Bienvenu à l'Académie Akatsuki.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Paranoïa destructrice (PV Marcus)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fondatrice
Élève de Première Année
La Tornade Ailée
FondatriceÉlève de Première AnnéeLa Tornade Ailée
avatar
Age : 17
Date d'inscription : 10/08/2014

Messages : 403

Feat : Vocaloid
Argent : 2845

Familier : Des singes triplés d'eau/feu/plante de la taille d'une peluche


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Race
Lieu de naissance
Activité(élève, prof, mercenaire...)
Pouvoirs / Capacités

MessageSujet: Paranoïa destructrice (PV Marcus)   Lun 22 Juin 2015 - 19:35

https://www.youtube.com/watch?v=Sy6SZ6FLazE

Cela faisait plusieurs jours que la miss était à l'hôpital. Normalement, ils auraient dû la relâché le lendemain, mais ils l'avaient gardée un peu plus longtemps, car la miss avait tenté de se suicider en sautant du balcon, à cause de la paranoïa qu'elle avait en pensant à Irina, la voyant dans son sommeil, puis croyant constamment qu'elle était là à ses côtés, ce qui n'était pas le cas. En faisant sa tentative de suicide, ses pouvoirs s'étaient réveillés, alors dès que ses pieds avaient touchés une partie du mur, sans le faire exprès, ils avaient fait leur apparition, et au lieu de tomber, elle s'était retrouvée bloquée, car ses pieds s'y étaient collés. Lorsqu'elle avait réussi à se débloquer, ses pouvoirs s'étaient manifestés une fois de plus, et elle s'était mise à courir contre le mur, du coup, elle était revenue dans sa chambre et s'était tranché le bras avec le premier objet tranchant qui passait à portée de sa main, bien sûr, elle l'avait fait lorsque Xyliss était inanimé, alors du coup, il n'avait rien pût faire pour l'en empêcher. Heureusement, on l'avait sauvée à temps, mais maintenant elle était sanglée au lit, ils ne voulaient plus prendre de risques, mais ils n'y arrivèrent que durant un jour, car elle péta tellement un câble, qu'ils préfèrent la mettre dans une chambre à part sous haute surveillance.

*Bon bah au moins, il me reste mon sac... Ils ont pas pensé que je pourrais essayer de m'éclater la tête avec ? Bon, vu que le suicide c'est vraiment pas mon truc, mieux vaut faire un appel à un ami... Putain c'est le répondeur !*

"Ouais, c'est Yveline, la fille que tu as sauvée de la vampire y a une semaine ! Je suis prête à commencer l'entrainement, alors sort-moi de c't'hôpital !"

Tout en pensant cela, elle avait sorti son portable de son sac, puis s'était mise à composer le numéro qu'elle avait eût sur la carte de visite qu'il lui avait passée. La miss était habillée d'une chemise de nuit, qui faisait bien ressortir ses formes, et qui cachait tout juste ce qu'il y avait à cacher, mais ça ne la dérangeait pas, elle y était habituée. Pour ce sortir de cet enfer, il fallait qu'elle appelle Dante, pour qu'il l'aide à nouveau à dormir sans avoir besoin de prendre de médicaments, et aussi pour qu'elle reprenne une vie a peu prêt normale en apprenant à ce défendre. Lorsqu'elle composa le numéro, elle se rendit compte qu'elle était tombée sur le répondeur téléphonique, alors elle avait laissé un message, puis avait raccroché, espèrant qu'il finirait par venir la chercher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Paranoïa destructrice (PV Marcus)   Mer 24 Juin 2015 - 22:37

Un peu plus bas dans, l’hôpital dans un salle de consultation se trouvait Marcus qui était debout à côté d'un médecin. Le médecin était en train d’ausculter une petite fille qui ne devait pas être plus âgée de 5 ans. La petite demoiselle avait des cheveux blancs qui descendaient jusqu’à ses épaules avec deux grands yeux de couleur rubis. Elle portait une robe blanche qui lui donnait un peu une aire de poupée. Le médecin finit de l’ausculter enfin pour dire avec un air satisfait :

« Et ben Monsieur Valentine, c'est une petite fille en pleine forme que vous avez là, il faut juste que je lui face ses vaccins et on a fini ! »

« Quoiiii !!! Vous voulez me faire une piqûre ? À non pas question ! Je ne veux pas ! Je ne veux pas ! Je ne veux pas ! »

« Aby calme toi s'il te plaît . C'est pour ton bien qu'on doit faire ça »

« Mais papa ! ça fait super mal ! Je déteste les piqûres, je suis sûr que c'est comme pour les Brocolis ça était inventé par quelqu'un de diabolique qui détester les enfants ! »

« Tu peux me dire ou tu vas chercher tout ça ? »

« Je l'ai lu dans un livre ! »

« Tu sais à peine lire... »

« Ouais et alors ? »

Dit la petite Aby tout montrant son mécontentement en bougeant frénétiquement. Marcus, quant à lui, se mit a rire légèrement, amusé par toutes les âneries qu’était capable de dire sa fille. Il semblait complètement différent comparé à son boulot où il était beaucoup plus maussade. Il regarda sa fille qui ne se rendait même pas compte que le médecin était en train de lui faire un vaccin alors qu'elle râlait. Il décida de continuer à faire diversion.

« Ben…. Laisse tomber, je te propose un deal ! Tu te fais vacciner et je t’achète une glace, tu sais les Italiennes ? celle que tu préfères ? »

« Boon... D'accord ! Je vais me sacrifier pour la bonne cause allée piqué moi ! Espèce de martiriseur d'enfant ! »

« En fait, J'ai déjà fini ! »


Aby se mit à réfléchir longuement a la proposition de son père avant d'accepter et d'enfin tendre son bras comme une grande martyre. Elle fut très surprise d'apprendre que le médecin avait déjà fini et surtout qu'elle n'avait rien senti. Elle regarda son père qui avait un air satisfait puis dit :

« Tu me dois quand même une glace ! »

« Abygaëlle, tu peux attendre dans la salle d'attente, je dois discuter avec ton papa ! »

« Vas-y, je te rejoins après ! »

« Ok ! »

La petite fille sortit de la salle pour aller vers la salle d'attente, mais n'ayant pas envie d'attendre labas alors elle changea de direction pour allez explorer les lieux. Elle vogua dans les couloirs de l'hôpital jusqu'à arriver à une drôle de chambre. Elle baissa la poignée remarquant que c'était pas fermer et vue une très jolie fille sur un lit appelant quelqu'un. Elle ne dit rien se contentant juste de l'observer de ses yeux rubis.

Aby pa contente :
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
Élève de Première Année
La Tornade Ailée
FondatriceÉlève de Première AnnéeLa Tornade Ailée
avatar
Age : 17
Date d'inscription : 10/08/2014

Messages : 403

Feat : Vocaloid
Argent : 2845

Familier : Des singes triplés d'eau/feu/plante de la taille d'une peluche


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Race
Lieu de naissance
Activité(élève, prof, mercenaire...)
Pouvoirs / Capacités

MessageSujet: Re: Paranoïa destructrice (PV Marcus)   Mer 24 Juin 2015 - 23:48

HS : Ahah trop chou Aby ! =)

Tout en attendant que son message arrive enfin au destinataire, elle le posa sur son lit en soupirant lourdement, car là, elle avait vraiment besoin de son aide. Soudain, elle se rendit compte qu'une gamine la regardait, ce qui la fit sursauter. Une gamine ?! Qu'est-ce qu'elle faisait là ? Est-ce qu'elle s'était perdue ? Ne voulant pas l'effrayer, elle lui fit un sourire gentil.

"Tient, une invitée ? Tu t'es perdue ? Tu peux rentrer si tu veux, je ne vais pas te faire de mal"

- Holà défense d'entrer ! Désolé petite, mais tu ne peux pas rester, cette fille est dangereuse !

"Mais... Mais... Je ne voulais rien lui faire !"

Alors qu'elle s'adressait à la petite, un infirmier intervint, et oui, quand des caméras sont placées dans la chambre, les surveillants sont super efficaces ! Après avoir refermé la porte, une fois que la gamine fût tirée hors de la chambre, Yveline eût une profonde envie de pleurer, car elle venait de se faire traiter comme une dangereuse criminelle alors qu'en réalité, elle avait juste besoin d'un peu de compagnie et de réconfort pour oublier ces heures sombres de son passé. Elle cria une injure, tout en donnant un coup de pied au mur, mais s'y prenant mal, elle perdit son équilibre et tomba sur son lit d'hôpital, tout en se faisant mal au pied, ce qui lui arracha un second juron. Bon et bien, elle était traitée comme une évadée de prison, et sûrement jusqu'à ce qu'elle aille mieux, ce qui n'allait sûrement pas être le cas à cause de leurs bêtises. Elle se redressa, puis se mit en position assise, puis fit apparaître sa guitare et se mit à jouer furtivement et assez fort. Mélangeant les accords, elle s'était mise à jouer un bel air bien métaleux, qui calma un peu ses nerfs en l'écoutant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Paranoïa destructrice (PV Marcus)   Ven 26 Juin 2015 - 22:42

Abygaëlle fut surprise quand la jeune femme la surprise en train de l'observer ce qui la gêna un peu, mais n'eut pas le temps de réagir. Une sorte de gorille sortit de nul pars pour l’écarter de la porte en disant qu'elle fallait pas qu'elle s'approche de cette fille étant donné qu'elle était dangereuse. Aby savait très bien que non par ce que depuis toute petite, elle avait une sorte de don qui lui permettait de sentir la bonté des gens. Le gorille l’accompagna alors jusqu'à l’accueil ou Dante qui venait d'arriver était en train de discuter avec la standardiste afin de la séduire. Il fut coupé dans son élan séducteur par une petite fille qui courut vers lui en criant :

« Tontooooooonnn !! »

« Oh, mais c'est ma crevette !! »

« Mais eux ! Je suis pas une crevette !! »

Dante la prit dans ses bras pour se mettre à la porter tendit qu'elle lui faisait un câlin. Dante était le parrain d'aby qui l’adorait, mais il ne pouvait s’empêcher de la taquiner ce qui avait pour résultat de l’énerver ce qu'il trouver plutôt marrant. Il regarda sa nièce avec un large sourire tendit qu'elle faisait la moue :

« Tu peux me dire ou se trouve ton papa ? »

« Avec le méchant docteur piqûre ! »

« Oh, je vois ! On va le chercher alors ! »

Dante marcha alors avec sa nièce jusqu'à la salle d’auscultation et quand ils arrivèrent Marcus en sortit l'air un peu grave comme s'il venait d'apprendre des mauvaises nouvelles. Marcus fut d’ailleurs surpris de voir Dante dans l’hôpital.

« Tien qui voilà que fais-tu la ? »

« Je suis venue rendre visite à une amis commune ! »

« Ha oui ? qui ça ? »

« Tu sais la petite Yvelines la fille de l’église, je lui ai dit que je lui apprendre des trucs pour se défendre et elle vient me contacter. »

« Et ? »

« Ben, je ne peux pas la voir, car on l'a mis en isolement, j'aurais besoin de ta petite carte magique ! »

« pfouuu.... Le jour où je ne serais pas là, tu seras bien dans la mouise ! »

Les deux hommes accompagnés d'aby allèrent a l’accueille pour demander le numéro de la chambre Yvelines bien sûr Marcus montra sa plaque prétextant qu'il devait l'interroger sur deux trois détaille. La standardiste finit par leur dire ce qu'il devait savoir après avoir appelé le médecin qui s’était occupé d'elle. Le médecin leur expliqua ce qui s’était passé et pourquoi on avait dû la mettre en isolement tout en les conduisant jusqu'à la chambre de jeune femme. Il les laissa devant la porte avant de revenir a ses occupations. Dante se mit alors par frapper a la porte avant d'entrer avec un large sourire :

« salut la compagnie ! »
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
Élève de Première Année
La Tornade Ailée
FondatriceÉlève de Première AnnéeLa Tornade Ailée
avatar
Age : 17
Date d'inscription : 10/08/2014

Messages : 403

Feat : Vocaloid
Argent : 2845

Familier : Des singes triplés d'eau/feu/plante de la taille d'une peluche


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Race
Lieu de naissance
Activité(élève, prof, mercenaire...)
Pouvoirs / Capacités

MessageSujet: Re: Paranoïa destructrice (PV Marcus)   Sam 27 Juin 2015 - 2:18

Yveline continuait à jouer, lorsque soudain, les murs commencèrent à s'effondrer, pierres par pierres, ce qui fit crier de peur la demoiselle, qui se protégea comme elle le pouvait, en évitant le plus de pierres possible, ce qui lui donnait l'impression d'être dans un jeu vidéo. A cause du fait qu'elle avait utilisé ses pouvoirs, Xyliss pût bouger et se mettre à couvert sous le lit pour ne pas être blessé. Lorsque la chute de pierre fût terminée, la demoiselle soupira de soulagement, avant de regarder le plafond en ayant l'air gênée, car à cause de ses bêtises, le lit d'un vieil homme malade avait faillit tomber.

> Espèce d'inconsciente ! Répare tout au lieu de rester plantée comme un piquet !

La jeune femme avait bugué, car elle ne savait plus quoi faire, heureusement que Xyliss était là pour la secouer. Ne sachant pas quoi faire, elle se remit à jouer avec sa guitare, un air beaucoup plus doux, ce qui fit que les pierres repartirent en sens inverse. Elle avait donc tout réparé juste avant qu'on ne frappe à la porte. Xyliss sorti de sous le lit et se mit dessus en soupirant de soulagement, tout comme son amie.


"Je ne suis pas certain qu'il soit préférable que vous rentriez !"

Déclara la demoiselle assez fort pour qu'ils puissent entendre, car bien qu'elle n'était pas contre d'avoir des visites, elle ne voulait pas qu'il arrive la même chose qu'avant. Ceux qui étaient derrière la porte n'écoutèrent pas ses conseils et l'ouvrir. Ce fût Dante qui entra en premier en les saluant, tout en leur faisant un grand sourire. La miss en eût aussi un, puis se précipita dans ses bras pour lui faire un gros câlin, à un tel point qu'il faillit tomber.


"Oh Dante, vous êtes venu ! Comme je suis trop contente de vous voir ! Vous et vos pistolets m'ont beaucoup manqué ! Oh vous êtes là vous aussi monsieur Marcus ? C'est gentil d'être venu me rendre visite ! Et elle c'est qui ? C'est votre fille ? On peut partir quand vous voulez, vous savez ?"

N'ayant qu'une robe de chambre qui était un peu serrée au niveau de sa poitrine et qui était tout juste pas transparente et qui était à la limite de cacher ce qu'il y avait à caché, Dante ne pouvait qu'être content, car vu comme elle était habillée, elle n'aurait pas eut d'habits cela n'aurait sûrement pas changé grand chose. Elle le lâcha puis elle alla serrer la main à Marcus, avant de revenir sur son lit, pour s'y asseoir dessus, tenant dans ses bras Xyliss, qui n'avait de nouveau plus d'énergie pour bouger, le pauvre. Pensant qu'elle allait sortir d'ici, elle avait un grand sourire aux lèvres, mais s'ils n'étaient là que pour discuter, pis après ils se barraient, là elle risquerait de péter un câble et ça ne serait sûrement pas qu'n étage qui serait démoli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Paranoïa destructrice (PV Marcus)   Lun 29 Juin 2015 - 16:43

Dante manqua de tomber en arrière quand la petite Yveline lui sauta dans les bras décidément, c’était une manie des filles. Marcus était entré aussi pour se mettre à coter de son ami tendit que la petite aby resta un peu en arrière caché derrière les jambes de son papa. Elle était un peu timide quand elle ne connaissait pas les gens même si ce n'était pas la première fois qu'elle la voyait. Dante rigola un peu amusé par la réflexion de l'ange en disant :

« Moi aussi gamine, je suis content de te voir !»

Yveline remarqua enfin la présence de Marcus et aby en demandant s'il s'agissait de sa fille la petite ne répondit pas toute timide. Marcus serra la main de la demoiselle avant de prendre sa fille dans ses bras, pour la présenter avec un léger sourire :

« oui je te présente Abygaelle ! Dit bonjour a Yveline. »

« Bonjour madame ! Vous aussi, vous êtes malade ?»


Abygaëlle dit ça avec une petite voix timide curieuse de savoir ce qu'elle faisait ici, mais savait qu'elle genre de question pausé étant donné qu'elle était habillée comme tous les malades de l’hôpital. Ce qui étonna plus Marcus était le « vous aussi » qui était posé avec sa question, mais ne dit rien quand à Dante, il continua par dire :

« Ben après ce n'est pas moi qui décide si tu peux partir ou non mais avant ça, il faut d'abord que tu t 'habilles alors tien »

Dante tendit à la demoiselle un sac en papier avec des habits de sport a l’intérieure pour qu'elle soit en tenue une fois qu'ils pourront quitter cet endroit et débuter leur entraînement.
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
Élève de Première Année
La Tornade Ailée
FondatriceÉlève de Première AnnéeLa Tornade Ailée
avatar
Age : 17
Date d'inscription : 10/08/2014

Messages : 403

Feat : Vocaloid
Argent : 2845

Familier : Des singes triplés d'eau/feu/plante de la taille d'une peluche


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Race
Lieu de naissance
Activité(élève, prof, mercenaire...)
Pouvoirs / Capacités

MessageSujet: Re: Paranoïa destructrice (PV Marcus)   Mar 30 Juin 2015 - 0:38

Yveline était bien contente que lui aussi soit content de le revoir, car sinon, elle se serait inquiétée si ça n'aurait pas été le cas. Marcus lui présenta par la suite sa petite fille, qui lui dit bonjour, ce qu'elle trouva super mignon, elle lui posa aussi une bonne question, à laquelle elle se demandait s'il valait la peine d'y répondre au non, mais bon, elle fini tout de même apr ce décider.

"Je suis enchantée de faire ta connaisance. Je te présente Xyliss, mon partenaire !"

> Bonjour Aby !

[color=violet]"J'étais venue ici pour me faire obsculter, mais les médecins disent que c'est plus grave que ça, ils disent que je suis malade de la tête et que c'est plus difficile à soigner qu'une simple grippe... Et toi ? Tu es aussi malade ? Qu'est-ce que tu as petite pucette ?"è/color]

Yveline avait fait un grand sourire à la petite fille, puis elle avait sursauté en sentant son ami lui grimper dessus pour arriver jusqu'à son épaule et en l'entendant dire bonjour à la gamine. Elle lui lança d'ailleurs un regard qui voulait dire "Tu fou quoi là toi ? Il me semblait que tu n'avais plus de magie". A ce regard, Xyliss lui avait fait un grand sourire, suivit d'un clin d'œil, comme pour lui faire comprendre qu'elle s'était trompée. Elle reprit sa conversation avec la petite demoiselle, jusqu'à ce que Dante la fit déchanter en lui disant que ce n'était pas à lui de décider si elle pouvait sortir ou pas. Il lui tendit un sac en papier, qu'elle prit dans ses mains, puis scruta le contenu, avant de regarder à nouveau Dante.

"Merci, mais... Vous ne pouvez pas m'aider à m'enfuir en faisant passer ça pour un enlèvement ? Chaque jours, je deviens de plus en plus folle, mon état mental s'aggrave et ce n'est pas bon du tout ! Bon je vais me changer !"

> Je t'accompagne !

"Non, reste ici !"

En disant ces paroles, Yveline avait l'air à la fois révoltée, triste et déçue, comme si Dante était son père et qu'il venait de lui donner une interdiction. Elle soupira, puis se dirigea vers les toilettes, mais Xyliss voulait l'accompagner, alors elle refusa. Voulant quand même la suivre, il se faufila discrètement, mais dès qu'elle le remarqua, elle ouvrit la porte en le jetant à l'extérieur, tout en lui disant : Du balais sale voyeur ! Quoi qu'il en soit, lorsqu'elle ressorti plus tard des wc, la miss ne se sentait pas vraiment à l'aise, surtout au niveau de son haut, car il semblait trop serré.

"En fait, tout va, sauf le haut. Il faut que je rectifie ce problème ! Dante, ça ne vous dérange pas si je vous emprunte votre arme ? Danke ! Voilà, ça va mieux !"

> Désolé de te dire ça Yveline, mais t'es devenue une sacrée bombe avec ces vêtements, et déjà qu'à l'origine tu étais déjà une beauté fatale, là, on risque d'avoir des problèmes pour marcher dans les rues !

"Merci, c'est gentil du compliment, mais mon petit-ami, je le veux cylindrique, léger, que je puisse le tenir dans une seule main et qu'il ait un bon jet lorsque je l'utiliserais contre ces saloperies de vampires ! Oups pardon Aby, je m'emporte ! Bref, l'amour ça attendra, en ce moment, j'ai vraiment besoin de tuer pour me sentir bien."

Alors que Xyliss lui faisait un compliment, Yveline avait emprunté l'épée de Dante et s'en était servie pour déchirer un peu son haut, ce qui lui donna un style assez branché, et surtout, cela permit à sa poitrine de respirer. Et bien, elle n'avait pas froid aux yeux, car elle aurait pu se planter et prolonger son séjour à l'hosto. Après avoir rendu l'arme à son propriétaire, avec un air amusé, la jeune femme décrivit ce qu'elle désirait comme petit-ami, ce que Xyliss ne comprenait pas, mais ce qu'elle désirait, c'était une arme, et non un être vivant, d'ailleurs ces propos étaient assez inquiétants, car elle pensait vraiment ce qu'elle disait et semblait être prête à tuer pour se sentir bien, comme elle l'avait dit quelques minutes plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Paranoïa destructrice (PV Marcus)   Ven 3 Juil 2015 - 23:12

Aby fut très surprise de voir la peluche bouger qu'elle ne savait plus quoi dire quand la demoiselle répondit à sa question et lui retourna la sienne. Dante fut content que son petit cadeau lui plaise même s'il avait voulu faire plus pour elle. Au moment ou Yveline alla se changer Marcus reçu un texto sur son Téléphone portable. Il se mit a lire qui le fit taper son front grognant :

« Et crotte, j’avais oublié le cours de danse d'aby ! »

« Ha la vie des papas est tellement palpitante et pleine de rebondissements ! »

« Attend quand tu auras ton gosse si tu rigoles autant ! Bon, je vous laisse et Dante pas de bêtise ?»

« Au revoir, tout le monde ! »

« Au moins ta pas oublier d’être rabats joie ! »

« Je t'ai entendu ! »

Marcus dit cette dernière phrase avant de partir en courant avec sa fille dans ses bras pour prendre la voiture afin de l’emmener a son cours de danse. Dante le regarde partir reprenant son épée qu'il mit dans sa dot après que la belle Yveline l'est empruntée.

« Bon maintenant qu'ils sont partis, on va pouvoir se barrer tranquillement ! »
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
Élève de Première Année
La Tornade Ailée
FondatriceÉlève de Première AnnéeLa Tornade Ailée
avatar
Age : 17
Date d'inscription : 10/08/2014

Messages : 403

Feat : Vocaloid
Argent : 2845

Familier : Des singes triplés d'eau/feu/plante de la taille d'une peluche


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Race
Lieu de naissance
Activité(élève, prof, mercenaire...)
Pouvoirs / Capacités

MessageSujet: Re: Paranoïa destructrice (PV Marcus)   Sam 4 Juil 2015 - 0:30

Marcus avait dit pas de bêtises, mais Dante n'avait pas l'air de vouloir l'écouter et préféra suivre l'idée de la demoiselle, qui sautilla sur place en ayant l'air contente, ce qui surprit Xyliss, car c'était bien la première fois qu'il la voyait aussi heureuse. Malheureusement, suite à cette montée d'émotion, il perdit de l'énergie et ne pouvait plus bouger, alors Yveline le rangea dans son sac, puis mit ce dernier sur son dos.

"Tranquillement, ce n'est pas sûr, mais ce barrer, oui c'est certain, allons-y et vite !"

- Bonjour je viens pour les soins de la demoiselle ! Oh, mais vous avez un invité ! Et qu'alliez-vous faire ?

"Bah avec mon père adoptif on allait faire un tour dehors histoire de me changer les esprits. Il est toujours très occupé, il fait un boulot de titan, il doit être présent de jour comme de nuit, alors jusqu'à présent il n'avait pas eût le temps de venir me trouver, mais enfin il a put, comme je suis si contente !"

- Tant que vous êtes accompagnée, vous ne ferez pas de bêtises, alors vous pouvez y aller, mais revenez avant le repas du soir, je vous donnerais vos soins plus tard. Tout de même, il parait bien jeune pour être votre père...

"Oh vous savez on choisit ses amis, pas sa famille, pis s'il parait plus jeune c'est que sa crème de jouvence fonctionne bien ! Oui merci comptez sur moi, je serais de retour ! Vient papa on va y aller avant que tu ne changes d'avis !"

L'infirmière qui était responsable de l'état de santé de la demoiselle était arrivée juste au moment où ils allaient partir, ce qui la crispa un peu, puis elle se détendit en se disant qu'inventer un petit mensonge ne ferait pas de mal, alors elle parût naturelle et l'infirmière la cru, bien qu'elle avait un peu des soupçons sur le fait que Dante avait l'air jeune, mais elle la laissa quand même partir, alors c'est ce que fit Yveline en prenant le bras de son "père" pour l'entrainer d'un pas pressé vers l'ascenseur qu'elle appela. Une fois à l'intérieur, elle soupira de soulagement.

"Désolée d'avoir dû mentir, j'espère que ça ne vous as pas dérangé"

Après lui avoir posé cette question pour être sûre qu'il ne lui en voulait pas, ils sortirent de l'ascenseur, puis traversèrent le hall. Vu que les réceptionnistes étaient occupées avec d'autrs clients, la jeune femme en profita pour s'enfuir avec Dante. Maintenant qu'elle était libre, elle espérait que l'hôpital ne lancerait"pas un avis de recherche à son nom pour la faire revenir ce faire soigner, car sinon, elle risquerait d'avoir encore plus d'ennuis qu'elle n'en avait déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Paranoïa destructrice (PV Marcus)   Mar 7 Juil 2015 - 23:59

Dante n'eut rien à faire cette fois-ci, la petite Yvelines avait su se débrouiller comme une chef ce qui la rendait un peu inquiétante uns fois dans l’ascenseur. Le chasseur de démon se pausa au fond croisant les bras avec un léger sourire. La demoiselle s'excusa d'avoir menti et d'avoir dit qu'il était plus vieux que son apparence ce qui l'amusa un peu.

« Tu sais quand on veut sortir de situation délicate, il faut savoir mentir comme tu la fais et tu as raison sur un point je suis plus vieux que ce qu'il paraît ! On a un point commun tous les deux et c'est la raison pour laquelle j'ai décidé de t'aider ! On est tous les deux des être hors du commun ! »

Il disait ça sur un ton amuser apparemment elle ne savait pas ce qu'elle était vraiment ? Dante ne comptait pas lui dire, il jugeait préférable qu'elle le découvre par elle-même. L’ascenseur arriva alors qu'il finissait sa dernière phrase et sortit sans rien dire de plus. Les deux demi-humains sortir de l’hôpital en tout description et Dante la conduisit jusqu'à son carrosse qui était une Chevrolet Corvette C1 Rouge. Une vielle voiture sortit vers la fin des années cinquante qui étaient comme neuf et très jolie a regarder.

« Le carrosse de madame est avancé ! »

Il se dirigea vers le coffre pour l'ouvrit afin de ranger dans un étui à guitare son épée avant de fermer le coffre pour se mettre au volant. Une fois les ceintures attachées, il démarra en trombe pour rouler en direction de son agence.
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
Élève de Première Année
La Tornade Ailée
FondatriceÉlève de Première AnnéeLa Tornade Ailée
avatar
Age : 17
Date d'inscription : 10/08/2014

Messages : 403

Feat : Vocaloid
Argent : 2845

Familier : Des singes triplés d'eau/feu/plante de la taille d'une peluche


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Race
Lieu de naissance
Activité(élève, prof, mercenaire...)
Pouvoirs / Capacités

MessageSujet: Re: Paranoïa destructrice (PV Marcus)   Mer 8 Juil 2015 - 0:54

Yveline était contente qu'il ne lui en veuille pas, cependant, elle se demandait pourquoi il disait qu'elle était un être à part, car pour elle, elle était une humaine, rien de plus banale... Enfin pas tout à fait vu qu'elle vivait des trucs vachement chelou ces derniers temps, mais ce n'était qu'un détail sans importance... Quoi que si, ce qu'elle avait vécu avait eût beaucoup d'impact sur son petit cervelet, ce qui expliquait pourquoi elle avait envie de tuer. Lorsqu'ils furent à la voiture, la miss siffla.

"Bah dis donc, on ne se refuse rien ! Elle est magnifique votre voiture ! Je pourrais la conduire quand j'aurais réussi mon permis ?"

En posant cette question, Yveline avait vraiment l'impression qu'il était son père, en ayant cette pensée en tête, que son père ne pourrait peut-être jamais la voir passer son test de conduite la rendait un peu triste, mais elle ne voulait pas qu'il voie, alors elle se ressaisit et monta dans la voiture, après avoir mit son sac sur la place arrière. Une fois la ceinture mise, ils purent démarrer. Lorsqu'ils arrivèrent enfin à l'agacence, Yveline enleva sa ceinture, puis reprit son sac et sorti de la voiture tout en ayant l'air de se demander où il avait bien pût l'emmener.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Paranoïa destructrice (PV Marcus)   Jeu 9 Juil 2015 - 22:47

Dante fut content que sa voiture lui plaise et sa réflexion l'amusa beaucoup. Marcus aimé d’ailleurs lui dire qu'il avait préféré avoir sa voiture qu'un gosse, c'est qui amusait beaucoup le chasseur de démon. Marcus aimé d’ailleurs lui dire qu'il avait préféré avoir sa voiture qu'un gosse, c'est qui amusait beaucoup le chasseur de démon. Yvelines lui demanda si elle pouvait la conduire quand elle aura son permis ce qui rétorqua comme s'il réfléchissait même si sa réponse était déjà toute faite :

« mmm...Peut-être ! Quand je serais mort et enterrais ! Hahahaha »

Dante éclata de rire, car Yveline ne se devait pas s'attendre a ça et le pire c'est qu'il était sérieux et il voulait même se faire enterrer avec sa voiture. Ils arrivèrent devant l'agence de Dante un grand bâtiment avec une enseigne lumineuse rouge où on pouvait lire « Devil May Cry ». Il sortit de la voiture en prenant l’étui a guitare dans son coffre en disant :

« Bienvenue a mon agence, c'est ici que je vais te former ! Tu seras donc mon apprenti par contre ne compte pas être payé, j'ai pas d'argent ! »

Dante se dirigea vers la porte, mais il trouva que quelque chose cloché. Il fit un signe a Yveline de se taire avant de tourner la poignée en sortant une de ses armes. Il ouvrit la porte qui n'était pas fermée à clef apparemment quelqu'un était rentré chez lui sans demander. Il regarda à l’intérieur du bâtiment qui était dans un bordel monstre comme si un ouragan était passé par là. Il regarda de droit à gauche pour une femme brune en train de fouiller dans son frigo et une blonde assis sur son fauteuil les deux pieds sur son bureau. La blonde dit alors :

« Tu devrais ranger ce bordel Dante, on se croirait dans une porcherie ! »

« Oui ! En plus, ton rien a bouffé en plus ! »

« Si je m'attendais à l'arrivée des reines casse pied, j'aurais fait appel à la femme de ménage ! Oh, j’oubliais, je n'ai pas les moyens de m'en payer une car vous me piquez tous mes boulots ! »

« Pas notre faute si tu es une feignasse !»

« En tout cas, ça ne t'empêche pas de ramener des filles a ce que je vois ! Et des jeunette tu es allé la chercher ou celle là ? À la sortie de l’école ! »

« C'est du joli Dante ! »

http://allotakumag.co.za/ns/wp-content/uploads/2015/03/devil_may_cry_4-11.png
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
Élève de Première Année
La Tornade Ailée
FondatriceÉlève de Première AnnéeLa Tornade Ailée
avatar
Age : 17
Date d'inscription : 10/08/2014

Messages : 403

Feat : Vocaloid
Argent : 2845

Familier : Des singes triplés d'eau/feu/plante de la taille d'une peluche


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Race
Lieu de naissance
Activité(élève, prof, mercenaire...)
Pouvoirs / Capacités

MessageSujet: Re: Paranoïa destructrice (PV Marcus)   Ven 10 Juil 2015 - 0:11

En l'entendant dire qu'il ne la laisserait conduire sa voiture que lorsqu'il serait mort et enterré, la miss se mit à se demander pourquoi il riait, avant d'avoir un léger sourire aux lèvres en ayant une idée en tête que Dante n'allait sûrement pas apprécier.

"Quand on travaille en équipe on partage tout avec son équipier ! Alors dès que j'aurais le permis, ça sera obligé que je me mette à votre place de temps en temps ! Xyliss, tu peux toujours te gratter pour qu'on fasse la même chose !"

Après avoir dit ces paroles en lui faisant un beau sourire, Yveline avait détourné sa tête et s'était adressée à son familier en ayant l'air sûr d'elle, mais bien que ce dernier eût l'air déçu, il se dit qu'elle allait sûrement vite changer d'avis. Ensuite, lorsqu'ils furent devant l'agence, Yveline se dit qu'elle était trop voyante pour une entreprise qui était sensée être discrète, il aurait mit un panneau où il aurait écrit dessus "Si vous avez quelque chose à reprocher ne venez pas", cela aurait sûrement été pareil. Il lui dit par la suite qu'il ne la payerait pas, car il n'avait pas d'argents, ce qui l'énerva un peu.

"Oh que si vous allez me payer et la moitié de ce qu'on gagnera ! Si vous n'êtes pas capable de vous trouver du boulot, moi je vais vous en trouver ! Nan, mais oh, vous croyez que j'ai que ça à foutre ? J'ai une putain d'extension de World of Warcraft à acheter en plus de tenir la maison que mon tuteur m'a laissée avant de partir en prison ! Oui, je ne sais pas qui l'y a envoyé et pourquoi, mais il y est..."

En disant qu'elle ne savait rien pour son tuteur, elle devint plus calme et dû se retenir de sourire. M'ouais avec une pareille tête de faux témoin, il était dur à croire qu'elle ne savait rien. Elle prit ensutie son sac, puis le mit sur son dos et suivit Dante. Ce dernier remarqua que l'agence était sans-dessus-dessous, alors il se mit à chercher le coupable. Le coupable, il n'y en avait pas un, mais deux ! Deux filles qui se croyaient chez elles et qui se permettaient de faire des commentaires.

"Bon tout d'abord, je ne suis pas celle-là, j'ai un prénom, je m'appelle Yveline ! Ensuite, je ne sors pas de l'école, mais de l'hôpital, l'école j'aime pas, c'est trop nul ! Par contre, je suis d'accord avec elle, rien n'avoir dans son frigos c'est intolérable ! Pis faut vous bouger un peu ! Si vous laissez tout trainer et que vous bossez pas, vous allez devenir une larve ! Par contre, vous avez de la chance, je vais vous nettoyer votre agence dès qu'il y aura moins de monde, parce que vivre dans un taudis non merci !"

Yveline montrait tout de suite son petit caractère, ce qui montrait très bien qu'elle ne se laissait pas faire, bien qu'elle ne les connaissait pas encore. Toutefois, elle trouvait que ces filles avaient quand même un peu raison pour Dante, alors sans vouloir l'enfoncer plus, elle lui dit tout de même sa façon de penser, espérant qu'il ne le prendrait pas trop mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Paranoïa destructrice (PV Marcus)   Lun 13 Juil 2015 - 20:01

Dante se mit à soupirer en voyant qu’apparemment, tout le monde était contre lui, il ne s'énerva pas pour autant et dans un grand flegmatisme, il commença a faire les présentations :

« Les filles, je vous présente Yvelines, elle sera mon apprenti ! Yveline, je te présente Trish et lady des collègues ! »

Il pointa la blonde en disant que c’était Trish et la brune en disant que c’était lady. Les filles furent très surprises surtout Trish qui manqua de tomber de la chaise quand elles apprirent qu'Yveline serait son apprenti. Il était vrai que c’était assez surprenant de ça pars lui qui aimait travailler seule. Dante se mit a marche en direction d'un mur ou se trouver une sorte de clavier numérique, l'agence était une ancienne fabrique avec un parquet en bois et qui ressemblait plus à un grand appartement qu'a une agence. On pouvait voir une table de billard, des instruments de musique devant des amplis un bureau en bois, un frigo et des meubles où on pouvait voir des objets des sortes de trophée de chaque affaire. Les murs semblaient être en béton, on pouvait voir de rares photos et tableau dont celui d'un chevalier noir qui était autre que Sparda le père de Dante. Le chasseur se mit a taper un code sur le clavier qui ouvrit le mur montrant un arsenal assez impressionnant d'arme démoniaque récolter dans le passé après certaine mission et au milieu de celle ci se trouvait une guitare électrique styliser qui dégager une sorte d'aura. Il rangea Rébellion sur un présentoir vide tendit que Trish était venue le voir pour lui parler a voix basse.

« Tu peux m'expliquer ce que tu fais ? »

« Ben, tu le vois bien, je range ! »

« Non tu m'a très bien compris ! Je croyais que tu préférais travailler solo et là, tu débarques du jour en lendemain avec une apprenti ? Un ange en plus ! »

« J'ai sauvé cette petite de la reine des damnés et ses parents se sont fait enlever ! Elle veut donc chasser du monstre sans pour autant savoir, combattre, ni utiliser ses pouvoirs ! »

« Oh, mais tu as déjà eu ce genre de cas sans pour autant vouloir prendre la personne en apprentissage ! Pourquoi ce revirement de situation »

« Elle me rappelle moi a son âge ! J'aurais bien voulu avoir quelqu'un pour me guider à l’époque ! »


Dante se tourna vers Yveline qui était en train de discuter avec Lady avec un air monotone, lady pendant ce temps décida de parler un peu avec l'ange pour en savoir plus.

« Tu ne manques pas de répondant ! Tu me plais bien Yveline alors dit moi qu'est-ce qui t'a poussé a devenir l’apprenti cet ourse mal lécher qu'est Dante ? »

http://static.comicvine.com/uploads/original/3/37648/3236623-dmc3+nevan.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
Élève de Première Année
La Tornade Ailée
FondatriceÉlève de Première AnnéeLa Tornade Ailée
avatar
Age : 17
Date d'inscription : 10/08/2014

Messages : 403

Feat : Vocaloid
Argent : 2845

Familier : Des singes triplés d'eau/feu/plante de la taille d'une peluche


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Race
Lieu de naissance
Activité(élève, prof, mercenaire...)
Pouvoirs / Capacités

MessageSujet: Re: Paranoïa destructrice (PV Marcus)   Lun 13 Juil 2015 - 22:46

Yveline se fit présenter, puis Dante parti Trish le suivit, ce qui laissa perplexe la demoiselle, à son avis, s'ils se barraient tout les deux, cela voulait qu'ils allaient parler de quelque chose en privé, mais de quoi ? Se doutant qu'elle était peut-être le sujet de la conversation, elle eût envie d'aller tendre l'oreille, mais Ldy lui coupa l'herbe sous les pieds en lui posant une question. Ayant été bien élevée, Yveline la scruta, puis répondit à sa question.

"Désolée, c'est devenu naturel depuis que je vivais avec un sans-coeur, mais c'est du passé depuis qu'une bonne âme lui a réglé son compte !"

Yveline n'y pouvait rien, à chaque fois qu'elle parlait de son tuteur qu'elle avait réussi à mettre en prison, elle avait un petit sourire qui apparaissait sur ses lèvres, preuve qu'elle n'était pas si angélique qu'elle n'y paraissait puisqu'elle avait osé mettre son tuteur en taule, pour plusieurs bonnes raisons.

"Bah parce qu'il est sympa ! On est sur la même longueur d'onde, je l'adore ce type ! Bon excuse-moi, mais il faut que j'aille mettre fin à des messes-basses"

Au début, Yveline pensait juste dire qu'il était sympa, pour abréger la conversation, mais elle avait trop de choses à dire sur le compte de son ami. Lorsqu'elle dit qu'elle allait mettre fin aux messs-basses, elle avait chuchoté ces paroles à voix basse, pour que seul Lady l'entende, puis elle s'était levée et avait mit ses mains sur les épaules de Dante et Trish.

"Alors comme ça on discute en catimini ? C'est quoi comme discussion que vous avez eue ? Une de couple ? Ou bien vous avez parler de... Moi ! Oh matez-moi ça toutes ces armes ! Hey c'est la caverne d'Ali Baba dans cette agence ! Dites, dites vous allez me donner laquelle ? Oh ! Euh ! J'ai rien touché ! Aie ! Non ! On se calme ! Vos armes sont folles !!!"

Yveline s'était amusée à parler de problèmes de couples, puis avec un ton très grave, tout en mettant en suspens sa phrase, elle avait demandé s'ils parlaient d'elle en accentuant le "moi", d'un ton coupant, comme si elle venait de lâcher une hache sur le cou d'un condamné à mort. Par la suite, elle avait rit, puis les avait lâchés et s'était approchée des armes. Soudain, deux mêmes pistolets vinrent dans ses mains, ce qui la gêna, elle les reposa où ils étaient, puis elle s'éloigna. Ensuite, ce fût toutes les armes qui lui vinrent dessus, alors elle fût obligée de retourner la table pour s'en servir comme bouclier et se mettre derrière jusqu'à ce que les armes se calment. Sans le faire exprès, Yveline avait utilisé ses pouvoirs psychiques, ce qui expliquait pourquoi les armes bougeaient ainsi, ce qui permit également à Xyliss de reprendre vie, mais à ce stade de la bêtise de son amie, il ne pu faire que ce mettre à couvert. Lorsque son pouvoir s'arrêta, plus rien ne bougeait, ce qui fit qu'Yveline sorti de sa cachette en la remettant droite, tandis que son familier faisait de même, grimpant sur la table pour être à une bonne hauteur.

> Oups, ça sent la grosse fessée et au lit sans souper !

"Arrête, c'est démodé ces techniques de barbares ! Bon vous en faites pas je vais tout ran... Euh à la réflexion faite, je ne sais pas si c'est une bonne idée que j'approche vos armes, là, j'en ais deux qui viennent de me sauter à nouveau dessus, vous êtes sûres qu'elles ne sont pas habitées par des esprits démoniaques vengeurs et avide de sang ? Parce que là, je commence à avoir un peu peur... Enfin je ne sais pas vous, mais c'est pas normal cette histoire !"

Son familier pouvant parler comme son amie, avait dit sa façon de penser, ce qui ne plu pas trop à la miss, qui était déjà blanche comme si elle avait vu un fantôme passer. Lorsqu'elle tenta une approcher pour tout ranger, les deux pistolets jumeaux furent à nouveau attirés par elle, mais cette fois-ci, ce n'était pas sa faute, ils étaient comme animés d'une lueur étrange, comme si c'était elle qu'ils attendaient, mais Yveline ne voulait pas les prendre, ils n'étaient pas à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Paranoïa destructrice (PV Marcus)   Lun 2 Nov 2015 - 17:38

Dante resta silencieux en regardant la scène, il fit un geste de la main pointant le mur ce qui fit remettre les armes à leur place. Ils n'avaient pas de pouvoir psychic comme Yvelines, mais ses armes démoniaque était doté de leur volonté propre. Une raison pour laquelle il préférait les cacher, car entre de mauvaise main, il pourrait causer de grands dégâts. Il fixa après les armes qu'elle avait dans les mains. Trish qui connaissait très bien le passé de Dante les avait reconnues aussi et ne put s’empêcher de dire :

http://www.renders-graphiques.fr/image/upload/normal/Devile_may_cry_DMC_arme_05__by_le_juste_.png

« Ses pistolets... Ses Luce et Ombra ! »

« Je crois qu'on a trouvé tes outils de travail ou plutôt se sont eux qui t'ont trouvé ! »

Il se contenta juste de se retourner pour se diriger vers une table de billard un peu plus loin positionna les boules et se mit a jouer. Pendant ce temps Trish avec lady qui venait de les rejoindre raconta a Yveline les origines de ses armes.

« Ses deux pistolets que tu tiens appartenaient autre fois au père de Dante, ils sont aussi puissants qu'Ivory et Ebony.« Ses deux pistolets que tu tiens appartenaient autre fois au père de Dante, ils sont aussi puissants qu'Ivory et Ebony. »

« Des armes parfaites pour ce qui aime les petits calibres ! »

« Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi ils t'ont choisi comme propriétaire étant donné que tu ne fais pas partie de la famille de Dante. Tu as une idée Dante ? »

Dante continué de jouer au billard comme si, rien était semblant pensif sur l'instant. La vision des arme de son père lui avait fait rappeler des souvenirs surtout de la première fois qu'il s’était servit d'eux avant d'avoir ebony et Ivory. Il s'agissait du jour ou sa mère se fit massacrer par des démons et quand il fut en danger de mort, elles sont apparue. Il répondit alors sur un ton ironique :

« J'en sais rien, mon père a toujours était un mystère insoluble pour moi alors ses armes ! »
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
Élève de Première Année
La Tornade Ailée
FondatriceÉlève de Première AnnéeLa Tornade Ailée
avatar
Age : 17
Date d'inscription : 10/08/2014

Messages : 403

Feat : Vocaloid
Argent : 2845

Familier : Des singes triplés d'eau/feu/plante de la taille d'une peluche


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Race
Lieu de naissance
Activité(élève, prof, mercenaire...)
Pouvoirs / Capacités

MessageSujet: Re: Paranoïa destructrice (PV Marcus)   Lun 2 Nov 2015 - 20:04

En voyant la réaction de Dante, Yveline ne comprit pas ce qu'il ce passait, car elle ne connaissait malheureusement pas son passé. Trish et Lady vinrent vers elle lui expliquer ce qu'était ces pistolets et à qui ils avaient appartenus. Yveline les prit donc tout les deux dans ses mains, les observant dans tous les sens, n'écoutant pas ce que disait Dante, étant trop fascinée pour se focaliser sur lui. Lorsqu'elle eût terminé, elle eût un énorme sourire aux lèvres, avant de sererr les deux pistolets contre elle, les entourant de ses bras comme s'il s'agissait d'enfants qui l'avaient choisies pour être leur mère.

"Oh Luce et Ombre, je vous adore déjà mes bébés ! Toutes les trois on va faire de grandes choses ! On va tuer pleins de méchantes et horribles créatures, vous allez voir, ça va beaucoup vous plaire !"

> Dante, Trish, Lady, il faut faire quelque chose, Yvee est devenue folle, elle parle à ses armes !!!

"Silence singe ! Ne m'interrompt pas durant mon discourt de bienvenue ! Où en étais-je déjà ?"

> Que vous alliez tuer des créatures toutes les trois...

"Ah bah je me suis trompée, c'est tout les quatre ! Toi aussi tu vas zigouiller des monstres, mais chaque choses en son temps ! Dante, il y a un endroit où je peux m'entrainer ? Mes chéries ont besoin d'exercice !"

Etant très surprit par l'élan d'affection de la jeune femme envers ses armes, cru qu'elle était devenue folle. Se sentant interrompue, elle lui demanda, d'un ton un peu sec, de se la fermer, puis ne se souvenant plus de ce qu'elle avait dit, elle chercha ses mots, avant de demander de l'aide à Xyliss, qui le fit en soupirant. Après s'être rappelée, elle s'était rendue compte qu'elle avait un peu déconné, s'étant aussi souvenue que son familier existait. Ce dernier était bien content qu'elle fasse encore appel à se services, bien qu'il sentait qu'il commençait à ne presque plus avoir d'énergies. Après s'être relevée, en ayant prit ses armes plus son singe bleu, redevenu une simple peluche, elle avait posé une question bien subtile à Dante, avant de se rendre compte, qu'elle n'avait pas n'importe quelles armes entre ses mains.

"En tout cas, merci de me faire confiance, je vais en prendre bien soin et honorer la mémoire de ton père en les utilisant intelligemment !"

Yveline avait été bien sûre d'elle en disant ces paroles, lui faisant même un grand sourire pour souligner que ce qu'elle disait était vrai. Bon par contre, pour l'intelligence, ça, ce n'était pas sûr, car Isaac lui avait bien dit que prendre des décisions, ce n'était pas vraiment son fort, et qu'elle fonçait des fois dans le tas sans réfléchir, mais bon, ça, il n'était pas obligé de le savoir, c'était sûrement pour cette raison qu'elle avait vu un mince sourire se dessiner sur le visage de Xyliss.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Paranoïa destructrice (PV Marcus)   Sam 7 Nov 2015 - 22:18

Dante continuait de jouer au billard quand le singe bleu leur parla ce qui amusa Dante, c'est qu'elle ressemblait a lady avec son Bazooka. En parlant du loup, la demoiselle les quitta en prétextant un rendez-vous urgent et lady fit de même lui faisait signe de la rappeler plus tard. Il soupira un peu exaspéré par les deux comparses qui avant ne pouvait pas se voir en peinture et qui maintenant était copain comme cochons. La petite décida alors de lui demander s'il y avait un endroit où elle pourrait s’entraîner. Dante s’arrêta alors de jouer pour pauser sa queue de billard sur la table repris son mentaux et lui fit signe de le suivre.

« on va surtout t'apprendre à les utiliser correctement ! »

Il la guida vers la cours arrière qui avait apparemment était aménager en stand de tir. Là où était l'agence de Dante, il était sûr d’être tranquille, car il avait aucun voisin. Ils n'étaient pas du genre à s’entraîner, mais il aimait bien tester de nouvelles armes qu'un ami lui fabriqué. Il n'avait d’ailleurs plus de nouvelles de lui depuis un moment, mais il ne s'inquiétait pas pour autant. Il regarda son apprenti en désignant une cible sur un mur :

« Tu prends une de tes armes, tu vises et tu tires tout en faisant intention au recul de l'arme ! »
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
Élève de Première Année
La Tornade Ailée
FondatriceÉlève de Première AnnéeLa Tornade Ailée
avatar
Age : 17
Date d'inscription : 10/08/2014

Messages : 403

Feat : Vocaloid
Argent : 2845

Familier : Des singes triplés d'eau/feu/plante de la taille d'une peluche


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Race
Lieu de naissance
Activité(élève, prof, mercenaire...)
Pouvoirs / Capacités

MessageSujet: Re: Paranoïa destructrice (PV Marcus)   Sam 7 Nov 2015 - 22:56

Une fois seuls, il la guida jusqu'à la cours aménagée en stand de tir, ce qui était plutôt original et pratique. Il lui donna par la suite des consignes de sécurités, ainsi que d'autres, qui lui permettraient de bien apprendre à viser. Cependant, en scrutant ses armes, Yveline ne savait pas qui choisir. Au bout d'un moment, elle scruta Xyliss avec un regard très sérieux.

"Choisit !"

> Euh... Celle-là !

"Ok, donc c'est Ombra qui va ouvrir le bal ! Xyliss, ce moment est très important pour moi, si je n'y arrive pas, je ne pourrais jamais sauver mes parents..."

> Je sais, arrête de t'en faire et va-y ! Fonce, je suis avec toi, je l'ai toujours été !

En s'agenouillant pour lui donner Luce, Yveline perdit tout son sérieux et se mit à angoisser, mais Xyliss la remit dans le droit chemin en l'encourageant, tout en lui faisant un grand sourire. Elle eût l'air d'aller mieux, alors elle se redressa, après avoir tapoté sa tête. Elle s'en alla vers la cible, puis se positionna et tira. Utilisant, sans le vouloir, ses pouvoirs psychiques, la balle parti directement dans la cible, ce qui exaspéra la miss.


"Oh non ! Saleté de pouvoir ! Je recommence, là ça valait rien !"

Yveline se concentra à nouveau, puis visa, tremblant légèrement, mais se sentant prête à y arriver seule. Lorsqu'elle tira, son cœur se mit à battre fort dans sa poitrine, et lorsque la balle toucha sa cible et arriva à son centre, la miss leva les bras au ciel et cria sa joie, avant de se baisser pour prendre Xyliss en voyant qu'il se précipitait dans ses bras, lui faisant ainsi un câlin. Ce genre de scène pouvait être exagérée, mais pour la demoiselle, c'était bien trop important pour qu'elle ne fasse comme si de rien n'était.


"Xyliss ! J'y suis arrivée !2

> Oui, tu as été géniale, maintenant, essaye avec Luce, puis après on essayera avec les deux !

Yveline hocha la tête, puis prit Luce, passa Ombra à son singe bleu, puis fit comme avec Ombra et la balle rata sa cible, ce qui la déçu un peu, alors elle recommença jusqu'à ce qu'elle y arrive, puis lorsque ce fût le cas, elle prit Ombras dans son autre main, puis tour à tour, elle se mit à tirer, avant de se mettre à tirer les deux en même temps, ce sentant vraiment à l'aise avec les deux pistolets, comme si elle avait toujours fait que 4a dans sa misérable vie, alors que ce n'était pas le cas, ce qui était assez impressionnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Paranoïa destructrice (PV Marcus)   Sam 7 Nov 2015 - 23:50

Dante se pausa sur un transat mettant ses mains derrière sa tête et croisant les jambes afin de se reposer un peu. On pouvait le prendre pour un feignant et ce n’était pas faux sur certains points, mais le travail de chasseur de démon était principalement de nuit. Il aimait aussi surtout beaucoup dormir et Yvelines se débrouiller très bien sans lui. Elle apprenait vite, ce qui facilité encore plus le travail de Dante qui la suivait d'un œil. Il était sûr que la jeune fille avait des prédispositions pour le combat tout comme lui. Son père était l'un des plus puissants démons des enfers qui tenue tête à Mundus et son armée pour sauver l'humanité. Il se demandait bien de qui elle pouvait bien être la fille chez les anges. Il voulait tout de même vérifier une chose.

« Bien gamine, mais une cible n'est pas un vrai danger ! On va voir ce que tu vaux contre un vrai démon ! »

Dante n’était pas du genre à se marrer sur le sujet du combat contre les démons, car on risquait sa vie en permanence. Il sortit une petite clochette en argent où on pouvait voir de jolie gravure ressemblant des âmes torturer. Elle était reliée à une chaînette qu'il tenait entre ses doigts, il fit tinter la clochette qui avait un son mélodieux. Il se passa rien de suite tendit que Dante se remit en position et d'un coup un portail violet s'ouvrit en face de la demoiselle et un démon mineur commença à en sortir.Il était vraiment moche et surtout très grand, sa peau noir , ses yeux rouge coupé a un corps presque squelettique ne le rendez que plus effrayant. Il était armé d'une faux et semblait bien savoir s'en servir. Le démon ne se fit pas prier pour tenter d'attaquer la jeune fille tendit que le chasseur piqué un roupillon comme si de rien était.
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
Élève de Première Année
La Tornade Ailée
FondatriceÉlève de Première AnnéeLa Tornade Ailée
avatar
Age : 17
Date d'inscription : 10/08/2014

Messages : 403

Feat : Vocaloid
Argent : 2845

Familier : Des singes triplés d'eau/feu/plante de la taille d'une peluche


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Race
Lieu de naissance
Activité(élève, prof, mercenaire...)
Pouvoirs / Capacités

MessageSujet: Re: Paranoïa destructrice (PV Marcus)   Dim 8 Nov 2015 - 2:18

Yveline était bien d'accord avec lui, il fallait qu'elle s'entraine sur des cibles mouvantes et non immobiles, sinon elle ne progresserait jamais ! Lorsque le démon sorti du portail, Yveline émit un cri de terreur. Des flash-back concernant son passé lui revinrent à une vitesse fulgurante, puis elle recula, finissant par perdre l'équilibre, tombant ainsi sur les fesses, n'arrivant plus du tout à bouger. Les images les plus flagrantes furent celles représentant Beldr, l'horreur squelettique qui avait fait massacrer son village, enlevé ses parents et qui l'avait même enlevée, et lui avait fait des choses terribles dont elle ne se souvenait plus grâce à un sort d'amnésie. Comme vous l'aurez comprit, la miss n'avait pas de chance avec les créatures.

> Yveline ! Qu'Est-ce que tu attends ? Tire-lui dessus !

"Je... Je ne peu pas ! J'en suis incapable !"

> Mais si tu en es capable !

Voyant alors que son ami mettait sa vie en danger pour la sauver, Yvee fini par réagir, elle se leva, puis visa le démon alors qu'il était occupé avec Xyliss qui le distrayait. La miss lui tira une balle au niveau du cerveau et une balle au milieu du cœur, pour être sûre qu'il soit bien mort. Lorsque ce fût le cas, Yveline serra fort son singe en peluche vivant, se mettant à pleurer comme une gamine.


"Vous étiez vraiment obligé de faire appel à ce monstre ? Je suis encore débutante, j'aurais pu me faire tuer à cause de vos conneries ! Cependant, merci quand même, car sans le savoir, vous avez essayer de me faire vaincre l'une de mes plus grandes peurs en prenant un démon mineur qui ressemble un peu à cette créature que je dois abattre pour tuer mes parents ! Si j'arrive à combattre ma peur, j'arriverais à le tuer de sang-froid ! Vous auriez pas un démon qui ressemble à l'autre vampire qui a essayé de me violer l'autre jour ? Comme ça, j'aurais de quoi faire vraiment une grosse déprime... Et pis, arrêtez de dormir ! Vous dormez tout le temps, masi moi, je vais dormir où ? Si je retourne chez moi, je ne pourrais pas être présente à temps si vous avez besoin d'aide !"

Yveline s'était très vite ressaisie, ne voulant pas passer trop longtemps pour une faiblarde. Par la suite, elle avait fait un peu d'humour noir en disant que voir une autre créature qui l'avait traumatisée l'aiderait à mieux déprimer, mais en même temps, affronter ses peurs lui faisait du bien, car sans le savoir, il l'aidait à se forger un mental qui l'aiderait à tuer ces monstres sans trembler lorsqu'elle serait devant elle. Elle en profita également pour faire un reproche à Dante, pour lui faire comprendre qu'il fallait qu'il s'occupe un peu d'elle, car elle se sentait un peu seule et désoeuvrée en le voyant dormir dès qu'il avait une minute de temps libre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Paranoïa destructrice (PV Marcus)   Lun 9 Nov 2015 - 17:24

Dante ne bougea pas d'un pouce quand l'ado se fit attaquer par le démon, cela voulait pas dire qu'il ne gardait pas un œil sur elle. Il voulait lui apprendre la pire des règle de la vie des chasseur des démon « tuer ou être tuer ». Il savait bien que s'il lui en avait parler comme ça, elle aurait prit ça à la légère et sur le terrain elle serait mit en danger pour rien. Il était pas le meilleur pédagogue du monde mais c’était la meilleur méthode qu'il connaissait pour assimiler se principe.

« On est pas chasseur de démon par vocation mais par dépit . Tu mettra ta vie tout les jours en danger a chaque mission qu'on fera . Les démons s'en fiche que tu sois débutante ou non , voici la règle numéro 1 de notre métier et sûrement la plus cruel ! Tu dois tuer avant d’être tuer  je vous surtout que tu te rende compte que tu n'a pas le droit a l'erreur et encore moins d’hésiter.  »

Il était sérieux dans ses propos , en disant ça il avait ouvert légèrement ses yeux pour la regarder et quand il lui fit des reproche il ne dit rien. Il s'en fichait pas mal de ce qu'elle pouvait dire et a vrais dire il s'en fichait pas mal de ce que pouvait dire les autres. Un trait de caractère qui faisait qu'il avait pas beaucoup d'ami et cela le de ranger pas car il était surtout un solitaire. Son métier lui laisser pas le luxe de se faire des amis mais il savaient que les rare qu'il se faisait était fiable a 100%. Il décida tout de même de dire pour régler le problème de piaule de la demoiselle :

« monte a l’étage ta une chambre tu peu la prendre si tu veux et repose toi car se soir on a du boulot si tu veut toujours être mon apprenti. »
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
Élève de Première Année
La Tornade Ailée
FondatriceÉlève de Première AnnéeLa Tornade Ailée
avatar
Age : 17
Date d'inscription : 10/08/2014

Messages : 403

Feat : Vocaloid
Argent : 2845

Familier : Des singes triplés d'eau/feu/plante de la taille d'une peluche


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Race
Lieu de naissance
Activité(élève, prof, mercenaire...)
Pouvoirs / Capacités

MessageSujet: Re: Paranoïa destructrice (PV Marcus)   Lun 9 Nov 2015 - 18:30

Yveline avait vraiment eût la peur de sa vie, mais il semblait s'en foutre, disant que c'était comme cela qu'elle apprendrait le métier, tout en lui citant la première règle essentielle des chasseurs de démons. Lorsqu'il lui indiqua où se trouvait une chambre, puis lui demanda si elle était toujours d'accord d'être son apprentie, la miss baissa la tête et les yeux, n'ayant pas l'air sûre de ce qu'elle voulait faire, scrutant Luce et Ombra avec un regard désolé et dépité.

"Je... Je ne sais pas, je vais aller dormir"

> T'en fait pas, elle est juste un peu secouée, mais une fois qu'elle aura dormit, elle t'accompagnera sûrement, ce n'est pas quelqu'un qui a l'habitude de changer d'avis comme de chaussettes. Hey yvee attends-moi j'ai presque plus de pouvoirs !

Après lui avoir répondu, Yveline s'en alla. Xyliss resta pour dire ce qu'il pensait à Dante, lorsque soudain, il se rendit compte qu'il commençait à avoir de moins en moins de magies en lui pour agir à sa guise, alors il couru pour la rattraper et dès qu'il l'eût retrouvée, elle le prit dans ses bras et monta à l'étage sans dire un mot de plus. Une fois en-haut, la miss ouvrit la porte et la referma, ne faisant pas attention aux affaires qui l'entouraient, allant directement se coucher, aprsè avoir enlevé ses chaussures. Elle posa Xyliss à côté du coussin, puis après lui avoir souhaité une bonne nuit, elle ferma les yeux, avant de réaliser qu'elle avait toujours les pistolets dans ses mains, alors elle les posa derrière l'oreiller, un endroit assez facile d'accès, on ne sait jamais ce qu'il peut arriver... Lorsqu'elle réussi enfin à s'endormir, Xyliss se mit à espérer qu'elle ne fasse pas de cauchemars, mais lorsque la nuit fit enfin son apparition, au bout de plusieurs heures de sommeils à rattraper, Yveline se réveilla en sursautant, émettant un cri de terreur, avant de serrer fort Xyliss dans ses bras, tremblant comme une feuille, tout en espérant qu'elle n'avait pas réveillé Dante, et qu'il ne se moquerait pas d'elle en apprenant pourquoi elle avait crié, même si cela ne semblait pas être son genre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Paranoïa destructrice (PV Marcus)   Lun 16 Nov 2015 - 0:04

Dante ne dormait jamais vraiment a cause d'un fardeau qu'il traînait depuis sa naissance. Il était le fils de Sparda le démon qui trahi les siens pour sauver l'humanité. Il était alors la cible de démons qui voulait le tuer pour prouver leur supériorité étant donner que Sparda était mort depuis longtemps. Une des raisons qui le poussa a devenir un chasseur de démon et surtout qui le poussait à travailler seul. La nuit commença à tombé sur la ville ce qui voulait dire qu'il allait de nouveau partir en chasse. Il avait pris cependant la peine de téléphoner a la pizzeria pour commander a manger celle ci lui rappela d’ailleurs l'ardoise qu'elle avait chez eux. Il monta juste après en attendant sa livraison pour allez réveiller son apprenti. La porte de la chambre était grande ouverte mais n’entras pas restant sur le pas s’appuyant sur le cadre pour la regarder dormir. Elle avait de la chance de pouvoir dormir paisiblement se qui le fit sourire. Elle se réveilla tout de même dans un cri de panique sûrement du causé par un cauchemars. Il reprit alors son sérieux n'allant pas s’inquiéter pour elle et dit :

« mauvais rêve ? T’inquiète pas pour ça a force de voir des créatures de cauchemars, on s'habitue vite ...quand tu sera prête tu me rejoindra en bas j'ai commandait a manger un truc meilleur que ce que tu devais manger a l'hosto »

Il se retourna pour descendre car on venait de sonner a la porte sûrement le livreur de pizza et fut pas surpris de le voir avec sa commande. Il prit les pizza le remerciant d’être venu et les posa sur une table basse qui se trouvait devant un canapé. Il ouvrit les boites pour voir si c’était bien sa commande et commencer a coupé les Pizza en pars.
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
Élève de Première Année
La Tornade Ailée
FondatriceÉlève de Première AnnéeLa Tornade Ailée
avatar
Age : 17
Date d'inscription : 10/08/2014

Messages : 403

Feat : Vocaloid
Argent : 2845

Familier : Des singes triplés d'eau/feu/plante de la taille d'une peluche


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Race
Lieu de naissance
Activité(élève, prof, mercenaire...)
Pouvoirs / Capacités

MessageSujet: Re: Paranoïa destructrice (PV Marcus)   Lun 16 Nov 2015 - 0:54

C'était vrai ? Elle allait finir par s'y habituer ? Yveline avait beaucoup de mal à le croire, mais s'il le disait, c'est que cela devait être vrai, puisqu'il avait plus d'expérience. Se rendant compte qu'elle n'avait pas prit la peine de se déshabiller, elle haussa les épaules, puis après avoir été aux wc et s'être lavée les mains, la miss, ayant descendu tout son matos, semblait être prête à l'attaque. Toutefois, elle se demandait bien ce qu'il avait pu commander, elle espérait que ce ne serait pas un truc avec des légumes, depuis qu'elle était allée à l'hosto, elle ne pouvait plus voir en peinture certains d'entre eux, même d'autres aliments, de plus, la miss ne mangeant pas de viande, ne mangeait pas grand chose à l'hosto, vu qu'ils n'avaient toujours pas capté qu'elle était une sorte de végétarienne, car il y avait certains type de viande qui ne la dérangeait pas, comme par exemple, le jambon sur une tranche de pizza, et en y pensant, elle eût envie d'en manger une. Lorsqu'elle vit les cartons, elle eût l'air super contente.

"Wow trop cool on mange de la pizza ce soir ! ça tombe bien, j'avais justement envie d'en manger une ! C'est vrai que ce qu'ils font à l'hôpital, ce n'est pas vraiment de la grande gastronomie. En tout cas, merci bien d'en avoir commandé ! Et sinon, c'est quoi l'ennemi qu'on va chasser ce soir ? Parce que je veux pas être un boulet !"

Et oui, qui la connaissait mieux que Xyliss ? Pas grand monde, car ce qu'il avait dit à Dante venait de se réaliser en direct, d'ailleurs, en lui disant qu'elle ne voulait pas être un boulet, elle avait sourit, ayant l'air remise de ses émotions et étant prête à l'aider dans sa dure et lourde chasse de tuer les méchants démons qui envahissaient la terre. Peut-être en avaient-ils des sympa, qui étaient fréquentables, mais ceux-là, ils ne risqueraient sûrement pas de les croiser. Xyliss était content de la voir aussi enthousiaste, tout ce qu'il espérait, c'est qu'elle le serait toujours en affrontant une de ces créatures monstrueuses qu'elle devrait éliminer cette nuit avec Dânte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Paranoïa destructrice (PV Marcus)   Lun 16 Nov 2015 - 22:03

Dante se mit a sourire quand il la vue descendre avec son panache habituel. Le bout de tissu qui lui servait d'amie avait pas tord , en plus si elle voulait apprendre le métier. Elle devrait faire preuve de beaucoup de détermination car c’était une vie pas facile a vivre. Il s'agissait d'un métier de l'ombre ou les exploit qu'on faisait preuve était connue que des principaux intéresser. Il arrivait parfois qu'on les prenne pour des tueur sanguinaire après qu'on les ai vue tuer un démon sous sa forme humaine. Van Helsing l'un des plus célèbre tueur de monstre fut rechercher pour plus d'une cinquantaine de meurtre dans différent pays à cause de ça. Il donne une pare de pizza a al mis qui c’était mit a coter de lui en parlant de la gastronomie de l’hôpital :

« si tu le dit pour ma pars j'en sais rien j'y est jamais mit les pied en tant que patient. »

Il ne disait pas ça pas par ce qu'il c’était jamais blesser bien au contraire durant sa carrière il en eu des blessures . Il avait cependant une constitution qui faisait qu'il pouvait supporter des blessure qui aurait tuer un homme ordinaire. Un coté pratique à sa nature démoniaque en plus de sa longévité exaspérante. Yvelines finit par demander qu'elle sera leur cible ce que Dante répondit :

« j'en sais rien, il ne s'agit pas de contrat officiel mais de rumeur que je voudrais vérifier et que Marcus ma communiquer en plus d'une affaire de meurtre en série qui sort de l'ordinaire. Mais de toute manière se soir tu jouera pas des flingue mais tu m'assistera quand même. "

Dante n'avait pas de boulot vraiment concret se soir et dans se genre de cas il s'occupait de la vermine pour reduire le probleme avant que sa devienne trop grave. Heureusement qu'il connaissait Marcus qui lui donner toujours de bon tuyaux sa servait d'avoir un amie dans la police.
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
Élève de Première Année
La Tornade Ailée
FondatriceÉlève de Première AnnéeLa Tornade Ailée
avatar
Age : 17
Date d'inscription : 10/08/2014

Messages : 403

Feat : Vocaloid
Argent : 2845

Familier : Des singes triplés d'eau/feu/plante de la taille d'une peluche


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Race
Lieu de naissance
Activité(élève, prof, mercenaire...)
Pouvoirs / Capacités

MessageSujet: Re: Paranoïa destructrice (PV Marcus)   Lun 16 Nov 2015 - 23:31

Après lui avoir donné sa part, il lui dit qu'il ne savait pas ce que c'était d'aller à l'hôpital en tant que patient, ce qui l'interrogeait grandement, ce demandant comment il faisait pour ne jamais y être allé avec le métier qu'il faisait, puis lorsqu'il lui dit qu'il ne savait rien sur leur ennemi, la miss soupira, se demandant ce qu'il pouvait bien savoir, se demandant s'il ne se moquait pas d'elle en lui répondant ainsi.

"Ouais bah vous êtes pas très explicite ! Vous ne savez pas grand chose... Vous voulez quoi ? Qu j'attende dans la voiture comme une chienne bien obéissante ? Non, je plaisante,e, toute façon, je débute, c'est vous le chef... Tout va bien, vous en faies pas..."

Elle avait la'ir sérieuse, mais au final, lorsqu'elle pronon4a le mot "chien", elle se mit à se sentir pas bien et elle ne savait pas pourquoi d'ailleurs, mais ça, c'était encore un coup de Beldr. Lorsqu'elle se senti mieux, elle lui fit un sourire, se disant par la suite qu'elle n'avait pas besoin de lui dire qu'elle allait bien, car de toute façon, il s'en foutait d ele savoir, puis elle se mit à manger son bout de pizza, ayant l'air de l'apprécier, comme si elle avait plus rien mangé durant plusieurs jours, ce qui donnait un tout autre goût à la nourriture.


"Waw elle est super bonne ! Mais en faites, vous l'avez payée avec quoi vu que vous avez dit vous-même plus tôt que vous êtiez un peu fauché ces temps-ci ? Ahlala si je dois payer toutes vos conneries, je sens que la prochaine extension de wow, je pourrais pas l'acheter avant dix ans !"

En disant ces premières paroles, la miss eût l'air super contente, puis par la suite, elle se mit à réaliser un détail assez important : Comment il avait fait pour payer ? Vu qu'en tant qu'assistante, elle devait aussi l'aider pour les frais, elle se disait dans sa tête qu'elle ne pourrait pas s'acheter son jeu à force qu'elle s'occupe autant de lui financièrement, ce qui fit que dans sa tête, elle vit son jeu partir avec des petites ailes, ce qui eût l'air de la déprimer, mais elle retrouva vite le sourire en terminant son bout de pizza, comme si un simple bout de pâte pouvait redonner subitement de la joie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Paranoïa destructrice (PV Marcus)   Mer 18 Nov 2015 - 23:03

Dante mangeait tranquillement trouvant qu'elle se prenait trop la tête pour des petit détaille, se disant que c’était bien une femme a toujours se plaindre pour un rien. Dante avait toujours eu une façon simple de pensé, qui était celle de vivre au jours le jours. Il n'avait pas de famille a s'occuper  et pas d'attache qui faisait qu'il ne voyant pas plus loin que le lendemain.

« tu verra bien en tant voulut, en faite cela ne sert a rien d’apprendre par cœur en faite il faut savoir observer ton adversaire pour déceler son point faible et frapper au bon moment ! »

Il se remit a manger sa pizza tranquillement l'air tranquille comme si ne rien était, une des raison pour lequel on avait du mal a le prendre au sérieux.  Il semblait jamais se soucier du danger potentiel que son métier représentait pour lui tout semblait facile.  Une façon de pensé qui lui a fait prendre des mission presque suicidaire mais cela ne donnait que plus de charme a son métier.  

« ne t’inquiète pas pour l'argent je m'en occupe et tu pourra te payer ton meporg mais a une condition que tu aille a cette académie pour apprendre a maîtriser tes pouvoirs car cela je pourrais pas t'aider ? »

Il fut très sérieux quand il dit ça car il était vrais qu'il ne pourrais pas l'aider pour ses pouvoir étant donner qu'ils étaient d'origine complètement différent. Il était après tout un demi démon un erre complètement opposé a Yveline qui était une demi ange. Il finit sa pizza se leva pour allez vers le mur de tout a l'heur pour l'ouvrir et récupérer son épée qu'il mit dans un étuis a guitare.

« quand tu aura finit on pourra y aller »
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice
Élève de Première Année
La Tornade Ailée
FondatriceÉlève de Première AnnéeLa Tornade Ailée
avatar
Age : 17
Date d'inscription : 10/08/2014

Messages : 403

Feat : Vocaloid
Argent : 2845

Familier : Des singes triplés d'eau/feu/plante de la taille d'une peluche


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
Nom
Prénom
Âge
Race
Lieu de naissance
Activité(élève, prof, mercenaire...)
Pouvoirs / Capacités

MessageSujet: Re: Paranoïa destructrice (PV Marcus)   Ven 20 Nov 2015 - 0:35

Yveline écoutait ce que lui disait Dante, bien que cela ne lui faisait pas plaisir d'aller à l'académie, il faudrait qu'elle y aille, elle n'avait pas le choix, vu qu'elle y était inscrite. Il lui dit ensuite qu'ils partiraient dès qu'elle aurait terminé de manger, alors elle se concentra, faisant comme Isaac le lui avait enseigné, ce qui fit que Xyliss reçu un peu de ses pouvoirs, ce qui lui permit de bouger à nouveau, alors il se précipita vers la demoiselle et s'assit à ses côtés, la regardant manger, ce qui rendit un peu mal à l'aise la miss, qui n'aimait pas lorsqu'il faisait cela, car elle savait pertinemment que ce regard voulait dire qu'elle devait aps s'arrêter de manger et continuer.

"Tu as encore ce regard ! Si tu en veux, t'a qu'à demander !"

> Moi ? J'ai pas de regard, je suis une peluche et en étant une, je ne peux donc pas être ta poubelle, alors tu te concentres et y a pas de discussions ! Ahlalala rien que pour ça, je voudrais être un être à part entière !

"Ouais, bah t'es gentil Pinocchio, mais tu te calmes ok ? La fée bleu, elle est que dans l'absinthe ! Désolée, je peux pas manger plus !"

> Ouah, c'est un peu plus que la moitié, je suis fier de toi ! hey si on va à l'académie, il y aura sûrement des gens qui pourront m'aider à régler ce petit problème d'activité, en plus, tu seras pas toute seule, il y aura Isaac !

"Oui, c'est vrai, il y a... Oh non j'ai oublié de lui donner de mes nouvelles ! Vu que je lui ais fait des dessins, il va pas arriver à m'oublier ! J'espère qu'il s'inquiète pas trop pour moi !"

> Tu dis ça, parce que tu as fais ton Isaac en l'oubliant ! Dans ce cas, moi aussi je vais devoir te faire des dessins ! Ahahahah ! Dit, tu l'aimes Isaac ?

"Arrête, c'est pas drôle ! Hein ? Quoi ??!! Si c'est pour dire ce genre de conneries, j'avais pas besoin de te réanimer ! Bon, allez on peut y aller !"

Yveline se montrait un peu dure avec son meilleur pote, mais ce dernier le prenait bien, se disant que c'était un peu de sa faute, car il lui avait tendu d'énormes perches, qu'elle avait bien su saisir au vol. Lorsqu'elle se rappela de l'existence du jeune homme, elle se leva en catastrophe et se précipita vers son sac, pour sortir un téléphone portable, ce dernier semblait être moins cassé et rechargé, elle avait de la chance que quelqu'un ce soit occupé de son instrument de prédilection, après ses consoles. En allumant le téléphone, elle faillit avoir une attaque lorsque Xyliss, en riant, lui demandant si elle ne l'aimait pas, ce qui la fit rougir et par sa faute, elle faillit se tromper de code et bloquer son portable. Une fois le message fait, elle l'envoya, puis rangea le tout et mit son sac à son dos, Xyliss sauta sur son épaule et étant donc prêt, ils pouvaient partir à l'aventure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Paranoïa destructrice (PV Marcus)   Mar 1 Déc 2015 - 22:27

Dante les écouta avec un léger sourire amuser par ses amourette d'ado ce qui lui rappela un peu son adolescence. Il avait peut être passé sa vie de chasseur de démon avant ses études mais il était un sacré tombeur à l’époque. On pouvait aussi dire que le coté rebelle attirer toujours les filles. Il se mit a rire légèrement face a la réaction de la demoiselle avant de se diriger vers la porte pour sortir de l'agence. Une fois dehors il ferma la porte a clef et se dirigea vers sa Corvet lançant son sac a l’arrière avant de monter dedans. Il attendit que la miss le rejoigne pour démarrer le moteur et se mettre en route. Il sortit une cassette de sa boite a gant en même temps qu'il conduisait pour la mettre dans son lecteur.

https://www.youtube.com/watch?v=8SOm82nXdr0

« ha ça c'est de la bonne musique, un véritable classique  ! Elena Huston considérer comme la reine du rock aux état unis pendant plus de 2 ans. Ses concerts déchaîner littéralement les foules au point qu'il y avait des émeutes a chacun des son concert ! Elle disparut du jour au lendemain sans laisser de trace  »

Dante conduisait tranquillement repensant a cette affaire pour laquelle il du mettre son petit grain de sel mais involontairement. Il soupira avant de continuer son histoire

« un jours je fut engager par un collectionneur qui rechercher le single de la dernier musique de cette chanteuse après qu'il soit mystérieusement retirer de la vente. Il m'avait engager car il avait trouver se fameux disque qui était dans une vielle maison abandonné. Le hic c'est a chaque fois qu'il tentait de l'avoir des chose étrange survenait donc il m'a engager pour assurer sa protection et celle de son équipe de recherche. Ils ont trouver le disque et mon client la écouter pour voir s'il fonctionnait c'est a se moment qu'on ses fait attaquer par des démons commander par une Banshee ! »

Dante rouler a vive allure semblant avoir oublier que dans se pays il y avait des limitation de vitesse, en réalités en même temps qu'il racontait son anecdote il lui faisait un cours sans vraiment s'en rendre compte :

« Une vrais saloperie c'est une sorte de sirène démoniaque qui se nourrit de la passion des gens et malheureusement une star du rock en quête de notoriété comme l’était Helena. Elle s'est fait posséder pour se nourrir de la passion des fan et plus elle se nourrit plus la banshe prend le contrôle du corps de sa victime. Heureusement il suffit d'un miroirs pour les voir afin de les déloger. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Paranoïa destructrice (PV Marcus)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paranoïa destructrice (PV Marcus)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Akatsuki Academy :: Archives :: Archives :: RPs - Saison 2-
Sauter vers: