Bienvenu à l'Académie Akatsuki.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'ombre du phénix (PV Dora)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fondatrice
La Mèche Rebelle
avatar
Age : 32
Date d'inscription : 27/07/2015

Messages : 114

Argent : 1826


MessageSujet: L'ombre du phénix (PV Dora)   Dim 15 Nov 2015 - 23:34

Aujourd'hui, Fukano devait se confronter à l'une de ses plus grande phobie : La foule ! Il devait acheter deux-trois courses pour survivre, mais aussi trouver une boite qui l'emploierait comme météorologue, car l'ancienne petite boite où il travaillait à mi-temps s'était foutue de sa gueule en ne voulant pas le payer à plein prix parce qu'il était une créature, alors après avoir obtenu sa dernière paye au complet, la boite était mystérieusement partie en cendres après son départ, on se demande bien pourquoi... Quoi qu'il en soit, il était sous sa forme de phénix, sa véritable forme, et volait, jusqu'à ce qu'il se perche en-haut d'un mur, pour observer les passants, un peu nombreux aujourd'hui, car c'était le week-end, beaucoup trop pour le jeune volatile.

*Bon, il faut bien se rendre à l'évidence mon vieux Fuka, si tu y va plus tard, il y aura trop de monde ou soit les boutiques seront fermées et si tu y va demain, tout sera fermé, car bien sûr, le dimanche, il n'y a jamais rien d'ouvert dans cette ville pourrie... Pfff bon allons-y !*

Il soupira, puis prit forme humaine et descendit de son perchoir en faisant des super-sauts contre le mur, en léviant un peu, à chaque fois qu'il sautait, jusqu'à ce qu'il atterrisse sur le sol, puis, comme une fleur, il prit la direction d'une boutique, espérant que cette dernière serait ouverte, qu'il n'ait au moins pas affronté sa phobie pour rien, car si c'était le cas, il ne serait aps content. En marchant, il ne se rendit pas compte qu'il avait dépassé Dora.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'ombre du phénix (PV Dora)   Lun 16 Nov 2015 - 23:34

Dora avait décider de prendre une apparence plus commune pour être moins inaperçu qu'avec celle qu'on connaissait et sans pour autant  révéler sa véritable identité.  Elle ressemblait a une ravissante jeune femme de 1m65 de 20 ans aux yeux bleu. Elle avait des cheveux aussi noir que le plumage d'un corbeau qui encadrer un délicat visage au teint de porcelaine. Ses lèvre pulpeuse était accentué d'un rouge a lève qui ne faisait que lui donner que plus de charme.  Elle semblait par contre porter une tenue d'une autre époque et compensait sa taille d'une paire de talon noir.  Le plus étrange c’était que son bras mécanique avait mystérieusement disparut mais sa s'expliquer qu'elle l'avait remplacer par un simple bras cybernétique ressemblant a un bras normal créer par ses soin pour se genre d'occasion. on ne pouvait se douter qu'il s'agissait d'un bras robotique tellement il était bien fait. 

Spoiler:
 

Elle était venue faire les boutique car justement elle avait plus rien a se mettre. Elle ne voulait pas emprunter a shibumi qui avait une garde robe un peu trop clinquant pour elle et encore moins a Tanytha qui devait s'habiller dans le rayon homme. On pourrait pensé a icy mais c’était beaucoup trop déshabillé pour elle comme quoi même la mercenaire des ténèbres pouvait se montré coquette. Sur la route du magasin elle assista a une scène ben étrange et plutôt inintéressante, un oiseau qu'elle n'avait jamais vue fit son apparition dans le ciel  avant de disparaître. Elle crus cependant a une hallucination  ayant plus l'habitude de sortir de son laboratoire et d’être en pleine lumière. Un jeune homme sortit de nulle par, la dépassa quelque instant plus tard. Il  se dégageait une étrange sensation qui attisa la curiosité de la scientifique. Elle se mit alors a le suivre juste par curiosité semblant allez dans la même direction qu'elle.  

* je me demande si cette intéressant  garçon va aussi faire du shopping ? Si c'est le cas je retire tout ce que j'ai dit sur cette activité et peut être j'accepterais la prochaine invitation de shibumi....quoi que....*  
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
La Mèche Rebelle
avatar
Age : 32
Date d'inscription : 27/07/2015

Messages : 114

Argent : 1826


MessageSujet: Re: L'ombre du phénix (PV Dora)   Mar 17 Nov 2015 - 0:29

Entendant des pas raisonner derrière lui, à cause des talons de la demoiselle, il fit mine de se refaire sa coiffure, profitant de jeter au passage un coup d'œil derrière lui. Il vit alors une superbe nana qui le suivait... Enfin non, c'était sûrement impossible, elle allait juste dans la même direction que lui, voilà tout ! Cependant, continuant de marcher, les mains dans les poches, il se mit à imaginer, se poser sur sa main en sifflant tandis qu'elle lui caresserait le plumage, comme dans les dessins animés qu'il avait vu étant petit, ce qui le fit sourire, se disant que ça ne collerait pas, il la carboniserait sûrement au bout d'une dizaine de minutes, n'étant pas vraiment réputé pour être patient le bonhomme ! Il fini par s'arrêter devant sa boutique préférée, qui était spécialisée en textile. Qui en vendait par bouts de tissus, tandis que l'autre, appartenant au même homme, vendant des véridait des habits déjà fait.

"Yosh ! ça faisait longtemps les gens !"

- Oh bonjour ! Cela faisait longtemps mon jeune ami qu'on ne t'avais plus revu par ici ! Alors qu'est-ce que tu nous répare aujourd'hui ?

"Les rideaux ! C'est vraiment pas solide ce genre de chose ! Et je dois aussi m'habiller, l'hiver approche !"

- Ah il faut l'écharpe pour aller avec le bonnet je présume ! Tu as de la chance, on a enfin reçu une de couleur rouge, tu veux la voir ?

"Oh oui ! Bien volontiers !"

L'homme aimait bien le jeune homme, il le faisait rire, car il disait toujours ce qu'il pensait. Il était sincère en disant que les rideaux ne tenaient pas, car c'était les seules choses qui ne tenaient pas en place lorsqu'il avait une montée de flammes, mais au lieu d'en acheter des solides et déjà fabriqués, il s'embêtait à les faire lui-même, mais ce n'était pas de l'imbécilité, c'était juste parce qu'il voulait s'occuper. Après avoir trouvé ce qu'il lui fallait comme tissu, le vendeur lui apporta une belle écharpe rouge, pour laquelle il flasha directement dessus. Après avor fini ses achats, il se retourna, et croisa une fois de plus la belle inconnue.


"Tient, vous revoilà ? Vous me suiviez tout à l'heure, comme une groupie, je signe pas d'autographes aujourd'hui ! Par contre, si je peux vous renseigner sur les textiles de cette boutique, il n'y a pas de problèmes, mais si c'est pour autre chose, adressez-vous à quelqu'un d'autre !"

Il avait un peu plaisanter, lui faisant bien comprendre qu'il avait remarqué sa présence. Il proposa tout de même de l'aider à choisir des textiles, puis il croisa les bras, haussant un sourcil, se demandant bien ce qu'elle lui voulait. Peu-ut-être ce faisait-il des idées, mais ce qui était sûr, était qu'il ne se laisserait pas faire de la sorte. Il attendait donc qu'elle lui donne une réponse valable, espérant qu'elle ferait vite, car il avait d'autres boutiques à visiter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'ombre du phénix (PV Dora)   Mar 17 Nov 2015 - 21:57

Dora savait qu'elle était très loin d’Être discrète surtout avec ses chaussures ne faisant que confirmé l’idée qu'elle se faisait sur Inutilité des talons. Le seul coté pratique c'est que bien utiliser elle pouvait crever un œil. Le jeune qu'elle suivait en quelque sorte se dirigeait vers un magasin plutôt intéressant car il se séparait en deux partit. Une partit textile et une partit prêt a porter, elle fut d’ailleurs très intéresser par la partit textile qui offrait de bonne matière première. Elle pourrai ainsi demander a Lunaria et solaris de lui fabriquer des vêtement étant très douer pour la couture. Enfin pour l'instant ça serait pas possible car elles étaient en mission d'espionnage afin de surveiller la sirène qui l’intéressait. Elle entra dans le magasin afin de mieux apprécier les différent article que vend cette Mercerie allant a les toucher avec sa main droite valide. Elle pouvait ainsi sentir leur qualité très appréciable. Elle en oublia le jeune homme qui venue la voir ce qui d’ailleurs sembla la surprendre.

« Heu ...excusez moi mon...monsieur je ...je ne voulais pas vous faire peur....je cherchais les boutique car je m’étais perdu ….je me suis dit en vous voyant peut être que se beau jeune homme y va... heuue je voulait pas dire beau enfin c'est pas que vous l’êtes pas  …..bien au contraire ! »

Dora avait l'air d'une petite fille qui venait de se faire prendre a voler une sucette, et commencera s'enfoncer dans ses explications même si elle disait en quelque sorte la vérités. Elle fut prit d'une sorte de bouffé de chaleur et se joue avait rosie sur le fait qu'elle venait dire qu'elle le trouvait beau. Elle tenta de reprendre son calme en prenant une grande inspiration histoire de retrouver ses esprit :

« désolé j'ai tendance a m’emballait quand je sais que j'ai fait quelque chose de pas bien, j’espère que vous m'excuserez ? »
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
La Mèche Rebelle
avatar
Age : 32
Date d'inscription : 27/07/2015

Messages : 114

Argent : 1826


MessageSujet: Re: L'ombre du phénix (PV Dora)   Mar 17 Nov 2015 - 22:36

En entendant l'explication de la miss, Fukano avait haussé un sourcil, se demandant pourquoi elle n'avait pas osé lui demander directement où se rendre pour aller à cette boutique. C'était pas comme s'il s'attaquait à tout ce qui bougeait non plus ! Ayant cette pensée en tête, il se mit à soupirer, se demandant également si elle ne l'avait pas vu redevenir humain, ce qui le mit mal à l'aise, car si c'était le cas, il comprenait qu'elle ait peur. En l'entendant lui dire qu'il était beau, il resta de marbre.

"Si vous avez une langue pour me faire des compliments, vous en avez aussi une pour demander de l'aide ! Rahlala c'est toujours pareil avec les jeunes filles ! Je mords pas mademoiselle !"

Après lui avoir dit ces paroles, elle eût l'air de se reprendre et lui expliqua pourquoi elle avait réagit de cette façon, lui demandant s'il l'excusait. Il ne dit rien durant quelques minutes, se mettant à l'observer de haut en bas, avant de se mettre à lui faire un grand sourire, dont il avait le secret et qui faisait craquer toutes les demoiselles. Il s'en alla durant quelques minutes, puis revint avec plusieurs habits, qu'il donna à la jolie inconnue, espérant que ça lui irait.

"Il y a une cabine au fond, je vous excuserais que si vous les essayer.... Et sachez que ce n'est pas moi qui est beau, c'est vous qui l'êtes et qui m'embellissez, car le noir fait toujours bien ressortir le rouge. Sachez cette base mademoiselle : Si vous voulez faire quoi que ce soit avec le textile, il faut toujours que les couleurs s'accordent entre elle, sinon le résultat sera moche"

- Vous devriez l'écoutez mademoiselle, il s'y connait bien dans ce domaine, de plus, c'est pas souvent qu'un homme s'intéresse à la couture. Qu'est-ce qu'il y a ?

"Le vent change... Ces rigolos de météorologues se sont trompés, la pluie ne viendra pas vers la fin de la journée, mais dans deux heures"

- Quoi ? Merci du conseil !

Après lui avoir dit sérieusement ce qu'il pensait de sa personne, Fuka n'écouta pas ce que disait le marchand à Dora, il se contentait d'observer le ciel, ayant l'air figé sur place, puis lorsqu'il annonça quel temps il allait faire, il avait baissé sa tête pour observer le marchand, disant cette phrase d'un ton monocorde, comme si cela l'ennuyait profondément d'avoir tout le temps à faire à des débutants dans son domaine de prédilection. Après l'avoir remercié, le marchand alla prévenir les gens qui l'aidaient à maintenir les deux boutiques et ils se mirent à ranger les tissus et habits, ne voulant pas qu'ils soient mouillés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'ombre du phénix (PV Dora)   Mer 18 Nov 2015 - 21:50

La jeune femme continua de rougir genet ne savant pas quoi dire quand il lui dit qu'elle aurait pus venir lui parler. En faite la jeune femme n'oser pas trop venir voir les gens préférant rester dans son coin mais elle avait des raisons bien particulière. Elle décida alors de dire pour tenter d'expliquer la raison de ses acte :

« je parle pas beaucoup avec les gens car je porte malheurs a tout ce qui ose s'approcher trop prêt de moi »

Une raison qui pouvait paraître farfelue au premier abord mais qui ne l'est pas quand on connaissait son pouvoir initial. Le jeune homme se mit soudaine à la fixer assez étrangement sans dire un mot ce qui la gêna encore plus. Il semblait avoir plus d'assurance d'un coup et lui fit tout a tas de compliment qui la fit un peu rire tout en continuant de rougir. Si elle continuait de la sorte le jeune homme allez croire que ses sa couleur de peau naturelle. Il lui donna des vêtement à essayer ce qui la surprise un peu mais vue que le vendeur la conseiller de l’écouter.

« d'accord je vais écouter vos conseille ! »

elle se dirigea vers la cabine en écoutant les prévision météo du jeune homme ce qui l'intrigua mais se dit qu'elle lui demandera après s’être changer. Elle se déshabilla donc dans la cabine dévoilant ses forme et surtout les jointure qui relier son bras cybernétique a son corps. En plus de voir les articulation  du coude lui donnant l'air de posséder un bras de poupée articuler malgré la peau synthétique assez ressemblant. Elle s'habilla avec les vêtements conseiller par le jeune homme avant de sortir en disant :

« ça va ? Ça me boudine pas trop ? »  
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
La Mèche Rebelle
avatar
Age : 32
Date d'inscription : 27/07/2015

Messages : 114

Argent : 1826


MessageSujet: Re: L'ombre du phénix (PV Dora)   Jeu 19 Nov 2015 - 0:52

Lorsqu'elle dit qu'elle portait malheur, il haussa un sourcil, se demandant si elle n'était pas en train de lui mentir. En tout cas, si elle portait véritablement malheur, ce n'était pas grave, cela ne le dépayserait pas trop, car Yae ne lui portait pas chance avec ses conneries, heureusement qu'il l'avait renvoyée chez leur parents, sinon il l'aurait tuée au fond du bois, ce qui ne lui aurait pas été très bénéfique pour son avenir et pour ce chercher un job. Il soupira un peu, avant d'attendre le grand retour de la belle. Lorsqu'elle arriva, il eût la bouche grande ouverte, avant de prendre feu et de se transformer en petit tas de cendres, avant de reprendre forme humaine.

"Et ben, si vous, vous trouvez pas rapidement un p'tit ami avec ça, c'est que vous êtes nulle en drague ! Il vous vont d'enfer ces habits !"

Lorsqu'il eût dit son avis, et qu'elle revint plus tard, peut-être pour passer en caisse, il la regarda de haut, semblant la sonder du regard, comme s'il trouvait en elle quelque chose d'étrange. Il ne dit rien, une fois de plus, avant de prendre son cornet, qu'il avait posé par terre.


"Si vous avez pas d'autres choses à acheter, on peut aller ailleurs le porte-malheur ! Tss ces nanas, ça s'invente toujours des trucs débiles ! Vous n'êtes pas un chat, vous ne pouvez donc pas porter malheur ! C'est aussi insensé que de vouloir traverser un lac avec une cuillère et une planche de bois !"

Comme d'habitude, il n'avait pas pu s'empêcher de dire ce qu'il pensait et cela ne serait peut-être pas à son avantage, comme à l'accoutumée, mais il s'en foutait, en entendant tant de stupidités, il se disait que cela ne pouvait pas être possible, qu'elle devait sûrement faire erreur ou que des abrutis avaient sûrement dû le lui répéter plus d'une fois pour qu'elle se considère comme un porte-malheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'ombre du phénix (PV Dora)   Ven 20 Nov 2015 - 0:22

Dora fut surprise de voir la réaction du jeune homme qui avait un drôle de pouvoir mas apparemment tout allez bien car il la complimenta. Elle se regarda dans un miroir commença a pensé que sa faisait du bien de sentir belle et désirable. Elle faisait pour la première fois se genre de chose car dans le monde d’où elle venait tout cela n'existait plus. Le jeune homme ne semblait pas la croire quand elle disait qu'elle pouvait porter malheur. Elle lui en voulait pas après tout c’était tout a fait normal étant donner que la chance était une affaire de superstition. En mathématique on considérer ça comme de la probabilité d’où la théorie du chaos.

« merci monsieur combustion spontané ! Et je ne drague pas enfin j'ai jamais essayer car je suis toujours plongé dans mes recherches ! »

elle entra dans la cabine pour se changer ayant prit un peu plus d'assurance , repliant bien les habit qu'on lui avait choisit. Au moins elle ne partirait pas bredouille et la journée était loin d’être finit, elle finit enfin par sortir de la cabine pour se diriger vers la caisse afin de régler ses achat :

« c'est compliqué a expliquer et même si je tentais vous me croiriez pas mais surtout vous me prendriez pour une folle ou un monstre tout dépends du point de vue ! »

elle sortit de son sac a main un portefeuille pour payer le vendeur son du et quand elle finit, elle le rangea de nouveau dans son sac. Le plus étrange c'est qu'elle faisait tout de sa main droite cybernétique comme si elle avait peur de toucher à main nue le vendeur.
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
La Mèche Rebelle
avatar
Age : 32
Date d'inscription : 27/07/2015

Messages : 114

Argent : 1826


MessageSujet: Re: L'ombre du phénix (PV Dora)   Sam 21 Nov 2015 - 14:07

Lorsqu'il entendit qu'elle ne savait pas draguer, car elle se plongeait trop dans ses recherches, il se mit à ce demander si elle n'était pas en train de lui mentir, mais dans le cas contraire, il pouvait se dire qu'ils avaient un point commun en plus, car lui non plus ne savait pas et lorsqu'il abordait, très rarement, une fille, il passait souvent pour un idiot, ce qui fait que des fois ça les faisaient rire et ça passait, tandis que pour d'autres, il se ramassait une claque. Quoi qu'il en soit, il la scruta tandis qu'elle payait et l'écouta parler, ce qui le fit sourire très légèrement.

"Entre fous, on devrait se comprendre, j'ai le temps... Quoi que... Baissez-vous ! Si ça vous dérange pas, je vous confie ceci un instant.."

Tout d'un coup, en disant qu'il avait le temps, il entendit des croassements de corbeaux, alors il donna son sac à la miss, tout en faisant apparaître son arme, avant de parer un coup, qu'un jeune homme aux cheveux noirs avait essayé de lui donner. Les deux jeunes gens se battaient tout deux, et lorsque Fukano esquivait en faisant des sauts, ce derneir lévitait un peu, avant de retomber à terre, d'autres de la bande des corbeaux noirs se rajoutèrent à la fêe, alors Fukano fût obligé de suivre. Il se mit donc à courir dans toutes les petites ruelles des boutiques, jusqu'à ce qu'il et une idée. Il les attira dans une ruelle où il n'y avait personne, puis il les semas et passa par une autre ruelle, ce qui fit qu'il fini par arriver derrière eux, et sans qu'ils ne s'y attendent, Fukano les grilla sur place. Bon voilà une bonne chose de faite ! Il fit disparaître son arme, puis après avoir retrouvé son souffle, il se mit en quête de retrouver la demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'ombre du phénix (PV Dora)   Dim 22 Nov 2015 - 21:55

Dora sembla hésiter, elle ne savait pas trop si elle devait vraiment parler de la malédiction qui la toucher. On ne pouvait pas vraiment appeler ça un pouvoir en vue de la solitude que cela provoquer mais après tout. La jeune femme pouvait bien lui en parler du moins pour le prévenir libre a lui de la prendre au sérieux ou non. Elle n'eut pas le temps de dire quoi que se soit qu'un homme attaqua le jeune homme. La jeune femme fut terrifier et recula un peu pour pas prendre un coup gardant leur sac pour pas les perdre. Fukano les attira plus loin et dora pu les voir disparaître dans les ruelles ce qui la fit soupirer un peu inquiète pour son nouvel ami .

* je suis doué pour m’attirer les homme à problème au moins quelque chose qui à pas changé ! *

Dora fut surprise de voir que tout le monde avait pas suivit le jeune homme car un individu semblait avoir remarqué que la demoiselle accompagné le jeune homme.

« Bonjour ma jolie alors comme ça on traîne avec des minables ? »

« et vous avez raison , c'est pour ça d’ailleurs que je vais pas rester plus longtemps avec vous ! »

Dora avait froncé un sourcil devant la familiarité du jeune homme et son coté irrespectueux ce qui la fit rétorqué une phrase que l'homme ne sembla pas avoir compris de suite. En même temps elle passa a coté de lui mais il compris enfin ce qui l’énerva et lui attrapas son bras gauche. Elle avait la manche légèrement relever donc il lui toucha directement la peau. Dora se tourna vers lui outré tentant de se dégager :

« tu va voir si je suis un minable ! »

« je vous conseil de me lâcher si vous voulez pas avoir un accident ! »


« haha ! Tu sais pas a qui tu parle ma jo.... »

Dora réussi a dégager son bras pour reculer et l'homme tenta de lui reprendre le bras mais son pied ripas sur une voiture qui semblait avoir était abandonner. Il tomba en arrière se cognant la tête contre le mur l’assommant par la même occasion. La chance qu'avait eu dora sembla presque surnaturelles a se moment la car au même moment elle trouva un billet de 50 euros.

« je vous avez prévenue...oh tien un billet ! »
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
La Mèche Rebelle
avatar
Age : 32
Date d'inscription : 27/07/2015

Messages : 114

Argent : 1826


MessageSujet: Re: L'ombre du phénix (PV Dora)   Lun 23 Nov 2015 - 0:56

Lorsque Fukano retrouva enfin la jeune femme, il fût surprit de voir l'un de la bande des corbeaux étalés sur le sol en étant assommé. Vu le choc qu'il s'était prit, il en aurait sûrement plus longtemps à vivre. Cependant, Fukano eût une idée. Il se concentra, puis pensa à un truc super triste, et lorsque ses larmes tombèrent sur les blessures de ce salte type, ces dernières se refermèrent et le mec reprit vie. Il fût très surprit d'avoir été soigné par le phénix. Ce dernier le fixa alors de haut, lui faisant ainsi comprendre qui était le patron.

"Dit à tes potes, qu'ici c'est moi le king ! Dit-leur qu'ils arrêtent de me casser les noix et je serais cool avec vous, c'est bien comprit ? Bon, alors casse-toi on t'a assez vu !"

Le jeune homme hocha la tête en signe d'approbation, puis il se releva, après avoir remercié Fukano, puis il fila, se mettant à courir avant de se retransformer en corbeau, ce qui n'était pas pour rien que la bande s'appelait ainsi. Volcano étant assez content de lui, se tourna vers la belle.


"Bon maintenant qu'on en a fini avec ces rigolos, ça vous dirait qu'on continue de faire les boutiques ? Au faites, merci d'avoir gardé mon sac, j'ai pas été très galant, je vous l'ai balancé à la figure. Je m'appelle Fukano Koga et vous ? Au faites, vous m'avez toujours pas dit pour votre malédiction"

Après avoir dit ces mots, il se mit à rire, puis il lui fit un grand sourire, avant de reprendre son sac, ayant l'air contente de s'être fait une amie, ce qui était rare, car normalement, les gens le fuyaient ou c'était l'inverse, mais bon, cette demoiselle était spéciale, donc elle ne pouvait que l'apprécier, enfin il l'espérait, sinon si c'était juste pour gagner sa confiance pour mieux l'entuber, elle pourrait dire adieu à leur nouvelle amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'ombre du phénix (PV Dora)   Lun 30 Nov 2015 - 20:26

la jeune femme fut comme rassuré de revoir son nouvel ami revenir. Il semblait en forme et ne possède aucune trace de blessure ce qui était plutôt bon signe. Se jeune homme restait quand même pour la scientifique un véritable mystère. Elle ne savait pas s'il était un mutant, mage ou une créature dans son autre forme elle aurai put le dire en l’analysant. Elle devrait pour le coup utiliser des méthode de recherche très rudimentaire. Elle pu découvrir un nouveau pouvoir plutôt inintéressant quand il soigna l'homme a l'article de la mort avec ses larmes.

« Vous êtes un homme plein de surprise en tout cas ! Il est rare de nos jour de voir quelqu'un faire preuve de pitié pour ses adversaires »

elle dit ça avec un sourire sincère pensant vraiment ce qu'elle disait. La d’où elle venait la pitié était un luxe qu'on ne pouvait accordé  si on voulait survivre. En plus servir les dominateur n'a lui avait pas prouvé le contraire. Il finit par la remercier d'avoir ses affaire qu'elle lui rendit avant de se présenter et finir par lui pausé la question fatidique. Elle le regarda avec ses yeux bleu océan qui donner l'impression qu'elle examiner son âme .

«oui je suis partante pour continuer et il y a pas de quoi je pouvait bien faire ça. Je m'appelle Caroline Dewitt enchanté de faire votre connaissance Fukano ! »

Caroline avait sortit un prénom qui semblait sortir d'outre tombe car il s'agissait de son vrais prénom qu'elle n'avait plus utiliser depuis des années. Elle avait Tellement l'habitude qu'on l'appelle par son pseudonyme Dora qu'elle avait un peu oublier ce qu'elle était. Elle remit une mèche derrière sa tête un peu nerveuse de devoir expliquer son pouvoir. Elle avait peur de sa réaction car la plus pars des gens qui apprenait de quoi elle était capable n'oser plus trop l'approcher :

« En faite.....je peu par un simple contacte physique absorber la « chance » de celui que je touche.... »
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
La Mèche Rebelle
avatar
Age : 32
Date d'inscription : 27/07/2015

Messages : 114

Argent : 1826


MessageSujet: Re: L'ombre du phénix (PV Dora)   Lun 30 Nov 2015 - 21:38

Lorsqu'elle lui dit qu'il était rare de voir quelqu'un faire preuve de pitié, Fuka-chan se gratta le côté de la tête, la penchant un peu de côté en ayant l'air embarrassé. Comment lui dire avec le plus de subtilité possible qu'il avait carbonisé des hommes sans remords et qu'il n'était pas à son premier coup d'essais ? Non, la subtilité et lui, cela ne faisait pas bon ménage, surtout que cela n'entrait pas avec sa manière de fonctionner.

"Bah je suis pas vraiment comme vous le pensez. Si je l'es fait, c'était pour qu'ils arrêtent de me harceler ces maudits corbeaux ! C'est vrai que je suis sympa, mais de là à dire que j'ai de la pitié... Je viens quand même de griller des mecs sans sentiments et c'est pas la première fois mam'zelle !"

Bon, voilà, voilà, ça c'est fait, passons à la suite, se mis-il à songer en sifflotant, la tête tournée vers le ciel, avant de rabaisser sa main et de braquer à nouveau ses deux prunelles sur la demoiselle, lorsque cette dernière se mit à se présenta. En entendant son prénom, il se pencha en avant, se tenant un peu les côtes, à cause du fait qu'il se mit violemment à rire en sachant le nom de la miss.


"Ahahahah c'est pas un vrai nom, ça, c'est une blague ! Non c'est sérieux, c'est vraiment votre prénom ? Ahahahah bah votre père il vous a pas gâtée ! Au moins, quand on veut vous parler, on vous siffle pour avoir votre attention ?! En plus, Caroline, c'est souvent le nom qu'on donne à une tortue ! Vous imaginez une tortue et un oiseau réuni ? 4a donne quoi ? Une tortue qui vole ou un oiseau avec une carapace qui va lentement ? Ahahahah désolé, je peux pas m'en empêcher, c'est trop drôle !"

A voir l'état du jeune homme, on pouvait croire qu'il allait véritablement mourir de rire, tellement il riait, mais heureusement, la demoiselle n'eût pas l'air de lui en vouloir, car elle lui dit pourquoi les gens ne l'approchaient pas. Lorsqu'il eût terminé de rire, il s'essuya les yeux, car cet imbécile avait pleuré de rire. Toutefois, durant son délire, il s'était mit à siffler, lorsqu'il avait dit qu'on la sifflait pour l'appeler, ce qui avait été très beau à entendre, et avait peut-être permit à Dora d'obtenir un nouvel indice sur sa personne. Enfin qu'il quoi qu'il en soit, après avoir obtenu les aveux de la demoiselle, il sourit, puis la toucha du doigt, un pot de fleur tomba à côté des deux jeunes gens.


"Touché c'est vous le chat ! Avant, on s'est touché quand vous m'avez rendu mon sac, il s'est rien passé, c'est que des rumeurs, allez hop, on y va !"

Il lui prit le poignet, puis l'entrain avec lui, ne faisant pas attentions à tout ce qui avait faillit les percuter durant leur marche. Il fini par s'arrêter devant une boutique, ce qui fait qu'il lâcha la demoiselle. Il entra dans le magasin, puis revint avec un trèfle à quatre feuille, qu'il donna à la jeune femme, lui faisant un grand sourire.

"Tenez, ça c'est meilleur que la vrai chance ! Vu que c'est votre domaine de prédilection et qu'ils en font en massepin, je voulais vous faire une mini surprise. Vous devriez venir avec moi, à l'intérieur, j'ai deux-trois sucreries à acheter, parce que ça ce trouve pas dans la nature !"

Fukano ne savait pas si elle allait apprécier, mais bon, il s'était dit que ça serait plus sympa qu'une fleur, de toute façon, il devait passer par-là, et puis, les fleurs se mangeaient aussi, alors il n'y avait pas grande différences, a part que les sucreries étaient un peu plus sucrées. Toutefois, après ce qu'il venait de lui dire, cela donnait un autre indice à la demoiselle sur le fait que le jeune homme ne venait pas de la ville. Une fois entré dans la boutique, la dame qui la tenait lui fit un grand sourire.


- Alors mon p'tit elle a aimé la p'tite ?

"Je suppose, c'est votre entreprise qui fait les meilleures gâteries du monde entier !"

- Oh qu'il est chou ! Merci tu es adorables ! Oh et la voilà la jolie petiote ! Ma jolie, tu devrais essayer, depuis le temps qu'il vient acheter du chocolat, on s'est rendu compte que son cœur était à prendre, car une fille, ça sait tenir son homme loin de ces choses-là et c'est bien dommage ! Allez-y les jeunes, n'hésitez pas à acheter tout ce qu'il vous plait, après tout, vous appréciez et moi je fais du bénéfice, tout le monde est gagnant dans cette histoire !

"C'est pas une nana qui m'empêcheras de faire ou de manger ce que je veux, ça c'est sûr ! Blablabla ah ce qu'elles peuvent causer les miss quand elles en voient une autre, c'en est presque pénible !"

- Ouais bah en attendant, c'est moi qui tient le magasin, alors t'a intérêt à pas trop me casser les noix sinon je te flanque dehors avec un bon coup de pied au cul mon p'tit !

"Si vous le faites, je crame le magasin, alors me chauffez pas trop ! Tient, ça a l'air pas mal par là-bas !"

En l'entendant causer autant, Fukano eût l'air exaspérer, ayant l'air de ne pas arriver à réfléchir à ce qu'il allait faire avec tant de commentaires envers sa petite personne. Au bout d'un moment, il en eût marre, alors il se retourna et dit ce qu'il pensait. Entre la tenancière et Volcano, l'ambiance devint chaud-bouillante, mais il préféra laisser tomber l'affaire, après tout, ce n'était pas la première fois qu'il y avait des frictions avec cette femme aux mœurs assez radicales, ce qui l'énervait un peu, car elle pouvait être hyper sympa et tout d'un coup, devenir super chiante, ce qu'il n'appréciait pas trop avec les humains en général, mais bon, il y eût plus de menaces que de dégâts, donc ça allait. Après avoir dit ce qu'il pensait, il se mit à chercher des bons produits, se disant que cela valait la peine de contenir ses émotions, parce que tout à l'heure, il avait été sincère, c'était vraiment ici que le chocolat et autres sucreries étaient à tomber et il n'avait rien trouvé de meilleur ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'ombre du phénix (PV Dora)   Mer 9 Déc 2015 - 22:15

Caroline trouva la réponse du jeune homme très intéressante faisant de lui un être assez particulier. Elle ne montrait pas bien sur pour pas paraître bizarre mais se jeune la fasciné.  Il ressemblait a peu prés au survivant de son monde d'origine  qui devait faire se genre de chose pour pouvoir survivre. Une sorte de stratégie qui devait être bien calculer pour gagner sa tranquillités. Elle ne dit rien cependant se contentant acquiescer de la tête d'un air compréhensive. Fukano se mit soudainement a rire de son prénom. Une chose qui l'aurait peut être vexer venant de quelqu'un d'autre bizarrement . Elle se contenta juste de répondre avec un sourire gêner par la réaction ridicule qu'il avait eu :

« que veux tu ? C’était le prénom que ma mère voulait que j'ai avant qu'elle ne meurt en couche ! »

On aurait presque voir une grosse goutte derrière son crane, un peu comme dans les manga que les jeux affectionner tant.Un jolie son se fit entendre de lui quand il siffla et  Il dit cependant quelque chose d’étrange que la demoiselle avait pas relever de suite. Des information qui restera dans sa mémoire pour la ressortir plus tard lors de ses recherche approfondie. Il sembla quand même sceptique face a ses explication sur son pouvoir ce qu'elle tarda pas a rétorqué :

« vous seulement jeter votre sac et vous l'avais récupérer sans toucher ma peau directement ! En faite ça se passe par contacte cutané, si je touche quelqu'un a travers un vêtement ça fonctionne pas ! »

Fukano lui prit le bras  pour l’amener avec lui vers un magasin sans se rendre compte des nombreuse engendré par le pouvoir de la demoiselle. Il finit par arrivé devant une boutique ou le jeune s’engouffra sans elle. Elle se mit alors a attendre en regardant la vitrine. Il s'agissait d'une confiserie qui vendait tout sorte de produit sucré pour les fin gourmet et les enfant.  Fukano revenu vers elle pour lui offrir un trèfle a quatre feuille.

« heu....merci...c'est la premier fois qu'on m'offre quelque chose ! »

Caroline ne savait pas quoi dire car  il était vrais que c’était la premier fois qu'on lui faisait un cadeau. Elle trouva l’idée plutôt touchante de croire que se genre de babiole fonctionnait. Caroline était une scientifique après tout  qui croyait peut être a la chance mais pas au porte bonheur.  Elle entra dans le magasin tout en observant le trèfle avec un léger sourire. Elle écouta la discutions entre les deux individu qui était presque comique.

« Vous savez madame il est parfois mieux être seule que mal accompagné , je sais de quoi je parle ma dernière relation  ma coûté un bras ! »
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
La Mèche Rebelle
avatar
Age : 32
Date d'inscription : 27/07/2015

Messages : 114

Argent : 1826


MessageSujet: Re: L'ombre du phénix (PV Dora)   Jeu 10 Déc 2015 - 0:33

En l'entendant lui dire que c'était le premier prénom que sa mère avait prononcé avant de mourir, Fukano s'était senti super mal à l'aise, car il n'avait pas voulu l'offenser. Bon vu qu'elle ne lui en tint pas rigueur, il s'était dit que ce n'était pas trop grave. Elle lui dit ensuite pourquoi il n'avait pas encore eût de malchance, puis lorsqu'il lui offrit le trèfle à manger, il se mit à sourire, la trouvant trop chou. Fukano n'écouta pas sa réplique, car il était trop occupé à choisir, mais ce n'était pas le cas de la tenancière de cette boutique, qui se demandait comment elle devait prendre la phrase "Il m'a coûté un bras".

- C'est sûr que s'il vidait votre porte-monnaie, ça servait à rien de rester avec !

Elle avait finalement décidé de ne pas trop se prendre la tête et de prendre la phrase au premier degré. Fukano fini par revenir. Après avoir posé le tout sur le comptoir, la femme appuya discrètement sur un bouton, ce qui envoya sur le phénix un spray à la senteur d'orange. Ne s'y attendant pas, son corps tout entier s'enflamma, mais lorsqu'elles eurent disparues, il ne remarqua pas qu'un détail était resté.


"Non, mais ça va pas bien dans votre tête ?"

- Relaxe gamin, c'était juste pour rigoler. Aujourd'hui, c'est moitié-prix, pour te remercier !

"Me remercier de quoi ? Bon ça ne fait rien, au moins j'aurais moins à payer, c'est cool ! Bon au revoir !"

Le produit qu'elle faisait tester à tous n'avait été qu'un prétexte pour lui faire peur, et ainsi, faire apparaître sa queue de phénix pour prendre une photo à son insu. Voir une affiche pareille, la dame vendrait encore plus de sucreries, car les gens auraient l'espoir de connaître la personne qui possède cette queue. Ne remarquant rien du tout, Fukano paya, puis s'en alla, ayant toujours sa queue qui se balançait de droite à gauche, prouvant ainsi que ce n'était pas une fausse. Ne voulant pas partir sans Caroline, il l'attendit dehors.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'ombre du phénix (PV Dora)   Lun 21 Déc 2015 - 22:28

Caroline ria légèrement un peu gêner frottant son bras robotique, en voyant que la vendeuse avait pris ça phrase au second degré. Elle préféra cependant qu les chose soit ainsi étant donner que cela lui évita de donner des explication. Elle observa la vendeuse faire une farce au jeune homme qui eu une réaction des plus anodine. Dora fut étonnamment surprise de voir une queue apparaître comme par magie. Caroline se doutait bien qu'il était loin d’être humain mais de la à être une créature avec une forme humaine. La jeune femme ne manqua cependant de réflexe car pendant un très bref instant un boule sombre se mit devant l'objectif de l'appareille. Une fois qu'elle avait finit de payer ses emplette elle partit en saluant la vendeuse qui allait être surprise de voir qu'elle n'avait qu'une photo noir. Elle sortit de la boutique ou Fukano l'attendait telle un gentleman :

« au moins on peu dire que tu a de très bon goût, par contre je te conseil de faire disparaître se jolie plumage avant que ça attire les mauvaises personne ! »

Caroline dit cela avec un beau sourire ne semblant pas être choquer et même elle semblait vouloir du bien au jeune homme. En faite elle ne voulait pas que cette belle journée se finisse mal surtout si des dominateur s'en mêle. Caroline avait enfin trouvé la nature du jeune homme même si cela lui semblait pas sur a 100% mais on ne pouvais pas lui en vouloir. Il était pas facile de savoir si le jeune homme était un vrais phœnix ou un hybride. En tout cas cela serait une chance merveilleuse de pouvoir étudier un tel animal de plus prés car il représentait le symbole de l’immortalité.

« ne t’inquiète pas je ne dirais a personne que tu a une queue qui te pousse quand tu es surpris ! »
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
La Mèche Rebelle
avatar
Age : 32
Date d'inscription : 27/07/2015

Messages : 114

Argent : 1826


MessageSujet: Re: L'ombre du phénix (PV Dora)   Mer 23 Déc 2015 - 0:33

En entendant la remarque de Caroline, Fukano se figea sur place. Hein ? Il avait bien entendu ? "Une jolie queue de phénix". N'osant pas regarder, il passa sa main valide au niveau de son fessier, puis devint tout d'un coup tout rouge en sentant le doux plumage de sa queue. Elle lui dit qu'elle ne parlerait à personne de ce qu'elle avait vu. Il se mit alors à réfléchir longuement à sa réflexion, avant de soupirer en fermant les yeux quelques secondes tout en baissant la tête, avant de la relever et d'ouvrir ses paupières, tout en tenant sa queue de sa main valide.

"Je croyais que ce vieux tic m'était passé depuis l'enfance, mais ce n'est pas le cas, merci pour ton honnêteté et ton conseil judicieux. Bon, vu qu'il n'y a plus beaucoup de monde, autant te montrer le reste"

Il posa le sac, puis s'éloigna un peu, ne voulant pas le faire cramer. Etant tout de même un peu nerveux, car c'était la première fois qu'il montrait sa véritable apparence, il fini tout de même par se transformer entièrement en phénix, les habitants suivant la même transformation, ce qui était assez étrange, mais bon, dans la magie, tout est possible. Il fit le beau, marchant fièrement, avant de voler, puis lorsqu'elle eût terminé de l'admirer, il se posa à terre et reprit sa forme humaine.

"Ma mère est une phénix qui a réussi à prendre forme humaine pour se fondre dans la masse d'humains, Yae et moi avons hérité de ce "don", alors nous en profitons, même si je ne suis pas vraiment un adepte de la foule, heureusement, il n'y a presque personne aujourd'hui, je suis agoraphobe, donc la foule me tente pas trop, mais étrangement, quand il faut combattre, ça passe, je suis vraiment un garçon spécial jusqu'au bout héhé ! Et toi ? Quand je te regardes, j'ai l'impression que tu me caches quelque chose, à moins que ce ne soit que mon imagination. Enfin bref, tu veux aller dans une boutique spéciale ?"

Il avait reprit son sac et lui avait fait un grand sourire, n'ayant pas honte, ni peur de lui expliquer ce qu'il ressentait, ce qui était bien la première fois, cela lui faisait aussi bizarre que de se transformer devant elle. Toutefois, il eût l'air un peu songeur lorsqu'il lui fit remarquer qu'elle avait l'air étrange. Il fini par hausser les épaules, puis lui fit la proposition de choisir une boutique, vu qu'il n'était pas pressé, il la laissait choisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: L'ombre du phénix (PV Dora)   Sam 26 Déc 2015 - 23:05

Dora était entrain de sourire a fukano tendit qu'il était entrain de rougir face a sa remarque. Elle le trouvait presque touchant surtout quand il la remercia. La suite des événement fut très surprenant car il se changea en un magnifique oiseau de feu. Caroline l’observa avec beaucoup d'admiration mélanger a de la fascination et une pointe d’intérêt scientifique.

« on peu dire que tu es un garçon qui ne manque de surprise ! Je te remercie en tous cas de m'avoir permit d'admirer ta véritable nature qui ne manque pas de charme. »

Elle était tomber sur un garçon vraiment hors du commun qui lui expliqua la raison de sa solitude. Dora pouvait comprendre une tel phobie même si la d’où elle venait il fallait mieux vivre en société pour survivre. Fukano lui révéla alors qu'il la trouvait aussi très étrange pourtant elle se comporter plutôt naturellement. Enfin elle se comportement plus naturellement qu'a son habitude.

« c'est que moi aussi je cache quelque chose que je n'aime pas montré aux autre car cela peu dégoûté les garçon que je fréquente ou eu peu attirer la pité des autres. ce que je ne veux surtout pas ! »

Elle se a déboutonner sa manche tout en disant ça et la replia montrant petit a petit son bras qui pouvait paraître normal au début mais une fois arriver au coude révéla la vérité. Une fois qu'elle arriva jusqu'à son épaule on pouvait très bien voir que son bras était rien d'autre qu'une prothèse cybernétique. Une partit de son épaule aussi avoir était changer pour pouvoir tenir sa prothèse . On pouvait voir comme des légère cicatrice sur la peau blanche de la demoiselle.
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
La Mèche Rebelle
avatar
Age : 32
Date d'inscription : 27/07/2015

Messages : 114

Argent : 1826


MessageSujet: Re: L'ombre du phénix (PV Dora)   Dim 27 Déc 2015 - 1:02

En entendant tous les compliments, il se mit à rougir d'avantage, de plus, il était très ému par les dires de la demoiselle. Elle ne se moquait pas de sa peur irrationnelle, elle n'avait pas peur de lui et surtout, ne cherchait pas à le capturer, en clair, elle cherchait juste à être son amie et à le comprendre et ça, ces paroles et ces gestes comptaient beaucoup pour lui. A présent, il se sentait moins seul, il se sentait même plus fort qu'avant, comme si cette amitié venait de faire naître une force encore inconnue jusqu'à présent en lui. C'était étrange, mais pour elle, il avait l'impression de pouvoir déplacer des montagnes. Enfin elle voulu aussi lui montrer sa face cachée, ce qui le fit redescendre sur terre.

"Ah je savais bien ! Allez fait péter le bouchon, je veux savoir !"

Elle disait que ce qu'elle allait lui montrer pouvait apporter la pitié ou le dégoût, mais le jeune homme avait quand même envie de voir. En la voyant déboutonner sa manche, il se dit que le secret n'allait pas être si spectaculaire qu'il ne le pensait. En voyant la prothèse, il fit une moue déçue, ce qui pourrait peut-être la surprendre.


"C'est tout ? Décidément, les nana vous êtes bien coquettes et paranos ! Je sais perdre son bras c'est triste et ça doit faire super mal, mais au moins, tu en as un nouveau, et celui-là il est indestructible ! ça doit être super pratique pour quand tu fais le ménage, au moins tu n'es pas dégoutée quand tu dois le plonger dans les toilettes ! Ahahahahah !!! Allez vient par-là toi !"

Franchement, Fukano n'avait aucuns tact ! Il pourrait peut-être, être considéré comme étant un sale type qui ne se souciait pas du malheur des autres, mais après tout n'étais-ce aps ce qu'elle désirait ? Après avoir plaisanté sur son bras et avoir rit, il ouvrit ses bras en lui disant de venir, avant de l'attraper sans lui demander son avis pour lui faire un câlin sans vraiment lui demander son avis, mais il avait l'impression qu'elle en avait besoin, ce qui lui faisait bizarre, car c'était la première fois qu'il avait envie d'en faire un à une humaine. Dans ses bras, tandis qu'il lui caressait les cheveux, elle pouvait sentir comme une douce chaleur émanant de son corps qui ne la brûlerait pas. Ayant donc réussi à l'apprivoiser, elle pourrait en faire ce qu'elle en voudrait. Il cessa son câlin en la lâchant, tout en arrachant une mèche de ses cheveux en lui tirant la langue, comme pour lui dire qu'il avait fait ça juste pour l'embêter. Ensuite, il s'amusa à la passer sur le nez de la miss, ainsi que sur d'autres parties de son visage pour la taquiner. Lorsqu'il en eût marre, il reprit ses paquets et fit quelques pas en avant, lui faisant signe de le rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'ombre du phénix (PV Dora)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ombre du phénix (PV Dora)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Akatsuki Academy :: Archives :: Archives :: RPs - Saison 2-
Sauter vers: