qui malheureusement avait collectionner un tas d’ennemies. Elle savait qu'il serait prêt a tout pour lui faire du mal.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Templier Chasseur
FondatriceTemplier Chasseur
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 16/09/2014

Messages : 122

Feat : En Italie
Argent : 2212


MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Mar 28 Mar 2017 - 21:47

La jeune femme fini par mettre ses bras autour de son cou, mettant son front contre le sien et à son regard, ce qu'elle allait lui dire semblait être important. L'écoutant ainsi avec la plus grande des attentions, il comprit qu'elle voulait que personne ne soit au courant, pas même leurs plus proches amis, ce qui le surprit un peu au début, mais en y réfléchissant bien, il ce rendit compte qu'elle avait raison, mieux valait qu'ils ignorent tout.

"Ne t'en fait pas, je ne leur dirais rien, je serais une carpe, même si au début ça sera un peu difficile, mais tu peux compter sur moi pour me taire ! Du coup, tu veux dormir où ce soir ?"

En même temps, le bonheur qu'on respire est dur à cacher, car on a envie d ele crier à tout le monde, mais si cela était son désir et bien parce qu'il était entièrement d'accord avec elle, il ne dirait rien à quiconque. L'embrassant à nouveau, il fini par lui demander où elle voulait dormir, espérant que cela serait dans son lit, mais le premier soir, c'était un peu rapide, il ne voulait pas passer pour quelqu'un qui était en manque et pourtant, cela ne lui déplairait pas de partager sa couette avec elle.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Purificateurs
The Dark Queen
MembreChef des PurificateursThe Dark Queen
avatar
Date d'inscription : 05/07/2014

Messages : 152

Argent : 2402


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomPendragon
PrénomAltria
Âge26 ans
RaceHumaine
Lieu de naissanceRome
ActivitéChef des Purificateurs
Pouvoirs / CapacitésMasque des fée : La Vision d'Espoir, Avalon : La Toute Lointaine Utopie et Excalibur : D’Épée de la Victoire Promise

MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Dim 2 Avr 2017 - 21:38

Altria était heureuse que dans sa vie, il passa quelque chose de positif. Elle commençait à croire que le destin était en train de s'acharner sur elle. La femme devait cependant faire attention, car malheureusement, le destin avait une sale tendance. La tendance de lui briser ses rares moments de bonheur. Était-elle vraiment destinée a diriger seul ? Seule la vie pourra lui dire en tout cas, elle devait en profiter un maximum. Gino était heureusement d'accord avec elle, sur le fait de rien dire aux autres. Elle savait que cela risquer d’être compliqué et difficile, mais ils devaient tous les deux réussir. Gino finit enfin par lui demander une question qui la fit sourire :

« Je ne sais pas... Tu as peut-être une petite idée ? »

Altria était d'humeur joviale maintenant que tout était réglé et surtout très taquin. Elle savait exactement qu'elle voulait, mais Gino était l'homme et donc c’était a lui de prendre la décision.  

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Templier Chasseur
FondatriceTemplier Chasseur
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 16/09/2014

Messages : 122

Feat : En Italie
Argent : 2212


MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Dim 2 Avr 2017 - 23:42

En entendant sa réponse, Gino cru comprendre qu'elle avait comprit où il voulait en venir. Seulement, il ce demandait si elle en avait vraiment envie et si ce n'était pas juste pour l'embêter. Cependant, il en avait grandement envie qu'elle dorme avec lui, dans son lit, collé et serré comme deux amoureux qu'ils étaient, en train de passer leur première nuit de couple, ce qui le fit un peu rougir, mais il ce ressaisit et prit les devant, espérant ne pas ce faire mal recevoir.

"Et bien, pourquoi ne pas dormir dans mon lit ? Tu y seras bien au chaud et je fermerais à clef pour que personne ne nous dérange. Allez c'est parti !"

Il ce concentra, puis ce mit à la soulever, ce disant que pour rigoler c'était une bonne idée et qu'en plus, cela lui ferait de l'entrainement de la porter comme une princesse, comme ça, le jour où ils ce marieront, il aura pas de problèmes pour la porter. Cependant, il manqua de la faire tomber plus d'une fois avant de la lâcher lourdement sur le lit en ce prenant les pieds dans le tapis, tombant ainsi un peu sur elle.


"Oups désolé, ce n'était pas aussi romantique que prévu ! J'espère que je ne t'ai pas fait mal."

Dire que pourtant, il avait l'habitude de porter du gibier mort, on pouvait donc croire que vivant, c'était plus dur à porter. Ayant vraiment l'air désolé, il s'en alla fermer la porte de la chambre à clef. Scrutant alors la belle avec un regard insistant, il avait l'air d'avoir une envie bien particulière, mais il n'osait pas le lui dire, de peur de paraître pour un obsédé, déjà qu'avoir fermer la porte, même si c'était pour une bonne raison c'était déjà limite, il n'osait pas imaginer ce qu'elle pourrait penser s'il lui demandait d'aller plus loin dans leur relation dès le premier soir.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Purificateurs
The Dark Queen
MembreChef des PurificateursThe Dark Queen
avatar
Date d'inscription : 05/07/2014

Messages : 152

Argent : 2402


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomPendragon
PrénomAltria
Âge26 ans
RaceHumaine
Lieu de naissanceRome
ActivitéChef des Purificateurs
Pouvoirs / CapacitésMasque des fée : La Vision d'Espoir, Avalon : La Toute Lointaine Utopie et Excalibur : D’Épée de la Victoire Promise

MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Ven 7 Avr 2017 - 0:20

Altria se contenta juste de sourire à la proposition de Gino n'oubliant pas de lui faire un grand oui de la tête. Elle était devenu complètement différente, échangeant le coté sérieuse et mature par un coté plus enfantin. On pouvait bien lui permettre vu le poids qu'elle porte sur les épaules, c’était en quelque sorte un moyen de relâcher la pression. Gino d’ailleurs ne fit rien pour arranger la situation, car il lui prit l'idée de la prendre dans ses bras comme on le faisait comme dans les contes de fées. Elle fut très surprise au début ce qui suivit par un rire amusé et nerveux. Altria tenta de s’accrocher du mieux qu'elle pouvait a se pauvre Gino qui manqua plusieurs fois de se ratatiner avec elle. La femme finit enfin sur le lit tentant de reprendre son souffle, car elle avait beaucoup rit. Elle trouvait Gino mignon de tenter de faire des choses aux quelle il était vraiment pas à l'aise.

« Non ne t’inquiète pas, j'ai connu pire ! »

Elle finit par s’allonger sur le lit dans une pose très sensuel faisant face a Gino avec un léger sourire heureux et tout aussi sensuel. Elle se mit à caresser la place devant elle et dit :

« Ce soir, je n'ai plus aucun titre, aucun rang ou de poste important ! Ce soir considère moi comme une poupée qui ne demande qu'à être manipulé par tes soins. »

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Templier Chasseur
FondatriceTemplier Chasseur
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 16/09/2014

Messages : 122

Feat : En Italie
Argent : 2212


MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Dim 9 Avr 2017 - 2:00

HS : Vu que ce rp commence à être en-dessous de la ceinture, il serait préférable que ceux n'ayant pas dix-huit ans ne lisent pas, pour ne pas être choqués, car même si Gino s'y prend comme un manche à balai, et que c'est plus drôle que hard, il vaut mieux que vous soyez avertis =)

Le pauvre, elle avait tellement rit durant sa petite balade qu'il avait eût du mal à aller jusqu'au bout de ses convictions, car il avait honte, mais il y était finalement arrivé, donc du coup, il était content, surtout qu'elle allait bien, ce qui était le principale. Elle lui dit que ce soir, elle n'avait plus de titre et qu'il pouvait la considérer comme une poupée qu'il pourrait manipuler comme il le voudrait, ce qui le fit devenir un peu plus écarlate.

"Quoi ?! Euh... Tu en es sûre ?"

Il ce pinça discrètement un bout de peau, car il ce demandait s'il n'était pas à nouveau en train de faire un rêve concernant Altria qui allait finissait toujours par une note assez obscène. Eh oui, Gino était tellement amoureux de sa patronne que même ses rêves habitaient sa personne, ainsi que tous les phantasmes qu'il assouvissaient avec la demoiselle. Ce soir, ce n'était pas un rêve, c'était bien réel.


"Attend-moi, j'arrive dans deux minutes"

Il enfonça sa casquette sur sa tête, ce qui fait qu'il disparut, ce faisant happer par le portail qui ce trouvait à l'intérieur du si précieux trésor de Lola, qui était finalement devenu le sien par la force des choses. Altria pu voir la casquette, par terre, ce redresser, laissant réapparaître Gino avec une caisse.


"J'ai tout ce qu'il faut pour finir la soirée en beauté ! Par contre, avant de tenter quoi que ce soit.. euh comment dire ces mots avec finesse ? Et bien, cela fait un moment que je n'ai plus eût de rapport, j'ai donc beaucoup de choses à rattraper et du coup, je vais avoir besoin de ton aide si tu veux quelque chose de spécifiques, d'ailleurs, j'ai retrouvé un vieux livre de positions, j'espère qu'il y en a une que tu aimes bien parce que moi aussi je veux être ta poupée que tu puisses manipuler comme bon te semble, et pour être honnête avec toi, cela fait longtemps que je rêvais de cet instant !"

Gino ne semblait pas être à l'aise au début, puis il s'était lâché et lui avait déballé toute sa vie, lui montrant même le livre parlant des positions, qu'il posa sur le lit. Ayant soudainement chaud après avoir fini de tout lui avouer, ont pu d'ailleurs un peu le remarquer à cause de sa canne de billard qui avait légèrement gonflé, montrant ainsi que tout cela ne le laissait pas de marbre. Ceci étant dit, il s'installa sur le lit, la serrant dans ses bras en l'embrassant, avant de ce mettre à poser ses mains sur la poitrine de sa belle, assez délicatement, comme s'il avait peur de les casser, puis il ce mit doucement à les masser.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Purificateurs
The Dark Queen
MembreChef des PurificateursThe Dark Queen
avatar
Date d'inscription : 05/07/2014

Messages : 152

Argent : 2402


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomPendragon
PrénomAltria
Âge26 ans
RaceHumaine
Lieu de naissanceRome
ActivitéChef des Purificateurs
Pouvoirs / CapacitésMasque des fée : La Vision d'Espoir, Avalon : La Toute Lointaine Utopie et Excalibur : D’Épée de la Victoire Promise

MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Mer 19 Avr 2017 - 18:05

Altria était en train de se demander si cela était une bonne idée. Elle avait envie de le faire cela semblait être trop spontané pour l'homme. Elle avait même tenté de le mettre à l'aise, mais en voir sa réaction ce n’était pas gagné. Elle fit tout de même un grand signe affirmatif de la tête pour répondre a sa question. Gino finit alors par disparaître dans sa casquette ce qui la fit un peu soupirer. Elle décida alors de profiter de se cours instant pour se lever du lit et se diriger ver un grand miroir qui s'y trouver, pour regarder son reflet.

*allez ma grande tu peux le faire ! Heureusement qu'on a décidé de rien dire sinon Catherine se payerait ma tête.*

Elle décida alors de détacher ses cheveux pour laisser couler sa longue chevelure d'or sur sa tête et détacha juste le bouton a pression de sa robe. Elle put alors entendre Gino revenir derrière elle et en se retournant elle out le voir avec une caisse dans les mains. Elle se mit à frotté ses yeux en expirant un peu exaspéré par la situation. Elle ne dit absolument rien le laissant parler, tendit qu'elle se contenta juste de prendre la caisse qu'il portait pour la poser au pied du lit. Elle posa son index sur la bouche de Gino pour le faire taire comme on le ferait à un enfant :

« shuuuut ! Laisse-toi tout simplement guider par tes sentiment et ça reviendra tout seul... »

Elle dit la fin de sa phrase en mettant ses mains dans son cou pour détacher la ficelle ce qui eut pour résultat de faire tomber le tissu. On pouvait voir d'une blancheur de porcelaine pratiquement nue, sa poitrine petite et ferme était a l'air libre. Elle ne portait a présent une petite culotte noire suivie de ses bas et ses talons de la même couleur.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Templier Chasseur
FondatriceTemplier Chasseur
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 16/09/2014

Messages : 122

Feat : En Italie
Argent : 2212


MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Mar 25 Avr 2017 - 23:28

Après lui avoir expliqué tout ce dont il avait à disposition pour s'amuser, son aimée lui mit son index sur sa bouche, lui faisant ainsi comprendre qu'il devait ce taire, même s'il était un peu surprit de ce geste. Pensant que suivre son conseil pourrait être une bonne idée, il ce dit qu'il allait le suivre, mais lorsqu'il ce senti prêt, la demoiselle tira sur une ficelle à son cou et la robe tomba, ce qui le fit tomber à la renvers, sur le lit, en ayant des yeux en spirales et en ayant une hémorragie au nez. Le pauvre homme... Cette vision de beauté suprême lui avait fait un trop gros choc psychologique pour y rester indifférent. Ce ressaisissant, il remarqua ce qu'il ce passait et ce soigna à temps,

"Excuse-moi, je ne susi aps très sexy ainsi"

Dit-il en riant en réalisant qu'en effet, avoir un mouchoir dans le pif pour calmer l'hémorragie n'était pas ce qu'il y avait de plus sexy pour faire l'amour. Lorsqu'il alla mieux, il jeta le mouchoir à la poubelle, avant de ce rendre compte que ce qui était entre ses jambes commençait à ce manifester, signe qu'elle ne le laissait vraiment pas indifférent. Il plaça ensuite ses mains sur les hanches de la demoiselle, arrivant toujours pas à imaginer le fait qu'elle ne portait pas de soutient-gorge.

"Euh.. Et ça ce passe bien sans soutif ? Enfin je veux dire, ce n'est pas dérangeant durant les missions ? En tout cas, ce qui est sûr, c'est que tu sauras toujours me surprendre"

https://www.youtube.com/watch?v=jasIqn8IifQ

Demanda-t-il en ne pouvant s'empêcher de poser la question en lui faisant un sourire. Il en profita pour l'embrasser avec fougue et passion tandis que ses mains remontaient pour toucher le Graal qu'il avait tant espéré obtenir le premier jour de sa renaissance après le terrible drame qui l'avait touché de plein fouet, lui faisant ainsi perdre l'estime qu'il avait pour les créatures. Massant sa poitrine, il semblait ne plus vouloir s'en détacher, ni de sa bouche, et pourtant, elle devait respirer. Il leva une main caressant sa joue.

"Tu es tellement belle, c'est toi l'ange salvateur de cette planète, il n'y a aucuns doutes ! Avec toi, je suis comme en apesanteur, je ne veux pas que cette nuit prenne fin je t'aime tant"

Il l'embrassa à nouveau, puis la lâcha enfin, ce décalant pour enlever ses propres vêtements. Ce retrouvant alors en caleçon, le chasseur n'avait plus du tout l'air de ce type menaçant dont on avait peur habituellement, si l'ont était sa cible. Certes, on voyait ses muscles, mais sans sa tenue, il avait l'air d'un homme tout à fait ordinaire, d'ailleurs si elle le traitait de serveur, il n'en serait pas offusqué. Il s'installa ensuite sur son lit, ayant l'air plus détendu que tout à l'heure, la scrutant avec un regard qui la mettait au défi de la rejoindre tout en essayant de prendre une pose sexy pour qu'elle vienne à lui. Elle avait raison, en laissant parler ses sentiments, il avait l'air de ce remémorer plus vite que prévu comment on faisait l'amour.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Purificateurs
The Dark Queen
MembreChef des PurificateursThe Dark Queen
avatar
Date d'inscription : 05/07/2014

Messages : 152

Argent : 2402


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomPendragon
PrénomAltria
Âge26 ans
RaceHumaine
Lieu de naissanceRome
ActivitéChef des Purificateurs
Pouvoirs / CapacitésMasque des fée : La Vision d'Espoir, Avalon : La Toute Lointaine Utopie et Excalibur : D’Épée de la Victoire Promise

MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Mer 3 Mai 2017 - 21:58

Altria fut surprise par la réaction d'un peu exagéré de Gino qui la gêna un peu. Si on avait était dans un manga, on aurait pu voir sa gêne représenter pas une grosse doute d'eau qui coulerait a l’arrière de sa tête . Elle se mit à soupirer un peu d’exaspération quand il parla du fait qu'il était loin d’être sexy comme il était. Elle en pouvait être que d'accord sur le coup avec ses deux mouchoirs qui sorté de ses orifice naseau. Une chose qui était sure, c'est qu'il allait souvenir de leur première fois ensemble pendant longtemps. La situation changea quand il se mit enfin à s'approcher d'elle pour la prendre par la taille. Il se mit alors a lui posez des questions qui lui semblèrent un peu hors sujet ce qui la fit un peu rire.

« Tu crois que c'est vraiment le moment de parler du travail ? »

Les choses devenu enfin sérieuse quand il se mit à l'embrasser avec fougue la jeune femme. Elle se délecter de cet instant, car elle pouvait sentir ses mains puissantes lui masser avec fermeté sa poitrine. Elle se mit à rougir quand il finit pour lui caresser son visage et lui dire de si belles paroles.

« Tu sais mon beau chasseur, je suis loin d’être un ange... Je cherche qu'une simple femme, qui t'aime et qui demande pourtant qu'une vie simple a tes côtés. »

Elle répondit à son baiser et le laissa se déshabiller devant elle qui l'observait avec intérêt. Il se positionna sur le lit dans une pause plutôt sexy. Elle se mordit la lèvre inférieure contemplant un peu la chance qu'elle avait. Altria ne mit pas trop de temps à se faire attendre pour grimper sur le lit à la manière d'une féline. Elle se mit au dessus de Gino profitant qu'il soit sur le do afin de tenir ses main comme pour le maintenir. Il ne s'agissait que d'un jeu, car elle ne mettait aucune force et pouvait très vite prendre le dessus. La femme se mit embrasser le cou de Gino avec passion. Altria baissa ses baisers sur son torse en même que ses mains qui caresser les bras tendus du chasseur. Le chef des Purificateur ne mit pas longtemps à mettre sa main sur le caleçon du jeune homme pour caresser le membre déjà actif.

« Ne bouge pas…. Je vais entretenir la lame que tu caches ... »

Elle continuer a baiser son torse avant de descendre ses lèvres jusqu'au bas-ventre du jeune homme. Elle commença par retirer le caleçon pour le jeter a coter d'elle et ne fut pas désagréablement surprise. Altria se mit à prendre le membre pour le caresser faisant un mouvement de vas et viens. Elle finit d’ailleurs par lécher la lame du bas jusqu'en haut pour finir par suçoter le bout du gland.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Templier Chasseur
FondatriceTemplier Chasseur
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 16/09/2014

Messages : 122

Feat : En Italie
Argent : 2212


MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   Ven 26 Mai 2017 - 1:22

Elle disait n'être qu'une fille ordinaire qui ne demandait qu'avoir une vie simple à ses côtés, ce qui le faisait sourire, car il n'était pas du tout contre d'essayer de réaliser son rêve. Lorsqu'elle vint le rejoindre et lui bloqua ses mains, il les fit bouger un peu, juste pour faire genre qu'il était une pauvre victime qui allait bientôt découvrir les joies d'un vice contre lequel il était sensé être contre en jouant ce rôle, car à la manière dont elle lui tenait ses bras, il avait bien comprit qu'elle avait envie de jouer et du coup, il en avait fait de même, ayant tout de même vite arrêté pour ne pas lui faire mal, surtout lorsqu'elle ce mit à l'embrasser un peu partout.

"Tes baisés ressemblent à des petites papillons qui ce posent très rapidement sur ma peau, c'est mignon"

Ces propos pouvaient peut-être être sortis de leur contexte, et pourtant, il lui avait dit ce qu'il en pensait sans vraiment réfléchir à une quelconque logique. Ensuite, elle lui dit de ne pas bouger, car elle allait s'occuper de sa lame, ce qui eût l'air de l'amuser et en même temps lui plaire.


"Faites donc gente dame !"

Dit-il en rigolant, tandis qu'elle lui faisait des baisés qui allaient jusqu'à son entrejambes, ce qui lui donnait chaud, vraiment très chaud. Quand elle enleva le caleçon, son soldat ce mit tout de suite au garde à vous, semblant être impatient d'aller conquérir une terre inconnue et qui avant, lui était inaccessible. Etant de taille moyenne, pas trop gros, ni trop petit, Altria allait avoir de la matière avec laquelle jouer, ce qu'elle fit de suite et lui donna encore plsu chaud.


"Oh quel effet tu me fait, c'est impressionnant ! Je vais essayé de me retenir pour que tu ne sois pas trop déçue. Enfin ont peut toujours le faire plusieurs fois, ça me dérange pas"

Par respect pour sa belle blonde, il allait essayer de ne pas cracher la mayonnaise dans sa bouche, ni trop vite, sinon elle n'aurait pas le temps de prendre son pied et il comprendrait très bien qu'elle soit déçue en n'ayant pas eût son compte, ce dont pourquoi il lui précisa que ça ne le dérangeait pas de prolonger le plaisir, même s'il sentait que demain il pourrait être fatigué en ayant trop abusé des bonnes choses, mais sur le coup, il s'en fichait bien de ce détail, pensant en même temps que les préliminaires risquaient d'êtres courtes, montrant ainsi qu'il n'y avait pas que lui qui n'était pas indifférent à ses charmes.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et à la fin de l'histoire, le chasseur prit le coeur de la princesse... Commençons un nouveau conte de fée sombre et désastreux (PV Altria)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TOUS LES ENFANTS M'APPELLENT MAMAN de Kathy Harrison
» ANNA ET LE PERE NOËL de Jacques Mazeau
» Les duos de l'Akatsuki
» [A LIRE] Histoire de la taverne + Tuto d'upload.
» HISTOIRE DE LUMUMBA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Akatsuki Academy :: Kuragari :: La ville sombre :: Bar mal famé-
Sauter vers: