Bienvenu à l'Académie Akatsuki.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Amy Liddell || Hey, can you tell me a lie ? || - 10%

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Amy Liddell || Hey, can you tell me a lie ? || - 10%    Lun 21 Juil 2014 - 16:42


• Amy T. Liddell •






Amy Tempérance - Liddell • Surnommé Mymy • 17 ans • Nationalité japonaise • Métissée père anglais & mère japonaise • Etudiante concentrée sur le domaine magique • Possède 2 petits frères et 2 petites soeurs • Bisexuelle.
.Son histoire
STORY. STORY. STORY. STORY.
.Caractéristiques raciale
Humaine à don • Pouvoir - Il est impossible de lui mentir à partir du moment où il se trouve y avoir contact visuel. Aussi bien dans le sens de la personne visée que plus simplement dans le sien. Ce pouvoir est un pouvoir passif mais continuel. • Groupe - Elèves • Rang - Can't lie to me.
.Rêve
Tout plein, comme toutes les jeunes filles de son âge. Elle rêve cependant principalement de trouver un moyen de contrôler son don et de retrouver ses frères et sœurs et qu'ils n'aient pas trop grandit en son absence.
.Manies, phobies & passions
Ne peut pas s'empêcher de placer des mots en anglais dans certaines phrases japonaises • Ne met pratiquement jamais ses lunettes de lecture • Passe toujours et uniquement sur les lignes blanches des passages piétons • Range systématiquement sa chambre avant d'aller se coucher • Est cyclophobe & hématophobe • Se passionne pour la magie et les phénomènes paranormaux.  

(c) CREDIT fiche - Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Amy Liddell || Hey, can you tell me a lie ? || - 10%    Lun 21 Juil 2014 - 16:43








<< H.O.P.E. Do you know the meaning of this word ? >>
.Son histoire
STORY. STORY. STORY. STORY.

.Son caractère
Foi || En elle, en cette chère et tendre Amy, il y a une foi non pas religieuse mais brave, une foi en cette humanité à laquelle elle appartient. Elle connait l'erreur que peut représenter son espèce, cette race avare de connaissances au point d'en presque perdre la notion de justesse, de suffisance, mais elle ne peut pas s'empêcher d'admirer les progrès, les découvertes, ces magnificences que l'on découvre comme l'on a découvert les étoiles parsemant le ciel de lucioles d'albâtre. Face à toutes ces créatures tirées de roman, pour elle, elle est bien fragile. Elle est bien sensible. Et sa naiveté innocente, que rien ne semble pouvoir briser, fait ainsi office de muraille de Chine. Entre elle et les espèces extérieurs, ces personnes qui lanceraient des lasers par leurs yeux sans qu'elle ne puisse plus en dire être étonnée, il se trouve tout un gouffre. Non pas qu'elle ne soit pas ouverte d'esprit, loin de là, mais plutôt qu'elle ne soit capable d'avoir confiance, de ne comprendre, qu'une vie qui prend sa même portée que la sienne. Contrairement aux vampires, aux loup-garous, aux autres farfadets et licornes magiques, elle ne va pas en ignorant que sa vie possède une limite de temps, qu'elle ne survivra pas jusqu'à l'implosion supposée du soleil. Elle sait qu'elle ne traversera pas les âges et, d'un côté, c'est cette part comme évanescente de sa race qui la fascine tant. Cette limite, cette ligne invisible tracée sur le sol comme l'interdiction suprême à ne pas franchir, donne aux hommes et femmes aussi normaux qu'elle le courage d'avoir envie de progresser pendant ce temps imparti. Ses grands yeux candides se bercent de rêves, d'espoirs, quand une nouvelle passe à la télévision comme quoi un chercheur à trouver le remède à une maladie, comme quoi l'on a créer de nouvelles machines pour soutenir le travail du peuple. Elle se passionne jusqu'à la politique, bien qu'elle ne retienne le nom d'aucun beau-parleur, s'intéressant surtout avec un intérêt gentillet à l'exposition d'idées venant d’autrui, à la conversation partageant un avis, proposant une opposition et tout cela dans une partialité sans querelle, sans croc. Ainsi, elle a foi. Foi en cet Homme qui, dans sa simplicité, parvient à tirer de la menace de son épée de Damoclès une envie comme sans fin d'inscrire son nom dans l'histoire.

Espérance || Bonne de nature, à prendre dans un sens premier bien évidemment, Amy aura toujours l'espérance qu'un jour prendront fin les tourmentes de ses confrères. L'Homme se bat, il soumet ses enfants à porter, fleur au fusil, le poids d'une bataille qui ne devrait pas être la leur. Et, dans cette course à la domination, au joug comme sans faille, où se trouve donc Amy ? Nulle part, tout bonnement. Bien qu'elle soit japonaise, métissée à l'aide de la politesse anglaise, la jeune demoiselle n'en reste pas moins une éternelle pacifique. Son manque de courage, impressionnant, ne l'aiderait de toutes façons guère à choisir contre qui lancer des obus. Il est évident que cette faiblesse se comblerait s'il lui fallait se battre aux noms de ceux qu'elle peut aimer mais, outre ce point, elle ne bougera certainement jamais de sa position. Parce qu'elle espère, elle espère que demain personne ne perdra la vie, alors même qu'il y a près d'1,9 décès à chaque seconde s'écoulant. Parce qu'elle espère qu'aucun enfant ne verra le sang plus que la peinture des travaux d'une école où il pourrait enfin apprendre ce que la vie lui demandera par la suite. Etre de gentillesse, de tolérance, elle espère que les générations suivantes, à défaut que l'actuelle ne puisse encore y songer, choisiront la voie de la compréhension, de la vie en communauté. [ En cours. ]


.Son physique
THERE. THERE. THERE. THERE. THERE.

(c) CREDIT fiche - Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
 
Amy Liddell || Hey, can you tell me a lie ? || - 10%
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alice Liddell : l'inspiration d'Alice au pays des merveilles
» [Lati Y Lumi] Matilda & [Liddell Souldoll] Liccah p.2
» [Liddell SoulDoll] New girl! Liccah *page 8*
» Angelica Liddell - Théâtre de la douleur
» Basil Henry LIDDELL HART

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Akatsuki Academy :: Archives :: Archives :: Présentations dévalidées ou recalées-
Sauter vers: