Bienvenu à l'Académie Akatsuki.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rêvasserie sur le toit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre
Écuyer Assassin
Élève de Deuxième Année
MembreÉcuyer AssassinÉlève de Deuxième Année
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 03/04/2017

Messages : 12

Feat : Nagisa shiotai (assasination classroom)
Argent : 1049

Présentation : un assassin pas comme les autres


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomLovro
PrénomAlexie
Âge17 ans
Racehumains
Lieu de naissancefrance
Activitééléve
Pouvoirs / Capacités

MessageSujet: Rêvasserie sur le toit   Mar 13 Fév 2018 - 23:50

Alexie savait qu'elle n'avait pas le droit d’être ici et pourtant cela était bien le seul endroit ou elle pouvait lire tranquillement. Il était dur de trouver dans cette école agité un lieu ou on ne risquait pas d’être déranger. Les autres élève n’était pas méchant mais plutôt bruyant surtout les êtres non-humains qui peupler le bahut. L’école était spécialisée d’ailleurs pour ça, recueillir ce que la société rejeté à cause de leur nature et en faire des personne respectable. Un idéal plutôt noble, mais est ce que cela était vraiment possible ? Après tout une créature rester une créature, mais peut être que l'avenir lui prouvera que c'est possible. En tout cas, elle était bien heureuse de pouvoir reprendre son livre qui était rien d'autre qu'un manga Shojo qu'elle aimait lire. Une des raisons de son isolement était aussi pour éviter des moquerie sur son style de littérature un peu particulier. Elle aimait les histoires pleine de romance un peu noeud-noeud qui pourrait la faire s’évader de son monde bien triste.  Alexie se mit alors sur le bord du toit pour s’asseoir en tailleur bien tranquillement pour lire son manga.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Esprit du Sable
L'Esprit Farceur
avatar
Age : 32
Date d'inscription : 26/09/2014

Messages : 159

Feat : En ville, en train de vendre des chaussures
Argent : 3056

Présentation :
Spoiler:
 



MessageSujet: Re: Rêvasserie sur le toit   Jeu 15 Fév 2018 - 0:48

Des fois, je me demande vraiment si je suis né sous une bonne étoile... Repensant à mon passé, je me rend compte qu'en faites, c'est le cas. Je suis un esprit et pourtant, j'ai tout connu, je sais de quoi est capable l'humanité et je vis avec son époque, toutefois, le lavement des chenaux, toits et cheminées n'a pas changé et c'est bien ma veine, car me voici obligé de nettoyer tout cela, juste parce que ma descendante m'a dit que pour me fair eun nom, il était temps que je fasse des bonnes actions et pour les accomplir, il fallait faire un truc de dingue, de complètement fou, ce qui en vint à mon boulot des plus pénibles, juste parce que madame me l'a suggéré et comme un abruti, ja'i dis oui.

Bon vous allez me dire, puisque je suis morts, j'ai toute l'éternité pour tout nettoyer, mais franchement, je ne me vois pas mettre des années pour faire un job qui me plait pas, parce que j'ai beau être mort en martyr, j'ai toujours des sentiments et je sais ce dont j'ai envie, tout sauf de ça... Enfin voilà, ce toit est l'un des dernier, j'ai monté le matériel par un système de poulie, comme je l'ai fais dans toutes les maisons que j'ai visitées. Une fois en-haut, je commence à nettoyer les chenaux, puis le sol, enfin le toit devrais-je plutôt dire, bien que ce dernier soit assez plat pour que des gens s'y promènent. Me voilà en train de m'occuper du haut de la cheminée que tout d'un coup, une gamine débarque pour lire un livre.

Tient, une demoiselle qui lit ? Et de plus dans un endroit des plus abrupt ? Cette gamine n'a pas froid aux yeux, car en plus, elle s'assied bien sur le rebord, en tailleur. Elle veut quoi ? Elle veut mourir ? C'est une suicidaire ? Je fais quoi moi si elle saute ? Me perdant dans mes réflexions, je me rend compte, par la suite que ce qu'elle lit n'est pas un livre des plus ordinaires, car il a des images et des bulles de textes, sûrement l'une de ces bandes dessinées bizarres que les jeunes adores, ce qui me dépasse, car de mon temps, on lisait des livres bien plus intéressants, m'enfin, faut bien vivre avec son époque, peut-être qu'un jour, moi aussi je me mettrais à la lecture de ces livres imagés Japonais, ainsi, ferais-je plus habitant des années 2018 ? Va savoir, ce que me réserve l'avenir, j'espère que lorsque l'on passera à un autre style de lecture, que Rosalie n'aura plus d'aussi brillantes idées que celle qui m'a fait me retrouver ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Écuyer Assassin
Élève de Deuxième Année
MembreÉcuyer AssassinÉlève de Deuxième Année
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 03/04/2017

Messages : 12

Feat : Nagisa shiotai (assasination classroom)
Argent : 1049

Présentation : un assassin pas comme les autres


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomLovro
PrénomAlexie
Âge17 ans
Racehumains
Lieu de naissancefrance
Activitééléve
Pouvoirs / Capacités

MessageSujet: Re: Rêvasserie sur le toit   Ven 16 Fév 2018 - 0:06

Alexie était captivée par la lecture de son manga qu'elle ne se rendait pas compte de ce qu'il se passait autour d'elle. Il s'agit du manga Angel sanctuary, un manga qui n’était pas tout jeune mais qui avait une histoire captivante et surtout très poignante. L'univers de ce manga était peut-être un peu classique surtout par rapport aux curiosités qu'elle voyait tous les jours. Il mettait cependant le doigt sur une chose qui touché particulièrement la demoiselle. Les apparences étaient trompeuses ce qui faisait que les méchants n’étaient pas forcement ce que l'on croyait. Alexie arrivait alors a une partie crucial du manga au sujet d'un personnage qu'elle adorait. Ses doigts qui tenaient le livre se mit à se resserrer jusqu'à arrivée à la page suivante. La scène avait beau être fictive alexie la vivait comme si c’était vrais, le personnage qu'elle affectionnait beaucoup, c’était sacrifier pour sauver le héros, des larme apparurent dans ses yeux bleu ciel. Ils finirent par couler sur ses yeux pour finir par s’échouer sur les pages du livre. Alexie n'avait pas remarqué qu'elle pleurait de suite se fut quand cela tombé sur les pages de son livre qu'elle le remarquât enfin. Elle mit son marque-page pour fermé le livre et le pausé a coter d'elle. La demoiselle se mit à s'essuyer les yeux avec sa manche en reniflant se disant qu'elle était trop sensible quand elle lisait ce genre chose. Heureusement pour elle, alexie se trouvait isolée sur le toit, car cela aurait était un peu la honte de pleurer à cause d'un manga.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Esprit du Sable
L'Esprit Farceur
avatar
Age : 32
Date d'inscription : 26/09/2014

Messages : 159

Feat : En ville, en train de vendre des chaussures
Argent : 3056

Présentation :
Spoiler:
 



MessageSujet: Re: Rêvasserie sur le toit   Ven 16 Fév 2018 - 0:33

Qu'ouîs-je dans le lointain ? On dirait que quelqu'un est triste. Détournant la tête de mon ouvrage, je vis que la demoiselle s'essuyait les yeux avec l'une de ses manches. Pff pathétique ! Comment peut-elle utiliser ce type de vêtement pour s'essuyer ? Cette pauvrette n'a-t-elle donc même pas un mouchoir sur elle ? Si elle avait fait partie des femmes que j'avais côtoyées, qui étaient obligées de faire leur lessive à la main, elle comprendrait alors l'importance des tâches, mais bon, que puis-je fire devant ce drame ? Les jeunes ne respectent vraiment plus rien ! Toutefois, une femme seule, c'est une proie facile, une femme triste c'est encore plus aisé pour la prendre dans ses filets et peut-être n'avait-elle même pas envie qu'on la voie pleurer ? Pfiou je pouvais en faire ce que j'en voulais, elle allait me manger dans la main ! Cependant, je n'avais pas envie qu'elle tombe, comment faire ?

*Une idée, ce n'est pourtant pas compliqué à trouver*

Songeais-je, avant d'avoir un grand sourire aux lèvres, semblant avoir une illumination. Soudainement, sans qu'elle s'y attende, une une bourrasque légèrement sablée fit son apparition, emportant avec elle le livre de la demoiselle, qui tomba à côté de mes pieds. Voulant jouer un peu avec elle, je fis mine de ne rien faire, prenant même soin d'astiquer avec encore plus d'ardeur le fond de la cheminée, faisant bien genre que j'étais là uniquement pour le nettoyage, ce qui, à la base, était le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Écuyer Assassin
Élève de Deuxième Année
MembreÉcuyer AssassinÉlève de Deuxième Année
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 03/04/2017

Messages : 12

Feat : Nagisa shiotai (assasination classroom)
Argent : 1049

Présentation : un assassin pas comme les autres


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomLovro
PrénomAlexie
Âge17 ans
Racehumains
Lieu de naissancefrance
Activitééléve
Pouvoirs / Capacités

MessageSujet: Re: Rêvasserie sur le toit   Dim 25 Fév 2018 - 16:52

Alexie regardée l'horizon avec un doux sourire sur le visage un peut amuser par la bêtise de sa réaction un peu exagérée. Il était reposant de pouvoir venir à un tel endroit tranquille surtout qu'en ce moment. L’école fut ébranlée par des événements très agités et un changement de direction. d'un coté, se fut pour ça qu'elle avait était choisit pour intégrer l’école. Une vive bourrasque se leva d'un coup légèrement sablé soufflant sur elle. Alexie mit par réflexe ses bras devant elle pour se protéger de la poussière afin qu'elle ne rentre pas dans les yeux. La malchance voulut que son livre se retrouvât alors emporter un peu plus loin. La demoiselle ne le remarqua que bien trop tard et eu dont un petit crie de surprise en voulant attraper son livre :

« haaa mon mangaaa ! »

En tentant de le rattraper elle se vautra par terre assez maladroitement qui la fit rougir surtout quand elle remarqua enfin l'homme qui nettoyer la cheminer. Heureusement, il ne semblait pas avoir vu la scène qui fut plutôt comique. Il finit par se relever avec grasse tapotant des mains pour y retirer la poussière et fit de même avec ses vêtements. Elle chercha du regard ou était le livre avant de finir par le trouver au pied de l'homme. Alexie dut alors s'approcher du garçon d'un pas un peu hésitant, mais s’arrêta quelques centimètres du garçon. Elle ne voulait pas trop s'approcher un peu gêner et finit par dire tout timide.

« Excusez moi Monsieur.... est ce que vous pouvez avoir la gentillesse... De... De me donner livre qui se trouve à vos pieds s'il vous plaît ? Ci cela ne vous dérange pas dans votre... Votre travail ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Esprit du Sable
L'Esprit Farceur
avatar
Age : 32
Date d'inscription : 26/09/2014

Messages : 159

Feat : En ville, en train de vendre des chaussures
Argent : 3056

Présentation :
Spoiler:
 



MessageSujet: Re: Rêvasserie sur le toit   Lun 26 Fév 2018 - 0:28

La réaction de la demoiselle ne s'était pas faites attendre. La scrutant du coin de l'oeil, j'avais dû me retenir de rire lorsque je l'avais vue s'étaler par terre pour récupérer son fichu bouquin qui s'envolait. Franchement, c'était trop beau, n'est-ce pas ? Si les hommes avaient apprit cette technique, il était fort à parier qu'aujourd'hui, il y aurait bien plus de files tenues en laisse à l'heure actuelle, mais bon, puisque personne n'était pour ce genre de pratique, il allait donc falloir que je remette au goût du jour la supériorité entre homme et femme, ce que j'allais faire en m'amusant avec ses nerfs. Lorsqu'elel ce tourna vers moi, je fis mine de ne pas la voir, ni l'entendre. La faisant poireauté un peu, malgré la peine qu'elle avait eût à me parler, je me dis, au bout de cinq minutes qu'il était temps d'arrêter le suspense. J'arrêtais alors de frotter, puis je me baissais, attrapant le livre, puis je me relevais, me mettant à le feuilleter.

"Tu oses appeler ce livre de coloriage un "livre" ? Ah laisse-moi rire ! Et ça narre une histoire ? Voilà que je me marre ! Quelle plaisanterie !"

Je me permettais d'insulter ouvertement la lecture de la jeunesse, lui laissant ainsi bien voir que malgré le fait que je semblais être encore très jeune, un grand faussé nous séparait. Bon j'avais dis que je voulais m'adapter, mais comment faire lorsque ce que l'on tenait entre ses mains semblait être encore moins instructif qu'un livre de cuisine ? Pauvres jeunes, ils s'abrutissent le cerveau !

"En plus il a été créé par des Japonais, ces sale concurrents jaunâtre dans l'art de charmer l'ouïe fine des demoiselles avec leur musiques asiatique c'est presque un pacte passé avec un démon cette lecture ! De la fin et de droite à gauche... Ma fois il y a de quoi en perde son latin ! Dit-moi en dix minutes en quoi il t'es utile et précieux sinon je le balance par-dessus la toiture de l'académie !"

Ne vous méprenez pas, je n'ai rien contre les Japonais, même s'ils ont participé à de nombreuses guerres, comme bon nombres d'autres pays que j'ai pu visiter durant toutes ces années grâce à mon immortalité et aussi de mon vivant, mais ce n'était pas la même chose. Enfin, c'était juste que cete sagesse et cette sérénité dont ils faisaient preuve m'énervait un peu, car j'aurais bien aimé avoir ces qualités pour avoir la patience de jouer à leur rythme. Ayant l'air toujours sérieux, j'avais envie de motiver la demoiselle, alors je la menaçais, espérant que son amour pour cette lecture étrange me permettrait d'en savoir un peu plus sur la raison pour laquelle les jeunes adoraient ce type de bouquin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Écuyer Assassin
Élève de Deuxième Année
MembreÉcuyer AssassinÉlève de Deuxième Année
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 03/04/2017

Messages : 12

Feat : Nagisa shiotai (assasination classroom)
Argent : 1049

Présentation : un assassin pas comme les autres


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomLovro
PrénomAlexie
Âge17 ans
Racehumains
Lieu de naissancefrance
Activitééléve
Pouvoirs / Capacités

MessageSujet: Re: Rêvasserie sur le toit   Jeu 5 Avr 2018 - 22:30

Alexie fut des plus surprises par la réaction exagérée de l'homme qui était soit un de ses imbéciles qui a l’esprit fermé qui a tendance a juger facilement et aux idées préconçues. Soit il était imbécile ignorant qui s’était fait bourrer le crâne par les autres et qui crois avoir raison. Une chose était sur, c’était qu'il était un imbécile, mais Alexie trop correcte pour le dire a haut voix. Se mit alors à lui dire avec repartit, mais manquant un peu d'assurance.

« Monsieur, je ne vous permets pas de critiquer une œuvre que... Que vous n'avez pas pris le temps de lire et... de connaître. »

Alexie était contrariée par les dire de l'homme qui se mit a continuer ses propos en dénigrant les Japonais et leur façon de lire. Une chose, cependant, fit tilter la demoiselle qui du coup pour elle rend caduque une partie des dire de l'homme au tatouage. Il se mit alors à lui demander de lui dire pourquoi en dit minute, il est utile et précieux. Alexie prit une grande inspiration se mettant droite devant lui souriante remplis d'une assurance qui dut le surprendre sur le moment.

« Se livre est loin d’être précieux pour moi, car je peux m'en acheter un autre si je veux, mais il est utile, car j'aime lire ce genre de littérature pour me vider la tête. Vous devez penser que je ne lit que ça, mais j'ai déjà lu toute la collections de Jules Verne qui sont des livres passionnant et il m'est arrivé de lire du Victor Hugo qui possède des répertoire un peu plus triste. J'en ai lut biens d'autre, mais je ne vais pas passer mon après-midi a tous vous les compter. Si vous aviez pris la peine de vous renseigner avant vous verriez que les mangas pouvaient receler des histoire très sérieuse et que les dessins montre ce qu'un auteur classique a énormément de mal à décrire. »

Alexie était en train de lui sortir dans le plus grand calme gardant son sourire,une argumentation complète pour bien lui faire comprendre que même si on lisait ce genre de littérature. On était ni un inculte, ni un idiot, mais qu'on savait apprécier des ouvrages à leur juste valeur au lieu de juger bêtement comme il le faisait. Elle finit toujours des plus sereines par une conclusion qui n’allait pas forcement lui plaire, ce qu'elle s'enfichait vue que c’était lui qui avait commencer.

« Après vous me dites que le sens de lecture n'a pas de logique ? À vous regarder, je dirais que vous devait êtres d'origine iranienne et si je me souviens bien vous écrivez et lisez de la même manière que ses «Demon jaunâtre». Mais si vous voulez quand même le balancer par-dessus le toit fait le, cela reviendrait à dire qu'au final que vous fait partit de ses personnes qui critique sans chercher à comprendre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Esprit du Sable
L'Esprit Farceur
avatar
Age : 32
Date d'inscription : 26/09/2014

Messages : 159

Feat : En ville, en train de vendre des chaussures
Argent : 3056

Présentation :
Spoiler:
 



MessageSujet: Re: Rêvasserie sur le toit   Ven 6 Avr 2018 - 0:43

Tient, elle a pas l'air contente la demoiselle, d'ailleurs, elle parle beaucoup pour justifier son choix de lecture. Pff elle serait presque ennuyeuse si ses dires n'étaient pas d'un grand intérêt. Au final, elle étiat bien plus cultivée qu'elle ne le montrait, ce qui fait que mon jugement commen4A à changer petit à petit à son égard. C'est alors qu'elle me fit part d'un détail très important, ce qui me fit hausser un sourcil.

"Tu es sûre de ce que tu affirmes ? Cela fait longtemps que je ne suis plus l'actualité de ce pays maudit"

Sur un pont, elle a raison, à la base, on m'avait apprit à écrire comme cela, mais plus le temps passait et moins j'écrivais comme on me l'avait apprit, je crois que pour ce genre de choses, j'ai un peu trop suivit l'évolution du temps, et puis, vu que je n'ai personne à qui envoyer des messages par pigeons voyageurs, je ne vois pas pourquoi je m'embêterais à écrire. Rosalie a dit qu'à présent, c'était terminé ce temmps et qu'il y avait internet, mais bof, ça me tente pas trop, enfin je sais pas, je crois que je suis un peu trop social, donc si j'ai quelque chose à dire, je peux me déplacer pour le faire.

"C'est bon, tu m'as convaincu. Quand on aime Victor Hugo et Jules Verne, je pense que si tu aimes, je devrais peut-être aimer"

Je me suis alors assit sur le toit, en tailleur, puis je me suis mit à tourner les pages, lisant ce qui était écrit et m'attardant un peu trop sur les dessins des personnages. De temps en temps, je demandais qui était qui, pour ne pas trop perdre le fils de l'histoire, pis au final, j'ai fini le tome en un quart d'heure, car je me suis trop attardé sur les images. Pourquoi je suis ému ? Je me sens bête, je me lève et rend le livre à la fille, car du coup, j'ai plus trop envie de jouer avec, je me dis que je pourrais le faire d'une autre façon.

"Bon, j'avais tort, c'est vrai que c'est bien... Est-ce que la suite est en vente ?"

Oui, je suis faible, j'ai craqué pour un simple bouquin coloré, mais en même temps, c'est ce qui me passionne le plus avec la musique, donc au final, c'est plutôt elle la démone, elle a réussi à m'avoir avec sa technique de fourbe et sans que je m'en rende compte, je crois que je suis devenu accro, donc du coup, c'est une guerre de gagnée pour les jaunes d'oeufs, ils sont forts, très forts....

"Et sinon, ça fait longtemps que tu étudies dans cette académie ?"

Tient, c'est fou comme je suis devenu plus sympathique avec elle depuis qu'elle m'a donné des informations sur son style de lecture, enfin en même temps, Victore Hugo quoi ! Ce type, il était balèze pour l'écriture et encore maintenant, quelques-unes de ses célèbres oeuvres sont transformées en comédies musicale et ça, j'approuve, car elles sont vraiment bien interprétées, donc je suis content pour lui que sa mémoire n'ait pas été effacée de cette jeune génération des années 2000.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Écuyer Assassin
Élève de Deuxième Année
MembreÉcuyer AssassinÉlève de Deuxième Année
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 03/04/2017

Messages : 12

Feat : Nagisa shiotai (assasination classroom)
Argent : 1049

Présentation : un assassin pas comme les autres


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomLovro
PrénomAlexie
Âge17 ans
Racehumains
Lieu de naissancefrance
Activitééléve
Pouvoirs / Capacités

MessageSujet: Re: Rêvasserie sur le toit   Jeu 26 Avr 2018 - 21:54

Les argumentations d'alexie lui firent avoir des questions à propos de son pays qui ne devait pas porter dans son cœur sûrement pour des raisons qui lui était propre. Elle se mit a réfléchir quand même pour se rappeler de ce qu'elle savait a se sujet.

« Je n'y suis jamais allé, mais d’après que m'a dit un ami qui y était là-bas. Il reste dans le mode d’écriture persan, mais suite a l’évolution actuelle. Ils se sont adapté du moins pour une partit, car cela reste un pays attacher à son traditionalisme. »

La jeune fille était quelqu'un de très cultivé qui avait de très bonne note malgré son côté réserver. Elle fut très contente d'avoir réussi à faire changer d'avis l'Homme, mais on peu dire aussi qu'elle avait sortit de bons argument pour le convaincre. Le fait qu'il connaisse le nom de ses deux écrivains prouver au moins qu'il avait un peu de Culture. Alexie le regarda alors se mettre à lire avec un léger sourire surtout heureux de voir qu'il fut aussi touché par les Manga. Elle prit le livre pour le ranger dans son sac.

« Oui, mais ce manga ne se trouve que sur internet, car il fut créé il y a de ça 15 ans. Je vous conseille aussi de commencer par le premier Tome pour mieux saisir l'histoire. Il en existe d'autre plus ressent dans les grandes surfaces où il y a des rayons Spécialiser ou vous en trouverez sur différent thème. »

Alexie adorait passer ses temps libres dans les rayons littérature des magasins a la recherche de nouveau Manga a dévorer. Elle adorait surtout était de tomber sur là sortit d'un nouveau manga qui sortait du Japon. Il était à présent plus amical avec elle sûrement par ce qu'il connaissait son style de Lecture.

« Ça fait 1 an que j’étudie ici ou du moins que j'essaye, car ce n'est pas évident avec tout ce qu'il s'est passé dans cette Académie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Esprit du Sable
L'Esprit Farceur
avatar
Age : 32
Date d'inscription : 26/09/2014

Messages : 159

Feat : En ville, en train de vendre des chaussures
Argent : 3056

Présentation :
Spoiler:
 



MessageSujet: Re: Rêvasserie sur le toit   Ven 27 Avr 2018 - 0:09

Lorsqu'elle ce met à parler de traditions, j'ai une envie folle de tout casser et ce n'est pas souvent que j'ai envie de tout démolir sur mon passage, ça je peux vous l'assurer ! C'est à cause de ces maudites traditions que je suis encore sur ce monde à essayer de me refaire un nom et que j'ai été obligé de me plier à leurs règles, et vu que cela n'a pas plus, voilà où j'en suis ! Je devrais être content ? Oui et non, car vivre parmi les humains c'est sympa, je peux assouvir toutes mes pulsions et faire ce qu'il me plait, sauf que j'aurais préféré qu'il en soit ainsi d'une toute auter manière, et en sachant mon histoire, vous ne pouvez qu'être d'accord avec moi.

"Avec tout ce temps qui a défilé devant mes yeux,tout ce que j'apprends c'est qu'ils n'ont pas changés... quelle honte ! Mademoiselle, sachez que vous êtes née dans le meilleur des pays, je peux vosu l'assurer"

Je me suis très vite calmé, là j'ai une mine déçue et dépitée, je comprendrais si elle ce pose des questions en entendant mes paroles. Une fois le manga terminé, je lui pose des questions et elle me répond bien gentiment, me conseillant d'acheter le bouquin depuis le tome 1, ce qui me fait hocher la tête pour approuver ses dires.


"Très bien, merci pour ces précieux renseignements, mais dit-moi.... quand tu dis qu'il y a des thèmes différents, tu veux dire qu'il y a aussi des mangas un peu... chaud... Enfin je veux dire, plus pour les adultes que poru les adolescents ?"

ESt-ce que je passe pour un gros pervers avec ma question ? Sur le moment, j'ai pas pensé qu'elle pourrait ce poser des questions sur mon compte après la lui avoir posée, elle est sortie tellement naturellement, je crois que je devrais peut-être aller consulter un psychologue pour soigner ma libido un peu trop active. Bon peut-être que c'est pas la première fois qu'un adulte lui pose cette question, donc peut-être que j'ai une chance de me rattraper. Je détourne la conversation et lui demande si cela fait longtemps qu'elle étudie et elle me répond.

"Donc c'est tout récent que tu es ici ! Tu étais dans quelle institution avant de te retrouver à l'académie ? J'ai suivis un peu l'actualité grâce aux journaux et il est vrai qu'il c'est passé beaucoup d'événements dans cette bâtisse ! En un an, ça doit pas être simple de ce faire des copains et prendre ses marques. Dit-moi, tu as l'air cultivée... Sais-tu ce qu'est une Damnation Mémorielle ?"

Au final, c'est vrai qu'elle me plait assez bien la gamine, j'ai plaisir à discuter avec elle, car elle a de l'esprit et elle est intelligente, ce qui fait qu'elle pourrait être ma descendante, on sait jamais... Bon elle a la peau claire, mais qu'importe ! Après tout, cela ne serait pas impossible qu'une partie de la branche familiale ait fini par s'éclaircir en ce mélangeant à des blancs. Quoiqu'il en soit, j'en profite également pour lui poser une dernière question. Je suis un peu hésitant en la lui posant, j'espère qu'elle pourra me donner une réponse positive, cela me désolerait presque qu'elle ne le sache pas, enfin si elle ne le sait pas, cela ne serait aps de sa faute, après tout, ce n'est pas le genre de sujet que l'on apprend tous les jours aux enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Écuyer Assassin
Élève de Deuxième Année
MembreÉcuyer AssassinÉlève de Deuxième Année
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 03/04/2017

Messages : 12

Feat : Nagisa shiotai (assasination classroom)
Argent : 1049

Présentation : un assassin pas comme les autres


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomLovro
PrénomAlexie
Âge17 ans
Racehumains
Lieu de naissancefrance
Activitééléve
Pouvoirs / Capacités

MessageSujet: Re: Rêvasserie sur le toit   Ven 27 Avr 2018 - 23:55

Alexie ne comprit ses propos et encore moins sa colère au sujet de l'Iran qui semblait lui avoir laissé des marques. Il était préférable de ne pas chercher pour éviter de réveiller des blessure qui avait du mal à guérir. Les tatouages qu'il avait sur le corps étaient cependant très intrigants, à la première observation cela ne semblait rien dire. Il devait cependant avoir un sens caché, car personne ne se ferait marquer le corps à vie pour faire jolie. Elle ne dit rien le laissant alors lire le manga qui lui plus beaucoup, mais lui conseilla alors de lire les premiers tomes, pour pouvoir mieux se retrouver dans l'histoire. Elle lui expliqua alors comment il pourrait d'autre sur différent thème et se mit alors à lui pauser une question, qui la rendit un peu mal à l'aise. Alexi se mit à rougir un peu gêner se tortillant les doigts baissant un peu la tête pour pas qu'il la voie.

« En effet... C'est une section particulière pour...Pour adulte, on appelle se style de manga Hentai mais vous le trouverais toujours dans des partis qui ne sont pas... Pas à porter de vue des enfants. »

Elle ne savait pas pourquoi elle se comportait ainsi, perdant tout l'assurance qu'elle avait eut précédemment. Alexie était elle-même consommatrice de ce genre d'ouvrage, car certain pouvait receler de belle histoire. Il était cependant toujours un peu gênant d'en parler, car cela pouvait heurter la bonne morale. Elle tenta de se ressaisir pour parler son arrivée dans cette école et des dernier événement.

« J’étudiais avant dans l’école catholique de Notre Dame dans la région parisienne avant. Mes parents déménagent beaucoup pour leur travail et du coup, je change souvent d’école. Je ne sais pas si je vais rester ici ou si je vais encore déménager alors cela ne me dérange pas plus que ça et c'est peut-être mieux ainsi. »

Une dure réalité pour la demoiselle même si cela n’était pas la véritable raison de ses changements d’établissement. Elle avait tenté cependant à sa dernière école de laisser cours a ses sentiments envers un garçon qui devenue son petit ami durant prés de 8 mois. Elle dut cependant déménager pour venir ici et ne pouvant pas venir avec elle, il rompu ce qui fut très difficile pour les deux. Le collier qu'elle portait autour de son cou était tout ce qui lui rester de lui.

" Une Damnation Mémoriel ? J'en ai jamais entendu parler, mais si je devais deviner, je dirais que c'est une punition. La damnation voulant dire être exclus, je présume que cela serait une exclusion des mémoire ou de la mémoire. C'est ça ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Esprit du Sable
L'Esprit Farceur
avatar
Age : 32
Date d'inscription : 26/09/2014

Messages : 159

Feat : En ville, en train de vendre des chaussures
Argent : 3056

Présentation :
Spoiler:
 



MessageSujet: Re: Rêvasserie sur le toit   Sam 28 Avr 2018 - 2:06

En la voyant rougir et bafouiller, je ne pu m'empêcher de souirre, la trouvant trop mignonne. Cette dernière m'expliqua qu'en effet, il y avait des mangas pour adultes, ce qui fit agrandir mon sourire. Chouette, je vais pouvoir me soulager incognito en faisant passer ce journal pour un bouquin tout à fait banal. Par contre, j'espère que Manik va pas me faire toute une scène s'il découvre ce que je lis, car déjà il m'a fait une crise parce que j'avais des journaux dans ma chambre, que Loonagara pouvait lire par inadvertance. Ouais, c'est vrai, c'est pas grand chez Rosalie, donc ont partage la même chambre avec Manik et sa fille, ce qui ne me dérangerait pas si je n'étais pas obligé de faire mes petites affaires en douces, car dans la maison, personne n'apprécie que je le fasse, ce qui est tout de même assez soulant.

"Chouette ! C'est quoi comme type de relations que l'on trouve dans ces livres ?"

N'allez pas croire que je dis cela simplement pour la faire rougir, c'est juste que je veux être au clair de ce que l'on peut voir comme style de relations, car s'il n'y en a pas des intéressantes, cela ne vaut pas la peine de lire. La miss répondit à ma question, et sa réponse me rendit presque triste pour elle, car déménager souvent, ça ne doit pas être simple, surtout pour une adolescente. Ne sachant pas trop quoi dire sur le sujet, je lui posais une question et elle dit qu'elle ne savait pas, elle essaya tout de même de trouver ce qu'il pouvait bien s'agir, ce qui était plutôt pas mal comme raisonnement.

"Hm, c'est un bon début. Lorsqu'une Damnation Mémorielle est annoncée, le nom de la personne qui la subit est rayé de l'histoire. Tout ce qui lui appartenait et totu ce qui était écrit sur lui ce fait détruire afin qu'il ne reste plus aucunes traces de son passage sur terre, en faites, c'est comme si tu n'étais jamais né. C'est aussi un rituel qui ce fait, selon les croyances, pour éviter aux esprits de revenir sur terre pour qu'ils ne hantent pas les vivants, un peu comme une porte fermée à clef. Après, si cela fonctionne ou non, c'est à nous d'en juger. Normalement, quand une personne reçoit ce châtiment, c'est soit pour avoir commis un acte des plus terribles ou bien simplement pour être évincé du trône si jamais on en fait partie, pour être sûr d'obtenir la couronne. Cela ce faisait plutôt à l'époque, maintenant, c'est presque passé aux oubliettes, il y a d'autres moyens de punitions, à ce sujet, les hommes ont bien évolués"

J'avasi l'air très sérieux en parlant de ce qui m'était arrivé, étant bien placé pour en parler en ayant l'air de connaître par coeur mon sujet. Lorsque j'eus terminé mon explication, j'eus peut-être l'air un peu cynique, mais qu'importe, les hommes ont beau avoir une technologie bien avancée, ils sont toujours très méchants les uns envers les autres et de plus en plus cruels envers leurs congénères, donc il est fort à parier que la façon de torturer quelqu'un soit de plus en plus perfectionné avec les années, ce qui n'était pas une bonne nouvelle, car même si cela ne ce remarque pas beaucoup, je suis un pacifique, je n'aime pas tuer inutilement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Écuyer Assassin
Élève de Deuxième Année
MembreÉcuyer AssassinÉlève de Deuxième Année
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 03/04/2017

Messages : 12

Feat : Nagisa shiotai (assasination classroom)
Argent : 1049

Présentation : un assassin pas comme les autres


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomLovro
PrénomAlexie
Âge17 ans
Racehumains
Lieu de naissancefrance
Activitééléve
Pouvoirs / Capacités

MessageSujet: Re: Rêvasserie sur le toit   Lun 30 Avr 2018 - 0:34

Alexie continuée de rougir légèrement ne se sentant pas très à l'aise avec le sujet aborder surtout que maintenant, il voulait savoir qu'elle genre de relation, il pouvait y avoir. Il ne l'aidait pas à se sentir mieux en posant ce genre de question. Elle devait cependant se ressaisir, car cela n’était rien d'en parler. Elle tenta alors de reprendre son calme soufflant un bon coup essayant les exercices appris en cour de théâtre contre le stress.

« Il y en autant de relation qu'il est possible dans l'imagination des auteurs de ses ouvrages, c'est la particularité des manga de pouvoir mettre en images les phantasmes parfois inavoués. »

Il avait une multitude de possibilités qui pouvait être parfois des plus tordus et qui pour autant avait un publique. Elle lui était arrivée parfois d'en lire, mais par ce que certain avais des histoires vraiment romantique qui l'a laisser rêveuse. Il se mit enfin à lui parler de quelque chose de différent, mais sur un registre qu'elle ne connaissait pas. Elle tenta bien de répondre à sa question étrange, mais cela ne fut qu'une réponse approximative. Il lui donna alors une réponse précise de ce qui lui demander. Une réponse qu'elle trouvait bien triste et cela se voyait sur visage qui avait changer. Elle était pensive face à l'horreur que c’était de subir un tel châtiment.

« C'est une punition bien triste et stupide, car personne ne mérite d’avoir un telle sors aussi cruel soit il. On ne devrait pas effacer une personne de la mémoire des gens, car c'est des erreurs du passé qu'on apprend et qu'on évolue. Si on fait ça, c’était comme si rien a était fait et que cela n’empêchera pas quelqu'un d'autre de commettre les mêmes horreurs. »

Elle resta pensive surtout repensant a ses dernières paroles sur l’évolution des hommes en matière de torture et de châtiment.

« Dans mon ancienne école, j'ai eu un cours sur les périodes sombre de la religions qui ont marqué l'histoire par cette évolution des châtiments au nom de leurs idéaux. Il ne s’avéra que cela n’était plus pour servir leur propre intérêt. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Esprit du Sable
L'Esprit Farceur
avatar
Age : 32
Date d'inscription : 26/09/2014

Messages : 159

Feat : En ville, en train de vendre des chaussures
Argent : 3056

Présentation :
Spoiler:
 



MessageSujet: Re: Rêvasserie sur le toit   Lun 30 Avr 2018 - 22:13

Je ne pouvais m'empêcher de sourire en la voyant rougir de plus en plus, elle était définitivement trop mignonne. A l'époque, j'aurais pu me la faire avec ou sans le consentement de ses parents, mais maintenant, les temps ont changés, tout comme les moeurs, je pourrais même me faire enfermer, ce qui serait une grosse rigolade, car on enferme pas si facilement un fantôme. Enfin, j'essaie de me concentrer sur ce que dit la gamine.

"Oh, je vois, merci pour les renseignements ! Je n'ai pas de fantasmes inavoués, j'ai eus le temps de découvrir beaucoup de choses durant ma vie et j'en ais eus des enfants, je l'avoue, je ne suis pas fidèle, cependant, je pense que les mangas pourront me donner de l'inspiration ou pourrait me calmer, on ne sait jamais ce que l'avenir nous réserve"

Bah voilà, c'est dit, c'est fait, je viens de passer pour un gros pervers dont elle pourrait avoir peur, heureusement que j'ai eus l'idée de lui parler de la Damnation Mémorielle, parce que comme ça, j'ai pu changer sans soucis de discussion et en toute discrétion, je suis rusé comme un goupil, n'est-ce point ? Par contre, ça m'ennuie de la voir aussi attristée et en même temps, ça me surprend, car je ne pensais pas qu'elle prendrait mon histoire autant à coeur.


"Je susi tout à fait d'accord avec toi, c'est un châtiment des plus horrible que l'on puisse recevoir. Ne t'en fait pas petite fille, tu es bien trop angélique pour que cela t'arrive un jour"

Je lui fais un sourire rassurant. C'est vrai, en discutant avec elle, la jeune pousse à l'air aussi douce et gentille qu'un angelot, donc elle n'a aucunes craintes à avoir, de plus, même si les hommes sont devenus fous à lier, ils ne feraient pas preuve d'une telle cruauté à cette jeune hirondelle, enfin je l'espère. Elle me parle alors de l'évolution des hommes, ce dont je ne peux que dodeliner de la tête en signe d'approbation.


"Par chance, certains ont encore une âme seine, même si cela devient de plus en plus rare. En parlant d'âmes, je suis sûr que tu ne crois pas aux esprits et tu n'en as pas peur, je me trompe ?"

Au début, je suis sérieux, puis je me mets à lui faire un grand sourire, faisant comme si je la taquinais, alors qu'en faites, ma question est des plus sérieuses, c'est un peu comme si je la testais, car je ne sais pas pourquoi, à elle, j'ai envie de lui dire la vérité, j'ai le sentiment qu'elle peut m'aider à me refaire un nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre
Écuyer Assassin
Élève de Deuxième Année
MembreÉcuyer AssassinÉlève de Deuxième Année
avatar
Age : 27
Date d'inscription : 03/04/2017

Messages : 12

Feat : Nagisa shiotai (assasination classroom)
Argent : 1049

Présentation : un assassin pas comme les autres


Feuille de personnage
Infos:
InfosValeurs
NomLovro
PrénomAlexie
Âge17 ans
Racehumains
Lieu de naissancefrance
Activitééléve
Pouvoirs / Capacités

MessageSujet: Re: Rêvasserie sur le toit   Jeu 17 Mai 2018 - 22:46

Alexie commença à reprendre son calme en l’écoutant parlée de sa vie qui était loin d'un homme d’église. Le style de l'homme pouvait cependant lui donner des indices sur quel genre d'homme, il était. Alex resta cependant bloquer sur quelque chose qu'il avait dit n’écoutant pas la fin ce qui était peut-être mieux pour elle. Elle voulut lui demander quelque chose, mais hésita sur l'instant, la question qu'elle voulait poser était tellement personnelle. La jeune femme avait peur de sa réaction, mais de le gêner par sa demande.

« Vous avez donc vécu beaucoup d'aventure avec les femmes ? Je pourrais vous demander quelque... En fait non laissé tombé, c'est trop personnelle, je ne voudrais pas vous embêter avec ma question. »

Il finit par parler de quelque chose d'un peu plus sérieux qui laissa pensive la demoiselle car le sujet ne pouvait que laisser à réflexion. L'homme pouvait bien le voir, car alexie avait un visage plutôt expressive tentant tant bien que mal de la réconforter.

« Merci... Ce qui m'attriste, c'est que ses gens condamnées a ça a leur mort n'ont même pas eut droit à une sépulture descente... Une simple tombe sans nom les condamnant a que personne en vienne se recueillir »

Alexie semblait vraiment bouleverser par cette constatation qui devait être vraiment le pire de cette punitions. Elle trouvait que personne ne devait mériter un tel châtiment, mais malheureusement cela devait être le cas, car il ne lui en parlerait pas. Elle se demander d’ailleurs pourquoi il lui en parler au juste. Il finit alors par lui parler des esprit lui demandant si elle y croyait et qu'elle ne devait pas en avoir peur.

« Je suis d’éducation chrétienne même si je suis loin d’être pratiquante alors j'ai était baptisé et j'ai fait ma première communion. J'ai toujours eu beaucoup de mal avec le concept général, mais il y a bien une chose dans lequel je crois. C'est qu'en chaque être vivant, il y a une âme éternelle. »

Elle disait sur un ton solennel qui révéler bien en ce qu'elle croyait s'enfichant bien de l'avis des autres. Elle se tourna alors vers l'horizon pour le regarder avec un doux sourire rêveur.

«Je crois donc que ses phénomènes dit paranormal sont en réalité notre âme qui est sortit de notre corps après notre mort. Ou elle vont après ça, je l'ignore, car je refuse de croire en ce concept idiot d'un paradis et d'un enfer, car cela est bien plus complexe que l’idée de bien et de mal. Je pense aussi que si certaine reste encore sur terre, c'est pour des raison bien précise qu'elle seule peut savoir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondatrice
Esprit du Sable
L'Esprit Farceur
avatar
Age : 32
Date d'inscription : 26/09/2014

Messages : 159

Feat : En ville, en train de vendre des chaussures
Argent : 3056

Présentation :
Spoiler:
 



MessageSujet: Re: Rêvasserie sur le toit   Ven 18 Mai 2018 - 14:53

Tient donc, le fait que j'ai eus plusieurs conquêtes l'intéressait ? Elle voulait me dire quelque chose et n'osait pas, ce qui me fit sourire de toutes mes dents. Qu'est-ce qu'elle voulait me demander cette petite coquine ? Elle pouvait tout me demander, je ne refuserais pas... Oui pardon, je suis un garçon trop facile pour ce genre de choses c'est terrible, n'est-ce pas ? Quand on a l'éternité devant soit, on a bien le droit de s'occuper un peu non ? En tout cas, je suis bien content de pouvoir rendre mon corps solide, c'est bien pratique.

"Pose-moi les questions que tu veux chaton, je ne vais pas te manger, en plus, c'est rare qu'une question me vexe, alors n'hésite pas"

J'aime bien ce surnom, je trouve que ça lui va bien, même si c'est trop commun. Ensuite, quand on parle de ma vie, elle a l'air triste et même si je tente de la réconforter, elle semble être toujours triste, disant que c'est sinistre le fait de ne pas avoir de sépulture descente, tient, à ce sujet, je n'y ais jamais trop songé.

"Euh... Tu sais, il y en a peut-être qui s'en moquent de ne pas avoir de tombes, au moins, en c'étant fait oubliés, ils n'ont plus d'attaches et ne sont donc pas obligés de rester vers des gens qui ne les aiment pas et qui les ont oubliés"

Je me gratte un peu l'arrière de la tête, remettant par la même occasion mon foulard en place. Je suis tout confu de ne pas pouvoir lui apporter plus de réconfort à ce sujet. Suite à ma question, elle me dit de quelle religion elle est, me racontant tout son histoire religieux, puis en entendant la suite de son récit, j'ai l'impression qu'elle croit aux âmes, mais pas à tout ce qu'on a essayé de lui faire gobé durant son éducation. Par contre, je ne peux qu'hocher la ête lorsqu'elle parle des âmes errantes avec ou sans but de rester sur la terre.

"Je peux te confier une information privée ? Il y a bien la lumière au bout du tunnel, sauf que comme tu le dis si bien, il y a des âmes qui ne peuvent pas l'emprunter ou qui ne veulent pas l'emprunter. Ainsi, après avoir fuis les supplices que m'infligent les hommes, je suis mort dans le désert, il y a de ça... pfiou... trop longtemps pour m'en souvenir. J'ai démontré, en revenant parmi vous, que la Démnation Mémorielle était du pipo et que je compte bien me refaire un nom et une histoire avant d'accepter officiellement ma mort"

Je lui chuchotais l'histoire du tunnel à l'oreille, puis je reculais et d'un geste théâtral, je me relevais, ouvrant les bras, puis les refermant et tournant sur moi-même en me dématérialisant, puis, par la suite, en redevenant visible, continuant mon récit, en espérant qu'entre-deux, elle n'allait pas me faire une crisque cardiaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Rêvasserie sur le toit   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rêvasserie sur le toit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Akatsuki Academy :: Pension d'Akatsuki Academy :: Le toit-
Sauter vers: