Bienvenu à l'Académie Akatsuki.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Réunion secrète dans l'académie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre
Chef des Dominateurs
Professeur d'Histoire
Seigneur Jimbolo
MembreChef des DominateursProfesseur d'HistoireSeigneur Jimbolo
avatar
Age : 23
Date d'inscription : 01/12/2012

Messages : 298

Argent : 3844

Familier : Attila, un immense basilic


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomJusbiolos
PrénomJim
Âge39 ans
RaceMutant
Lieu de naissanceInconnu
ActivitéChef des Dominateurs
Professeur d'Histoire
Pouvoirs / Capacités- Télékinésie
- Télépathie
- Champ de force
- Projection d'éclairs

MessageSujet: Réunion secrète dans l'académie   Jeu 26 Mai 2016 - 23:57

Jim avait appris que l'une de ses mercenaires avait réussi à devenir la nouvelle directrice de l'académie, cette mercenaire n'est autre que Shibumi, celle qui avait pourtant été capturé par des professeurs dans l'académie. Il trouvait astucieux la manière dont elle s'est prise pour s'emparer de l'académie, mais il trouve anormale qu'elle devienne sa supérieure, donc il compte bien avoir une discussion avec elle. Il avait demandé à Killua de le rejoindre quand il le pourrait à cette petite réunion secrète. En attendant, il arrive seul dans le bureau de la directrice et là, il fit face l'esprit de l'académie, Akatsuki. Jim la connaissait assez, il était sûrement la personne qui la connaissait depuis plus longtemps en vu du fait qu'il avait été orphelin ici alors qu'il était l'orphelinat Coeur D'Ange. Akatsuki n'affichait aucune gaité en le voyant, elle affichait un air neutre.

"Jim...tu as bien grandi depuis le temps. Mais tu n'as rien à faire ici après avoir tenté de souiller ces lieux".


"Ce sont ces monstres qui le souillent, pas moi, moi, au contraire, je compte lui rendre son honneur".


"Tu ferais mieux de te soucier de ton propre honneur après ce que tu as fait à Cécilia Magister".


En l'entendant dire ça, Jim affiche un regard sombre et dit :
"Taisez-vous! Ce qui est arrivé est la faute de ces monstres! Pas la mienne! Si ces créatures n'étaient venus dans notre monde, Cécilia serait toujours en vie!"

"Ton chagrin pour ce que tu es arrivé est tellement immense, que tu préfères rendre responsable quelqu'un d'autre que toi-même".


Après avoir dit ces paroles, Akatsuki disparaît. Jim s'installe alors sur le fauteuil de la directrice et se met dos à l'entrée, quand il sent la principale intéressée arriver, il se retourne en faisant tourner le fauteuil en disant :
"Bonjour, Shibumi".

~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 129

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2409


MessageSujet: Re: Réunion secrète dans l'académie   Ven 27 Mai 2016 - 21:31

HS . Oh une intervention d'Akatsuki, ça faisait longtemps ! J'ai adoré comme tu l'as jouée ♥

Shibumi trainait dans les couloirs de l'académie, toujours suivie de Borris qui ne pouvait vraiment plus se défaire de l'emprise de sa maîtresse, car elle le voulait partout à ses côtés, comme un bon chien que l'on promène pour avoir la cote auprès de ses fans... Depuis qu'elle était au pouvoir, elle en avait fait de ces vacheries à ces pauvres élèves, et le pire était que lorsqu'ils se croyaient hors de danger, c'était les esprits d'Imperio qui s'occupaient de lui rapporter les nouvelles, ce qui lui permettait d'être au courant de tout et de pouvoir continuer à sévir... Ah franchement, quel brave petit-frère il faisait ! Se rendant à son bureau, étant en train de composer une chanson qui était : https://www.youtube.com/watch?v=ApiVL39k8QU Le loup-garou osa dire ce qu'il en pensait, la coupant ainsi dans sa composition.

- Croyez-vous que cette chanson sied vraiment à votre statut ?

"Oh que oui ! Je vais faire un succès avec cette petite chansonnette, je le sens ! Pourquoi, elle ne te plait pas ? Attention, je te préviens que si tu me contredis..."

- ça sera la chaîne et le gourdin... Hou, ça me fait horriblement peur ! Vous croyez vraiment que cela me fait peur après tout ce que vous m'avez fait subir jusqu'à présent ? Un peu plus ou un peu moins, quelle est la différence ?

"Sale cabot, dès que j'en aurais le temps, je te montrerais ce qu'il en coûte de me manquer du respect !"

Shibumi n'avait pas du tout aimé qu'il critique sa chanson et encore moins qu'il se moque d'elle. Se retenant de lui en foutre une pour garder son image de directrice, même si c'était peine perdu vu tout ce qu'elle avait déjà fait subir aux élèves. Une fois dans son bureau, elle fût surprise d'y trouver Jimbolo assise dans son fauteuil, car elle ne se souvenait pas l'avoir convoqué dans son bureau. Y avait-il une réunion secrète ? Sûrement ! Refermant vivement la porte derrière elle, son esclave qui lui servait de secrétaire, se prit la porte en pleine tête. Après avoir émit un faible couinement plaintif, comme un animal blessé, il ouvrit la porte et la referma derrière lui en se tenant le nez dans sa main.

"Que me vaut l'extrême honneur de votre visite dans cet humble bureau cher seigneur ? Toi tu as intérêt à ne rien dire et à rester à carreaux, sinon je te fais empailler ! Je ne me souviens plus, vous avez quelque chose contre les animaux de compagnie ? Une quelconque allergie ? Sinon je lui dit de s'en aller, il n'y a pas de soucis"


Elle avait fait une légère révérence devant son seigneur, puis elle s'était redressée et lui avait lancé un regard très sérieux. D'un côté, elle était heureuse de le revoir, mais d'un autre, elle ne savait pas si elle devait vraiment se réjouir de la présence de son supérieur. Qu'allait-il lui dire d'important ? Parlant au lycan, ce dernier savait combien elle était stressée, alors il n'ajouta rien, préférant faire ce qu'elle lui avait demandé, car vu comme elle était tendue, elle était bien capable d'allier le geste à la parole sur un coup de tête.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Mercenaire de la Foudre
Élève de Première Année
Raiden
MembreMercenaire de la FoudreÉlève de Première AnnéeRaiden
avatar
Age : 22
Date d'inscription : 09/01/2015

Messages : 296

Argent : 3284

Familier : Pichu, une souris électrique


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomJusbiolos
PrénomKillua
Âge12 ans
RaceMutant
Lieu de naissanceFrance, Ville Sombre
ActivitéMercenaire de la Foudre
Élève de Première Année
Pouvoirs / CapacitésManipulation de l'électricité

MessageSujet: Re: Réunion secrète dans l'académie   Sam 28 Mai 2016 - 0:05

Killua était vraiment très énervé du cours de dessin, comment cette moins que rien pouvait le menacer ?! Cette fille qui devrait rester sous ses ordres ! Il était bien décidé à l'a dénoncer à son père et à Shibumi. Même si Lucas n'a rien fait, tant pis pour lui, il prendra aussi. Il croisa son père dans les couloirs de l'académie. Il voulait lui dire pour ces deux-là mais son père le laissa pas parler et lui dit seulement qu'il devait le rejoindre dans le bureau de la directrice quand il pouvait. Son père a su enfin pour Shibumi ! Il voulait surement savoir comment elle a fait pour être directrice ? Ou même mieux ? Etre directeur à sa place. Ça serait une libération car il arrêtera enfin de faire le gentil garçon.

Il alla alors dans sa chambre et dit à Pichu de rester dans la chambre en attendant. Pichu n'était pas contre car il détestait ces personnes qui avaient une très mauvaise influence sur Killua, surtout son père. Mais il voulait à tout pris que Killua ne dénonce pas au moins Lucas. Elysa il l'a dénoncera c'est sur, ça sera peine perdue mais Lucas c'est possible. Il dit alors à Killua avant qu'il parte : "Tu vas pas le faire quand même ?"

"Il le faut, tu le sais bien."

"Non ils ne sont pas sensés savoir toute façon. Je te l'ai déjà dit."

"Arrête Pichu ! Je vais le faire un point c'es tout !"

"Pense à Rox...C'est comme mon frère, on est de la même race moi et lui. Si tu lui fais du mal, c'est comme si tu me faisais du mal. A ma propre race !"

Killua baissa la tête, il commença à avoir honte de ce qu'il va faire. Il dit d'un ton pas sur à Pichu : "Mais ça a rien avoir...Toi t'es mon ami..."

"Et alors ? Si ça se trouve, tu aurais pu avoir comme familier Rox et Lucas moi. Tu m'aurais fait souffrir parce que on se serait pas rencontré ?"

Pichu commença à avoir les yeux de larmes en pensant à cela. Killua baissa la tête et réfléchit et n'arrivait pas à imaginer Pichu souffrir. Il se remit de ses idées et dit alors d'un ton enthousiaste : "T'as raison ! Il n'as pas à souffrir ! Je ne vais pas les mettre en danger. Ils continueront à être heureux tant qu'ils le peuvent."

Il fit un gros câlin à Pichu en souriant : "T'es génial Pichu."
Pichu sourit à son tour et dit en faisant la gueule : "Allez va les rejoindre."

Killua parti alors vers le bureau de la Directrice. Il entendit des voix à l'intérieur et se pencha pour écouter ce qu'ils se disaient. C'était bien son père et Shibumi à l'intérieur. Cette dernière parla alors de son serviteur en demandant si elle devait le faire sortir. Killua entra alors, il aperçut son père assis dans le fauteuil de la Directrice et se dit que après tout, ça ne le choquait pas. Il ne pouvait pas s'empêcher de faire le chef, ce qui le fait un peu sourire. Il se tourna alors vers Shibumi et dit "Ton chien pue, il devrait sortir."

Il dit cela d'un ton normal, sans adresser le moindre regard à Boris le principal concerné. Le jeune garçon attendit que Shibumi fasse sortir le loup garou, si ça ne dérangeait pas son père et que Shibumi décide de le garder dans la pièce. C'est pas grave mais Killua voulait montrer encore une fois qu'il était supérieur à n'importe quel esclave, même ceux de Shibumi.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Dominateurs
Professeur d'Histoire
Seigneur Jimbolo
MembreChef des DominateursProfesseur d'HistoireSeigneur Jimbolo
avatar
Age : 23
Date d'inscription : 01/12/2012

Messages : 298

Argent : 3844

Familier : Attila, un immense basilic


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomJusbiolos
PrénomJim
Âge39 ans
RaceMutant
Lieu de naissanceInconnu
ActivitéChef des Dominateurs
Professeur d'Histoire
Pouvoirs / Capacités- Télékinésie
- Télépathie
- Champ de force
- Projection d'éclairs

MessageSujet: Re: Réunion secrète dans l'académie   Sam 28 Mai 2016 - 1:03

Dès que Shibumi était entrée dans la pièce, Jim, venu en tant que Jimbolo, ne faisait attention à la ridicule entrée de son esclave, restant impassible. Quand Shibumi l'interroge sur la raison de sa venue, Jimbolo voulait lui répondre, mais il s'interrompe en voyant arriver son fils Killua, en faisant un remarque sur la présence de Boris. Jimbolo reste neutre et dit : "Sa présence ne me dérange pas du moment qu'il se tienne tranquille et ne se mette pas à aboyer".

Jimbolo n'avait pas pu s'empêcher une blague raciste sur les loups-garous un peu suivant celle de Killua, mais un peu plus délicat que la sienne. Jimbolo décide tout de même que ce n'était pas le moment de rigoler, il dit alors :
"Bref, ce n'est pas le moment de plaisanter, assayez-vous. Au fait, Killua, ce sera bientôt ton anniversaire il me semble et tu seras bientôt en âge d'avoir ton propre esclave, ça te plairait un esclave comme cadeau? Évidemment que oui. Tous les Dominateurs de ton âge rêvent d'avoir son esclave à lui. Espérons juste qu'il ne se rebellera pas comme celui de Lana Kokoro. Enfin, je m'égare, je m'égare".

Jimbolo avait parlé sur un ton sérieux, puis, légèrement enjoué en parlant de l'anniversaire de Killua et en lui demandant son cadeau, mais il n'attend même pas qu'il lui réponde, jouant les possessif et décidant à sa place de ce qu'il aurait à son anniversaire, sans se préoccuper de savoir s'il aurait préféré autre autre. Puis, il reprend son sérieux et regarde Shibumi.


"La raison de ma présence est que je voulais te féliciter d'avoir réussi à renvoyer Haneko de la direction de l'académie et de t'en être emparé".


Puis, son ton se fait plus dure.


"Je voulais aussi te faire part de mon mécontentement. Il est inacceptable que toi, qui est inférieur à moi, devienne directrice de cet établissement, donc on va faire en sorte que je le devienne et pas de discussion. Est-ce clair?"

~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 129

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2409


MessageSujet: Re: Réunion secrète dans l'académie   Sam 28 Mai 2016 - 13:33

En entendant les propos du père et du fils, le loup-garou restait zen, mais on voyait bien à son regard, que si Shibumi lui donnait l'ordre de les attaquer, il le ferait avec le plus grand des plaisir. Shibumi ne semblant pas être atteinte par ces blagues, resta impassible, jusqu'à ce que Jimbolo parla de l'anniversaire de Killua. Oh déjà ? Il grandissait trop vite ce petit bonhomme ! Il semblait que cela ne faisait que hier qu'il avait rejoint le rang des mercenaires et à présent, il allait recevoir son tout premier esclave... Oh que c'était émouvant ! Se ressaisissant, la miss prit la parole avec un ton joyeux.

"Oh c'est super ! Tu verras, ça va te plaire d'en avoir un rien qu'à toi ! Après tu peux tomber sur un bon, comme sur un mauvais, mais c'est cool d'en avoir un, d'ailleurs, j'ai eus lui comme premier esclave et il ne m'a pas déçue !"

- En parlant d'anniversaire, c'est bientôt le mien...

"Ah bon ? Bon bah ça sera l'occasion d'aller chez le véto te faire des vaccins !"

- Comme madame est trop bonne...

"Par contre, si vous lui offrez son premier esclave, moi je ne saurais pas quoi lui offrir, il faudra donc que tu me dises ce que tu veux d'autre mon cher Killua"

Son esclave était bien content qu'elle l'apprécie, mais il n'avait pas besoin qu'elle le dise pour qu'il le sache, car c'était lui qu'elle emmenait partout avec elle, alors qu'elle en avait pleins d'autres à son service. Il en profita pour glisser un mot à sa maîtresse, qui en fût très surprise. Elle ne pensait pas que lui aussi aurait bientôt son anniversaire. Ne voulant pas montrer son affection pour son esclave, elle lui sorti une vacherie, car elle savait très bien qu'il n'aimait pas être traité comme un animal et encore mois aller chez le médecin. Toutefois, il se disait que si elle disait ces paroles, c'était pour lui offrir un truc sympa lorsqu'ils seraient en tête-à-tête, ce qu'elle faisait assez souvent.

Disant ensuite, avec un air ennuyé, qu'elle ne savait pas quoi offrir à Killua, elle espérait qu'il sache ce qu'il voulait à côté, car elle ne voulait pas venir à son anniversaire avec une bête boite de chocolat, cela ne se faisait pas, surtout pour le fils de son boss. Quand ce dernier la félicita, la miss eût une mine réjouie, qui ne s'en alla pas, même quand il lui fit sa réflexion, comme quoi, ce serait à lui d'être à la direction. Ah sacré boss, il ne pouvait pas s'empêcher de vouloir tout diriger, comme quoi, il ne changeait pas, même en prenant une autre identité depuis un long moment passé en ces lieux, qui n'étaient pas encore assez sombre à son goût.


"Sachez seigneur que le changement de post ne passe pas inaperçu chez ces faibles. Ils se poseront des questions, ils diront qu'on a couché ensemble pour que vous ayez le poste, je le vois déjà écrit partout dans les magazine et cela me dérange un peu, car je suis prête à me marier avec Yan, il n'y a plus qu'à choisir une date de mariage, je ne voudrais pas qu'il me fasse faux bond à cause de la presse. Si vous voulez qu'on échange les rôles, il faudra une bonne excuse, en avez-vous une ? De plus, que me donneriez-vous comme poste à l'académie en échange ? Je dois avouer que les torturer en ces lieux me procure un bonheur immense !"

Shibumi ne protestait pas, elle voulait juste faire comprendre à son patron que faire l'écahnge des rôles devait se préparer. En plus, elle ne voulait pas perdre Yan, surtout pas après avoir donné la plume de phénix à sa mère, qui lui permettait d'avoir sa bénédiction, donc du coup, elle serait assez dégoûtée de ne pas pouvoir se marier à cause des ragots du village. Par contre, elle était extrêmement plus que sincère en disant qu'elle aimait faire du mal à ces élèves et que cela l'embêterait de partir, car cela était véridique.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Mercenaire de la Foudre
Élève de Première Année
Raiden
MembreMercenaire de la FoudreÉlève de Première AnnéeRaiden
avatar
Age : 22
Date d'inscription : 09/01/2015

Messages : 296

Argent : 3284

Familier : Pichu, une souris électrique


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomJusbiolos
PrénomKillua
Âge12 ans
RaceMutant
Lieu de naissanceFrance, Ville Sombre
ActivitéMercenaire de la Foudre
Élève de Première Année
Pouvoirs / CapacitésManipulation de l'électricité

MessageSujet: Re: Réunion secrète dans l'académie   Dim 29 Mai 2016 - 11:41

Killua se mit à rigoler en entendant la blague de son père à l'encontre de Boris. Ensuite Jimbolo les demanda de s'asseoir, Killua et Shibumi firent ce qu'il demande. Jimbolo se mit d'abord à parler de l'anniversaire de Killua qui sera bientôt. Killua eut une mine très enjoué car il était content que son père pense à son anniversaire, même si il ne l'avait jamais oublié. Par contre il baissa la tête quand il parla de lui offrir un esclave comme cadeau. Killua n'en avait pas besoin, il préférait un autre cadeau plus marrant. Par contre Shibumi avait l'air encore plus enthousiaste que Killua car elle au contraire, adore avoir des esclaves contrairement à lui.

Killua est un garçon égoïste et capricieux. Et surtout il a encore un esprit d'enfant donc quand il est question de son anniversaire, il est content comme tout autre enfant et donc les cadeaux sont très importants pour lui. Et tout enfant capricieux n'aime pas avoir autre chose que ce qu'il veut. Donc même si il n'aimait pas contredire son père, il voulait lui faire savoir son mécontentement. Il croisa les bras et fit la tête comme un enfant et dit : "Non pas un esclave ! C'est nul un esclave ! J'ai des jouets qui sont plus marrants. Je veux un autre cadeau !"

Son père en profita pour parler d'une certaine "Lana Kokoro" à qui son esclave s'est apparemment rebellé. Killua demanda alors d'un air étonné en décroisant ses bras : "C'est qui ?"

Même si c'était pas le moment pour poser des questions, il s'en fichait. Il était un peu remonté contre son père. Shibumi de son côté parla un peu de l'anniversaire de Boris, Killua s'en fichait donc il en profita pour examiner un peu la pièce. Mais quand Shibumi parla du cadeau qu'elle aimerait offrir à Killua. Ce dernier reprit le sourire et se tourna vers Shibumi d'un coup et lui dit d'un ton enjoué : "Ah c'est vrai ?! Cool ! Je veux une machine qui donne des bonbons à l'infini !"

Jimbolo s'adressa ensuite à Shibumi et l'a félicita d'abord d'avoir pris l'académie. Killua rajouta qu'elle avait bien joué en souriant. Par contre Jimbolo parla de son mécontentement d'être en dessous d'elle car c'est lui qui devrait être au dessus de tout le monde. Killua s'attendait car il savait qu'il ne pouvait pas s'empêcher d'être le chef et de commander. Killua était content en imaginant son père directeur de cette académie.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Dominateurs
Professeur d'Histoire
Seigneur Jimbolo
MembreChef des DominateursProfesseur d'HistoireSeigneur Jimbolo
avatar
Age : 23
Date d'inscription : 01/12/2012

Messages : 298

Argent : 3844

Familier : Attila, un immense basilic


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomJusbiolos
PrénomJim
Âge39 ans
RaceMutant
Lieu de naissanceInconnu
ActivitéChef des Dominateurs
Professeur d'Histoire
Pouvoirs / Capacités- Télékinésie
- Télépathie
- Champ de force
- Projection d'éclairs

MessageSujet: Re: Réunion secrète dans l'académie   Lun 30 Mai 2016 - 0:40

Quand Killua fait son caprice, Jim n'apprécia pas du tout, il n'aimait pas qu'on le contredise et qu'on lui manque de respect et l'attitude de Killua était clairement un manque de respect. Il lance alors un regard noir à Killua, un regard effrayant dont il ne devait pas être habitué car avant, quand il avait cet air, il avait son masque. Il dit sur un ton dur et sévère : "Ça suffit Killua! Tu auras ton propre esclave que tu le veuilles ou non, à moins que tu préfères pour ton anniversaire un petit séjour dans les mines du QG au côté des esclaves à devoir faire la même besogne qu'eux".

Et oui, fallait pas le chercher, vu qu'il savait que son fils aimait se sentir supérieur aux esclaves comme tous les Dominateurs, il se doutait que s'il était forcé de faire la même tâche qu'un esclave au côté des autres esclaves, ce serait pour lui une grande humiliation. Shibumi essaie d'expliquer à Killua que c'était bien d'avoir un esclave, mais le gamin ne semble pas convaincu. Ensuite, quand Jim évoque l'histoire avec Lana, Killua s'interroge là-dessus.


"Lana Kokoro était l'héritière de la famille Kokoro, une riche famille qui fait partie des Dominateurs. Lors de la bataille, son esclave, un demi-ange et demi-démon du nom de Kenshi, s'est retourné contre elle et l'a tué. Son père veut faire de la capture de cet esclave une affaire personnelle".


Shibumi propose ensuite à Killua de lui offrir ce qu'il veut, quand Killua fait part de son souhait, Jimbolo dit d'un ton sec :
"Killua! Tiens-toi tranquille, tu me fais honte à agir comme ça, c'est indigne d'un mercenaire".

Après avoir tenté de calmer Killua, il décide de passer aux chose sérieuse, quand Shibumi donne son avis sur l'idée de Jimbolo. Par contre, quand elle évoque Yan, Jimbolo dit :
"Je suis désolé de te dire ça, mais ton mariage n'aura pas lieux...Yan a eu un accident lors d'une mission qu'il a fait avec Dora et il est mort, ainsi que Dora d'ailleurs, donc ton projet de mariage est annulé du coup".

Jimbolo avait dit ça en ne montrant pas la moindre émotion sur son visage, même si au fond, il regretté la mort de son mercenaire du feux qui était un de ses meilleurs éléments.


"Mais on n'a pas le temps de les pleurer, gardons cette tristesse pour la transformer en haine qui nous permettra de détruire nos ennemis. Bref, pour mon plan, je ne te demande pas de me donner le poste comme ça. Vois-tu, personne ici n'a confiance en toi et la moitié des personnes savent ou se doutent de qui tu es vraiment. Si tu me donnes le poste comme ça, je risque de me faire passer pour ton complice et perdrait la confiance de tous. Donc, j'ai décidé d'accentuer la confiance qu'ils ont en moi en te démasquant, te battant et te livrant à la justice. Je serais alors considéré comme un héros et me ferait nommé directeur par le ministère de l'éducation grâce à mon pouvoir de persuasion mentale. Ne t'en fais pas, en tant que Jimbolo, je te ferais évader de la prison de suite après ton emprisonnement".

~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 129

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2409


MessageSujet: Re: Réunion secrète dans l'académie   Lun 30 Mai 2016 - 1:15

Killua n'avait pas l'air d'aimer le cadeau proposé par son paternel, mais il n'avait pas à protesté, il l'aurait quand même et Shibumi trouvait bien que Jimbolo insiste. Par contre, elle se demandait comment trouver la boite de bonbons qui seraient distribuable à l'infini. Même si son père semblait être contre, Shibumi n'avait pas le choix, si le fils du seigneur voulait quelque chose, il l'obtiendrait.

"Je ferais de mon mieux pour te trouver ce que tu désires"

Lorsque Jimbolo dit que son mariage était annulé parce que Yan était mort, Shibumi eût des yeux ronds d'étonnement, puis ensuite, sa colère fût tellement grande quelle plongea la pièce dans le noir quelques minutes, mais pas longtemps, car lorsque la lumière revint, on pouvait voir son esclave qui la maintenait contre le mur pour l'empêcher de tout casser et de se faire du mal. Il avait de la peine à la maintenir, car elle était enragée, mais c'était pour son bien qu'il le faisait. En entendant le plan de son chef, elle se calma quelques minutes.


"Faites ce que vous voulez, j'en ais rien à foutre ! Vous feriez même mieux de me tuer, cela me libérerait de vivre dans ce monde sans lui ! Putain on était prêt à se marier et vous me le dites sans aucuns tact, vous êtes vraiment monstrueux parfois ! Vous avez raison, je vais les tuer un à un, comme ça, je suis sûre de ne pas rater celui qui aura tué mon amour ! Oh et vous savez pour votre Kanashi.... Pardon, votre Kenshi, c'est moi qui suis triste pas lui.... Il se trouve dans cette académie, il n'a qu'à venir le chercher quand il le veut !"

En apprenant la nouvelle, Shibumi venait de mourir de l'intérieur, c'éait pour cette raison que ses yeux semblaient si vides d'expressions lorsqu'ils n'affichaient pas de la haine et de la colère. Son esclave avait peur pour sa maîtresse, car même si elle était horrible avec lui, il ne voulait pas qu'elle meurt comme Lana, Yan et Dora. Après s'être assise à nouveau sur sa chaise, Shibumi semblait être prête à tout pour pourrir la vie de n'importe quelles créatures magiques, sauf bien évidemment ses propres esclaves, car elle savait qu'eux n'y pouvaient rien, car étant à son service, ils n'avaient pas le temps pour un meurtre.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Mercenaire de la Foudre
Élève de Première Année
Raiden
MembreMercenaire de la FoudreÉlève de Première AnnéeRaiden
avatar
Age : 22
Date d'inscription : 09/01/2015

Messages : 296

Argent : 3284

Familier : Pichu, une souris électrique


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomJusbiolos
PrénomKillua
Âge12 ans
RaceMutant
Lieu de naissanceFrance, Ville Sombre
ActivitéMercenaire de la Foudre
Élève de Première Année
Pouvoirs / CapacitésManipulation de l'électricité

MessageSujet: Re: Réunion secrète dans l'académie   Lun 30 Mai 2016 - 2:29

Jimbolo n'était pas du tout content de l'attitude de Killua au sujet de son cadeau d'anniversaire et lui fit bien savoir en lui lançant un regard très effrayant. C'était la première fois que Killua se senti aussi mal à l'aise quand son père le regarde, car avant il avait son masque. Et même si malgré le masque il lui faisait déjà très peur, maintenant il lui fait encore plus peur car on voit son regard qui est plus menaçant. Killua eut un regard effrayé, il se mit à trembler et baissa la tête direct pour plus le regarder et se remettre. Du coup durant sa remontrance, il avait la tête baissé et même si il voulait vraiment protester car il ne voulait pas d'esclave, il ne saurait pas quoi en faire et ne voulait pas non plus travailler avec eux. Il ne dit plus rien. Il soupira juste doucement : "Pfffff..."

Il se dit tout de même dans sa tête, donc c'était pour lui-même : *Il a intérêt à être bien car sinon je le tue...*

Shibumi avait l'air embêté pour trouver le cadeau que Killua demandait mais voulait tout de même le trouver. Par contre Jim dit encore une remarque sur l'attitude de Killua. Ce dernier se calma d'un coup car il avait peur que son père perd patience et le corrige. Il en était capable. Il croisa les bras, baissa la tête en disant tristement à Shibumi : "Non c'est bon t'embêtes pas. Offre moi ce que tu veux." Il regarda juste une seconde son père et rebaissa la tête : "Ça m'est égal toute façon. J'ai déjà tout ce qui me faut."

Jimbolo répondit tout de même à Killua au sujet de Lana Kokoro en évoquant Kenshi. Killua voulu dire à son père qu'il a cru le voir dans l'académie mais pour l'instant il n'osa plus s'adresser à son père. Quand Shibumi parla de Yan, Jimbolo en profita pour lui informer de son décès et de celui de Dora par la même occasion. Bien sur il le dit sans tact. Killua fut très surpris par la nouvelle, il remonta alors la tête en ayant des yeux très ronds : "Non...C'est pas possible.."

Killua n'avait pas forcément une grand affinité avec eux, comme avec tous les autres Dominateurs mais il était énervé car c'était quand même deux mercenaires en moins. Et il savait que le groupe allait prendre un coup à cause de ça. Jimbolo enchaîna en parlant de son plan pour devenir directeur. La pièce se mit d'un coup dans le noir à cause du pouvoir de Shibumi qui était déchiré par la nouvelle. Killua allait utiliser son pouvoir pour rallumer la pièce mais elle revient très vite dans la lumière. Soudain Killua fut témoin d'une grosse peine de cœur, Shibumi était hors d'elle, elle était énervé et très triste, elle s'énerva contre son chef en disant qu'il n'avait pas de tact et qu'il était monstrueux. Killua était d'accord avec elle mais ne dis rien bien sur. Il se leva alors et essaya de maîtriser Shibumi avec Boris. Il arriva à la remettre bien sur son siège, avec ses deux bras il toucha ses épaules et lui dit droit les yeux "T'inquiètes pas, on va venger la mort de ton mari. On tuera ces enfoirés en les faisant souffrir. Je te le garantis."

Killua voulait bien se conduire et maîtriser la situation car il savait que son père était déjà bien remonté contre son fils qui lui avait manqué de respect, là il serait énervé contre ses deux mercenaires, même si Shibumi avait une bonne raison, elle avait perdu son amoureux et son chef lui avait dit sans aucune émotion. Il voulait être compréhensif pour une fois, car normalement il n'aime pas ce genre de réaction mais elle a toujours voulu lui faire plaisir à ses anniversaires, encore maintenant et donc il veut lui rendre la pareille. Quand il jugea qu'elle s'était assez calmé, Killua lui tapota l'épaule gentiment en signe de soutien et se rassit. Il était redevenu sérieux, il n'était plus l'enfant capricieux de tout à l'heure. Il était maintenant le fier mercenaire de la foudre.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Dominateurs
Professeur d'Histoire
Seigneur Jimbolo
MembreChef des DominateursProfesseur d'HistoireSeigneur Jimbolo
avatar
Age : 23
Date d'inscription : 01/12/2012

Messages : 298

Argent : 3844

Familier : Attila, un immense basilic


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomJusbiolos
PrénomJim
Âge39 ans
RaceMutant
Lieu de naissanceInconnu
ActivitéChef des Dominateurs
Professeur d'Histoire
Pouvoirs / Capacités- Télékinésie
- Télépathie
- Champ de force
- Projection d'éclairs

MessageSujet: Re: Réunion secrète dans l'académie   Mar 31 Mai 2016 - 1:53

Quand Killua se met à souffler, Jimbolo lui lance un regard menaçant et dit : "Et ne souffles pas".

Puis, Killua décide de ne pas avoir sa machine, Jim s'en fiche un peu, c'était son problème, par contre, quand Shibumi se met à s'énerver après avoir appris la mort de Yan et manque de respect à Jim, ce dernier fronce les sourcils et là, Shibumi se retrouve propulsée contre le mûr violemment. Jim se lève ensuite et dit :
"De quel droit tu me parles sur ce ton? As-tu oublié qui je suis? Je te conseille de te reprendre rapidement, ce n'est pas moi ton ennemi, mais ceux qui sont responsable de la mort de Yan, à savoir, les rebelles, plus particulièrement leur chef, Krieg".

Jim se calme, se rassit et dit :
"Pour ce qui est de Kenshi, je sais déjà qu'il est dans cet académie, comme beaucoup d'autres esclaves en fuite. Le fait d'avoir été libéré de cette malédiction m'a permis de récupérer ma puissance télépathique qui est tel que je peux lire dans les pensées à une longue distance et repérer les esclaves comme si j'utilisais le cérébro. D'ailleurs, quand je m'emparerais de l'académie, je leur réserve un traitement spécial".

~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 129

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2409


MessageSujet: Re: Réunion secrète dans l'académie   Mar 31 Mai 2016 - 19:09

Killua lui avait dit que ce n'était pas grave si elle ne trouvait pas, mais elle allait trouver, parce qu'elle le lui avait promit et parce que rendre heureux le fils du chef pouvait lui apporter que des bons points dans son estime. Quoi qu'il en soit, lorsqu'il utilisa ses pouvoirs sur elle, la miss ne fit rien pour résister et en l'entendant lui parler, elle lui lança un regard noir en se trouvant sur les genoux. C'était le même regard qu'elle avait étant petite, lorsqu'il lui inculquait les règles de la maison, ce qu'elle n'avait jamais apprécié, jusqu'à ce qu'elle se rende compte qu'il faisait ça pour son bien et que cela lui permettait d'évoluer mentalement. Cela faisait depuis une éternité qu'elle ne lui avait pas fait ce regard.

"Dans ce cas, ils mourront tous de mes mains en souffrant atrocement. Le mariage... Oui, il me semble qu'il voulait se marier.... Je peux interférer dans son mariage et enlever sa femme, la torturer, puis la lui rendre en étnat mutilée et leur bébé perdu alors qu'il me baisera les pieds en me remettant gentiment son groupe de rebelles, que je vous donnerais, bien évidemment ! Ahahahahah !!!"

- ça y est, je sais ce qui me plairait pour mon anniversaire ! Que vous ayez une perte de mémoire.

"Je ne te permet pas de m'interrompre pour me dire des idiotes pareilles !"

Shibumi s'était relevée et était en pleine crise de délire mégalomaniaque. Son esclave, ayant l'air inquiet pour sa santé mentale, lui fit part de ses impressions, mais la miss n'apprécia pas du tout ses dires. Elle se retourna et violemment, elle lui envoya une claque magistrale, ce qui le fit baisser la tête, car il voulait simplement son bonheur, mais elle ne semblait pas du même avis. Se rasseyant enfin, elle hocha la tête en signe d'approbation, quand Killua lui dit qu'il allait venger son mari, des petites larmes apparurent dans ses yeux.

"Merci, tu es un amour !"

Elle lui fit un sourire, mais le fit vite s'effacer en serrant les dents, tout en fermant les yeux, ne voulant pas qu'ils voient sa faiblesse, mais c'était assez dur à contrôler, car elle avait l'impression que ses yeux la brulaient. Elle fini par ouvrir à nouveau ses yeux, versants des larmes silencieuses, tandis que son loup-garou préféré lui tendait un mouchoir, qu'elle ne refusa pas. En entendant la suite des paroles de son supérieur, ayant l'air légèrement plus saine d'esprit qu'avant, elle s'était mise à se demander ce qu'était ce traitement spécial, mais ne pouvant pas s'abstenir, elle reprit la parole.


"Qu'Est-ce, ce traitement spécial ? ça a l'air d'être vraiment bien ! Par contre, je viens d'y songer... Je ne remets pas en cause votre plan, mais euh... Comment dire ça ? Bon allons-y franchement ! L'autre folle est encore en liberté, la police n'est pas arrivée à la coincer. Vous ne croyez pas qu'elle va tout foutre en l'air ce que vous avez prévu ? Après tout, c'est un risque à prendre, elle est tellement instable"

Ayant l'air extrêmement gênée, elle s'était mise à balbutier, ne sachant pas comment évoquer le sujet, jusqu'à ce qu'elle se lance à l'eau. Quand elle parlait de "l'autre folle", il n'y avait pas à réfléchir longtemps pour comprendre qu'elle parlait d'Haneko. Bien que cette dernière avait eût un accrochage avec un agent de police, elle était encore en liberté et innocente, et il y avait fort à parier qu'elle risquerait de faire bientôt son grand retour pour leur mettre des bâtons dans les roues.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Mercenaire de la Foudre
Élève de Première Année
Raiden
MembreMercenaire de la FoudreÉlève de Première AnnéeRaiden
avatar
Age : 22
Date d'inscription : 09/01/2015

Messages : 296

Argent : 3284

Familier : Pichu, une souris électrique


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomJusbiolos
PrénomKillua
Âge12 ans
RaceMutant
Lieu de naissanceFrance, Ville Sombre
ActivitéMercenaire de la Foudre
Élève de Première Année
Pouvoirs / CapacitésManipulation de l'électricité

MessageSujet: Re: Réunion secrète dans l'académie   Mar 31 Mai 2016 - 22:22

Ce que redoutait Killua arriva, son père perdit patience et corrigea Shibumi pour son manque de respect envers lui. Quand Shibumi fut propulsé en arrière contre le mur, Killua ferma les yeux en l'entendant se cogner et il regarda son père en pensant qu'il était pire que monstrueux, il était même cruel d'agir de la sorte alors qu'elle venait de perdre son mari. Il baissa la tête direct pour effacer cette pensée et se ressaisir. Shibumi quant à elle, n'avait pas l'air si traumatisée par ce qu'elle venait de subir, elle doit avoir l'habitude ou elle s'y attendait aussi. C'est plus que probable. Elle gifla violemment son serviteur à cause d'une remarque qu'il a fait alors que c'était pas bien méchant. Mais Killua sourit en pensant que c'était mérité.

Quand Shibumi se rassit, elle fut touchée par les paroles de Killua et le remercia. Il fut gêné mais ne le montra pas. Elle fut même tellement touché qu'elle pleura en pensant à son mari. Killua resta impassible et lui dit : "Ne t'habitues pas, je ne suis pas un "amour" comme tu dis. Je veux juste que tu te ressaisisse et reste forte. Et puis je suis sur que Yan serait fière de toi si tu transforme cette tristesse en haine comme dit père, plutôt que tu chiales comme un bébé."

Killua a essayé d'être gentil à sa manière. Ne voulant pas montrer qu'il pouvait être gentil quand il le veut. Ensuite Jimbolo se calma et parla de Kenshi, qu'il était en effet au courant qu'il soit dans cette académie avec d'autres esclaves en fuite. Car son pouvoir s'étant amélioré, il pouvait les repérer. Et d'ailleurs il parla d'un "traitement spécial" pour eux quand il sera directeur.

Killua essaya de masquer sa surprise et sa tristesse en entendant cela. Il pensait surtout à Lucas et à Rox : *Oh non...Lucas...* Il réfléchit dans sa tête en se disant que son père sentait juste des présences mais qu'il ne connaissait pas exactement leurs identités. Il essaya de croire en ça *J'ai promit à Pichu...*

Killua essaya d'oublier Lucas et de se consacrer sur Elysa et dit à son père et à Shibumi : "Je sais pas combien il y a d'esclaves dans cette académie mais j'en ai démaquée une. C'est une petite fille très banale au départ mais je sais pas comment elle a fait, elle a maintenant une apparence d'adulte et elle est actuellement professeur de dessin. Son vraie nom est Elysa. Mais elle s'est mit une autre identité."

Killua ne s'attarda pas sur les détails fâcheux comme quoi elle connaissait son visage et qui l'avait laissé filé par erreur pour sa couverture. Et du coup qu'elle était au courant de la mission d'infiltration. Et ne dit pas non plus qu'il avait menacé dans l'académie car justement ça concernait Lucas. Shibumi s'interrogea aussi sur ce fameux "traitement spéciale" , tant mieux ça éviterait à Killua de poser la question. Elle parla ensuite de l'ancienne directrice Haneko qui était actuellement en fuite et qui n'était pas emprisonnée et qu'elle pourrait tout foutre en l'air. Killua dit d'un ton assuré : "Elle n'y arrivera pas. Elle a toujours la police derrière elle, même si ils n'arrivent pas à la coincer. Si on la voit arriver ici, on la dénonce. Et quand père sera directeur, il sera vu comme un héros. Elle est toute seule."

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Dominateurs
Professeur d'Histoire
Seigneur Jimbolo
MembreChef des DominateursProfesseur d'HistoireSeigneur Jimbolo
avatar
Age : 23
Date d'inscription : 01/12/2012

Messages : 298

Argent : 3844

Familier : Attila, un immense basilic


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomJusbiolos
PrénomJim
Âge39 ans
RaceMutant
Lieu de naissanceInconnu
ActivitéChef des Dominateurs
Professeur d'Histoire
Pouvoirs / Capacités- Télékinésie
- Télépathie
- Champ de force
- Projection d'éclairs

MessageSujet: Re: Réunion secrète dans l'académie   Mer 1 Juin 2016 - 1:01

Quand Shibumi lui lance un méchant regard, Jim ne se laisse pas impressionné et dit d'un ton sec : "Ne me regardes pas ainsi! Je suis ton supérieur! Tu me dois respect et soumission!"

Shibumi finit par retourner sa haine vers les rebelles, par contre, quand elle fait par de son plan, Jim affiche un air impassible et dit :
"Cette manière de se venger est minable, tout ce que tu feras c'est le rendre plus fort car il voudra lui-même se venger, or, le but est de l'affaiblir en plus de le faire souffrir. Ce que je te suggère pour ça est d'enlever son enfant, en faire un parfait petit soldat sous tes ordres et le faire affronter son propre père qui n'osera faire du mal à la chair de sa chaire. C'est mieux, non? Après, c'est qu'un conseil".

Puis, l'esclave de Shibumi fait une remarque déplacée, et eut une correction mais trop insuffisante selon Jimbolo qui utilise alors sa télékinésie pour étrangler le loup-garou en disant :
"Il ne me semble pas qu'on t'a autoriser à prendre la paroles, esclave. Maintenant, couché le toutou!"

Il arrête de l'étrangler, mais utilise sa télékinésie pour plaquer violemment Boris au sol sans faire le moindre geste, juste en se concentrant avec son esprit, ce qui montrait sa grande maîtrise de ce pouvoir. Puis, Jimbolo parle des esclaves présents dans l'académie. Pendant un instant, il cru lire dans les pensée de son fils comme quoi il se faisait du soucis pour un de ses camarades, il allait devoir avoir une explication avec lui à ce sujet. Killua finit par signaler la présence d'une esclave, Elysa, Jim le regarde en ne montrant pas la moindre émotion et dit :
"C'est bien, je suis heureux que tu m’aies signalé la présence de cette esclave, par contre, tu es sûr que tu me dis tout? N'as-tu pas autre chose à me dire, Killua?"

Au fur et à mesure qu'il demandait ceci à Killua, le regard de Jim commençait à se faire menaçant et suspicieux, comme s'il lui donnait un avertissement silencieusement. Il se reprend quand Shibumi lui pose une question sur le traitement qu'il réserve aux esclaves, Jim dit alors :
"Tu le sauras le moment venu, ça sera une surprise".

Shibumi rappelle ensuite la menace qu'est Haneko pour leur plan, après que Killua ait donné son avis, le chef des Dominateurs répond alors calmement :
"Si la police n'arrive pas à la trouver, ce sera nos hommes qui s'en chargeront et nous la feront disparaître".

Il regarde à nouveau Killua et dit :
"Bon, je t'écoute, tu n'as rien à me dire? T'es sûr? Même pas sur un certain Lucas Red?"

Après avoir dit ça, il utilise sa télékinésie pour envoyer Killua valser plus loin dans la pièce. Jim se relève ensuite et s'approche de Killua à qui il donne une bonne gifle avec le dos de sa main, elle était tellement forte qu'on aurait dit un coup de poing. Il utilise ensuite sa télékinésie pour le faire léviter et il resserre sa prise pour écraser tout le corps du gamin. Il affichait un regard effrayant, menaçant.


"Espèce de sale petit ingrat, je t'ai recueillit quand tu étais bébé, je t'ai élevé comme si tu étais mon propre fils, j'ai fait de toi un être supérieur, fort, et c'est comme ça que tu me remercie? En couvrant un esclave? Un simple humain, un être inférieur? Tu ne mérites pas d'être mon fils, ni de m'appeler "père"!"


Il le fait s'écraser au sol et lui donne une autre violente gifle, plus fort encore que la précédente.


"Ce gamin est le fils de Éric Red, un de nos scientifiques qu'on force à travailler pour nous! Mais il refuse de nous obéir car nous n'avions plus de moyen de faire pression sur lui car son fils n'était plus entre nos mains! Juste pour ton stupide familier tu couvres ce mioche qu'on cherche depuis l'année dernière!"


Jim était vraiment énervé par ce qu'avait fait Killua, il retourne derrière le bureau pour s'asseoir et dit :
"Comme punition, tu devras toi-même capturer Lucas, incognito évidemment, le ramener au QG et lui donner toi-même la punition qu'il incombe à un esclave qui s'est enfuit".

~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 129

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2409


MessageSujet: Re: Réunion secrète dans l'académie   Mer 1 Juin 2016 - 18:37

Shibumi réfléchissait aux paroles dites par son chef. Ce qu'il lui avait suggéré n'était pas mauvais, c'était même bien, extrêmement bien ! C'était une idée de génie, mais en même temps, il n'était pas son chef pour rien. Alors que son loup-garou de compagnie était en train de se faire corriger par Jimbolo, Shibumi scruta Killua en lui faisant un sourire, ne croyant pas du tout à ses paroles. L'entendant alors dénoncer une gamine, Shibumi eût l'air étonnée, puis avait eût comme un éclair de génie.

"Oh c'est vrai que ce visage me disait quelque chose ! Elle est fan de ce que je chante, il me semble, je l'ai des fois aperçue en train de m'observer en cachette lorsqu'elle devait s'occuper de nettoyer les locaux. Soit, c'est toujours un plaisir de recevoir ses fans, je m'en occuperais en temps voulu, lorsqu'elle sera à nouveau entre nos mains héhé"

Shibumi s'était frottée les mains en ayant l'air vraiment ravie d'avoir eût cette inforamtion. Par contre, le père de Killua ne semblait pas partager son esprit, ce qui lui fit alors ce demander ce qu'il y avait, car Jimbolo semblait insister sur le sujet. Killua dit alors son point de vue, ce qui la fit rire, puis lorsque son chef dit le sien, elle hocha la tête en ayant l'air d'accord avec lui.


"J'ai déjà mis quelques soldats à sa recherche, mais elle reste encore introuvable. Vous êtes sûr qu'il faudra la tuer ? Vous ne voulez pas vous amuser un peu avec elle avant ? En tout cas, Killua, sache que cette petite peste n'est jamais seule. Elle s'est faite un réseau d'amis assez important, d'ailleurs, j'ai entendu des élèves discuter du sujet, mais je ne suis pas arrivée à les persuader... Après tout, vous savez, en tant que directrice, je ne dois pas tuer les enfants et encore moins leur faire des tortures physiques, ce qui est bien dommage"

Elle avait l'air bien sûre d'elle en disant ces paroles, tout en finissant par soupirer, se disant que c'était vraiment dommage de ne pas pouvoir assouvir ses pulsions et que son chef devait sûrement en souffrir en jouant le rôle du prof d'histoire bien gentil et droit. Soudain, l'intéressé péta un câble. Il frappa son fils, lui disant que ce qu'il avait fait n'était pas dans l'optique de la famille Jusbiolos et que, comme punition, il allait avoir droit à capturer Lucas et le torturer.

"La meilleure des punitions ne serait-elle pas que Lucas devienne son premier esclave ? Le capturer et le corriger ne l'aidera pas à devenir un meilleur mercenaire. Ce qu'il faut, c'est l'enchainer à votre fils, ainsi il comprendra tous les jours l'importance de l'erreur qu'il aura commise et ne la refera plus jamais. Ais-je tort Boris ?"

- Euh..... Nullement... Sauf que... Non c'est une bonne idée !

"Vous voyez ? Même lui il est d'accord ! Alors, on fait comment maître ? On reste sur votre idée où vous préférez la mienne ?"

En même temps, ce n'était pas difficile qu'il ne soit pas en accord avec ses dires, car elle était sa maîtresse et il ne voulait pas finir en porte-manteau. Shibumi avait dit ces paroles en ayant l'air très sérieuse, mais en faite, c'était pour alléger la peine de Killua, car il l'avait fait pour elle, alors la miss tenait à lui rendre la pareille et étant son esclave, il pourrait ainsi mieux le protéger et éviter de le perdre.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Mercenaire de la Foudre
Élève de Première Année
Raiden
MembreMercenaire de la FoudreÉlève de Première AnnéeRaiden
avatar
Age : 22
Date d'inscription : 09/01/2015

Messages : 296

Argent : 3284

Familier : Pichu, une souris électrique


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomJusbiolos
PrénomKillua
Âge12 ans
RaceMutant
Lieu de naissanceFrance, Ville Sombre
ActivitéMercenaire de la Foudre
Élève de Première Année
Pouvoirs / CapacitésManipulation de l'électricité

MessageSujet: Re: Réunion secrète dans l'académie   Jeu 2 Juin 2016 - 0:05

Jimbolo fait part de son idée pour venger Yan. Shibumi avait l'air contente de son idée, idem pour Killua. Jimbolo n'apprécia pas que Boris se mêle à la conversation et se fait étrangler et mit à terre. Killua sourit en voyant ça. Quand ce dernier dénonça Elysa, Shibumi se rappela d'elle et voulu s'en occuper elle-même. Killua sourit et dit à Shibumi "Oui voila, c'est bien cette fille. Moi aussi je veux m'occuper d'elle. Je supporte pas qu'elle soit au dessus de moi actuellement."

Jimbolo était content que son fils dénonce l'un des esclaves de l'académie mais fit comprendre à son fils si il n'avait pas autre chose à dire. Et son regard commença à être menaçant. Killua n'avait pensé à Lucas que pendant quelques secondes. Il avait essayé d'être discret pourtant. Cela montre la grande puissance de son père et montre qu'il n'est pas à l'abri car son père a l'air de lire les pensées à tout moment. Killua fut surpris par la question de son père et continua à couvrir Lucas : "Euh...malheureusement je ne connais que les premières années de cette académie. Mais je ne connais pas trop leur histoire. A part la fille du maire et ses amis a qui j'ai bien sympathiser. J'ai aussi mon colocataire mais il parle très peu. Donc je ne le connais pas trop non plus."

C'était une demi-vérité car Lucas n'a jamais dit à Killua qu'il était un ancien esclave car il ne le faisait pas confiance au début. Killua l'a démasqué tout seul pendant le cours de dessin en même temps que Elysa. Ensuite Shibumi insista pour que Haneko se fasse torturer si jamais ils arrivaient à l'avoir. Et se mit à râler en disant que Haneko était populaire parmi les élèves et qu'elle en avait marre de pas pouvoir assouvir ses pulsions sur eux justement. Killua l'a compris tout à fait car lui aussi en avait marre de jouer le gentil petit garçon. Car il détestait certains élèves en deuxième année qui voulait vraiment voir souffrir.

Par contre Jimbolo voulait absolument que Killua lui avoue quelque chose. Il dit en baissant la tête : "Euh...non je pense que j'ai tout dit."

Il commençait vraiment à regretter le masque de son père car là il lui faisait vraiment peur et le mettait vraiment mal à l'aise. Il a pas du être convaincu par les paroles de Killua car il parla enfin de Lucas Red que Killua couvrait. Il avait effectivement lu dans ses pensées. Killua releva la tête vivement en étant surpris et surtout avait un regard terrifié. Mais il n'eut pas le temps de répondre qu'il partit violemment en arrière de la pièce ce qu'il le mit au sol. Il se releva vivement en serrant les dents car il savait que ce n'était rien par rapport à ce qu'il attendait.

En voyant son père arriver vers lui, il eut un moment de recul et il se protégea avec ses mains en tremblant comme un enfant impuissant qui se fait battre par son père. Il reçut une violente gifle dans la tête qui avait la puissance d'un coup de poing. Ce qui le mit à genoux. Il n'eut pas le temps de se remettre de ce coup que son père le fit léviter et écrasa son corps avec son pouvoir. Killua ne pu s'empêcher de lâcher un petit cri de douleur, mais pendant que son père l'insulta d'ingrat et lui dit qu'il méritait pas d'être son fils. Killua ne l'écouta même pas car il pensait qu'à survivre et à essayer de souffrir le moins possible car il n'arrivait plus à respirer. Il serra ses poings, gémit de douleurs et il se mit à gigoter vraiment nerveusement pour que son père ait du mal à le serrer. Il croyait vraiment qu'il allait le tuer mais son père le fit s'écraser sur le sol violemment.

Killua était à genoux et se mit à tousser très bruyamment et essaya de reprendre son souffle. Mais il n'eut pas le temps car il se reprit une autre gifle encore plus puissante que la précédente, donc il tomba sur le côté et se retrouva par terre, sur le ventre. Il se recroquevilla et protégea sa tête en respirant lentement et en toussant encore un petit peu en croyant qu'il y aurait un autre coup mais Jimbolo s'arrêta enfin et parla du passé de Lucas en évoquant son père qui est un scientifique toujours emprisonné chez les Dominateurs. Il insulta aussi au passage Pichu car il a su que c'était un peu à cause de lui que Killua à couvert Lucas. Killua pensa soudain à Pichu qu'il devait souffrir autant que lui à ce moment-là. Il ne protesta pas car étant trop faible, il eut juste la force de soulever sa tête au sol et lancer un regard méchant envers son père.

Jimbolo retourna à sa place et lui dit comme punition, qu'il devra enlever et torturer lui-même Lucas. Shibumi proposa à la place que Lucas soit le premier esclave de Killua pour que ce dernier se rappelle à jamais son erreur. Killua savait qu'elle avait dit ces paroles pour que Killua souffre moins de cette punition.

Il voulu se relever et revenir à sa place comme si rien n'était, mais il se crispa de douleurs et retomba par terre à cause de ses coups à la tête. C'était la partie de son corps qui le faisait le plus souffrir. En plus sa vue était floue, il avait peur de s'évanouir et il voulait rester fort et ne pas faire le faible devant Shibumi et Jimbolo. Il serra alors les dents de rage et utilisa son pouvoir d'électricité pour renforcer son corps. Il toucha une jambe avec sa main électrique. L'électricité traversa alors tout ses muscles à l'intérieur. Comme une piqûre qu'on se fait pour se doper.

Sa main s'éteignit et Killua se releva en se tenant la tête malgré tout. Il arriva à sa place et s'assoit. C'était comme si il avait de l'adrénaline dans son corps. Il était un peu en trans et donc il ne répondit pas à son père à propos de la punition et espéra qu'il accepte la proposition de Shibumi.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Dominateurs
Professeur d'Histoire
Seigneur Jimbolo
MembreChef des DominateursProfesseur d'HistoireSeigneur Jimbolo
avatar
Age : 23
Date d'inscription : 01/12/2012

Messages : 298

Argent : 3844

Familier : Attila, un immense basilic


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomJusbiolos
PrénomJim
Âge39 ans
RaceMutant
Lieu de naissanceInconnu
ActivitéChef des Dominateurs
Professeur d'Histoire
Pouvoirs / Capacités- Télékinésie
- Télépathie
- Champ de force
- Projection d'éclairs

MessageSujet: Re: Réunion secrète dans l'académie   Jeu 2 Juin 2016 - 21:18

Quand Shibumi parle du fait qu'il serait de ne pas tuer Haneko, mais s'amuser avec, Jim fut agacé qu'elle le contredise, du coup, il utilise son pouvoir de télékinésie et dit : "J'ai dit que nous devons la faire disparaître et c'est ce que nous ferons. Je n'ai pas envie de prendre le risque qu'elle mette mes plans en échec, si elle disparaît, tous les élèves, profs et personnel de l'académie perdront espoir en la sachant morte contrairement au fait qu'ils la sachent vivante. Hors, je refuse qu'ils aient la moindre lueur d'espoir en eux quand je m'emparerais de l'académie".

Il finit par arrêter de l'étrangler. Puis, après qu'il ait corrigé Killua, lorsque ce dernier avait relevé la tête pour lui lancer un regard méchant, Jimbolo lui a donné un coup de pied sur le visage avant de dire :
"Ne me regardes pas comme ça, le mieux que tu dois faire c'est me supplier de te pardonner!"

Il s'est ensuite rassit au bureau en disant quelle serait la punition de Killua, là, Shibumi s'en mêle, ce qui énerve un peu plus Jimbolo qui affiche un air impassible avant de l'étrangler à nouveau avec ses pouvoirs.


"Je pense que je suis mieux placé que toi pour punir MON fils. Et si tu crois que je n'ai pas compris ton manège, tu te trompes. Il est déjà un mercenaire et en tant que tel, il n'a pas le droit à l'erreur, voilà pourquoi il doit avoir une punition digne de ce nom".


Il arrête avant de dire calmement :
"Cependant, faire de Lucas son esclave juste après sa capture et sa punition pour fuite au bon soin de Killua est beaucoup mieux".

Il lance un regard mauvais à Killua et dit :
"Et tu n'as pas intérêt de me désobéir et de faire ce que je te demande sans discuter. Compris?"

Il regarde Shibumi et dit :
"Revenons à notre plan, j'attendrais 3 semaines avant d'organiser ton arrestation par mes soins. J'ai repéré des professeurs qui complotent contre toi ainsi que des Pacifiques, tu devras les faire disparaître. Tu as le droit de tuer quelques élèves évidemment, mais des élèves peu présents histoire de ne pas trop attirer l'attention, c'est juste histoire que tu puisses te défouler un peu".

Soudain, il y eut comme un tremblement de terre dans la pièce, ce qui intrigue un peu Jimbolo qui hausse un sourcil.


"Qu'est-ce qui se passe encore?"


Il jaillit alors du sol un immense serpent de couleur pourpre virant vers le violet, et avait des anneaux noirs segmentant son corps à intervalles réguliers. Il avait des crocs imposants, bien que disposés de manière similaire à celle d'un serpent constricteur. Il a les yeux verts ainsi que quatre protubérances semblable à des cornes sur sa tête.




Il était tellement grand, qu'on ne voyait pas son corps en entier et que seule sa tête dépassait du sol. Le serpent faisait face à Jimbolo qui était à présent dans un état second. Le serpent s'approche un peu plus du chef des Dominateurs et ce dernier temps sa main avant de la poser sur le museau du serpent. Il entend alors dans sa tête la voix du serpent lui dire :
"Bonjour, Jim. Je suis Attila et toi et moi sommes à présent liées à jamais".

Jim affiche un sourire narquois au coin et dit :
"Ainsi, tu m'as choisi pour être mon familier...intéressant. Mais qu'es-tu donc exactement?"

"Je suis un basilic. Je aire dans ces couloirs depuis des centaines d'années. Je t'ai repéré quand tu étais petit, mais j'ai attendu que tu sois plus fort pour me lier à toi et ce jour est venu, tu es fort et mesquin comme j'aime, je te trouve digne de moi".

"Et bien, je suis honoré, je suis certain qu'avec toi comme allié, je pourrais me venger de ce Thomas".

~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 129

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2409


MessageSujet: Re: Réunion secrète dans l'académie   Jeu 2 Juin 2016 - 22:46

Lorsqu'il l'étrangla pour lui faire comprendre que son idée était très mauvaise, Shibumi eût l'air très surprise. Cela faisait sûrement une éternité qu'elle ne s'était plus faite étranglée et franchement, elle ne savait pas trop comment prendre ce geste. Etre heureuse ou avoir peur, tel était la grande question du jour, alors que son esclave la regardait avec un air inquiet pour sa personne. Lorsqu'il la lâcha, son loulou accouru vers elle pour la soutenir en mettant ses mains surs ses épaules, tandis qu'elle reprenait son souffle.

"Très bien, qu'il en soit ainsi..."

C'est tout ce qu'elle trouva à dire, préférant éviter d'en dire d'avantage. Voyant que Killua restait vaillant, après tout ce qu'il s'était prit, elle décida d'agir lorsqu'elle vit que Jimbolo allait lu donenr un coup de pied. Créant très vite un petit dôme d'ombre, ce derneir vola en éclat lorsque le pied de son chef cru shooter le visage de son fils. Faisant comme si de rien n'était, elle se fit tout de même étrangler à nouveau, mais cette fois-ci, elle trouvait que c'était tout de même un peu plus mérité que tout à l'heure.

"Quel manège ? Ce n'était qu'une proposition parmi tant d'autres, désolée de vous avoir importuné"

C'est tout ce qu'elle trouva à dire, une fois qu'elle se fit relâcher. Toussant un peu, elle baisa la tête, puis la redressa violemment quand elle entendit que son chef était quand même de son avis, ce qui la surprit, car elle cru, quelques minutes avant, qu'il n'était pas en accord avec ses pensées. Bon soit, elle n'allait pas le contredire. Par contre elle espérait que Killua ne lui en voudrait pas trop, car elle n'avait pas voulu alourdir sa punition. Par la suite, il lui dit ce qu'ils allaient faire.


"Très bien, nous procéderons ainsi. Excusez-moi, je me verrais tout de même dans l'obligation d'en parler en privé avec Imperio, car sinon, mon abruti de petit-frère risque de faire rater votre plan s'il n'est pas avisé de notre supercherie. En tout cas, je vous remercie pour votre générosité à mon égard. Ne vous en faites pas, j'essayerais d'en tuer le plus possible en toute discrétion"

En entendant ses dires, son esclave l'avait lâchée et avait reculé un peu. Non, il ne pouvait pas croire qu'elle allait devoir tuer et encore pire, qu'elle allait apprécier de faire un tel geste ! Quelle cruauté elle pouvait faire preuve à certains instants, c'en était plus qu'effrayant. Quelques minutes après, un tremblement de terre se fit, puis un énorme serpent surgit, se liant alors avec Jimbolo, ce qui n'était pas plus mal, car son boss méritait d'avoir un allié tel que cet immense basilic.

"Mes plus sincères félicitations patron ! Ce serpent vous sied à merveille ! Il est exquis, sublime, quelle classe il a ! Si je puis également vous satisfaire messire, n'hésitez pas à vous faire comprendre, je serais à votre entière disposition ! Lopette ! Arrête de trembler, si on devait finir dans son estomac, il y aurait longtemps que cela serait fait !"

- Vous pas, mais moi, je n'ai plus le droit à l'erreur ! Je ne sais pas comment vous faites pour rester forte en toutes situations !

"L'habitude, mais je ne le suis pas toujours, alors arrête de m'encenser, tu l'as vu tout comme moi qu'il y a des fois oÙ il peut m'arriver de perdre les pédales ! Hm... Y a-t-il encore quelque chose que je puisse faire pour vous être utile où vous voulez que je prenne congé de votre personne ?"

Shibumi était plus fascinée qu'apeurée. Après tout, il était bien normal qu'avec sa force d'esprit, son maître ait un familier qui en imposait, ce qui n'était pas du tout le cas de Luna ou d'Haneko, où elle trouvait que leurs familiers étaient vraiment ridicules, mais bien évidemment, ce n'était qu'un poitn de vue comme un autre. Quoi qu'il en soit, après s'être mise à disposition du basilic, la miss avait fiat comprendre à son esclave qu'il n'était pas obligé de jouer des castagnettes avec ses dents ou ses genoux, ce qui ne détendit pas pour autant le principal intéressé. Peu de temps après cette courte conversation, elle demanda à son supérieur s'il avait encore besoin de ses services, ayant hâte de disposer pour aller en parler à Imperio de toute cette magouille.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Mercenaire de la Foudre
Élève de Première Année
Raiden
MembreMercenaire de la FoudreÉlève de Première AnnéeRaiden
avatar
Age : 22
Date d'inscription : 09/01/2015

Messages : 296

Argent : 3284

Familier : Pichu, une souris électrique


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomJusbiolos
PrénomKillua
Âge12 ans
RaceMutant
Lieu de naissanceFrance, Ville Sombre
ActivitéMercenaire de la Foudre
Élève de Première Année
Pouvoirs / CapacitésManipulation de l'électricité

MessageSujet: Re: Réunion secrète dans l'académie   Ven 3 Juin 2016 - 0:21

Killua s'attendait à recevoir un autre coup par son père après l'avoir regardé méchamment, mais étrangement, il ne senti pas le coup. Il a bien vu son pied mais il vu après le noir complet. Il crut qu'il s'était évanoui mais ce n'était pas du tout le cas. C'était en fait un petit dôme d'ombre crée par Shibumi qui s'éparpilla quand Jimbolo le toucha. Killua n'était pas content que Shibumi l'aide, étant très fier, il voulait encaisser tout seul mais il se dit que c'était bien pour Pichu. Il ne voulait pas qu'il souffre encore une fois à cause de lui.

Après que Jim ai étranglé Shibumi parce qu'elle a eu le malheur de protéger encore une fois Killua en proposant une autre punition. Ce dernier, étant encore en trans, il ne sentit plus rien, ça le soulageait. Il dit à Shibumi avec un ton neutre et le regard absent : "Je...n'ai pas besoin...de ton...aide."

Il le dit tout de même avec une voix faible. Mais malgré que Jimbolo ai corrigé Shibumi, il était d'accord avec elle et rajouta la punition de Shibumi à la sienne. Il regarda ensuite son fils d'un regard mauvais et le menaça de le faire sans discuter. Killua était tellement dans un état second qu'il n'a cette fois pas peur du regard de son père, il était même pas mal à l'aise face à lui. En réponse à son père, il hocha juste la tête doucement avec un air absent.

Quand Jimbolo parla du plan à Shibumi, il lui dit qu'il attendrait 3 semaines pour la laisser tuer quelques personnes qui complotent contre elle. De son côté Killua, écoutait les premiers mots du plan mais en fait, il se fichait de ce que son père disait, il ne pensait qu'à une chose c'est retrouver Pichu pour voir comment il allait. Même quand Shibumi parla de son petit frère, Killua n'écouta plus du tout la conversation. Mais soudain il eut comme un tremblement de terre, ce qui fait sortir Killua de son état second. Il se téléporta presque dans un coin de la pièce en s'entourant d'électricité pour voir d'où vient la secousse. Il voit alors la tête d'un gros serpent sortir du sol, Killua fut très surpris de voir un aussi gros truc dans une académie mais il n'avait pas du tout peur, il était émerveillé. Il s'exclama : "Whoua, un basilic !"

Killua a toujours aimé les animaux, même fantastiques, mythique et du coup il s'était beaucoup intéressé au basilic. Par contre ce dernier s'approcha trop près de Jimbolo et Killua était prêt à le repousser mais il voit qu'il était loin d'être agressif. Le basilic étant venu exprès pour se lier au chef des Dominateurs. Shibumi s'exclama de joie comme à son habitude en apprenant la nouvelle. Elle félicita son chef de s'être lié à un aussi belle créature. Killua n'étant pas aussi émotif quand il ne s'agit pas de lui, se remit alors en normal et se contenta juste de sourire en pensant que maintenant il saura ce que ça fait d'être lié à un familier. Que c'était une expérience que tout le monde devrait avoir. Boris par contre en avait très peur ce qui fait rigoler Killua.

Shibumi demanda alors à son chef si il avait encore besoin d'elle ou si elle devait partir. Killua quant à lui continua à examiner le serpent avec un regard d'enfant enjoué.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Chef des Dominateurs
Professeur d'Histoire
Seigneur Jimbolo
MembreChef des DominateursProfesseur d'HistoireSeigneur Jimbolo
avatar
Age : 23
Date d'inscription : 01/12/2012

Messages : 298

Argent : 3844

Familier : Attila, un immense basilic


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomJusbiolos
PrénomJim
Âge39 ans
RaceMutant
Lieu de naissanceInconnu
ActivitéChef des Dominateurs
Professeur d'Histoire
Pouvoirs / Capacités- Télékinésie
- Télépathie
- Champ de force
- Projection d'éclairs

MessageSujet: Re: Réunion secrète dans l'académie   Ven 3 Juin 2016 - 12:30

Killua et Shibumi semblaient impressionnés par l'immense serpent, faut dire que les basilics ça ne court pas les rues, d'ailleurs, Jimbolo ne savait pas que ça existait bien qu'il ait entendu des légendes là-dessus comme quoi ils naissent à partir d'un oeuf de poule couvé par un crapaud et qu'ils sont l'une des créatures mythiques les plus redoutables qui existe, jamais il n'aurait imaginait qu'une telle créature vive dans l'académie, c'est très surprenant, surtout qu'elle était de très grande taille et se demandait si Cécilia était au courant de sa présence à l'époque où l'académie était l'orphelinat Coeur d'Ange. Bref, lorsque que Shibumi s'adresse à Attila, ce dernier la regarde et dit à voix haute d'une voix grave et suave : "Cssssssse que je veux dans un premier lieu csssss'est que t'arrête de contredire tout le temps les décssssisions de Jimbolo, sssssssssinon je pourrais te transssssformer en pierre pendant un petit temps".

Alors qu'il parlait, il n'arrêtait pas de siffler sur les "s", ce qui faisait bizarre, mais on le comprenait. Jimbolo affiche un sourire en caressant la tête de Attila en disant :
"C'est bien, je sens qu'on va s'entendre. Par contre, tu es un peu trop grand pour que je te transporte avec moi, donc en attendant de trouver une solution, tu devras retourner là où tu habites pendant un temps".

"Je vais retourner dans les sssssssssous-sssssssssols de l'académie dans cssssssssse cas".


Après avoir dis cela, Attila retourne sous le planché et s'en va ainsi, mais il y avait un énorme trou qu'il fallait réparer, bah, ça donnera du travail à Boris, Boris qui avait très effrayé par Attila. Shibumi pose ensuite une question à Jimbolo, il lui lance un regard impassible et dit :
"Vu que tu es sensée être la directrice, c'est à moi de prendre congé et non le contraire, d'ailleurs, je vais le faire maintenant. Je te dirais quand on appliquera notre plan. Viens, Killua".

Il se dirige vers la sortie et tout en marchant, il dit à Killua :
"Je te laisse une semaine pour t'occuper du cas de Lucas Red, pas plus. J'espère avoir été clair, tu n'as pas intérêt de me décevoir cette fois".

Il s'éloigne alors pour partir de son côté.

~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 129

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2409


MessageSujet: Re: Réunion secrète dans l'académie   Ven 3 Juin 2016 - 20:36

A voir la tête que faisait Killua, il était tout aussi fasciné qu'elle, mais il semblait bien plus s'exprimer . En entendant la voix du grand serpent, Shibumi était surprise, car pas tous les familiers parlaient de manière à ce que les humains autres que leurs propriétaires, puissent les comprendre. Elle hocha la tête tout en écoutant ses dires, ayant l'air d'avoir un grand sourire aux lèvres.

"Me faire changer en pierre serait l'un des plus beaux cadeaux que vous pourriez me faire seigneur basilic !"

Le pire était qu'elle avait l'air très sérieuse en disant cela. Par contre, son esclave avait l'air contre qu'elle se fasse changer en pierre, trouvant que c'était une idée des plus absurdes. Lorsqu'ils décidèrent tous de s'en aller, Shibumi les regarda partir avec un regard fixe, puis ensuite, elle se tourna vers Boris. Lorsqu'elle allait lui dire quelque chose, elle senti un courant d'air passer, puis elle vit que le trou venait de se reboucher. Soudain, une jeune femme à l'air vachement macabre fit son apparition.


- Voilà miss c'est réparé ! Ihihih ! Dois-je informer Imperio de ce qu'il s'est passé ?

"C'est du bon travail Lorénai, prend-en de la graine toi ! Elle est morte et elle fait mieux son job qu'un simple mortel ! Oui, cela me rendrait service ! Qu'y-a-t-il ?"

- Je sens une autre présence...

"Un autre esprit ? Ginjira ?"

- Non, ce n'est pas lui !

"Si c'est l'un des esprits qui travaillent pour cette académie ou pour cette maudite borgne, élimine-le !"

- Cela sera avec le plus grand des plaisir princess shade !

N'ayant pas senti sa présence durant tout l'entretient avec Jimbolo et son fils, Shibumi et Boris avaient sursautés, car ils ne s'attendaient pas à la voir de si tôt. Après une courte conversation, elle comprit qu'un autre esprit les observaient, alors elle chargea celui de son petit-frère de s'en débarrasser, ce qu'allait faire l'esprit, avec un plaisir et un amusement qui ne prévoyait rien de bon pour l'intrus. Une fois à nouveau seul, Shibumi s'assit sur son fauteuil de directrice, puis croisa ses mains en posant ses coudes sur le bureau, ayant l'air de réfléchir à la première personne qu'elle allait torturer et tuer durant ces trois semaines.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Mercenaire de la Foudre
Élève de Première Année
Raiden
MembreMercenaire de la FoudreÉlève de Première AnnéeRaiden
avatar
Age : 22
Date d'inscription : 09/01/2015

Messages : 296

Argent : 3284

Familier : Pichu, une souris électrique


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomJusbiolos
PrénomKillua
Âge12 ans
RaceMutant
Lieu de naissanceFrance, Ville Sombre
ActivitéMercenaire de la Foudre
Élève de Première Année
Pouvoirs / CapacitésManipulation de l'électricité

MessageSujet: Re: Réunion secrète dans l'académie   Sam 4 Juin 2016 - 1:55

Le basilic se mit enfin à parler et il parla d'une drôle de façon en appuyant sur les "s" mais après tout c'était un serpent donc normal qu'il parle ainsi. Il menaça Shibumi de l'a transformé en pierre si elle n'arrêtait pas de contredire Jimbolo. Shibumi le fit comprendre qu'elle serait honorée si il l'a changerait en pierre. Killua ne capta pas la réponse de Shibumi, il était trop émerveillé en entendant parler le serpent. Il aimerait voir son pouvoir à l'oeuvre. Il s'exclama : "Il est encore plus génial que ce que je pensais !"

Jim ne montre pas ses sentiments d'habitude mais là, il avait l'air ravi d'avoir cette créature à ses côtés. Killua le comprit tellement, même si il ne changerait pour rien au monde Pichu. Avoir un basilic à ses côtés serait vraiment cool et classe. Jimbolo dit à son familier de rester là où il habite en entendant car il ne se voyait pas être avec lui, avec la taille qu'il a. Le serpent rentra dans la trou et alla dans les sous-sols comme il le dit. Il resta alors un énorme trou au centre de la pièce. Killua s'approcha alors du trou pour voir d'où il venait mais le basilic avait déjà disparu.

Il avait été tellement excité par l'arrivée du serpent qu'il ne se rendit pas compte que les effets secondaires de son renforcement des muscles qui s'était faite avant commençait à se faire sentir. Maintenant que le serpent n'était plus là, Killua commençait à sentir les effets : il avait un gros coup de fatigue et il avait mal de partout mais il ne le montra pas. Jimbolo dit alors à Shibumi que c'était à lui de partir et non pas à elle car pour l'instant c'était elle la directrice. Il dit à Killua de le suivre. Ce dernier était vraiment fatigué et ne voulais qu'une chose, c'est partir maintenant donc il se leva précipitamment pour rejoindre son père, sa douleur à ses jambes allaient le faire trébucher mais n'en fit rien. Il se reposera dans sa chambre. Avant de partir, Jimbolo dit à Killua qu'il n'avait qu'une semaine pour s'occuper de Lucas et qu'il n'a pas intérêt à le décevoir. Killua trouva que c'était peu comme temps mais qu'après tout c'était une punition donc normal qui le fasse galérer. Il dit en hochant la tête : "D'accord père."

Mais il ne le regarda pas en face. Il pensait plutôt à aller dormir et voulait oublier Lucas pour l'instant. Kilua parti aussi de son côté, après un long moment pour atteindre sa chambre il voit enfin Pichu. Ce dernier lui sauta dans les bras en disant d'une voix inquiète : "Killua, qu'est-ce qui s'est passé là-bas ? J'ai reçu d'horrible coups à la tête. Et j'ai cru que j'allais mourir étouffer."

Killua le prit dans ses bras et s'assoit direct dans son lit pour apaiser ses douleurs musculaires. Killua dit d'une voix enjoué sans faire gaffe à sa question : "Tu devinera jamais Pichu ! Il y a un gros basilic caché dans cette académie, il vit dans les sous-sols apparemment. Et c'est devenu le familier de mon père. C'est génial !"

Pichu fut choqué par sa réponse, ne s'attendant pas à ça et lui demanda alors : "C'est lui qui t'as fait du mal ?"

Killua répondit "Mais non pas du tout ! Il est trop génial ce serpent !"

Pichu fut agacé par le comportement de Killua d'un ton plus fort et énervé : "Killua, regardes-moi !"

Killua fut surpris par la réaction de Pichu et se calma et fit ce qu'il demande. Pichu lui demanda très sérieux : "Killua. Qu'est-ce qui s'est passé là bas ?"

Pichu appuya sur chaque mot pour que Killua capte bien ce qu'il disait. Le visage de Killua changea d'expression, il avait un air sérieux tout à coup comme si il se rappelait de ce qu'il s'était passé. Mais il craqua d'un coup, se mettant à pleurer, il prit Pichu dans les bras en pleurant en disant : "Pardonne-moi Pichu...Tu aurais dû être en moi...T'aurais pas souffert comme ça..."

Pichu n'aimait pas voir pleurer Killua, il fut touché donc il lui dit pour le consoler : "Je suis ton familier Killua. Je t'ai choisi, je savais à quoi m'attendre. Ne t'inquiètes pas pour moi." mais il voulait des réponses. Il attendit qu'il se calme et lui demanda calmement d'un ton triste : "C'est ton père ?"

Killua hocha la tête doucement d'un air triste, il renifla et dit à Pichu en baissant la tête : "Il est au courant pour Lucas. J'ai pas été assez prudent et il a lu mes pensées. J'ai pourtant dénoncé Elysa mais bon."

Pichu avait la haine contre Jimbolo, il trouvait ça ignoble de battre son propre enfant pour une seule erreur. Mais bon c'était pas la première fois mais c'était la pire correction qu'il a vécu. Killua lit ses pensées et dit à Pichu d'un ton sérieux : "C'est de la trahison. Il aurait pu me tuer tu sais ? Il a été clément."

Pichu dit d'un ton choqué : "Quoi ? Non Killua il n'a pas été clément, il a été cruel."

Killua lui répond méchamment : "Voila ce que ça fait quand je t'écoute. Tu nous mets en danger tous les deux."

Pichu fut blessé par les paroles de Killua et lui dit en baissant la tête : "Je suis désolé Killua. Je croyais que tu aimais bien Lucas et Rox. Je voulais faire bien."

Killua eut un temps d'arrêt en pensant à eux et à ce qu'il devait leur faire. Il dit d'un ton triste en baissant la tête car il avait honte de le faire : "J'ai une semaine pour capturer Lucas, le ramener au QG et le punir pour s'être enfuit. Et ensuite il deviendra mon esclave."

Pichu écarquilla les yeux et dit : "Quoi ?!"

Il pensa à Jimbolo et se dit dans sa tête : *Oh l'enfoiré..."

Killua se toucha la tête avec ses deux mains comme si il réfléchissait et se dit qu'il pourrait pas taper Lucas et le faire souffrir en même temps que Rox. Et en plus qu'il soit son esclave, il n'aimerait pas ça du tout. Il dit à Pichu : "Comment je vais faire ? J'arriverait pas à torturer Lucas."

Pichu réfléchit et dit alors à Killua : "Déjà le fait qu'il soit ton esclave. Il souffrira moins. C'est mieux pour lui car tu le traitera bien. Tu le protégera d'autres Dominateurs. Eh euh...pour la torture...Tu as dit que tu devais le ramener au QG c'est bien ça ?"

Killua se rendit compte qu'avoir Lucas en esclave serait bien en fait car Pichu avait raison, il essayera de le traiter normalement. Et donc le protégera à sa façon. Il hocha la tête quand Pichu lui demanda si il devait bien le ramener au QG mais ne comprit toujours pas son plan.

Pichu dit à Killua en souriant : "Ton père ne t'accompagnera pas, il sera à l'académie quand tu le ramènera au QG. Tu sera seul avec Lucas. Tu ne le feras pas c'est tout."

Killua n'en croyait pas ses oreilles, il dit à Pichu en étant choqué : "Tu veux que je lui mente ? Encore une fois ?"

Pichu lui répond : "Oui mais bon t'inquiètes pas. Tant que tu le ramène au QG et qu'il devienne ton esclave. C'est bon. Et puis il verra bien que Lucas a disparu. Il saura que t'as fait ce qu'il faut."

Killua était sceptique mais bon ça serait le seul moyen de ne pas faire de mal à Lucas. Il accepta alors le plan de Pichu. C'était le seul plan qu'ils avaient toute façon. Il dit à Pichu : "Je sais pas si ça va marcher mais bon on a qu'a essayer."

Killua sourit à Pichu et le caressa et en parlant de Lucas, il se demanda où il était passé. Il n'était pas encore dans la chambre.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Réunion secrète dans l'académie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réunion secrète dans l'académie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pb "union" dans Inkscape
» [SALON] La réunion secrète pour les sauver tous - 9 février 2011
» Mission secrète dans Pokémon ROSA !
» [ INFO ] Carte des mobbynautes
» recherche hôtes ou hôtesse pour le Gard ou l'Hérault

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Akatsuki Academy :: Archives :: Archives :: RPs - Saison 2-
Sauter vers: