Bienvenu à l'Académie Akatsuki.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 129

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2407


MessageSujet: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Sam 7 Nov 2015 - 12:51

Aujourd'hui, Shibumi donnait un concert sur la place centrale de la ville. Elle avait troqué ses habits stricts de directrice pour une tenue beaucoup plus osée, qui mettait bien en valeur ses formes, de plus, elle avait enlevé ses lunettes et avait fait retrouvé à sa chevelure, sa véritable couleur, qui était bien plus flashy. Avant de commencer son spectacle, elle se mit à scruter son public, qui était nombreux, mais la personne qu'elle aurait voulu voir en ce moment n'était pas là. Elle baissa la tête en soupirant, avant de la relever, sursautant en entendant son petit-frère l'encourager en lui disant qu'elle étiat la meilleure. Tient, celui-là, il était venu malgré la correction qu'elle lui avait donnée ? Il ne manquait pas de culot et ça lui plaisait.

"Merci d'être venu nombreux, et pour commencer, voici une chanson que je n'ai sûrement encore jamais chantée"

Avant de chanter, elle entendit des gens lui dirent qu'ils l'aimaient, mais s'ils savaient qui elle était véritablement, ils ne diraient pas ça. Elle commença à chanter cette chanson : https://www.youtube.com/watch?v=fsZECM8vwRA Etant fidèle à elle-même, la demoiselle enflamma la foule avec une chanson très électrique, comme elle avait le secret. Par la suite, elle chanta cette chanson : https://www.youtube.com/watch?v=iGiXVy15eb8 Et là, la foule était tellement excitée qu'elle avait l'impression qu'ils avaient tous pété un câble et pourtant, elle n'avait pas utilisé l'un de ses sorts. Elle chanta encore plusieurs chansons, puis annonça qu'elle allait faire une pause, ce dont les gens ne semblaient pas être contre. Elle alla donc se boire de l'eau en se disant qu'elle aurait bien aimé que Yan soit là.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Lun 9 Nov 2015 - 19:46

Yan avait passé ses derniers temps dans son Irlande natal. Il avait besoin de se ressourcer surtout après tout ce qui s’était passé dans sa vie. Il voulait surtout récupérer un objet important à ses yeux qui était autre qu'un bijou familial qui appartenu à sa mère. Se fut un séjour très agréable si on oubliait le voyage où il fut malade tout le long. Une facette de son pouvoir qui ne l'avait pas quitté et qu'il aurait bien voulu plus avoir surtout qu'a chaque fois, c'était de plus en plus violent. Il arriva en ville en taxi, mais très content quand la voiture se stoppa et que le chauffeur lui annonça qu'ils étaient arrivés. Il paya ce qu'il lui devait avant de sortir de son engin de malheur, il marcha un peu dans la rue pour prendre l'air. Il tomba sur un prospectus qui parlait d'un concert donné par sa bien-aimée ce qui le fit sourire. Il se dirigea alors vers la place du centre-ville ou le concert bâtait son plein et la foule en délire. Il avait mis sa capuche sur la tête pour pas qu'on le reconnaisse, mais on pouvait voir un sourire se dessiner. Shibumi était vraiment magnifique ce soir et le son de sa voix lui avait tellement manqué, c'était comme du miel pour ses oreilles. Shibumi s'arrêta pour annoncer qu'elle avait besoin de faire une pause, une occasion pour lui d'aller la voir. Il se faufila alors a travers le public pour atteindre l'arrière de la scène, mais fut bloqué par deux molosses qui servaient de service de sécurité. Le seul problème, c'est qu'ils étaient entre sa bien-aimée et lui, alors il finit par les assommer en disant :

"Pas le temps à perdre avec des minables ! J'ai rendez vous !"

Il enjamba les deux hommes à sole, grimpa les petites marches qui mener à la scène pris une guitare la brancha a l'emplie et se mit a jouer pour la femme qu'il aime. Il n'avait pas honte du regard des autres mais il espérait que cela lui plairait et surtout que ça la surprendrait.

https://www.youtube.com/watch?v=8d-QUb5H7XY
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 129

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2407


MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Mar 10 Nov 2015 - 19:20

La demoiselel buvait, lorsque soudain, elle entendit une voix qui la figea, et la fit lâcher sa bouteille, ce qui fit qu'elle fût un peu mouillée, mais pas trop. Cette voix, elle la connaissait, elle savait à qui elle appartenait ! En l'entendant jouer une mélodie qu'elle connaissait, elle fût si émue qu'elle se laissa tomber à genoux, puis mit ses mains à ses yeux et se mit à pleurer, tellement elle émue et heureuse. Elle sécha ses yeux, puis se refit vite son maquillage, puis elle se dirigea vers Yan, se mettant à chanter, l'accompagnant ainsi, et faisant, sans le vouloir, un magnifique duo. Lorsqu'ils eurent terminés, les gens applaudirent, puis applaudirent encore plus fort, faisant une ovation pour le couple, lorsque la demoiselle couru vers lui, pour entrer son cou avec ses bras, pour ensuite l'embrasser avec passion. Lorsqu'elle eût terminé, et qu'elle se rendit compte de ce qu'elle avait fait et que tout le monde avait vu, elle se senti un peu gênée. Dans la foule, il n'y avait qu'Imperio qui n'avait pas applaudit, n'ayant pas l'air d'aimer que sa grande-sœur ne lui ait pas dit qu'elle sortait avec un homme. Shibumi se leva, puis se tourna vers le public.

"Maintenant que vous savez tout de votre star préférée, vous devez sûrement vous douter que le concert est terminé, mais ce n'est pas le cas. Faites une ovation pour non petit-frère, son nom d'artiste ? Green Soul ! Allez en piste !"

- Quoi ? Mais ? Bon, bah vu que je ne sais pas quoi chanter, car je suis légèrement prit au dépourvu, voici une chanson que vous devez sûrement connaître.

Après avoir invité son petit-frère sur la scène, ce don ce dernier ne s'y attendait pas, d'ailleurs, il se disait qu'elle lui payerait cet affront, Shibumi avait prit la main de Yan, et dirigeant les lumières sur la foule, pour les éblouir quelques secondes, ils ne la virent pas disparaître. Lorsqu'elle réapparut plus loin, elle pu entendre la chanson d'Imperio, qui était celle-ci : https://www.youtube.com/watch?v=VqlXiZ4dmcI Bien qu'elle se disait qu'il se débrouillait bien, elle se disait qu'il ne perdait rien pour attendre ce sale mioche, car cette chanson parlant d'une fille stupide, elle avait bien l'impression qu'elle lui était dédiée, mais bon, elle était avec son prince, alors au final, cela l'importait peu. Une fois et hors de la vue de la foule, Shibumi le scruta en lui faisant un doux sourire.


"Comme j'ai rêvé de te revoir ! Chaque jours dans cette misérable cage était une torture, mais penser à toi m'aidait à garder la tête haute, et puis, te voilà enfin ! Pile poil au moment où ma suprématie est au paroxysme. En l'état actuel des choses, j'ai renversé Haneko et je suis à la tête de sa prestigieuse académie, cette sotte n'a rien vu venir, en ce moment, elle doit sûrement être sous les verrous, bien fait ! Et toi ? Quoi de neuf mon beau princes ? Est-ce que ma proposition tient toujours ? Oh pardon d'être autant pressée, allons plutôt boire un verre à nos retrouvailles, toute façon, ce sale petit rat ce débrouille très bien sans moi"

Se rendant compte qu'elle lui avait posé trop de questions et qu'elle l'avait un peu pressé, elle avait rougit, se sentant honteuse de l'avoir harcelé de la sorte, mais il pouvait comprendre son emballement, surtout depuis le temps qu'ils ne s'étaient plus vu. Elle lui proposa par la suite d'aller boire un verre, ce qui serait sûrement une excellente idée pour renouer les liens et parler du temps perdu sans être dérangés.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Mar 10 Nov 2015 - 22:29

Yan était content de voir qu'elle le rejoigne pour chanter une chanson qui devait être pour lui l'une des plus belle. Il n'était pas un musicien chevronné et aussi doué que Shibumi mais se débrouiller bien avec une guitare. Il était cependant heureux de voir que cela lui plut au moins il n'avait pas travaillé ce morceau pour rien. Elle lui fit comprendre quand elle se jeta sur lui pour l'embrasser devant tout le monde qui le surprit. Shibumi fit une déclaration au public envoyant son petit frère sur scène pour la remplacer qui ne semblait pas s’attendre a ça. Il se mit alors chanter du Alice cooper un bon choix musical tendit que les deux amoureux, c’était éclipser. Shibumi n'avait pas changé cependant à peine retrouver qu'elle se mit à raconter plein de chose et lui posa tout un tas de questions. Il l’écouta sans rien dire continuant de sourire le son de sa voie lui avait tant manqué. Il put cependant enfin parler quand elle se rendit compte qu'elle parlé trop ce qui l'amusa un peu :

« Toi aussi, tu m'as manqué ! Je n'ai pas cessé de penser a toi et ce que tu m'as dit la dernière fois qu'on a pu se parler... Alors je suis retourné chez moi en Irlande pour chercher quelque chose que je ne pensais pas utiliser un jour. »

Il lui prit les mains pour qu'ils arrêtent de marcher et la mettre face a lui. Il fouilla sa poche intérieure pour en sortir un écrin a bijoux. Il n'était pas assez grand pour contenir une bague, il l'ouvrit pour lui montrer ce qu'il avait a l’intérieur. Il s’agissait effectivement du bague de fiançailles en or blanc gravé de symbole celtique et serti d'un magnifique rubis. Il pausa un genou a terre restant face à elle et déclara : 

« J'ai constaté que je ne peux pas passer ma vie sans toi a mes côtés. Quand le patron m'a ordonné de rien, j’étais frustré comme un volcan qui était prêt à tout faire exploser ! Je m’étais refermé sur moi-même après la mort de Lizana entourant mon cœur d'une épaisse armure fermé à clef, mais quand je t'ai vue une fissure c'est crée et tu as réussi à te faufiler à l'intérieur pour le déverrouiller. Je ne suis pas doué pour faire ça...Mais...Mais  j'essaye de te dire que... que ... Tu es la femme de ma vie... Shibumi Ligth veux-tu m’épouser ? »

En disant ça, il avait retiré la bague de l’écrin pour la placer délicatement sur son annulaire. Il savait que se serait la bonne taille, car il l'avait fait ajuster chez un bijoutier. 
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 129

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2407


MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Mer 11 Nov 2015 - 0:24

HS : C'est le deuxième forum sur lequel je fiance ou fais épouser mes persos, va falloir que je me mette sérieusement à trouver quelqu'un Razz

Lorsqu'il répondit à ses questions en disant qu'il était retourné en Irlande, Shibumi eût l'air mal pour lui, connaissant son problème des transports. En le voyant sortir une bague, la miss fût d'autant plus touchée, car il avait combattu son mal des transports juste pour elle, et rien que pour cela, elle ne voudrait jamais personne d'autre, trouvant que c'était vraiment une belle preuve d'amour. Par la suite, il se mit à genoux et lui fit sa grande déclaration, ce qui toucha la demoiselle, le trouvant plus qu'adorable, le laissant lui enfiler la bague à son doigt, trouvant qu'il avait bien choisit vu qu'elle était à sa taille.


"Mon cher, lorsqu'un corps propose à une ombre de s'y accrocher pour le restant de sa vie, en général, elle ne refuse pas, surtout lorsque le corps est magnifique comme le tient ! Bien sûr que je veux t'épouser ! Je veux rester à tes côtés ! Mon cœur aussi, avant de te rencontrer était froid, mais tu as su faire ressortir en moi ce qu'il y avait de plus beau, tu es la flamme de ma passion, l'étincelle de mes joies et la qui m'évitera de sombrer véritablement dans les ténèbres, je t'aime"

Après avoir dit ces paroles, elle l'embrassa avec passion, pour la deuxième fois consécutive, se sentant vraiment heureuse à ses côtés, et s'il n'y avait pas eût la rue, elle aurait sûrement conclu avec son beau prince. Lorsqu'elle eût terminé, elle se mit à penser à un détail des plus importants.


"Par contre, il nous faudra des témoins si on se marie, comme les mercenaires par exemple, et pis, nos serviteurs les plus fidèles pourraient s'occuper de porter ma future grande robe, mais ce ne sont que des suppositions, faudra d'ailleurs pas que j'oublie d'appeler Emilie pour lui annoncer la nouvelle, tient faudra aussi trouver une date... Enfin on est pas pressé, hein ? Parce que c'est en ce précipitant qu'on fait tout de travers"

Shibumi s'était mise à penser à pleins de détails auxquels elle n'avait pas songé, ce qui, d'ailleurs, se lisait sur son visage. Cette dernière pensait bien que si elle n'appelait pas la femme qu'elle considérait comme une mère, cette dernière lui ferait sûrement un caca nerveux, ce qui serait tout à fait compréhensible, de plus, elle imaginait bien ses collègues bien habillés pour faire les témoins et son plus fidèle serviteur portant la robe, pour qu'elle ne se prenne pas les pieds dedans. Elle fini tout de même par redescendre de son petit nuage en disant qu'ils n'étaient pas pressés, ce qui n'était que des mots en l'air, car en voyant son sourire, on pouvait comprendre qu'elle avait envie de l'organiser le plutôt possible, en tout cas, avant qu'elle ne se fasse mettre sous les verrous pour manipulation ou avant qu'elle ne se fasse renvoyer ou trop punir pour ses conneries, ce qui pourrait très bien être possible, ce qui pouvait s'expliquer la raison pour laquelle elle n'avait pas trop envie d'attendre, ne voulant pas qu'il tombe à l'eau à cause de ces trouble-fêtes.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Mer 11 Nov 2015 - 20:30

hs : qu'est ce que je devrais dire avec krieg sa fait mon deuxième perso qui va se marier XD

Yan écouta la réponse de shibumi buvant chacune de ses paroles, tout en se relevant pour être de nouveau a son niveau. Il était heureux qu'elle accepte sa demande même si au fond de lui connaissait déjà la réponse. Elle finit par l'embrasser passionnément tendit que lui ne fit que prolonger le baiser. Le goût de ses lèvres lui avait tellement manqué même si son corps avait changé ses souvenir rester intacte. Il mit ses mains autour de sa taille si fine pour la serrer contre lui une sensation qui fut un peu bizarre étant donné qu'il n’avait plus sa poitrine, c’était ce genre de petit détail qu'il devait s'habituer. Il espérait cependant qu'un jour, il pourrait retrouver son ancien corps, mais pour l'instant, cela n'avait pas d'importance. Shibumi fidèle a elle-même s'emballa de nouveau, mais cette fois fut pour les préparatifs du mariage. Il ne fut pas surpris par sa réaction au contraire cela l'amusa beaucoup, car cela faisait très série américaine. Il l’enlaça avec un bras et se remit a marcher en disant :

« Chaque chose en son temps, on va d'abord fêter ça, après on ira annoncer la nouvelle aux autres et surtout a ta famille après on pourra s'occuper des préparatifs. »

Yan souriait toujours quand il parla de l’annoncer aux autres, car cela pourrait en surprendre plus d'un, enfin peu être pas Jimbolo car il l’avait apprit d'une manière un peu particulière. S'il n’avait pas parler de sa famille a lui car tout simplement c'est qu'il en avait plus. Son père était mort et sa mère avait finit dans un asile après avoir perdu la raison et être tombé en dépression nerveuse. Aujourd'hui elle est tellement mal en pont qu'elle se souvient même plus avoir eu un jour un enfant. Le mercenaire pouvait comprendre qu'elle soit presser vue que tout s’enchaînait très vite dans leur petite vie. Il fallait cependant prévenir tout le monde et surtout Émilie qui avait un place importante dans la vie de Shibumi. Il le savait bien mais sa sera plus facile de la convaincre depuis qu'il est devenu un homme que si il avait encore son corps de femme. Elle allait devenir sa belle mère en quelque sorte mais il ne put s’empêcher de rire a cette idée :

« je suis curieux de voir la réaction d’Émilie en apprenant que tu va te marier avec moi »
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 129

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2407


MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Mer 11 Nov 2015 - 21:59

Yan n'était pas le seul à trouver bizarre le fait qu'il n'y avait plus de poitrine, car lorsqu'il la serra contre lui, Shibumi eût de la peine à imaginer que les boules étaient descendues, mais bon, elle allait bien finir par s'y habituer, de plus, c'était bien plus pratique s'ils voulaient, plus tard, avoir un enfant. Il lui dit, par la suite, qu'ils avaient le temps, mais qu'il faudrait également l'annoncer aux autres, espérant qu'ils ne trouveraient pas trop nunuche le fait qu'ils se marient, mais bon, c'était leur décision et leur moquerie n'aurait aucuns effet sur elle, ce qui expliquait sûrement la raison de sa folie à les vouloir en témoins de mariage. Il lui dit ensuite, qu'il serait curieux de voir la réaction d'Emilie, lorsqu'elle apprendra la nouvelle.

"Et bien, elle me traitera sûrement de fille pas sérieuse en pensant sûrement que j'ai passé de la sœur au frère, mais quand elle saura tout, elle se dira sûrement que sa petite fifille a grandit trop vite et qu'elle a bien fait de me sauver la peau, c'est vraiment quelqu'un de bien, j'espère pouvoir bientôt te la présenter"

En disant qu'elle allait l'engueuler, Shibumi eût sa tête des mauvais jours, ce qui pouvait faire comprendre à Yan qu'elle allait passer un sale quart d'heure, car même si elle n'était pas sa véritable fille, la pomme n'était pas tombée loin de l'arbre, car il y avait un certain mimétisme lorsqu'elle était en colère ou qu'elle pétait un câble contre ses esclaves, ce qui fait que Shibumi se disait qu'il vaudrait mieux qu'elle lui avoue les faits par téléphone, et oui, il y avait, en ce bas monde, quelqu'un qui arrivait à faire peur à l'ombre, l'une des rares personnes avec son boss. En continuant la suite de son récit, elle retrouva son sang-froid et sourit, car même si elle recevrait une bonne correction, elle savait qu'Emilie l'aimait du plus profond de son cœur et c'était réciproque.

"Faudra aussi que je le dise à mon petit-frère. Je ne savais aps que j'avais un frère, jusqu'à ce que ce petit con se manifeste en essayant de tuer des élèves, ça le faisait pas trop pour mon premier jour à l'académie, il ne savait même pas que j'avais quelqu'un dans la vie, j'espère qu'il va pas me faire une crise d'ado lorsqu'il saura qu'on va se marier... Bonsoir George, une table pour deux et une bouteille de votre meilleur vin je vous prie"

- Oh bien le bonsoir mademoiselle Light, je ne pensais plus vous revoir ! Qu'ouïs-je ? Un mariage ?

"Oui, avec mon charmant compagnon, nous allons bientôt nous marier !"

- Ciel, il est bien loin le temps où une friponne s'amusait à nous faire tourner en bourrique pour rire de notre désarrois !

"C'est un bon ami à Emilie. Bien, allons nous asseoir !"

- Les amis ! La meilleure bouteille pour la petite demoiselle ! C'est moi qui vous l'offre, après tout ce temps passé en votre compagnie, je vous le dois bien !

Tout en parlant d'Imperio, les deux amoureux passèrent devant un bistrot, un peu chicos, mais pour Emilie et sa fille, c'était toujours du cinquante pour cent, car George, le patron de cet établissement avait toujours eût des vues sur la demoiselle originale qu'était Emilie, mais malgré tout ce qu'il faisait pour elle, ça ne semblait toujours pas coller, à moins que cela était le cas et qu'elle ne lui en avait jamais parlé, mais bon en même temps, elle ne lui avait jamais demandé des informations là-dessus. Quoi qu'il en soit, cet homme habillé comme un vieux chevalier des temps modernes, entendit la conversation et vint à leur rencontre, alors Shibumi s'arrêta et décida d'aller fêter ici leurs retrouvailles et leur mariage. L'homme parla un peu du passé de la jeune femme, ce qui gêna un peu cette dernière, et dès qu'il eût terminé, elle alla à une table, avec Yan, tandis que Gorges couru en cuisine en disant qu'il allait offrir la bouteille, ce qui fit sourire la demoiselle, n'en attendant pas autant, bien que cela lui fasse très plaisir.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Mer 11 Nov 2015 - 23:16

Yan écouta shibumi lui parler d'Emilie et de la potentielle correction qu'elle risquait de prendre quand elle annoncera son mariage. Elle semblait plutôt être une femme bien, vu comment shibumi en parlé et le chasseur écarlate voulu la rencontré. Il voulait savoir enfin a quoi ressemblait la mère adoptive de sa future épouse. Elle parla ensuite de son frère qu'elle venait tout juste de retrouver et qu'ils avaient vu plutôt dans la soirée. La mercenaire de l'ombre avait apparemment eu une vie bien mouvementée ses derniers temps tout comme yan. Il trouvait qu'elle avait de la chance d'avoir une famille qui l'aimait pour ce qu'elle était :

« Ne t’inquiète pas au pire, je serais à tes côtés quand tu lui annonceras, et ton frère, c'est bien celui qui a joué du Alice cooper ? Il a l'air plutôt sympa, mais tu ne m'en voudras pas s'il a chaud aux fesses s'il commence à trop me chercher ? »

Il fut sérieux quand il commença a dire qu'il sera à ses côtés quand elle annoncera la nouvelle a Emili, mais perdu vite son sérieux quand il parla du frère de shibumi. Ils arrivèrent à un petit bistrot sympa, mais peuvent être un peu trop chic pour le jeune homme. Il avait beau avoir était élever chez une famille de noble irlandais, mais il a toujours vécu très simplement. Ils furent d’ailleurs accueillit par un homme qui semblait bien connaître shibumi allant même raconté un peu sa vie. Yan se retenue de rire, mais ne put s’empêcher de sortir quand elle dit qu'ils allaient s’asseoir :

« Oui... Ma petite friponne ! »

Ils se mirent à une table tranquille pour pas être dérangés par les autres clients et discuté tranquillement. Le très aimable George partit en courant leur chercher leur meilleur cuvé. Yan regarda autour d'eux pour voir que c’était bien chic lui était plutôt habituer au petit restaurant de quartier. Dans cet endroit, il avait l'impression de pas faire partit du décor surtout avec son jean, son tee-shirt et son blouson à col en fourrure.

« Ça me fait bizarre d’être ici, j'ai l'impression de faire tache avec ma tenue »
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 129

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2407


MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Jeu 12 Nov 2015 - 19:29

Lorsqu'il lui dit qu'il serait à ses côtés pour annoncer à sa mère, Shibumi lui fit un grand sourire,ayant l'air contente qu'il soit là pour elle. Quand il parla de faire griller les fesses à cheveux verts, Shibumi éclata de rire, s'imaginant la scène. Lorsqu'ils furent enfin à table et qu'il lui dit qu'il faisait tâche avec sa tenue, Shibumi se mit à regarder sa propre tenue, qui était tout de même pas mal provocatrice, bien qu'elle restait encore assez sobre et pas trop vulgaire.

"Et tu crois que moi je fais mieux ? On dirait une fille de joie ! Si tu veux, on a qu'à dire que tu as amené ta poule de luxe pour lui faire bonne impression, et que de toute façon, tu t'en fou des regards des autres, car tu sais qu'elle finira dans ton lit"

En l'écoutant, il pourrait se dire que son imagination n'avait pas disparut durant tout ce temps, ni son sens des affaires pour changer les choses et faire en sorte qu'elles soient en sa faveur ou à celle des autres. Alors qu'elle ne s'y attendait pas, une femme aux longs cheveux bruns, ayant fait un brushing avec pour les rendre plus volumineux et un peu bouclée, portant une robe noire fit son apparition. En la voyant, Shibumi essaya de disparaître, mais trop tard ! La femme tapa sur la table d'un geste plutôt violent, ce qui fit que Shibumi revint sur sa chaise, sortant de sous la table en ayant l'air embarrassée.


"Ohhhh Emilie, quel bon vent vous amène ici ?"

- Espèce de sale petite trainée ! C'est comme ça que je t'ai éduquée ? Il ne me semble pas ! Je te croyais honnête sur ce point, mais même là-dedans tu es une sale petite vipère ! Ainsi jouer un double-jeu, c'est intolérable !

"Mais je joue pas de double-jeu ! Yan c'est Tanytha ! C'est pas quelqu'un d'autre ! Oh, mais, comment vous savez pour Yan et moi ?"

- Savoir quoi ? George ne m'a rien dit ! J'étais venue boire un verre pour lui faire plaisir et je vous ais vu tout les deux vous embrasser, il n'y a rien de plus à comprendre !

"Pfff, Yan, je te présente Emilie, ma mère adoptive... Je te conseil de lui parler, parce que si c'est moi, elle va rien comprendre"

Shibumi avait la pétoche, ce qui était reconnaissable au fait qu'elle ne faisait pas de grandes phrases pour tenter d'endormir Emilie. Elle tenta tout de même de s'expliquer, mais voyant que sa mère adoptive ne comprenait pas, elle soupira, puis laissa la place à Yan, espérant qu'il se débrouillerait mieux avec elle. Emilie fronça les sourcils avant de prendre une chaise pour s'y asseoir dessus, se demandant bien ce qu'il allait trouver à lui dire comme excuse pour expliquer le fait que ce n'était pas une femme aux côtés de l'ombre.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Jeu 12 Nov 2015 - 22:17

Yan se mit a sourire face a la réplique de la jeune femme qui savait toujours trouvé des solutions a se genre de problème. Elle savait toujours comment sauver les apparence un truc qui était pas le forts de yan. Le chasseur écarlate était un homme d'action qui n'avait pas sa langue dans sa poche il dit cependant :

« mais toi tu possède une classe international donc tu es toujours pleine de grasse quoi que tu porte et surtout quand tu porte ri...chérie ? »

Il ne compris pas du tout sa réaction quand elle tenta de se cacher sous la table. Il compris très vite quand il vue cette femme débarquant traitant sa compagne de traîné. Il haussa un sourcil car le ton de cette femme ne lui plaisait guère mais compris la réaction quand Shibumi dit son prénom. Il s'agissait d’Émilie la mère adoptive de shibumi, d’ailleurs la pauvre fille essaya de s'expliquer avec elle. Il était vrai que le cas de yan était vraiment particulier. il se leva pour être face a la femme le sourire au lèvre mais dit avec le plus sérieux du monde tout en faisant une révérence .

« Je suis d'abord honoré de vous rencontré enfin la célèbre Émilie ! Shibumi ma si souvent parler de vous, je suis Ladie Tanytha Alvy Yanis Salamander comtesse de Galway.»

Yan se remit correctement pour regarder la femme qui devait le prendre pour un fou surtout qu'il venait de donnait ses titre au féminin. Il semblait être un autre homme quand il parlait a Émilie mais en réalité il utilisait tout ce le protocole idiot qu'il avait appris quand il était petit. Son père était le comte de Galway quand il mourut il légua tous à sa fille unique Tanytha étant donner qu'elle était son unique héritière. Elle refusa pas mais préféra partir voyager que de rester dans le coin paumé ou elle fut élève. Si Yan avait fait ça c’était pour calmer Emilie et pouvoir enchaîner par des explication :

« oui je sais ça peu paraître surprenant voir même très étrange que je dise ladie ou même comtesse. L'explication est simple alors que j’explorai un vieux temple, je fut victime d'une malédiction qui a fait de moi un Homme . Si vous me croyez pas nous avons une connaissance commune qui pourra vous le confirmer. Je ne vais pas dire son nom en se lieux mais il est notre seigneur a tout les deux et son prénom commence par un j. »

Il était très sur de lui et finit même par un très léger sourire quand il lui dit qu'elle pourrait demander a leur ami commun , bien sur il parlait bien de Jimbolo. Il avait rien a craindre car il ne mentait pas et aurait l'appuie de leur chef étant lui même au courant de son changement de sexe.
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 129

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2407


MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Ven 13 Nov 2015 - 0:01

Lorsqu'il se présenta, les deux filles furent surprise, l'une parce qu'elle ne savait pas tout 4a, et l'autre parce qu'elle ne s'attendait pas à ce qu'il parle au féminin, se demandant pourquoi il parlait ainsi. En entendant la suite de son récit, la miss eût l'air choquée, puis afficha un air de compassion, avant d'avoir un hoquet de surprise, qu'elle retint avec sa bouche en apprenant que même le seigneur était au courant.

- Oh mon dieu ! Ma pauvre enfin c'est terrible ce qu'il t'es arrivé ! Pardon Shibumi, je t'ai mal jugée.

"ça ne sera pas la première fois"

- Oh, ne sois pas si sarcastique ! En plus, je suis fière de toi, elle est très bien élevée cette jeune fille.. Enfin jeune homme en l'instant actuel ! Et ton louloup ? Il est pas avec toi aujourd'hui ? Que t'arrive-t-il, tu es malade ?

"Bien sûr qu'il est bien élevé, c'est le meilleur dans tous les domaines ! Tu parles de Boris ? Bof, j'avais aps besoin de lui, alors je l'ai laissé à la maison, je pense qu'il doit être avec votre papillon, il lui apprend sûrement les choses de la vie"

- S'il la touche, il va finir and la marmite !

"Pas grave, il a l'habitude de se faire ébouillanter"

Emilie avait vraiment l'air désolée et semblait vraiment compatir avec Yan, avant qu'elle ne s'excuse envers Shibumi, cette dernière lui répondit avec un ton un peu sarcastique, ce qu'Emilie n'eût pas l'air d'apprécier, puis elle fit des éloges sur Yan, avant de demander où était Boris. Ne l'ayant pas prit avec elle, car Imperio était déjà présent, elle avait cru bon de le faire récurer le sol avec une brosse à dent en son absence... Et oui, Shibumi avait du cœur, elle ne voulait pas qu'il s'ennuie. En entendant les compliments fait à Yan, Shibumi eût un grand sourire aux lèvres, avant d'embêter sa mère adoptive en faisant une remarque, qui fit qu'Emilie lui répondit sur le ton de la plaisanterie, bien qu'elle le pensait sérieusement, tandis que Shibumi, répondit en ayant l'air plus que sérieuse, parlant comme si c'était normal ce qu'elle faisait au pauvre loup-garou. Lorsque Gorge vint enfin, il eût l'air surprit de les voir ensemble.


Tient ? Madame est venue voir son futur gendre ? Buvez ainsi à la santé de notre canaille qui va bientôt se marier.

- Quoi ??!!

"Non, non, il a dit "Qui va se marrer" Oui surtout en voyant la note !"

- Je vous ais déjà dit que je vous l'offrais ! Pourquoi vous, vous cachez sous la table ?

"Parce... Parce qu'on y a une meilleure vue !"

- Arrête de te défiler et sort de sous cette table ! C'est quoi ces conneries ? C'est du sérieux ?

En entendant la réplique de Georges, Shibumi faillit s'étranger avec sa propre salive. Elle essaya de changer de conversation, ne se sentant pas prête de le dire tout de suite, alors du coup, elle retourna sous la table, ce qui interpella le patron, donc du coup, elle lui répondit avec la voix d'une gamine apeurée qui savait très bien qu'elle avait fait une bêtise. Elle revint sur sa chaise, tandis qu'Emilie attendait des explications en ayant pas l'air de vouloir lâcher le morceau si facilement.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Ven 13 Nov 2015 - 21:52

Yan continuait de sourire quand Émilie se rétracta allant a s'excuser au prés de shibumi et se mit a rire un peu gêner face au compliment. Il était habitué a avoir de compliment mais disons que les circonstance était vraiment particulière. Il devrais sûrement des explication a shibumi sur le faite qu'il lui avait cacher certaine chose cependant il compter tout lui raconter le moment voulu. George arriva mais se fut pas sans fracas car il balança la nouvelle avant même que l'un des deux puisse le dire. Une Information qu’Émilie ne semblait pas vouloir croire. Yan savait pertinemment qu'il devait de nouveau jouer les chevalier servant :

« tout es de ma faute Émilie ! Dans la soiré j'ai demandé la main de votre fille qui a accepter mais ne vous inquiétez pas rien est officiel. En faite je voulais d'abord avoir votre accord avant de commencer quoi que se soit ! »

Yan tourna la tête légèrement vers shibumi pour lui prendre la main tout en la regardant avec un regard tendre et pleine d'amour :

« je sais que votre avis compte énormément pour elle et qu'elle serait pas heureuse si elle savait que vous approuviez pas se mariage. »

Il se tourna vers Émilie a nouveau avec un grand sourire semblant vouloir suivre le protocole jusqu'au bout :

« alors je serait plus qu’honorer que vous nous m’accordiez votre bénédiction. »
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 129

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2407


MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Sam 14 Nov 2015 - 15:26

Bien qu'il lui expliquait que c'était très important pour Shibumi de se marier avec lui, et qu'elle en serait très heureuse, Emilie aurait bien dit oui, mais elle se rendait compte qu'elle ne le connaissait pas assez. Bien qu'il était très bien élevé et très gentil, il avait l'air de cacher des secrets dont même sa future épouse ignoraient l'existence, alors il lui fallait une preuve de son amour pour Shibumi, et pour cela, il fallait qu'elle le test. Lorsqu'elle eût trouvé comment le tester, elle eût un grand sourire aux lèvres, ce qui inquiéta Shibumi, car, normalement, lorsqu'elle avait ce sourire, cela ne présageait rien de bon.

- Très bien, je consent à offrir ma bénédiction.

"Oh merci mère..."

- Seulement à une condition !

"Laquelle ?"

- Que ton futur époux me trouve une plume de phénix et me la rapporte !

"Mais mère, vous savez bien que les phénix ont disparut depuis un bon bout de temps, il n'en reste plus aucunes traces !"

- Réfléchissez, c'est ça ou il n'y aura pas de mariage !

Lorsqu'elle dit qu'elle leur accordait sa bénédiction, Shibumi eût l'air super heureuse, mais elle redescendit très vite de son petit nuage lorsque sa mère posa une condition. Yan voulant faire dans les traditions les plus strictes, sans l'avis d'Emilie, ils ne pourraient jamais se marier, ce qui la déprima, de plus, des phénix, cela faisait des années qu'elle n'en avait pas aperçu l'ombre d'une de ces créatures magnifiques et mystérieuses. Cependant, si elle leur demandait une plume de phénix, ce n'était pas juste pour les empêcher de se marier, mais parce qu'elle en avait besoin pour terminer un philtre qui lui permettrait de survivre encore quelques années, car cette dernière ne l'avait pas dit à Shibumi, mais elle souffrait d'une maladie incurable, et elle voulait être là pour le mariage, ce qui était tout à fait normal, alors ayant découvert récemment la composition d'un philtre qui pourrait la soigner, elle l'avait fait, mais il lui manquait une plume de phénix, alors c'était également pour cette raison qu'elle avait demandé ce service à Yan.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Sam 14 Nov 2015 - 21:46

Hs: moi qui cherchais justement un familier pour tanytha tu ma donner une idée Very Happy

Yan avait l'impression de jouer une partit d’échec avec la mère d’Émilie, il tentait seulement d’éviter a shibumi de se faire réprimander. Il fut pas moins surpris par la demande d'Emilie, lui qui pensait que c’était gagner. Il ne dit rien semblant réfléchir face a la demande anodine de sa futur belle mère. Elle voulait une plume de phœnix qui était quelque chose de très prestigieux vue la rareté de ses créatures. Un défit qui semblait insurmontable, il répondit donc la réponse qui lui paraisse la plus logique alors que shibumi tenta de raisonner sa mère en vain.

« D'accord ! Je vous trouverais cette plume et vous la donnerais en main propre ! »

Avait il perdu la raison ? Non tout simplement qu'il voyait dans le jeux de la femme qui lui faisait face. Elle voulait qu'il prouve son amour avec une épreuve difficile mais pas insurmontable car il n'était pas impossible de trouver des plume de phœnix. Il devra cependant utiliser toute ses ressources disponible pour le faire. Il semblait confiant et sur de lui en disant ça, prêt à tout pour réussir son entreprise :

« Maintenant que cela est fait si nous buvons quelque chose et que nous parlions pour faire plus ample connaissance.  »

Il ne voulait pas passer du coq a l’âne mais cela servait à rien de s’éterniser sur le sujet, il se rassit en face de shibumi invitant Émilie a se joindre a eux. 
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 129

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2407


MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Sam 14 Nov 2015 - 23:42

HS : Mais t'a pas déjà Deru ? En tout cas, contente d'avoir pu te donner de l'inspiration =)

En entendant Yan accepter, Shibumi eût l'air un peu affolée, se disant que c'était de la folie, ce qui fit sourire Emilie, aimant le cran de ce garçon. Quand il lui dit de boire à leur santé, la miss hocha la tête, et ils trinquèrent tous à ce futur mariage. Quelques minutes plus tard, la demoiselle aux ailes de papillons entra dans le bistro, ce qui surprit tout le monde, même Emilie.

- Je vous cherchais partout ! J'ai fini de faire ce que vous m'aviez demandé, mais vous ne devriez pas boire...

- La ferme ! Je bois si je veux !

- Ouais, bah le médecin il a dit que ça vous écouterais la santé !

- M'en fou je t'ai dis ! Excusez-nous on dirait un couple...

"Euh... y se passe quoi ?"

- Rien qui vous intéresse !

"Bon si vous le dites... Hey Butterfly j'vais me marier, alors si tu pouvais informer mes... Amis de cette information, ça serait cool... Enfin si Emilie le permet !"

- Alors, tu veux parler de quoi jeune homme ?

Après avoir expliqué ce qu'elle faisait là, la miss fit une réflexion à Emilie, ce qui ne lui plu guère. Elles s'engueulèrent un peu, comme l'aurait fait un couple, ce qui avait fait hausser un sourcil à Shibumi, se demandant ce qu'il ce passait, alors elle posa la question, mais elle n'eût pas de réponse précise. Elle en profita pour demander un service à l'esclave de sa mère, sa propriétaire hocha la tête, lui disant qu'elle pouvait y aller, alors elle s'en alla, avant qu'Emilie demanda ce que Yan voulait savoir. En chemin, la demoiselle entendit de la musique, alors elle s'y arrêta, mais malheureusement, c'était la dernière chanson. Elle s'en alla alors, baissant la tête et étant prête à s'en aller, mais le jeune homme aux cheveux verts, après avoir fait un dernier discourt, descendit de la scène et la rattrapa, l'interpellant, ce qui fit que la demoiselle se retourna, l'air surprise.


- Hey beauté, ça ne va pas ? Tu ne devrais pas trainer toute seule à une heure pareille !

- Mon amie va bientôt mourir et elle ne vera sûrement pas le mariage de sa fille... ça m'attriste tellement... Pardon, vous devez sûrement vous en foutre ! Désolée de vous avoir dérangé ! Vous avez bien joué j'ai trouvé !

- Non part pas ! T'a une bonne bouille, t'a de la chance, je crève de soif, viens avec moi, on va aller boire un verre

- Je... Je n'ai pas le temps !

- Mais si tu l'a ! Allez ne fais pas ta timide !

Imperio était un connard, mais de temps en temps, il se montrait compréhensif, et puis, il avait envie d'avoir un peu de compagnie autre que sa sœur, alors il se disait que passer du temps avec elle ne lui ferait pas de mal. Il la saisit par le poignet et l'entraina avec lui dans un bar.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Lun 23 Nov 2015 - 20:03

Hs: dsl du retard j'ai eu une semaine de folie et Deru n'est pas mon familier mais mon animal de compagnie

Yan resta silencieux content qu’Émilie est accepter son invitation car il allait en profiter pour mettre certaine chose au claire. Il savait bien qu'elle ne lui ferait pas totalement confiance et elle avait pas tord. Elle était la mère de Shibumi et c’était normale qu'elle ne fasse pas confiance a l'homme avec qui elle va partager sa vie. L'esclave d’Émilie fit son apparition une fille qu'elle avait déjà vue et qui était pas facile d'oublier. Il écouta alors leur conversation qui fut fort inintéressante mais préféra ne rien dire car après tout cela ne le regardait pas pour l'instant.

« rien de particulier , mais j'imagine que vous voulez en savoir plus sur moi et que vous devez vous posé un tas de question ? »

Il regarda les deux femme car cela s’adresser a elle. Il savait qu’après ses petit révélation les deux demoiselle devait se demander beaucoup de chose sur lui qui semblait bien mystérieux. Yan cachait bien des choses a tout le monde même a ses propre collègue mais il avait du mal a accordé sa confiance. Shibumi était une exception et donc était prés a répondre a tout les question qu'elle lui poserait aussi gênant soit elle.

« je suis prêt à répondre a tout vos question !  »
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 129

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2407


MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Lun 23 Nov 2015 - 20:26

HS : Pas de soucis, et sinon ok, en effet, c'est différent =)

Peu de temps après la disparition de la fille-papillon, Yan dit qu'elles pouvaient poser pleins de questions sur son compte, ce qui surprit un peu Shibumi, sachant bien qu'il cachait beaucoup de choses, mais puisqu'il était d'accord d'y répondre, autant en profiter.

"A quoi ça va te servir d'avoir tous les dragons à ton services ? C'est lié à ton passé ? Tu m'en as jamais parlé, j'étais bien surprise de savoir que tu avais un aussi haut titre. Pourquoi tu en as jamais parlé ? Tu en as honte ?"

- Tu dis ça, mais toi aussi tu ne dois sûrement pas beaucoup en parler, pourtant, c'est pas une honte de se faire retrouver au milieu d'un tas de cadavres !

"Mère, vous savez comme je vous aimes, mais.. Ce n'est pas très glorieux pour une grande dame d'avoir été retrouvée du sang et des odeurs de putréfactions !"

- Et pourtant, c'est ainsi que grandissent les plus belle fleurs, en se servant de l'engrais naturel..

Shibumi posa deux questions en une, dont la réponse allait clarifié beaucoup de points d'ombres en un seul instant. Suite à cela, sa mère lui fit une réflexion, qui eût l'air de l'agacer. Bien sûr qu'elle avait honte, mais le lui dire le plus diplomatiquement possible n'était pas une tâche aisée. Après avoir entendu ce qu'elle pensait, Emilie se mit à soupirer, avant de boire une goutte d'alcool, sa fille faisant de même en se demandant ce qu'Emilie pouvait trouver de cool à avoir retrouvé une gamine au milieu d'un champ de bataille, surtout que de s'en occuper, lorsqu'on est dominatrice, ce n'était pas une mince affaire... Oui décidément, il y avait des fois où elle ne comprenait pas cette femme.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Mer 25 Nov 2015 - 22:39

Bien évidement Shibumi sauta sur l'occasion pour poser des question tout aussi pertinente les une des autres. Yan ne savait pas par ou commencer après c’était normal qu'elle se demande tout ça lui qui avait fait tant de mystère jusqu'à se jour. Il décida de répondre honnêtement et de divulgué son but. Un plan minutieusement préparer depuis de nombreuse année d’on la pierre angulaire qui permettrait de fonctionner était justement se caillou si précieux a ses yeux.

« Ma famille chasse les dragon depuis un temps oubliée de tous ou les dragon régner sur les homme pendant la guerre draconique. Mon titre est juste le pale reflet d'un passé qui n'est pas le mien, et que j'ai jamais voulut avoir. Je n’étais pas fait pour les délire aristocratique qu’affectionnait temps ma mère et qui la rendu complètement folle après la mort de mon père. »

Il repris son verre pour boire une gorgé car parler de se genre de chose ne raviver pas vraiment que de bon souvenir, mais pour comprendre ses motivation c’était important de savoir. La famille de Yan était assez spéciale dans son genre mais shibumi allez vite le comprendre :

« Dans ma famille si on veut être reconnue comme un véritable chasseur de dragon nous devons accomplir un exploit, une prouesse qu'aucun membre de notre famille a réussit et je vais te dire que trouver quelque chose d’original après plusieurs centaine de génération de chasseur ses pas facile. Un soir j'ai entendu parler d'un pierre capable de commander les dragon c'est comme ça qu'il est venue l’idée de les contrôler. »

Pausa son verre pour regarder les deux femmes avant de regarder autour de lui pour voir si on les écouter pas.

« Une armée de dragon a notre service serais quelque chose de formidable , ses créature on cuirasse aussi dur que de l'acier tremper et possède des pouvoirs puissant et varié qui on font des arme parfaite. Et la je suis a la recherche d'une race de dragon qui pourrait aider les dominateur dans leur conquête du monde. »
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 129

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2407


MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Jeu 26 Nov 2015 - 22:15

Plus il parlait et plus le sourire de la demoiselle s'élargissait. Elle en avait de la chance de sortir avec un homme qui se devait d'accomplir des exploits démesurés pour faire plaisir à sa famille. Elle se voyait tellement bien aux côtés de Yan, dirigeant ces gros lézards avec vigeur sans que ces derniers ne se posent la moindre questions, ne désobéissent à ss ordres... Ouais, ça serait génial ! Les yeux brillants d'étoiles, la miss se saisit des mains de son futur époux.

"Comme je t'aime mon amour ! Tu es si brillant, si intelligent, si subtil... J'aime ton style ! Franchement, c'est du grand art ! Je suppose que tu l'as en ta possession, n'est-ce pas ?"

- C'est une très bonne idée et une bonne ambition. Cependant, pour pouvoir capturer l'espèce que tu recherche, il te faudra sûrement une aide. Haku

Shibumi n'avait pas songé un seul instant que sa mère ferait appel à sa pièce maîtresse, l'être en qui elle avait le plus confiance, son joker et surtout, le meilleur baby-sitter que Shibumi ait pu avoir, à cause de sa faculté à apparaître et à disparaître comme bon lui semblait. Bon il n'était pas très bon pédagogue, mais pour la sécurité, il était le champion. Par contre, elle ne savait pas qu'il était un dragon, ce fût pour cette raison qu'elle sursauta et lâcha les mains de son bien-aimé, de plus, elle ne s'attendait pas à ce qu'apparaisse, mais en même temps elel aurait dû s'y attendre.


- Tu as l'air surprise, pourtant, tu sais très bien que mon amour m'accompagne partout où je vais

"Mère, arrêtez, vous savez très bien que ça me dégoûte lorsque vous leur porter autant d'affections. Ils ne sont là que pour travailler, rien d'autres ! Je le suis, car je ne savais pas que cet abruti était un dragon ! Je savais qu'il s'agissait d'une créature, mais vous n'avez jamais approfondit le sujet"

- Parce que je savais très bien que si je te disais que c'était un dragon qui te surveillait pendant que tu faisais tes devoirs, tu n'aurais pas réussi à te concentrer suffisamment pour devenir une bonne mercenaire ! Haku est un dragon qui a choisit de prendre forme humaine pour être plus discret, ayant le type eau et le double-type céleste. En utilisant ses deux types, il peut ainsi générer de la brume et apparaître ainsi que disparaitre à volonté, il vous serait très utile pour traquer les autres dragons.

- Il y en a quatre à l'académie où enseigne votre fille, deux faux-jumeaux célestes, ainsi qu'une dragonne noire et une dragonne blanche, sans oublier les deux dragons familier des deux jumeaux. Il y en a encore pleins, mais je n'ai pas fini de tous les étudier. Cependant, je ne vais pas suspendre ma quête pour en accomplir une plus futile que celle plus importante de trouver une plume de phénix ou un phénix pour milady, je ne changerais pas d'avis pour réaliser le rêve démesuré de deux adolescents mégalomanes !

- C'est le seul défaut qu'il possède, lorsqu'il l'ouvre, ce qui est très rare, c'est pour dire des choses sensées, mais comme vous avez pu le deviner, personne ne l'écoute. Haku-chou, c'est mon désir le plus grand que tu obéisse à ces enfants et que tu les aides dans leur quête. Ne t'en fait pas, la tienne ne sera pas suspendue, vu qu'ils s'occupent aussi de me trouver ce qu'il manque à ma potion, tu pourras donc les chercher et si tu réussi ta mission, on prendra un bain ce soir... Tout les deux...

- Ok, ça marche !

"Et bien, il est vraiment pas trop dur à convaincre !"

- Non, si c'est moi qui lui donne des ordres, tout va bien, il les écoute, mais c'est pour une toute autre raison que tu ne peux pas comprendre. Vous pourrez donc tester votre pierre sur lui, ce qui pourrait être assez drôle à voir

"Bon et bien, avec un pareil allié, on risque vite de trouver pas mal de dragons ainsi que la plume et en un temps record on pourra ce marier ! Ouais !!! ça c'est vraiment fun !"

C'était un garçon aux longs cheveux bleus foncés, attachés en queues de cheval, portant des habits traditionnel Chinois. Le contour de ses yeux étaient légèrement bleus, tandis que ses pupilles étaient dorées, et à voir la forme, elle aurait pourtant dû se rendre compte qu'il ne s'agissait pas d'une créature ordinaire, mais bon, à l'époque Emilie pouvait lui faire gober n'importe quoi. A voir sa taille, il était aussi grand qu'Emilie, voir un peu plus d quelques centimètres et semblait avoir à peu prêt son âge. En voyant le dégoût de sa fille, face à l'affection qu'elle portait à son dragon, Emilie eût l'air d'avoir un peu mal, mais le dragon s'en moquait. Après avoir été présenté, Haku fini enfin par ouvrir la bouche, disant clairement qu'il n'avait pas envie d'aller avec Yan et Shibumi. Heureusement, Emilie su comment le remettre dans le droit chemin, alors lorsqu'elle lui présenta sa récompense, il se mit à rougir et accepta directement. Shibumi ne semblait pas comprendre ce que le partenaire d'Emilie ressentait pour elle, et c'était sûrement mieux ainsi. Après avoir réglé le problème, Shibumi s'exclama, ayant l'air folle de joie, puis elle bu une longue gorgée à la santé de ses futures conquêtes, avant de reposer le verre en ayant l'air plus que satisfaite.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Sam 28 Nov 2015 - 22:41

Yan se mit a sourire en entendant les compliment de shibumi, content de savoir que son plan lui plaisait mais il était vrais qu'il ne manquait pas d'imagination. Il avait tout de même un regret c'est que son père ne soit plus de se monde pour admirer le résulta. En y repensant il avait plus de famille et parfois, il se demandait pourquoi il voulait tant faire ses preuve face à des tombe. Une réponse lui venait a chaque fois par ce qu'il avait besoin de se prouver qu'il était digne de se pouvoir. Il regarda Shibumi qui lui avait posé une question bien subtile ce qu'il décida de répondre :

« je t'aime aussi shibumi et si tu veux savoir....oui je l'ai mais se fut pas facile car elle était scinder en deux. J'ai trouvé le premier fragment en chine lors d'un de mes voyage dans une crypte de la citée interdite et le second fragment dans un temple draconique. La raison pour la quel je fut maudit et changer en homme. »

en parlant Il fouilla dans la poche de sa veste pour sortir un gant ou était incruster une gemme sertit qu'il mit a sa main. Emilie lui proposa de l'aide tendit qu'une odeur si familière pour le chasseur se fit sentir. Un dénommé Haku sortit de nul pars fit son apparition , la dame semblait portait beaucoup d’affection pour cette créature . On pouvait apparentait ça a une forme de zoophilie mais bon les goût et les couleur différencier celons les personne. Une chose était sur c'est que shibumi semblait désapprouvé au grand desaroi de sa mère adoptive. Yan écouta la bestiole parlait mais il ne faisait que lui apprendre ce qu'il savait déjà.

«alors ça explique l'odeur de chien mouillé que je sentait depuis tout a l'heure. Je vous remercie mais je connais déjà certain de ses dragons et ce qui m’intéresse sont justement les dragon céleste une race qu'on pensait disparut mais que la présence de ses jumeaux prouve qu'ils sont encore de se monde enfin..... Ils sont plus exactement dans un autre plan de notre existence qui est fermer pars une porte mystique sceller il y a de ça des millier d’année. Haku fait un massage a dame Emilie je sent qu'elle en aura bien besoin après tu en fera un a shibumi !»

Il regarda haku avec un léger sourire en donnant ses ordre tendit que la gemme sur son gant se mit a briller et tendit qu'il obéissait. Yan continua son récit :

« Les dragon céleste son des créatures capable de maîtriser la météo au point de la dérégler complètement dans un état entier. L'homme ne peu rien faire contre les désastre causé par la nature et celui qui maîtrise la météo maîtrise le monde. Le seul problème c'est que pour déceler cette porte il me faut une clef un peu spécial et les Jumeaux céleste sont cette clef. En tout cas c'est ce que pence Dora. »
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 129

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2407


MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Dim 29 Nov 2015 - 18:12

Shibumi se mit à sourire, s'imaginant son aimé partir tel Indiana Jones à la recherche des fragments perdus de cette pierre contrôleuse de dragons. Yan lui montra le gant avec la pierre, ce qui fit apparaître des étoiles dans ses yeux, la trouvant vraiment magnifique. Par la suite, en voyant que l'autre tâche s'exécutait, grâce à cette fameuse pierre, Shibumi eût soudain un sourire à la fois sadique et mauvais, signe que beaucoup d'idées démoniaques commençaient à germer dans sa petite tête remplie de noir. C'était certain qu'avec ce type d'objet, ils allaient vraiment bien pouvoir s'amuser tout les deux. Une fois les massages terminés, Yan expliqua la suite de son plan, ce qui intéressa davantage la demoiselle, mais lorsqu'Haku se rendit compte de la folie de ces deux mercenaires, il se mit à s'agiter, surtout que la pierre ne faisait plus effet sur lui, puisqu'il avait accomplit son job.

- Il se passe quoi ?

- Je suis désolé maîtresse, mais malheureusement, même contre un bain je ne peux vous aidez. Vouloir ouvrir les portes, c'est de la folie ! On ne dirait pas comme ça, mais je suis plus âgé que vous ne le pensez, j'ai vu ce qu'il c'est passé, mais je ne pouvais rien faire, je venais à peine de sortir de mon œuf et ma mère m'avait caché pour que je ne succombe pas à la mégalomanie de l'homme. Vos enfants sont encore trop jeunes pour comprendre, ils n'ont pas la sagesse et lorsqu'ils ouvriront cette porte, cela sera à nouveau le chaos !

"La ferme ! On sait ce qu'on fait !"

- Non, vous ne savez pas !

https://www.youtube.com/watch?v=6Dakd7EIgBE

- Haku ! Où tu vas ? Reviens !

"Ah bravo mère, grâce à vos bon sentiments, le plan risque d'échouer ! Il faut le rattraper, le muselez et l'enfermer dans la plus profonde des douves !"

- Mais il y en a pas dans ce coin de la France !

"J'en ais cure ! Il faut l'arrêter, un point c'est tout ! Ah il a gelé la porte ce con ! Yan-chéri tu peux faire quelque chose s'il te plait ?"

Heureusement pour eux, il y avait peu de monde à cette heure et les rares clients qu'il y avaient croyaient qu'il s'agissait d'une pièce de théâtre, ce qui eût l'air de beaucoup les amuser. Après avoir dit ce qu'il pensait, Haku se leva et parti en courant, voulant aller prévenir ses amis, et surtout les jumeaux, car s'ils savaient qu'il voulait utiliser la pierre, ils ne savaient peut-être pas les motivations de ces hommes cruels, alors mieux valait les mettre en lieu sûr, avant qu'il ne soit dit à l'académie qu'ils avaient décidés de suspendre les cours. Après avoir dit ce qu'elle pensait, Shibumi se leva à son tour et tenta d'ouvrir la porte, mais cette dernière était gelée, car le dragon avait modifié la météo pour que tout gèle aux alentours, il y eût même de la brume, ce qui ne serait pas simple à le retrouver. Une fois parti, Emilie baissa la tête, se sentant triste d'avoir été trahie par le plus fidèle de ses serviteurs.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Mer 2 Déc 2015 - 18:04

Yan regarda alors la scène avec un sourire sadique restant bien silencieux. Il savait qu'il ne pouvait pas faire confiance a se maudit lézard. Ses créatures avait la trahison dans le sang après tout n’était il pas des reptiles comme les serpent. Il ne fut donc pas surprit par se retournement de situation mais bizarrement ne fit rien pour l'instant. Il ne voulait pas bien sur que ses plan soit divulgué du moins pas pour l'instant. Il voulut juste rendre ça plus amusant continuant de boire son verre une fois finit shibumi lui demanda son aide. Le dragon voulait apparemment gagner du temps en gelant le seul point de sortit , le seule problème c'est qu'il semblait pas savoir a qui il avait a faire. Le chasseur de dragon se releva pour se diriger vers la porte :

« Bien sure chérie tes désire son des ordre ! George c'est ça ? Vous m'enverrez la note chez moi shibumi vous donnera mon adresse !Poing d'Acier du Dragon de Feu !!!! »

Il regarda George qui sembla pas du tous rassurer de la manière qu'il annonçait ça comme si il allait avoir pas mal de dégât. Il avait raison de s’inquiéter car yan était pas connue pour allez dans la dentelle . Le chasseur heurta ses poing l'un contre l'autre qui forma un sceau magique rouge et produisit des flamme écarlate. Sa main s'enflamma alors qu'il la recula pour prendre son élan et frappa de toute ses force la porte geler, quand le poing rentra au contacte une grosse explosion se produisit qui fit voler la porte et détruit le mur.de l'autre coté on ne voyait qu'une épaisse fumé noir et quelque seconde plus tard Yan en sortit courant dans la même direction que le dragon malgré la brume.

*Abrutit de lézard je connais ton odeur ! Ta petite brume ne m’empercherait pas de te retrouver ! *

Yan etait habituer a chasser dans se genre de condition et surtout que son odorat était le même que celui d'un dragon. Une sorte d'effet secondaire de sa magie si spécifique, alors même si il le voyait pas il pouvait quand même le sentir.
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 129

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2407


MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Jeu 3 Déc 2015 - 1:10

George se mit à se poser des questions, en étant pas très rassuré en entendant qu'il rembourserait les dégâts. Shibumi s'écarta, puis lorsque la porte fût ouverte, le patron de ce restaurant eût une petite goute de sueur perlant de son front, n'ayant pas l'air habitué à ce que l'on casse ses affaires. Après avoir dit au revoir à George, les deux demoiselles se mirent à la recherche du fugitif, mais ce n'était pas simple, car cet imbécile avait rendu le terrain glissant et brumeux.

Flash-Back

La petite Emilie était toute excitée, car aujourd'hui, c'était le jour de son anniversaire. Après s'être faite appelée dans la salle à manger, la petite demoiselle pu y trouver, un jeune homme enchainé et muselé, ce qui avait un peu choqué la demoiselle.


- Bon anniversaire jeune fille ! Aujourd'hui, tu as douze ans, il est temps que tu ailles ton propre esclave à toi toute seule, et ce jeune garçon fera parfaitement l'affaire. Il est pas très causant et un peu rebelle, mais nous somems certain que tu en ferras bon usage

- Merci papa, merci maman ! Attends je t'enlève ça ! Je m'appelle Emilie, et toi ?

- Haku...

- Oh il lui a répondu du premier coup ! Oh tu pleures comme moi chéri ?

- Et oui, je suis très ému, notre petite princesse deviendra très vite une dominatrice sensationnelle !

Du premier coup d'œil, les deux jeunes gens s'étaient appréciés, ce qui fait que les parents croyaient qu'elle irait loin dans le métier de dominatrice, mais cela ne semblait pas vraiment être le cas, elle se débrouillait bien, mais sans plus.


***

- C'est quoi ?! CA ?!

- Bah, ça s'appelle un enfant, je crois, tu veux que je regarde dans le dictionnaire ?

- Oh oui, faisons cela maîtresse !

- Arrêtez de vous payez ma tête, c'est très sérieux ! Tu aurais dû la laisser où elle éait, elle va nous porter la poisse !

- Mais non ! Regarde comme elle est trop choupi ! Elle est trop innocente, je pouvais pas faire une chose pareille ! Pour la peine, tu va être son baby-sitter !

Le jour où Shibumi était entré dans leur vie, ils s'en souviendrons toujours puisque, pour le punir, Emilie en avait fait son baby-sitter attitré, ce qui avait déplu au dragon, qui se voyait mal jouer ce rôle, mais ne voulant pas la décevoir, il avait exécuté ses ordres.

Fin Flash-Back

Tout en repensant à cela, Haku et Emilie n'avaient pas l'air d'en vouloir, ni à l'un, ni à l'autre, ce qui n'était pas le cas de Shibumi, qui pestait contre ce satané dragon, faillant glisser à multiples reprises sur les plaques de glace. Au bout d'un moment Haku s'arrêta, puis créa plusieurs clone de brume, pour distraire Yan. Les clones se mirent à souffler un vent glacé sur le chasseur de dragon, tandis que le véritable continuait son chemin, jusqu'à ce qu'il ce qu'il faillit se faire capturer par une ombre qu'avait créé Shibumi pour tenter de le rattraper, ce qui le ralenti un peu.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Ven 4 Déc 2015 - 22:07

Yan continuait de courir bouillant littéralement de rage car la glace fondé sur ses pas jusqu'à qu'haku décide de créer des clone de brume qui se mirent a l'attaquer. Ils soufflèrent un vent de givre en sa direction donc yan pour contre attaqué prit une grande bouffé d'air jusqu’à gonflé ses joue. Il mit ses main devant sa bouche comme si il tenait une trompette tendit qu'un sceau magique rouge fit son apparition devant ses mains.

« Hurlement du dragon de feu ! »

Il souffla dans ses main qui fit jaillir un puissant souffle ardent qui alla a la rencontre du souffle givré. L'air chaud au contacte de l'aire froid créa une épaisse couche de vapeur rendant la visibilité plus difficile. L'odorat du chasseur pouvait l'aider mais les clone était encore la et se devait de s'en débarrasser au plus vite. Il fit jaillir des flammes de sous ses pied pour se propulser dans les air et sortir de la brume. Il avait enfin une meilleur visibilité et pu voir les quatre clone. Yan généra alors des flammes dans chacune de ses mains, puis les joint pour envoyer ainsi une boule de feu gigantesque sur son adversaire qui grandi petit à petit.

« Supplice du dragon de feux ! »

La boule feux s’écrasa sur le sole avant d'exploser détruisant ainsi les quatre clone de brume ? Il finit par générer d'autre flamme par ses pied pour se propulser vers haku. Il fit apparaître dent de dragon l'air de vouloir en découdre et tenta de donner un puissant coup au dragon.
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 129

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2407


MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Sam 5 Déc 2015 - 0:21

Haku continuait de courir. Il entendait le chasseur de dragon tenter de détruire ses clones, ce qu'il fini par arriver à faire. Soudain, sans qu'il ne s'y attende, il se prit une grosse attaque de la part de Yan, qu'il ne pu pas contrer, car il la senti au dernier moment. Il émit donc une sorte de hurlement de dragon mélangé à une plainte, avant qu'il ne se prenne un mur. Soudain, alors qu'il tentait de se relever de sa chute, il vit comme un brasier crépiter, avant qu'une jeune fille aux longs cheveux rouges ne fasse son apparition. Elle était tellement surprise qu'elle émit un cri.

- Je suis sincèrement désolé de vous avoir fait peur mademoiselle... Hm vous feriez mieux de partir, c'est dangereux dans le coin.

- Ce qui est dangereux, c'est vous ! Mais euh... Vous allez pas mourir quand même ?

- Non, pas forcément, j'ai la peau solide.. Oh une queue de phénix !

"Ah te voilà toi ! Oh c'est quoi cette queue ?"

- C'est une queue de phénix !

"Une que de phénix ? Il n'en existe pourtant plus... Oh mais oui, vous avez raison, c'est bien une queue de phénix ! Si ce phénix peu prendre forme humaine, alors nous aurons toutes nos chances de réaliser votre épreuve ! Haku ! Si tu veux avoir une chance de ne pas finir la tête accrochée contre le mur, capture-la !"

- Vous me voulez quoi ? Ahhh niisan, j'ai peur, je veux plus jamais retourné la nuit toute seule dans une ville remplie d'humains !

Alors qu'ils parlaient tranquillement, Haku était sur le point de se relever et de continuer la mission qu'il s'était donnée, lorsque tout d'un coup, Shibumi et Emilie le retrouvèrent. En fait, dès qu'Haku avait été propulsé contre le mur, tout à l'heure, la miss passant par-là pour aller faire une course pour ses parents qui vivaient dans la montagne, avait eût peur, ce qui fait qu'elle avait fait apparaître sa queue sans le faire exprès, voilà donc pour cette raison que Shibumi, Emilie et Haku avaient été surpris en la voyant. Trouvant ainsi une excellente occasion d'obtenir une plume pour remplir sa quête, Shibumi était prête à ne pas trop prendre mal la trahison d'Haku, lui avait ordonné d'attraper la demoiselle, ce qui eût l'air de faire peur à la miss. Le dragon à moitié céleste et eau, fit apparaître sa tête de dragon, après s'être relevé, puis montra les crocs, ce qui fit que la miss s'enfuit en poussant un cri d'effrois. La réaction d'Haku provoqua beaucoup d'étonnements chez les deux demoiselles. Le dragon retransforma sa tête en celle d'un humain.


- Mais pourquoi tu as fait ça ?

- Parce qu'en ces conditions, aucuns d'entre nous ne mérite de l'avoir.

"Non, mais c'est pas vrai ! Il est complètement con aujourd'hui ! C'est la glace qui lui fait dérailler le ciboulot ou quoi ? Bon ça, c'est fait..."

- Shibumi !

"Oh c'est bon, il s'en remettra ! Pis, à son réveil, il sera sûrement plus sage. Yan, on doit retrouver cette sale morveuse avant qu'il ne soit trop tard !"

Si Haku avait fait ce geste, c'était parce qu'il était trop gentil et qu'il connaissait la délicatesse légendaire de la miss, alors même s'il savait que sa maîtresse adorée n'en avait plus pour longtemps et qu'il lui fallait absolument cette plume, il ne pouvait pas se permettre de torturer et traumatiser une jeune fille, qui avait l'air d'être fragile. De plus, en agissant de la sorte, il savait pertinemment que ça lui laisserait un peu de battement pour élaborer un plan pour protéger ses congénères, ainsi que la terre de l'ouverture des portes retenant le peuple, dont un peu de leur sang coulait en ses veines. Shibumi en ayant marre de lui, l'assomma avant de partir à la poursuite de la jeune femme, qui répondait au doux nom de Yae Koga, qui n'était nul autre que la petite-sœur de Fukano. Etant un peu plus fragile que son frère, lorsqu'elle avait décidé de prendre son envol en même temps que lui, il ne lui avait pas fallut beaucoup de temps avant de comprendre qu'elle n'était pas assez forte pour suivre le même rythme que son frère, alors du coup, elle ne sortait que de rares fois, juste lorsqu'elle avait envie de se changer les idées et remplir des courses pour ses parents, comme elle aurait bien aimé finir de le faire, car la miss avait filé avec un cornet à la main contenant quelques courses faites dans de rares magasins qui étaient encore ouverts le soir.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Lun 7 Déc 2015 - 21:50

Yan avait réussit a stopper la progression du fuyard même si cela était du a une passante qui se révéla être l'objet convoité  par le groupe.  La demoiselle surprise par l'arrivé fracassante du dragon révéla une queue d'oiseau d'une rare qualité. Une queue similaire à ce de ses oiseau de feu légendaire qu'on appelait phœnix. Ils n'avaient pas disparut tout comme les dragons l'avait fait, ils avaient évolué pour mieux survivre dans leur nouvel environnement. On pouvait dire que cela était une tactique efficace car en se faisant passé pour des humains lambda, on ne pouvait soupçonner leur vrais nature. Elle semblait jeune ce qui expliquerait la raison pour laquelle elle se trouvait dans le coin a une heure pareille pour restreindre le contact avec les humains. Yan commença a penser que finalement sa quête allait être de courte durer  mais haku avait décider de jouer les trouble fête jusqu'au bous. Il la fait fuir en lui faisant peur  mais shibumi finit par l'assommer  ce qui amusa le chasseur qui marcha a coter du dragon inconscient :

« c'est pas finit entre nous deux ! Estime toi  chanceux que  je dois m'occuper de se phœnix avant toi ! »

Il se mit ensuite a courir tentant de retrouver les trace de l'oiseau mais cela ne sembla pas évident car contrairement a eux.  Elle pouvait voler à tout instant, lui qui espérait passez une soiré tranquille avec sa futur femme . Le voilà entrain de courir dans toute la ville pour traquer un maudit piaf pour satisfaire la demande de sa futur belle mère. Il avait des doute sur la véritable utilité d'une telle plume car Yan adoré lire durant ses temps libre les étude des créature magique. Il voulait en savoir plus sur  les créature qu'il traque pour faire de lui un meilleur chasseur. Il savait donc que les plume de phœnix était utiliser pour différente potion de guérison diverse .

« et bien sur Deru n'est jamais la quand on a besoin de lui ! »
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 129

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2407


MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Mar 8 Déc 2015 - 1:18

Shibumi courait dans les ruelles, mais franchement, ce n'était pas l'idéal, surtout que cette sale gamine avait pu s'enfuir n'importe où. Si seulement elle avait pu utiliser la fille-papillon de sa mère, mais malheureusement, elle la croyait chez elle en train de les attendre, alors que ce n'était pas du tout le cas. Cette idiote s'était shootée avec Imperio et tenant à peine debout, ils avaient payés les consommations, puis étaient parti finir la nuit dans un petit hôtel sympa, signe que l'alcool allait être très utile pour jouer à des jeux nocturnes. Alors qu'ils s'étaient séparés pour mieux la chercher, Yae se transformait en phénix, de temps en temps, pour parcourir les différents obstacles qui se trouvaient devant elle. Elle fit ce petit manège jusqu'à ce retrouver dans un cul-de-sac. La demoiselle allait se transformer à nouveau, mais elle n'en eût pas le temps, car elle vit Yan qui se dirigeant dans sa direction.

- Vous me voulez quoi ? Laissez-moi tranquille, sinon je vous jure que ça va mal aller pour vous !

Tout en reculant, des flammes bleus commencèrent à envahirent son corps, signe qu'elle allait attaquer s'il faisait un pas de plus. Normalement, ses flammes auraient dû être rouges, mais étrangement, elles étaient bleus, ce qui était bien étrange comme mystère, mais bon, c'était ce qui faisait le charme de cette jeune beauté sauvage, qui en ce moment, tremblait comme une feuille. A voir comment elle agissait, elle avait plus envie de fuir que de se battre, ce qui était tout le contraire de son frère, mais s'il lui voulait du mal, elle serait bien obligée de le faire, ce qu'elle n'aimait pas, car elle n'arrivait pas encore assez bien à maîtriser ses flammes, car ces dernières, étant spéciales, étaient dévastatrices et du coup elle en avait un peu peur, donc elle espérait que Yan s'en aille avant de devoir mettre sa menace à exécuter, mais il n'allait sûrement pas l'écouter, de toute façon, il s'en foutait, il était immunisé contre le feu puisqu'il pouvait l'absorber.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
La Mèche Rebelle
avatar
Age : 32
Date d'inscription : 27/07/2015

Messages : 114

Argent : 1716


MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Mar 8 Déc 2015 - 19:02

Alors qu'un combat risquait de s'engager entre Yan et Yae, un bruit dans le ciel se fit entendre. C'était un cri qui ressemblait à celle d'une buse, mais qui était vraiment différent de celui de ce volatile. Par la suite, le jeune homme pu ressentir de la chaleur lui embrasé le dos, ce qui fit avoir un grand sourire à la demoiselle. Lorsque les flammes cessèrent, si Yan se retournait, il pouvait voir un jeune homme, ayant la même couleur de cheveux que la demoiselle,  se dresser devant lui de toute sa hauteur en ayant pas l'air content.

"Ôtez vos sales pattes de ma sœur sale humain !"

"Niisan !!! Merci d'être venu me sauver ! Je t'aime tant !

"Ce n'est pas réciproque ! Tu me fais chier ! Pourquoi tu te mets en danger alors que je cherchais un endroit pour pioncer ? Tu n'est qu'une empotée ! Allez file, je m'occupe de lui, on en reparlera plus tard !"

Depuis qu'il avait rencontré Dora alias Carolina, il s'était rendu compte que cette femme était étrange, alors il avait voulu chercher des informations dessus, mais aussi, semblait vouloir la retrouver. Il ne s'était donc pas rendu compte que le soir tombait, lorsqu'il se dit qu'il était temps qu'il parte. N'ayant pas envie de gaspiller ses forces bêtement, il s'était dit que dormir ici serait sympa, surtout s'il trouvait un hôtel pas cher. En se baladant, il avait vu sa sœur en difficultés et il avait donc agit sans même prendre le temps de réfléchir. Maintenant qu'il était sur les lieux, il ne se gênait pas de lui dire ce qu'il pensait, cachant la crainte qu'il avait eue pour elle sous des répliques cinglantes. Après l'avoir regardé longuement, la miss avait fini par hocher la tête, puis était partie se réfugier dans un hôtel, non loin de là, où son frère irait sûrement la rejoindre plus tard. Après s'être assuré qu'elle ne risquait plus rien, il fixa à nouveau Yan avec un regard méchant.

"En temps normal, je vous aurais épargné, mais vous étiez prêt à lui faire du mal et ça, je ne pourrais jaamsi vous le pardonnez !!!"

Fukano avait fait craqué ses poignets, signe qu'il allait se battre avec cet inconnu. Cela ne le dérangeait pas, au contraire, il était bien content de pouvoir se défouler, surtout que c'était pour une bonne cause, et puis, lorsqu'il aurait terminé avec toutes ces bêtises, il pourra enfin aller se coucher, ce qui semblait le ravir, mais ce sentiment, il ne le montra pas. Il cracha une nouvelle fois du feu, cette fois-ci, un feu vraiment violent, ce qui fait qu'on pouvait se demander si Yan allait réussir à l'absorber.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Ven 11 Déc 2015 - 22:00

Yan avait réussi a bloquer dans une ruelle la demoiselle qui semblait ne pas avoir d'autre échappatoire. Le chasseur était content que cette course poursuite finit enfin car tout cela commençait a l’énerver. Yae était comme un animal qui se sentait pris au piège. Elle eu alors une réaction tout a fait compréhensive montrant par la même occasion des flamme bleu. Le phœnix ne semblait pas savoir contre qui elle allait se frotter ce qui amusa beaucoup Yan. Il n’eut pas le temps de s'amuser un peu avec qu'elle qu'il se prit une salve de flamme dans le dos. Naturellement sa magie de chasseur de dragon le protéger contre les brûlure mais son manteau n’eut pas cette chance. Il le retira tout en se retournant pour voir qui avait oser l'attaquer en traître pour voir un jeune homme au cheveux rouge et en croire le cris qu'il avait poussé avant de l'attaquer. Il devait être aussi un phœnix en plus d’être le frère de la demoiselle. Le jeune homme allez enfin pouvoir s'amuser un peu car le phœnix semblait vouloir en découdre. Il fit craquer ses phalange tout en disant avec un large sourire :

« ça tombe bien, J'ai besoin de me défouler mon poulet ! »

Le phœnix commença les hostilité en crachant un puissant jet de flamme assez conséquent,  Yan pour se défendre croisa ses bras nu devant son visage. Il se sentait reculer en arrière sous la force du souffle par réflexe, il tenta d'avaler les flamme de 'animal mais il n'y arriva pas . Une chose qui le choqua au début avant qu'un vieux souvenir lui revenu en mémoire :

Flashback :

Dans une vielle land irlandaise le père de Tanytha entraîné sa jeune fille en lui lançant des attaques dans le but qu'elle l’esquive. Les flamme utiliser par l'homme était aussi noir que la nuit et la jeune fille tentait désespérément de les manger pour prendre des force mais ne réussissait pas.


« Tu voie morveuse ? Même la magie des chasseur de dragon a une limite ! Tu ne peu absorber les flamme de certaine magie comme celle des dieux , des phœnix ou des démons ! Elles ont des chacune des particularité spécial qui est incompatible à la magie des dragon ! »

« alors je fais comment si je me trouve contre l'un des trois ? Je lui chante une chanson ? »

« sois pas insolente morveuse ! Le seule moyen de réussir a absorber de tel flamme est de purgé ton corps de tout la magie qui est en toi ! Une fois fait tu pourra absorber N'importe qu'elle flamme et ton corps en gardera en mémoire les propriété pour en améliorer ton pouvoir ! »

Fin du flashback

Yan repoussa l'attaque du phœnix en le corps fumant comme un steak qu'on venait de griller sur place. Il était cependant debout prêt pour combattre, Yan se précipita vers son adversaire tout en produisant un flux important de flammes dans chacune de ses mains qu'Il se servit pour attaquer le phoenix.

« Ailes du dragon de feux ! »
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
La Mèche Rebelle
avatar
Age : 32
Date d'inscription : 27/07/2015

Messages : 114

Argent : 1716


MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Sam 12 Déc 2015 - 13:36

Il s'était prit l'attaque de plein fouet et pourtant, il était encore vivant, hum c'était intéressant, cela promettait un combat des plus intéressant ! Toutefois, alors qu'il ne s'y attendait pas, l'homme fit apparaître beaucoup trop de flammes, il ne savait pas s'il allait arriver à toutes les contenir, ce qui le fit se figer sur place durant quelques petites secondes.

Flash-Back

- Bonjour petit phénix, je serais ton professeur particulier à partir d'aujourd'hui

L'homme avait dit ces paroles, alors que Fukano rentrait d'une de ses expéditions semi-solitaires, car il fallait toujours que Yae soit dans ses pattes, même si elle était bien plus sage que lui. N'étant pas un adepte de la discipline, ni des études, il émit un grognement, signe qu'il n'était pas content.

- S'il te plait mon chéri, soit un peu raisonnable, s'il est venu c'est pour t'aider

"Je n'ai pas besoin d'aide !!!"

- Attention !

Fukano péta un câble et déversa ses flammes en direction de l'homme, mais celui-ci fit un truc vraiment très étrange. Il ne comprit pas comment il avait fait, mais il avait réussi à dissiper ses flammes, ce qui avait laissé sans voix tout le monde, même le principal intéressé.


"C... Comment vous avez fait ça ?"

- Je te l'apprendrais si tu es gentil avec moi !

"Pff vous êtes qu'un vieil imbécile qui se croit plus malin que les autres !"

Fukano avait envie de savoir, mais en entendant la réponse de l'homme, il avait croisé ses bras en tournant sa tête vers la gauche en ayant un air supérieur, avant de partir dans sa chambre, claquant ainsi la porte derrière lui. Ainsi fût immortalisée sa première rencontre avec cet homme qu'il fini par considérer comme un grand homme.


Fin Flash-Back

En ayant eût ce flash-back en tête au bon moment, Fukano avait laissé le feu s'envelopper autours de lui, et lorsque le tourbillon de flamme eût disparut, Yan pu certainement être surprit de le voir en si bon état. Ouf merci maître, sinon il n'aurait jamais songé à cette technique qui consistait à ne faire plus qu'un avec le feu pour ne pas être blessé, cela lui avait prit du temps à l'apprendre, mais à présent, il savait s'en servir.


"Illusion !"

S'exclama-t-il, après avoir fait apparaître son arme. Il se précipita vers Yan, le découpant avec sa lame, enfin c'était plutôt une impression, car il n'était passé qu'à côté et n'avait fait que l'effleurer. Après être passé, il pencha son corps en avant, puis releva son arme, lui faisant faire ainsi un arc de cercle, avant de se relever et de se retourner. Yan était à présent prit dans une illusion lui rappelant ainsi un mauvais souvenir. Fukano était en train de le détrurie de l'intérieur.


HS : J'enchaine avec Shibumi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 129

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2407


MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Sam 12 Déc 2015 - 14:30

Shibumi cherchait toujours la jeune fille, lorsque soudain, elle entendit des bruits de combats, alors elle s'était précipitée dans la direction. En étant enfin sur les lieux, elle pu voir Yan et un garçon se battre, ce qui la fit se figer sur place, surtout en voyant les blessures de son amour. Lorsqu'elle vit le gamin se diriger vers Yan, elle essaya de l'intercepter avec ses ombres, mais il fût trop rapide et eût l'air de plonger son fiancé dans une sorte de transe, ce qui ne lui plu pas du tout.

"YAN !!! Tu vas me le payer !"

Elle avait crié ces paroles en ayant vraiment l'air énervée et avant qu'il ne puisse faire quoi que ce soit, il se retrouva retrouva enfermé dans une cage d'ombre, qui l'empêcherait de fui, ainsi que d'utiliser ses pouvoirs. Ceci étant fait, elle se précipita vers le garçon de ses rêves et le prit par les épaules, essayant de le secouer, mais cela ne fonctionnait pas, alors elle le lâcha et se mit à lui chanter ceci : https://www.youtube.com/watch?v=q4v1nDa7tLY Certes, elle était ridicule, mais l'avantage était qu'elle était efficace, car sa mère la lui avait chantée une fois et depuis, elle savait qu'elle avait de l'effet. Lorsqu'elle eût terminé, Yan eût l'air à nouveau normal, alors elle se jeta dans ses bras.

"Yan ! Ravie de te revoir parmi nous ! Dommage, tu n'as pas réussi à avoir la gamine, pas grave, on tentera le coup une prochaine fois !"

Pour une fois, cela ne l'énervait pas d'avoir raté une prise, ce qui était le plus important, était que son cœur ait bien et soit vivant. Elle fini par le lâcher, puis se tourna et scruta l'autre fou, tenter de se défaire de sa cage d'ombre pour se tirer, se demandant bien ce qu'elle avait pu attraper comme bestiole.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Mar 22 Déc 2015 - 23:37

Yan ne fut pas surprit par le niveau de son adversaire après tout il s'y attendait venant d'un phœnix. Il finit aussi par sortir son arme pour se défendre mais le jeune homme ne faisait que l’effleurer ce que ne comprenait pas  le chasseur. Il allait donc attaquer mais il sentit que quelque chose n’allait pas  car il fut plongé dans le noir. Yan se retrouva sans trop comprendre dans les couloirs  blanc et aseptiser d'un hôpital. Une voie qui semblait sortir d'un souvenir lointain  chantait une berceuse que le chasseur connaissait bien.  Il se mit a suivre la voix jusqu'à une porte ouvert qui mener a une chambre. Une femme a la longue chevelure Rousse lui tourné le dot semblant regarder par la fenêtre le regard vide.  

« Mére ? »

« Pourquoi il est mort ? Pourquoi il m'a abandonné ? C'est de ta faute !!! tout ce que tu approche de trop meurt !rend moi mon marie ! Rend moi l'homme que j'aime !!!! »


La femme se retourna pour regarder Yan afin de se jeter sur lui pour lui frapper frénétiquement son torse de ses poings. Le jeune homme tenta de la calmé mais en vains jusqu'à que tout s’arrête d'un coup.  Il se retrouva dans une sorte de cimetière ou se trouvait trois tombe , le mercenaire s'approche donc pour mieux lire. La première était celle de son père la deuxième était celle de lizanna et la dernière....porter le nom de shibumi.  Il recula basculant en arrière effrayer par cette vision tendit qu'une voix d'outre tombe dit :

« Tu es trop faible ! Un minable ! Tu es même pas capable de protéger ce que tu aime ! Elle va mourir par ta faute ! »

« la ferme ! »

Le père de Yan sortir de sous le sole le corps en pleine décomposition et dégageant une odeur nauséabonde. Il était armé de dent de dragon  prêt en s'en servir sur yan pétrifier par la peur .

« tu es même pas digne de l’héritage de notre famille  et tu le sera jamais ! »

« c'est ce que tu crois ?  Qui es tu pour me juger ? Je n'ai plus peur de toi ! »

« alors pourquoi je suis en face de toi ! »


Yan tenta de reprendre son courage a deux main pour se relever et faire face a son père  qui brandit son épée pour donner un grand coup mais yan l’arrêta avec ses deux mains.  


« pour me rappelez que je dois toujours combattre mes propre peur ! »

Un voix se fit entendre, une voix bien familière au chasseur qui reconnue sa futur femme. Il repoussa son père plus loin concentra des flamme dans sa bouche  avant de soufflé un puissant jet de flamme sur lui le réduisant en poussière. Il fut comme envelopper d'une douce lumière avant de revenir  a lui.  Shibumi fut heureuse de le voir intacte.  

« Ne t’inquiète pas pour moi.  Ce qui me tue pas ne peu me rendre que plus fort ! Tu va être contente car a défaut d'avoir eu la femelle on a attraper un mâle car il s'agit aussi d'un phœnix   »

Il se releva pour regarder leur prise avec un léger sourire :

« alors mon poulet pas trop déçu que ta petite illusion ne m’ait pas traumatiser comme tu le voudrais ? Tu veux peut être retenté ta chance ? »
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
La Mèche Rebelle
avatar
Age : 32
Date d'inscription : 27/07/2015

Messages : 114

Argent : 1716


MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Mer 23 Déc 2015 - 12:55

Fukano était plus qu'énervé ! Il aurait mieux fait de laisser sa sœur se débrouiller plutôt que de finir en cage à sa palce. Pff quel abruti, il s'était laissé avoir comme un débutant ! Il tenta de briser les barreaux avec ses pouvoirs, mais les ombres semblant aspirer ses pouvoirs dès qu'il les utilisaient, il s'était donc mieux à essayer de les écarter avec ses bras, mais au moment où il avait réussi à faire ébranlé les barreaux, Yan lui posa une question, ce qui le déconcentra et donc, il était obligé de tout recommencer, ce qui l'agaçait au plus haut point.

"Je le suis tellement que j'ai envie de me suicider... Non, mais tu ne vois pas que j'ai des problèmes bien plus important que de recevoir une quelconque émotion à ton égard humain stupide ?"

Fukano s'était moqué de Yan, avant de s'exclamer violemment, il ne fallait donc pas être devin pour comprendre qu'il n'était pas content et qu'il avait envie de sortir de là. Shibumi proposa alors de lui chanter une berceuse pour le calmer, ce qui eût l'air de le faire rire.


"Non merci, sans façon, ta voix criarde me rendrait encore plus irritable"

La réponse ne plu pas à la femme, car il se reçu un coup de pied dans l'estomac, ce qui lui coupa le souffle et lui arracha un petit cri de douleur, car il ne s'y attendait pas. Par la suite, elle lui proposa un deal, mais il préféra rester silencieux, se disant qu'elle pouvait toujours se gratter si elle voulait l'une de ses plumes. La femme proposa à son compagnon de le dresser un peu, puis de l'offrir à son chef ou de le revendre sur le marché noir.


"Vous avez pas le droit de me faire ça !!!"

Après avoir crié ces paroles, il plaqua ses mains devant sa bouche, tout en ayant l'air choqué, ne pensant pas qu'il paniquerait à ce point en pensant que tout le monde viendrait le voir, s'il était au marché noir. Sa peur de la foule était donc plus que présente, même dans un état critique. Il baissa un peu la tête, l'air pas très fier de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Mercenaire de l'Ombre
Red Shade
FondatriceMercenaire de l'OmbreRed Shade
avatar
Age : 77
Date d'inscription : 28/08/2014

Messages : 129

Feat : Megurine Luka de Vocaloid
Argent : 2407


MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    Mer 23 Déc 2015 - 13:28

Shibumi était vraiment heureuse de le revoir en vie et en pleine forme, tellement qu'elle avait faillit en pleurer. Elle l'aimait trop, il fallait qu'elle soit moins émotive à son sujet, sinon elle allait finir par être la honte de l'organisation à laquelle elle appartenait. Yan lui dit alors qu'ils avaient capturé le mâle et non la femelle, ce qui fit avoir un hoquet de surprise à la demoiselle, ne s'y attendant pas. Alors ce machin tout ridicule c'était un phénix ? Ce n'était pas parce qu'elle avait une attirance pour les filles qu'elle pensait cela, mais elle trouvait que la demoiselle avait tout de même bien plus de classe que son frère, car il devait sûrement être de la même famille pour avoir les mêmes traits du visages et la même couleur de cheveux, de plus, avant elle l'avait appelé au secours et il était immédiatement venu, ce qu'elle trouva assez courageux et honorable de sa part, car ce n'était pas Imperio qui ferait ça pour elle.

L'écoutant ainsi péter son câble, elle se demanda tout de même s'il valait la peine d'être magnanime. Bon, après l'avoir bien regardé, elle se dit que pour une fois, elle pouvait être plus souple, car après tout, cette nuit était spéciale, elle avait donc aussi envie de l'être un peu, bien qu'elle n'avait pas besoin de ça pour l'être. Elle le scruta encore un petit moment, puis s'approcha de la cage, ayant l'air d'avoir une idée derrière la tête. Une idée que les deux garçons pourraient peut-être apprécier.


"Hey calme-toi gamin, sinon c'est moi qui te calme, ok ? Bon allez puisque c'est un soir spécial, je vais être gentille avec toi. Tu veux que je te chante une berceuse pour que tu ailles mieux ? Espèce de sale bête ingrate !"

S'exclama la miss en lui donnant un coup sous le coup de l'énervement, n'aimant pas qu'il critique sa voix. Non, ça c'était un point crucial qu'il ne fallait pas faire de commentaires si on ne voulait pas s'attirer ses foudres. Après avoir respiré un bon coup, elle se dit que peut-être, en agissant autrement, il se montrerait un peu plus aimable.


"Au faites le piaf, j'ai besoin d'une de tes plumes pour mon mariage, tu veux bien m'en donner une s'il te plait ? Tu serait un ange... Non ? Bah tu sais quoi ? Va te faire foutre ! Je les aurais quel qu'en soit le prix à payer et après une bonne séance de dressage tu seras parfais pour être vendu à mon boss ou être vendu au marché noir s'il pense que tu n'es pas digne de lui !"

La jeune femme lui avait parlé d'un ton très gentil, tout en lui faisant les yeux doux, pensant qu'il ne résisterait pas à son charme fou. Après tout, sa mère y arrivait bien, alors pourquoi pas elle ? Malheureusement, il se montra encore moins coopératif que prévu, alors elle lâcha tout et lui dit honnêtement ce qu'elle allait faire, ce qui eût l'air de lui faire peur, ce qui fit sursauter Shibumi, avant qu'un sourire se dessine sur son visage.


"Agoraphobie ? Je comprends mieux pourquoi il est très rare de trouver un phénix à présent ! Je reverrais mon jugement si tu es sage et que tu te laisse bien faire. Yan, celle-là, tu ne l'a pas encore entendue, c'est encore maman qui me l'a apprise"

Shibumi s'était mise à rigoler, avant d'enlacer Yan, lui volant un baiser, avant de s'en défaire pour se mettre sur le côté. Après s'être rappelée des gestes et de la chanson, elle fit apparaître des plumes d'ombres, puis se mit à jouer avec en chantant cette chanson : https://www.youtube.com/watch?v=xtIrhTpxhog Alors que Yan pourrait peut-être être tout excité en la voyant faire des gestes aussi sensuels, la miss continuait son petit show, jusqu'à ce que le phénix soit assez hypnotisé par sa beauté pour avoir la force et l'envie de se transformer, ayant bien prit soin de modifier les barreaux pour qu'ils n'absorbes plus sa magie. Il essaya de se débattre, mais au fi fini par se transformer entièrement en phénix. Lorsque ce fût le cas, elle arrêta sa chanson et se mit à rire. Avant qu'il ne songe à se retransformer en humain, elle lui sectionna quelques plumes avant ses pouvoirs d'ombres, avant de les ramener très précieusement vers sa propre personne, les caressants avec une mine plus que réjouie.

~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un    

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand l'ombre et le feu ne font plus qu'un
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand les footeux font de la moto...
» que font les loups et que font les sorcières...? Bilboquet
» Quand les seins foutent le camps en direct a la télé
» Empathie, Quand les émotions font parler d'elles..
» Objectifs qui font du bruit quand éteints???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Akatsuki Academy :: Archives :: Archives :: RPs - Saison 2-
Sauter vers: